VIP Du Cannabis

Cannabis VIPs

Plusieurs acteurs, musiciens, experts, et autres célébrités ont contribué à faire connaître l’usage du cannabis au public. Grâce à leurs connaissances, leur image et/ou leur statut, ils ont contribué à normaliser la consommation de cannabis. Ce groupe de personnes qui ont réussi a contribué à changer la perception de l’herbe, la liant à la productivité plutôt qu’à la procrastination.

Certains d’entre eux ont même expérimenté un soulagement médicinal et ont partagé leur histoire avec le monde entier, tandis que d’autres affirment que le cannabis a nourri leur élan de créativité et les a aidés à réaliser leur meilleur travail. Faisons connaissance avec ce groupe de VIP du cannabis qui changent la donne.

Jorge Cervantes

Jorge Cervantes

Jorge Cervantes (prononcé Horé Serbanetèze) a un enthousiasme contagieux et des connaissances sans limites à propos de tout ce qui touche au cannabis. Ce qui lui a valu une place au temple de la renommée du cannabis aux cotés du grand Jack Herer.

Il est globalement connu comme étant le lutin attachant portant une piètre perruque de Bob Marley ou Che Guevara, et faisant des vidéos de culture sur Youtube, entourés d’énormes têtes de plantes épiques de cannabis. Il est aussi vénéré en tant qu’homme d’état aux cheveux gris de la culture de cannabis, ayant écrit “La Bible De La Culture De Cannabis”, et donne maintenant des conférences sur le cannabis à un large public passionné à travers le monde.

Sa notoriété lui a donné accès à quelques-uns des jardins les plus enviés et aux cultures en intérieur les plus sophistiquées de la planète. 
Il est un activiste de la ganja qui ne mâche pas ses mots, un auteur, et un cultivateur pratique depuis trois décennies.

Les premières années de Jorge

Jorge Cervantes est le pseudonyme de l’aficionado de toujours du cannabis George van Patten. Cervantes est né en Ontario, Oregon en 1953 de l’union du Dr. Cecil Roberts et Ester van Patten.

Il livre le journal local dans sa jeunesse, “The Argus Observer” et continue plus tard à travailler dans la salle de presse où il apprend la photographie, l’imprimerie et la publicité.

En économisant, Cervantes, qui est bilingue, paye lui même ses études à l’université, d’abord à l’Université de Valence à Valence en Espagne, puis plus tard à l’Université des Amériques à Puebla au Mexique. C’est durant ses premières années au Mexique qu’il développe une passion pour le cannabis.

Passion qu’il rapporte avec lui quand il déménage à Portland en Oregon en 1976 pour se rapprocher de ses parents après que son père devienne souffrant.

Jorge Cervantes est ensuite diplômé de l’Université de Portland en 1977.

Le Chemin Qui Mène À La Grandeur Du Cannabis

Jorge Cervantes: Le Chemin Qui Mène À La Grandeur Du Cannabis

Après avoir été diplômé, il déménage à Santa Barbara en Californie. Choisissant de faire ce qu’il aime, Cervantes devient jardinier et monte une affaire de paysagisme avec un ami. À ce moment, il commence à cultiver illégalement la sinsemilla dans la Forêt Nationale de Los Padres. 

Après avoir vendu l’affaire de paysagisme en 1979, lui, son ami, et leurs partenaires décident de partir pour un voyage au cœur du Mexique, de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud. Après leurs voyages, Cervantes se marrie avec Estella Cervantes en 1981 à Portland et monte une nouvelle affaire de paysagisme tout en cultivant du cannabis en intérieur.

Frustré par le manque d’informations crédibles et souvent carrément erronées sur la culture de cannabis, Jorge Cervantes écrit le livre “Indoor Marijuana Horticulture” (Horticulture du Cannabis en Intérieur) après de vastes recherches, expériences et analyses.

ARTICLE LIÉ
Entretien Jorge Cervantes : Le Père Du Guide De Culture Du Cannabis

Les expos du cannabis sont un bon moyen de rencontrer les célébrités du monde du cannabis. Nous avons croisé Jorge Cervantes, qui a...

En 1983, pour faciliter l’impression de ce livre dans un environnement sociale hostile envers la marijuana, Cervantes monte la maison d’édition Interport USA. “Indoor Marijuana Horticulture” est surnommée “The Growers Bible” (La Bible des Cultivateurs) par des cultivateurs d’intérieurs couronné de succès et devient un best-seller.

À ce moment, Jorge Cervantes se rend compte de l’intérêt croissant pour la culture d’intérieur, il développe une gamme de lampes à décharge à haute intensité (HID) destiné tout particulièrement à la culture de cannabis, et les vend au détails ou par correspondance en passant par son point de vente Jorge Cervantes’ Indoor Garden Store.

