Guide Du Microdosage De Champignons Magiques


Dernière édition :
Publié :
Catégories : BlogChampignons MagiquesGuides PratiquesL'éducation aux droguesPsychédéliques

Microdosage De Champignons Magiques


Même si les champignons psilocybine sont typiquement associés à de puissantes expériences psychédéliques, à plus faibles doses, ils pourraient améliorer la créativité et même atténuer la dépression et l’anxiété.

Les champignons « magiques » à psilocybine sont souvent associés à de profondes expériences psychédéliques dans lesquelles la perception de la réalité du consommateur change, ce qui résulte parfois en des expériences spirituelles étendant la conscience. Cependant, une nouvelle méthode de consommation des champignons à psilocybine émerge. Une méthode qui ne provoque pas un état totalement psychédélique, mais qui offre toujours certains des bienfaits ressentis en consommant une large dose.

LE MICRODOSAGE

Cette méthode relativement nouvelle est appelée microdosage et le nom indique vraiment tout. Le microdosage de champignons magiques implique de prendre une dose suffisamment petite pour qu’elle soit appelée sub-perceptible, ce qui signifie qu’une expérience psychédélique n’est pas lancée. Vous pourriez vous demander à quoi ça sert ? Pourquoi prendre des champis en une dose si petite ? Le but de leur consommation n’est-il pas de ressentir ce que les substances peuvent offrir ?

Eh bien, il se trouve qu’on peut toujours obtenir beaucoup de choses en prenant des microdoses. Par exemple, certaines personnes rapportent des effets positifs, comme une créativité améliorée, plus d’énergie et une concentration accrue en consommant des champignons en infimes quantités. À tel point que c’est une tendance qui se développe dans des environnements hautement compétitifs et innovants comme la Silicon Valley. Le microdosage de composés psychédéliques est utilisé pour favoriser la résolution des problèmes et pour avoir un avantage sur la compétition.

Microdosage Champignons Magiques

Peut-être de manière plus profonde, le microdosage semble être efficace au-delà des champs créatifs, peut-être également du côté médical et psychologique. Des rapports émergent et suggèrent que le microdosage de champignons à psilocybine pourrait être efficace pour soulager la dépression, aider à arrêter de fumer et soutenir le bien-être mental général.

Ces effets ne sont pas vraiment une surprise quand on sait que la recherche scientifique a observé que la psilocybine avait le potentiel de soulager l’anxiété et la dépression dans des cas aussi graves que les patients en fin de vie atteints de maladies telles que le cancer.

RECHERCHES SUR LE MICRODOSAGE

Le microdosage est un sujet sous-étudié, ce qui semble logique étant donné que les substances dont il s’agit restent largement interdites dans de nombreuses régions du monde. De quoi rendre la recherche extrêmement difficile, voire impossible, à mener.

Un homme connu comme étant le Dr James Fadiman, auteur de « The Psychedelic Explorer’s Guide », est impliqué dans la recherche psychédélique depuis un bon moment. Il a mené une des dernières études impliquant le LSD avant que les interdictions de recherche ne soient appliquées. Fadiman est à la pointe de l’étude du microdosage et il utilise un flou juridique pour collecter des données sur le phénomène et clarifier le dosage et les effets. Il est en train de collecter des témoignages de personnes dans le monde entier qui essayent le microdosage, pour tout un tas de raison, comme la lutte contre l’anxiété et le trouble de déficit de l’attention, jusqu’à la recherche de concentration et de créativité.

Fadiman a reçu beaucoup de retours positifs sous forme de témoignages avec la méthode du microdosage. 99 pour cent des personnes ont déclaré avoir des résultats positifs. Seule une minorité de personnes expliquent avoir ressenti des émotions désagréables pendant l’expérience.

COMMENT MICRODOSER

Le but du microdosage est d’ingérer une dose sub-perceptible, une quantité suffisamment petite pour ne pas entraîner de grands changements dans l’humeur, la perception et l’état d’esprit. La sensation obtenue, s’il y en a une, devrait être extrêmement subtile. De quoi permettre à la personne consommant la dose de vaquer à ses occupations quotidiennes comme si elle était totalement sobre.

Microdoser Capsule Champignons Magique

Fadima a déclaré : « une personne qui prend une dose aussi faible fonctionne, pour le reste du monde, un peu mieux que la normale. À ce jour, je n’ai reçu aucun rapport de dose sub-perceptible ayant provoqué des perturbations sociales, des bouleversements personnels ou toute forme de difficulté liée au travail ».

