Product successfully added to your shopping cart.
Check out

TERENCE MCKENNA

Terence McKenna

 

Terence Kemp McKenna est né le 16 novembre 1946 à Paonia au Colorado aux États-Unis, une ville de bétail et de charbon. Il a été élevé par son père, un catholique irlandais vendeur itinérant et sa mère, une femme au foyer galloise épiscopalienne. Bien des années après, pendant un entretien, il a déclaré : "ma mère était une personne exceptionnelle et je ne comprends pas vraiment pourquoi [...] Elle n'est pas allée à l'université, mais elle possédait un bon vocabulaire, un goût pour la musique classique et la bonne littérature". Il a aussi déclaré se souvenir d'avoir lu des passages de James Joyce et de "Psychologie et Alchimie" de Carl Jung. Son oncle l'a initié à la géologie et il a développé ce qu'il a appelé "sa première obsession" : partir seul à la recherche de fossiles autour de chez lui. Ces expéditions, et son imagination fertile, lui ont fait développer une profonde appréciation artistique et scientifique de la nature.

En 1962, à l'âge de 16 ans, il a déménagé avec sa famille à Los Altos en Californie et il a fini sa scolarité au lycée à Lancaster. Selon Terence, il a découvert l'herbe peu après son 17ème anniversaire en 1963 et il a commencé à fumer régulièrement. La même année, il a découvert le monde littéraire psychédélique à travers les livres "Les portes de la perception" et "Paradis et Enfer" d'Aldous Huxley. En 1965, Terence s'est inscrit à l'Université Berkeley en Californie pour étudier l'histoire de l'art. Pendant l'été 1966, McKenna vivait en face de "l'appartement d'un type étrange avec des fenêtres opaques et toutes les ampoules peintes en rouge. Il restait assis avec sa guitare toute la journée, jouant les accords de "Freight Train." Ce type allait devenir son guide dans le monde de l'acide. C'était Barry Melton, le guitariste de Country Joe and the Fish. La première expérience psychédélique de Terence, selon lui, a eu des "qualités qui ne se sont jamais répétées" et il est allé "des larmes de stupéfaction aux larmes d'hilarité pendant une heure". En 1967, pendant sa scolarité à l'université, il a découvert la religion traditionnelle tibétaine et a commencé à l'étudier, ce qui l'a amené à étudier le chamanisme : il fait référence à cette période comme étant sa "phase opium et kabbale". La même année, il a fait un voyage à Jérusalem où il a rencontré sa future femme, Kathleen Harrison. En 1969, l'intérêt de Terence pour "les peintures tibétaines et le chamanisme hallucinogène" était si fort qu'il a voyagé au Népal pour étudier le tibétain. Il a aussi essayé de faire de la contrebande de haschisch, mais quand l'un de ses envois a été saisi par la douane US, il a dû fuir les sanctions et a commencé à errer en Asie du Sud-est, où il a visité des ruines, collecté des papillons en Indonésie et même travaillé comme professeur d'anglais au Japon. Après toutes ces escapades en Asie, il est retourné à Berkeley pour étudier la biologie, ce qu'il appelle son "premier amour".

En 1971, il avait partiellement fini ses études et après le décès de sa mère dû au cancer, il est parti, lui, son jeune frère Dennis et trois amis, dans une quête à travers l'Amazonie colombienne à la recherche d'une plante appelée Oo-koo-hé, censée contenir de la Diméthyltryptamine (DMT). Mais au lieu de trouver Oo-koo-hé, ils ont découvert la consommation des breuvages Ayahuasca ou Yagé et des champignons de l'espèce Psilocybe cubensis. Terence a eu une aventure avec son interprète, Ev. Ces champignons magiques sont devenus le nouveau sujet de leurs explorations et à La Chorrera, Terence et son frère Dennis ont réalisé une auto-expérience qui, selon les déclarations de Terence au cours d'un entretien, "l'a mis en contact avec 'Logos', une voix divine informative qui offrait des révélations." En 1972, ils sont retournés à Berkeley et ont développé des techniques pour la culture des champignons psilocybine, pendant que Terence finissait sa Licence en Sciences de l'écologie et de la conservation. Diplômé en 1975, il s'est alors séparé de sa petite amie Ev, mais a commencé une nouvelle relation la même année avec la fille qu'il avait rencontré à Jérusalem quatre ans auparavant, Kathleen Harrison. Il a publié son premier livre (avec Dennis comme co-auteur) "The Invisible Landscape." Ce livre était inspiré des expériences vécues en Amazonie et un second livre a été publié en 1976, "Psilocybine".

Au début des années 1980, Terence a commencé à développer sa pensée autour des drogues psychédéliques et de la réalité virtuelle. Au cours de ses ateliers le week-end, il insistait sur l'importance et la primauté de l'expérience ressentie, en opposition au dogme. En 1985, il a fondé avec sa femme Botanical Dimensions, une réserve ethno-botanique à but non lucratif à Hawaï. Le mathématicien du chaos Ralph Abraham et le biologiste Rupert Sheldrake étaient des collègues de Terence et ils ont tous menés plusieurs débats publics à partir de la fin des années 1980. Lors d'une apparition en public de Terence, Timothy Leary l'a présenté comme "l'une des cinq ou six personnes les plus importantes au monde."

En 1992, il s'est séparé de sa femme Kathy et ils ont divorcé. La même année, il a publié deux livre et il est devenu un pilier de la contre-culture populaire. Sa popularité dans le milieu des raves et de la dance vient de ses prises de paroles lors de raves, de sa participation à des albums goa/trance et de la parution de ces deux livres : "Food of the Gods", où il présente l'histoire radicale de la relation entre les plantes psychédéliques et l'évolution de la conscience, et "The Archaic Revival", une collection d'articles et de prises de paroles dans des magazines et conférences. Terence donnait toujours des conférences sur la consommation d'enthéogènes à base de plantes, sur les psychédéliques, la métaphysique et d'autres sujets comme le chamanisme, le langage, la chronologie historique et de la civilisation et même les origines théoriques de la conscience humaine, sa théorie du "Primate Défoncé"("Stoned Ape"). Il partageait alors son temps entre les collines émaillées de séquoia du Comté de Sonoma en Californie et Hawaï, mais en 1999 il a commencé à souffrir de maux de têtes de plus en plus douloureux et il est alors retourné chez lui à Hawaï. Après trois attaques cérébrales en une nuit, il a été transporté en urgence à l'hôpital où il a été diagnostiqué avec un Glioblastome multiforme. Il a ensuite subi de nombreux traitements pendant les mois qui ont suivi. A la fin de l'année 1999, Erik Davis a mené ce qui serait le dernier entretien de Terence. Pendant l'entretien, il a aussi parlé de sa mort annoncée (citation) : " J'ai toujours pensait que la mort arriverait sur l'autoroute très rapidement, sans avoir le temps d'y penser. Avoir des mois et des mois pour y réfléchir et la considérer, parler aux gens et écouter ce qu'ils ont à déclarer, c'est une vraie bénédiction. C'est une opportunité pour grandir et se saisir des problèmes et les régler. Être averti par un type pas souriant en blouse blanche que vous allez mourir dans quatre mois vous réveille définitivement ... Ça rend la vie riche et prenante. Au début, quand j'ai eu le diagnostic, je pouvais voir la lumière de l'éternité, comme William Blake, briller dans chaque feuille. Je veux dire, un insecte rampant par terre m'a ému aux larmes."

Mc Kenna est mort bien trop jeune, le 3 avril 2000, âgé seulement de 53 ans, entouré de ses proches. Il laisse une fille, Klea, un fils Finn et son frère Dennis.

 


Zamnesia