Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Qu'est Ce Qu'un Vaporisateur ?

Qu'est Ce Qu'un Vaporisateur ?

Un vaporisateur est utilisé pour chauffer les herbes afin qu'elles relâchent leurs composants actifs et qu'elles produisent de la vapeur. L'avantage de la vaporisation sur le fait de faire bruler l'herbe est que la matière n'est pas en combustion et que donc aucune fumée n'est produite et, en conséquence, la vapeur générée ne contient pas de particules toxiques comme le goudron, le naphtalène, le toluène, le benzène et ainsi de suite. L'inhalation de la vapeur est donc beaucoup plus saine que la fumée pour l'utilisateur.

Quelle est la différence entre vaporiser et fumer ?

L'encens implique combustion et carbonisation et fumer implique la combustion des herbes. Les deux méthodes produisent de la fumée et créent de grandes quantités de produits malsains et toxiques : ceux ci incluent le goudron (particules solides) et l'oxyde nitrique 'gaz). Tous ces sous produits sont dangereux et irritent la gorge, la bouche et les poumons? De plus, bruler les herbes détruit une grande partie des composants actifs, ce qui signifie que fumer de l'herbe est beaucoup moins efficace que le fait de la vaporiser.

Un vaporisateur utilise un flux d'air chaud pour extraire les substances actives de la matière végétale et la vapeur créée ne contient pas de goudron. Ce processus ne brûle pas la plante et donc il n'y a pas de cendres après la vaporisation, le matériel restant a seulement perdu sa couleur et son arôme et donc un vaporisateur est facile à nettoyer - il suffit de vider la chambre d'herbe et vous avez terminé. Ce processus est appelé convection et évite le contact direct de l'herbe avec une source de chaleur, ce qui empêche la combustion du matériel.

Trois bonnes raisons pour vaporiser

Trois bonnes raisons pour vaporiser

#1 Un moyen propre et sûr. Comparé à la fumée et au résidus de la combustion, le niveau de substances irritantes et dangereuses pour la santé générées par la vaporisation de matières végétales est soit inexistant, soit grandement réduit, suivant les végétaux en question.

#2 Moins de produit pour plus de résultats. Alors que la combustion de l'herbe en la fumant utilise sa "charge utile" en une fois, un vaporisateur peut tripler ou même quadrupler la durée de vie de la même quantité d'herbe en permettant au consommateur de rationner les doses.

En plus d'être un moyen moins dangereux pour consommer l'herbe de son choix, les vaporisateurs permettent de concevoir des préparations à base de plantes qui offrent un plus haut niveau de concentration et une meilleure densité aromatique que les préparations destinées à la combustion.

#3 Le Parfum. Une vapeur d'herbes générée sans combustion offre au consommateur un goût plus propre, pur et plus agréable tout en éliminant bien des fumées caustiques et des toxines générées par la combustion.

Aromathérapie

Aromathérapie Vaporisateur

La plupart des arômes d'arbres et de plantes que nous trouvons généralement agréables, sont produits par des huiles éphémères. Le parfum du pin lorsque vous traversez une forêt ou encore l'odeur de lavande sont dégagés par les arbres et les fleurs, et ne sont rien d'autre que des extraits d'huiles essentielles. Non seulement ces huiles sont plaisantes pour nos sens olfactifs, mais on peut également en mesurer les effets sur notre bien être et sur notre santé. L'huile de lavande, par exemple, a un effet calmant et améliore le sommeil. En Perse, en Grèce et en Rome antique, elle était utilisée comme désinfectant lors des soins dans les dispensaires.

Les huiles essentielles de jasmin, de cannabis, de mélisse, de rose, d'eucalyptus, de romarin, de camomille, de sauge et de thym sont depuis longtemps utilisées pour la confection de parfums et de fragrances et sont bien connues pour leurs effets positifs sur le corps et sur l'esprit.

Un vaporisateur est utilisé pour libérer les composants actifs des herbes récréationnelles ou médicinales afin de les inhaler. L'inhalation de vapeur a un effet immédiat sur le corps et l'esprit et est plus efficace et bien plus propre, et donc plus saine que la fumée ou l'encens.

Vaporisateurs Portables Vs. Bureau

La plupart des vaporisateurs de qualité ne sont pas destinés à être utilisés à l'extérieur ou en déplacement, car ils dépendent de l'électricité et sont relativement gros. À cette fin, les vaporisateurs en verre, plus petits, sont beaucoup plus appropriés. Ces petits vaporisateurs ne sont pas nécessairement de moins bonne qualité, mais ils sont plus vulnérables de par la matière dont ils sont composés, et la recharge ainsi que le nettoyage peuvent être plus délicats.

Rapide histoire du vaporisateur

Rapide histoire du vaporisateur

Bien que la vaporisation de plantes médicinales existe depuis des siècles, elle n'a été appliquée au cannabis que récemment.

Eagle Bill a découvert la vaporisation de THC avec un pistolet à chaleur grâce à un cultivateur de cannabis californien en 1993. Eagle Bill a ensuite modifié cette idée et a créé la pipe de paix du futur de Eagle Bill, la Shake & Vape, qui était basée sur l'ancienne méthode de vaporisation des herbes et utilisait des pierres chauffées.

Un an plus tard, une société Canadienne a développé le premier vaporisateur électrique (1994), le Vancouver Times a publié un article sur leur vaporisateur BC en mentionnant qu'il "chauffe jusqu'à ce que l'herbe vaporise mais ne brule pas le THC, qui se recondense ensuite dans vos poumons".

De Verdamper, un vaporisateur développé par l'amateur de cannabis Néerlandais, Evert après qu'il ait entendu parler du vaporisateur en 1995, a connu beaucoup de changements et d'améliorations et est désormais considéré comme l'un des meilleurs vaporisateurs actuellement disponible sur le marché.

Markus Storz a commencé à développer des vaporisateurs en Allemagne en 1996 et a enregistré un brevet pour sa valve amovible pour son inhalateur "Volcano inhaler" en 1998. Deux ans plus tard, il dépose un brevet pour un élément de chauffage pour les "inhalateur à extraction par air chaud". En l'an 2000, la société "Vapormed Inhalatoren" a été créée, ce qui leur a permis de commercialiser le Volcano.

La société Irlandaise Oglesby & Butler a introduit un vaporisateur sans fil à peine plus grand qu'un smartphone en 2008 : le lolite. Ce fut le premier vaporisateur portable doté d'un thermostat intégré qui maintient la température aux alentours de 374°F / 190°C, et est alimenté par un allumage piézo et un réservoir de butane.

Seulement quelques semaines plus tard, un petit vaporisateur en bois est entré sur le marché des vaporisateurs portables. La Magic Flight Launch Box, un petit vaporisateur compact qui utilise la conduction et le chauffage à infrarouge pour vaporiser les herbes en quelques secondes seulement. Son efficacité (il utilise uniquement une pile AA pour atteindre une température de 380° F soit 193° C) et sa rapidité de chauffage en font l'un des vaporisateurs les plus populaires pendant des années.

Depuis leur arrivée sur le marché, les vaporisateurs ont bien changé. Consultez nos pages du Top 10 des Vaporisateurs Portables et Top 10 des Vaporisateurs de Table  pour découvrir les vapos les plus populaires de nos jours.

Vaporisateurs