Bien évidemment, plusieurs variables entrent en jeu pour le microdosage. Des facteurs comme le poids de chaque individu impliqué, la quantité d’aliments ingérés avant consommation jouent un rôle, ainsi que d’autres points comme la force de la variété de champignon ou truffe.

PLANNING

Une microdose standard est considérée comme étant entre 0,2 et 0,5g de champignons secs. Fadiman suggère que la personne cherchant à expérimenter le microdosage prenne cette quantité tous les quatre jours. Un exemple de ce planning pourrait ressembler à ça :

Dimanche : prise de la microdose
Lundi : observation des effets résiduels
Mardi : jour de repos
Mercredi : prise de la microdose
Jeudi : observation des effets résiduels
Vendredi : jour de repos
Samedi : jour de repos

Planning Microdoser

Fadiman suggère de suivre ce cycle sur une période de dix semaines. Le sujet observe alors son expérience, prend des notes et mène ses occupations quotidiennes normales tout en le faisant. Les changements intéressants à rechercher sont toute modification du comportement, de la vision de la vie, des émotions et niveaux d’énergie. Bien évidemment, si des effets négatifs rendant la personne inconfortable sont ressentis, elle pourrait choisir de mettre un terme à sa consommation de microdoses.

Fadiman a déclaré dans son livre Psychedelic Explorer’s Guide : « les gens disent ‘après un mois ou plus de microdosage, je mange mieux, je suis plus gentil avec mes enfants, je ne suis plus perturbé quand les gens se comportent mal. Un homme disait, ‘je me sens tellement plus dans le présent. J’avais l’habitude, même quand j’appréciais quelque chose, de vraiment penser à ce que j’allais faire quand ça allait être fini et ainsi de suite. Maintenant, quand je fais quelque chose, je le fais vraiment’. »

En l’absence de recherches suffisantes, le microdosage est actuellement une véritable auto-expérimentation afin de découvrir les doses exactes qui marchent pour votre corps et votre esprit. Chaque personne a un métabolisme très différent et réagit différemment aux substances qui altèrent la conscience. Pour cette raison, il est préférable de commencer au bas de l’échelle et d’augmenter lentement la dose par petites quantités afin de vraiment ressentir l’expérience.

CULTIVEZ VOS RÉSERVES

Si quelqu’un décide que le microdosage est quelque chose qui pourrait être bénéfique et à essayer, l’étape suivante logique est de se procurer des champignons à consommer dans le processus. Comme les champignons à psilocybine sont classés comme étant des substances illégales dans de nombreuses régions du monde, ça peut être assez problématique. La manière la plus facile de se procurer des champis, sans avoir à en acheter dans un coin de rue sombre et louche, est simplement d’en faire pousser vous-même.

Cultiver des champignons entraîne un risque évident. Faites donc attention et soyez conscient durant tout le processus. Il est possible d’acheter des kits de culture sur des sites internet comme Zamnesia, qui propose un large éventail de variétés qui poussent vite et offrent plusieurs cycles de de champignons après la première récolte. Des variétés comme “Golden Teacher”, “Brazil”, “McKennaii”, “Cambodia” et “Ecuador”.

PRENDRE LA DOSE

Une fois vos champignons cultivés à taille adulte et récoltés puis séchés, il est temps de mettre en place un mécanisme de dosage. Tout d’abord, réduisez votre trésor en une fine poudre afin de rendre la pesée et le dosage globalement plus faciles. Une façon de le faire serait simplement de mettre la quantité désirée sur une balance de précision et d’utiliser une cuillère pour l’ingérer.

Prendre la dose capsule

Cependant, il existe des méthodes plus simples pour éviter d’avoir à peser à chaque fois, ce qui peut provoquer des accidents. Par exemple, des capsules et une machine à capsule peuvent s’acheter pour préparer toutes vos doses et vous éviter les soucis ultérieurs. Encapsuler chaque dose permet au consommateur d’ingérer facilement une microdose à volonté, directement en prenant une capsule.

 

         
  Luke Sumpter  

Écrit par: Luke Sumpter
Luke Sumpter est un journaliste basé au Royaume-Uni, spécialisé dans la santé, la médecine alternative, les herbes et la guérison psychédélique. Il a écrit pour des médias tels que Reset.me, Medical Daily et The Mind Unleashed, sur ces sujets et d’autres.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes