Chillums

Il y a des  11 produits.

Méthode de consommation demandant très peu de technologie, on trouvera des chillums en bois, en argile, et en verre. Populaire de l’Inde jusqu’en Jamaïque, le chillum est le choix du stoner expérimenté. Libérez votre sâdhu intérieur ou célébrez le Rastafari qui sommeille en vous grâce à notre grande gamme de chillums en bois, en céramique, en bambou ou en verre.

Offrez vos prières à Jah, à Shiva, au dieu de votre choix ou profiter simplement d’un high divinement agnostique. Les chillums ont évolué depuis les calebasses ou les cornes utilisées en Afrique pour fumer. Certains modèles incluent maintenant des grilles filtrantes, conçues pour éviter d’inhaler des particules du mélange, il existe même des chillums refroidis à l’eau que l’on apelle chalices.

Chillums - Cliquez ici pour plus d'informations
En lire plus...
Réduire
--
  • --
  • Meilleures notes
  • Plus populaire
  • Plus d’avis
  • Le moins cher
  • Le plus cher
  • De A à Z
  • De Z à A
1.250,00 1.125,00
En stock
(5)
6,95
En stock
(12)
2,50
En stock
(11)
7,95
En stock
(8)
7,50
En stock
(5)
34,75
En stock
(14)
49,95 44,95
En rupture de stock
 
(5)
25,00 20,00
En rupture de stock
 
(8)
34,75
En rupture de stock
 
(9)
34,75
En rupture de stock
 

Vous avez visionné 11 sur 11 produits

CHILLUMS : LISEZ TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR À LEUR SUJET

Un chillum classique (aussi appelé chilam ou Shillum) est une pipe conique et droite. Traditionnellement, les chillums sont faits d’argile, de pierre, ou de bois, et sont utilisés par les sâdhu (des hommes saints) en Inde, ainsi que par des moines Hindous de l’Himalaya depuis au moins le 18ᵉ siècle afin de fumer de l’opium, du cannabis et d’autres herbes ou narcotiques. Cependant, des découvertes d’anciens chillums ont également été faites en Afrique du Sud, la vraie origine de cet objet reste donc un mystère.

En Inde, fumer ou même posséder un chillum était traditionnellement réservé aux hommes, et sa pratique était principalement limitée aux zones rurales du nord de l’Inde. Alors qu’ils allumaient leur chillum, ils se touchaient le front avec une pièce tout en proclamant « Boom Shankar ». C’était une invitation à partager ce chillum, destinée à Shiva et aux autres dieux.

Articles liés

Le Chillum : Tout Ce Que Vous Devez Savoir

Le chillum était généralement partagé, fait particulièrement important pour les débuts du mouvement hippie et la sensation « d’unité » ou de faire partie d’une « grande famille » dans les années 60. À la même période, des stoners revenant de voyages au sein du Sous-continent indien ramenèrent des chillums en souvenir, leur méthode d’utilisation simpliste et la facilité de leur nettoyage n’a fait qu’ajouter à leur popularité.

Nota Bene : Il paraîtrait que les natifs américains passaient leurs chillums dans le sens anti-horaire. Il est dit qu’il s’essuyait les fesses (mes excuses pour l’image) avec la main gauche, et que de ce fait, ils ne touchaient jamais le chillum avec cette main. À la place, la tradition était de le passer du côté droit.

De nos jours, ou plutôt depuis les années 1990, l’utilisation des chillums est en déclin à cause de tous les attirails incroyablement sophistiqués destinés au même usage. En effet, le nombre de chillums produits en Italie dépasse celui du nombre de chillums produits en Inde, mais certains vétérans de la scène hippie se tiennent à l’usage de ce moyen de consommation et de partage du cannabis aussi archaïque que discret.

Même les Rastafaris utilisent des chillums lors de leurs rituels. L’un de ces rituels se trompe de date à un jour près, c’est le Groundation Day du 21 avril - D'OH ! Ce n’est pas le 420, mais ça reste une bonne journée pour fumer quelques joints. Enfin bon, là je m'écarte…

Il existe des variations de chillums complètements hallucinantes, certaines personnes débordent d’imagination et creusent des carottes et des radis afin de faire des chillums (bonne idée en passant, cela ajoute une saveur intéressante à la fumée), et d’autres font de leurs chillums des œuvres d’art.

Darrel “Pipeman” Mortimer, artiste de rue venu de San Francisco a produit près de 10 000 chillums depuis 1970, il les a tous signés et vendus lui-même, ça c’est de la dévotion !

De nombreuses personnes dans la communauté des stoner appellent aussi la partie tubulaire d’un bang un « chillum ». Ceux-ci sont généralement faits en verre ou en métal inoxydable.