Vers 1989, son magasin, ainsi que 40 autres sur l’ensemble du territoire national, est fermé lors de l’Operation Green Merchant (Opération Marchand Vert) de la DEA (Brigade des Stupéfiants). Pour contourner les problèmes juridiques après l’enquête, il réécrit “Indoor Marijuana Horticulture et le republie en 1995 sous le nom de “Gardening Indoors with Soil & Hydroponics” (Jardiner en Intérieur en Terre ou en Hydroponie).

Le célèbre manuel de Jorge Cervantes, “Indoor Marijuana Horticulture” est dans la listes du top 100 des meilleures ventes d’Amazon depuis 2006. Plus récemment, son dernier livre “Cannabis Encyclopaedia” (Encyclopédie du Cannabis), connu à travers le monde pour la référence en matière de cannabis, a gagné deux prix INDIEFAB livre d’or de l’année.

Marijuana HorticultureVoir Marijuana Horticulture

Un Grand Homme, Et Un Parangon De La Communauté Cannabique

George van Patten, alias Jorge Cervantes a écrit les livres de référence concernant la culture intérieur et extérieur de marijuana. Ces livres sont si détaillés et riches en connaissance qu’ils sont les premiers manuels à être utilisés par les universités cannabiques aux États-Unis. Il produit des heures de vidéo informatives et divertissantes sur le thème de la marijuana pour les fervents cultivateurs de cannabis et les passionnés de marijuana.

Il écrit régulièrement, des articles thèmes pour de nombreux magazines marijuana et a reçu le “Dr. Lester Grinspoon Lifetime Achievement Award” (Prix de la réussite d’une vie du Dr. Lester Grinspoon).

George utilise le cannabis récréativement et médicinalement pour des douleurs chroniques lombaires et l’insomnie qu’elles engendrent. Il aime penser que lui et Jorge sont deux personnes différentes, George étant le manager de son alter ego. Jorge apparait dans les médias et aux évènements cannabiques mais reste généralement au placard en privée. 

Néanmoins, la contribution de Jorge à la communauté cannabique a été sans faille. Beaucoup de nouveaux cultivateurs ne le savent pas encore, mais sans lui, la connaissance entourant la culture de cannabis serait dans une toute autre situation. Nous te saluons, Jorge Cervantes.


Willie Nelson

Willie Nelson

Willie Hugh Nelson est un américain chanteur de musique country, auteur compositeur, auteur, poète, acteur et activiste pour la légalisation du cannabis et l'usage de bio-carburants.

Willie Nelson enfant

Willie Nelson est le fils de Myrle Marie (née Greenhaw) et Ira Doyle Nelson. Il est né le 29 avril 1933 à Abbott au Texas. En 1929 ses parents ont déménagé en Arkansas pour chercher du travail, mais peu de temps après sa naissance sa mère est partie et son père a fait de même peu de temps après. Willie et sa soeur Bobbie ont donc été élevés par leurs grands-parents.

Les Nelsons lui ont appris à chanter et quand il a eu 6 ans, son grand-père l'a introduit à la guitare. Il lui a appris quelques airs et Willie et sa s?ur ont alors chanté des chansons gospels dans les églises du coin. A l'age de 7 ans, il a composé sa première chanson et il a rejoint son premier groupe en tant que chanteur et joueur de guitare à seulement 9 ans.

Willie se tourne vers la musique professionnelle

En 1950, il a rejoint dans l'Air Force mais en raison de problèmes de dos, il a été donné congé au bout de seulement 8 mois. Il s'est alors inscrit à l'université Baylor pour étudier l'agriculture, mais son succès grandissant dans la musique l'a fait abandonner les études deux ans plus tard.

En 1960, il a déménagé à Nashville au Tennessee, où il a signé par la suite un contrat avec Pamper Music. Il a rejoint le groupe de Ray Price, Cherokee Cowboys, comme bassiste. Sous contrat avec Liberty Records, il a enregistré son premier album complet "And Then I Wrote" en ao?t 1961 et ses deux premiers singles à conna?tre le succès "Willingly" (No. 10 dans le Top Ten) et "Touch Me" (No. 7 dans le Top Ten) sont sortis l'année suivante.

D'autres chansons qu'il a écrites sont devenues des succès pour d'autres artistes : l'interprétation de "Crazy" par Patsy Cline est devenue le plus grand succès jukebox de tous les temps. Ses singles ont atteint le Top 25 de manière constante de novembre 1966 à mars 1969.

Un aperçu de la retraite

Willie Nelson: La Musique Country

Après ses succès dans le Top Ten des années 1960 et 1970, il a pris sa retraite en 1972 et a déménagé à Austin au Texas. Cependant, la musique hippie lui a donné une nouvelle motivation et Willie s'est mis à jouer régulièrement au Armadillo World Headquarters.

En 1973, son album Shotgun Willie dans le style Outlaw Country, un sous-genre de la musique country, était sorti par Atlantic Records et constituait un changement de style par rapport aux précédents enregistrements de Willie. Bien qu'il ait reçu de bonnes critiques, cet album ne s'est pas bien vendu. Cependant, après un passage chez Columbia Records et le succès des albums suivants Red Headed Stranger en 1975 et Stardust en 1978, il est devenu un artiste de country music très reconnu.

En 1980, WIllie a donné un concert sur la pelouse sud de la Maison Blanche. Il a également enregistré des chansons à succès comme "To All the Girls I've Loved Before", "On the Road Again" et "Pancho & Lefty". La chanson "On the Road Again" a atteint la première place du classement Hot Country Songs. Dans le même temps, il s'est mis à pratiquer des arts martiaux comme le Kung Fu et le Tae Kwon Do.

Émergence de problèmes de santé

Willie Nelson: Émergence De Problèmes De Santé

En 1981, les poumons de Willie se sont effondrés alors qu'il nageait à Hawaï et il a été amené au Maui Memorial Hospital. Il fumait alors entre deux et trois paquets de cigarettes par jour et bien qu'il aie pris la décision de s'arrêter temporairement dès que ses poumons étaient congestionnés, il a souffert de pneumonie de nombreuses fois. Il a fini par arriver à la conclusion qu'il devait décider entre arrêter le tabac ou la cannabis : il a donc décidé d'arrêter le tabac.

ARTICLE LIÉ
10 Meilleurs Raisons D'arrêter Le Tabac Et De Fumer L'herbe Pure

Fumer du cannabis avec du tabac est une méthode de consommation extrêmement populaire, surtout dans certains pays européens.

Problèmes financiers et juridiques

En 1990, le fisc américain (IRS) qui lui réclamait 32 millions de dollars a saisi ses avoirs mais après négociation de ses avocats, sa dette vis à vis des impôts à diminué jusqu'à 16 millions de dollars, puis 6 millions dans un arrangement ultérieur, arrangement que Willie n'a pas signé car il avait été découvert que Price Waterhouse, ses comptables, n'avaient pas payé ses taxes depuis des années.

Pour payer sa dette, il a sorti un double album "The IRS Tapes: Who'll Buy My Memories?" en référence à la vente aux enchères de ses avoirs. Il est alors parti en tournée constante, sortant un album tous les ans. En 1993, il avait payé sa dette et a alors été introduit au Tableau d'Honneur de la Musique Country.

Des patrouilleurs de l'autoroute ayant découvert un joint dans sa voiture près de Waco au Texas en 1994, l'audience devant une cour en résultat l'a poussé à annuler son apparition aux Grammy Awards. En 1998 son album Teatro est sorti, il a été très bien reçu.

Plus de succès, soutiens aux œuvres caritatives, de récompenses et d’arrestations

En 2005, Willie était tête d'affiche du concert de bienfaisance Tsunami Relief Austin to Asia. Il y a joué la chanson "Busted" avec Ray Charles, chanson qui est sortie plus tard sur l'albim de Ray "Genius & Friends". Toujours en 2005, Willie et sa famille ont organisé le premier tournoi annuel "Willie Nelson & NORML Benefit Golf Tournament", qui a entraîné une apparition sur la couverture et un entretien dans le numéro de janiver 2008 de High Times magazine.

En 2006, alors que Willie voyageait avec son manager et sa sœur, ils ont été arrêtés à St. Martin Parish en Louisiane et ont été accusés de possession de cannabis et de champignons hallucinogènes.

En 2007, il a publié un livre défendant l'usage des bio-carburants et la réduction des émissions de gaz, On The Clean Road Again: Biodiesel and The Future of the Family Farm. Son livre suivant, coécrit avec Mike Blakely, A Tale Out of Luck, est sorti en 2008, c'était sa première œuvre de fiction.

ARTICLE LIÉ
Top 5 Des Icônes Du Cannabis : Les Fumeurs Emblématiques Du Passé Et Du Présent

La liste du top 5 des icônes du cannabis par Zamnesia dévoile des favoris attendus de tous ainsi que certains ajouts surprenants !

Le 26 novembre 2010, Willie a été arrêté pour possession de cannabis à Sierra Blanca au Texas : ils avaient trouvé plus de 150 grammes d'herbe dans son bus de tournée. Il a été libéré après avoir payé une caution de 2500 dollars. Après son arrestation, il a créé le TeaPot Party, dont la devise est "Tax it, regulate it and legalize it!"

En 2013, il a déclaré une déclaration à propos du Defense of Marriage Act et du mariage homosexuel aux États-Unis:

"Quand nous jetterons un œil au passé, nous nous dirons que c'était fou de devoir même débattre à propos de ça"

Il a également présenté deux logos qui sont devenus tous les deux instantanément des succès viraux sur les sites de réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.

La même année, il a reçu un Doctorat honoraire du Berkeley College of Music.

De nos jours, Willi est coprésident du comité consultatif de l'Organisation Nationale pour la Réforme des Lois sur le Cannabis (NORML). Il vit au sein d'une communauté majoritairement auto-suffisante où toutes les maisons n'utilisent que de l'électricité solaire, à Maui, Hawaï. Parmi ses voisins, on retrouve Kris Kristofferson, Woody Harrelson, et Owen Wilson.

 


Jack Herer

Jack Herer

Jack Herer, l'auteur de "L'empereur est nu " était une personnalité brillante dans le mouvement pour la légalisation du cannabis et le fondateur de l'organisation "Help End Marijuana Prohibition (HEMP)". Il a parfois été appelé l' "Empereur du Chanvre" et un documentaire à propos de sa vie est aussi intitulé Empereur du Chanvre. Il y a même une variété de cannabis qui porte son nom : Jack Herer, une variété à dominante Sativa qui a remporté de nombreuses récompenses. Elle a été produite et commercialisée par Sensi Seeds en 1995 aux Pays-Bas.

Il s'est même présenté aux élections présidentielles aux États-Unis à deux reprises pour le Parti Grassroots et a en outre sa place dans le Temple de la Renommée de la Contre-culture. Il pensait que le cannabis était la plante parfaite pour fournir une source renouvelable de médicament, de nourriture et de carburant, et que le gouvernement américain gardait caché les preuves de ces caractéristiques. Malheureusement Jack Herer est mort juste au moment où le mouvement pour le cannabis gagnait en popularité.

Le combat de Jack Herer pour la légalisation du cannabis

Le combat de Jack Herer pour la légalisation du cannabis

Jack Herer est né le 8 juin 1939 à New York. C'était le plus jeune de trois enfants, mais il a grandi à Buffalo, NY. Il a rejoint l'armée et a servi en Corée après avoir abandonné le lycée. Quand il est revenu de la guerre il a travaillé comme peintre d'enseignes.

Au début des années 1960 lui, sa femme et sa famille ont déménagé à Los Angeles et bien qu'ils aient divorcé peu après, il est resté en contact étroit avec ses enfants. Plus tard dans les années 1960, à l'âge de 30 ans, Jack a eu une première expérience avec la fumée de cannabis. Cela lui a fait quitter son travail de peintre d'enseignes et il a ouvert un headshop à Venice Beach où il s'est lié d'amitié pour la vie avec Ed Anair, un autre propriétaire de head shop et défenseur de la légalisation du cannabis.

ARTICLE LIÉ
Jack Herer: Activiste Pour Le Cannabis

Jack Herer était l'un des défenseurs du cannabis les plus reconnus aux États-Unis. Aussi connu sous le nom de "l'Hempereur" (hemp signifie...

En 1973, les deux sont tombés d'accord pour se battre tant que le cannabis n'était pas légalisé et que toute personne emprisonnée pour sa possession n'était pas libérée. En 1981, Jack Herer a été arrêté pour intrusion sur une propriété fédérale quand il était en train de récolter des signatures pour une proposition de loi en Californie. Il a profité de ses 14 jours d'incarcération pour commencer à écrire "L'empereur est nu ". Après sa libération il a déménagé à Portland où il a ouvert son headshop "The Third Eye" sur le boulevard Southeast Hawthorne. Il a terminé son livre, l'a fait imprimé sur du papier de chanvre et l'a publié en 1985.

Dans son livre, il mentionne que le gouvernement américain a interdit le cannabis en 1939, car il voulait éradiquer la peste appelée "Marijuana", en totale opposition avec le fait que les fleurs séchées du cannabis ont été utilisées par l'humanité pendant des millénaires. En outre, les fibres de la plante sont très durables et les graines peuvent servir d'aliment riche en protéines. Son ami Ed est décédé en 1991, mais Jack a continué à se battre et à parcourir le pays, défendant la légalisation du cannabis. Pendant ce temps, Jack s'est marié et a divorcé deux fois, avant de se marier avec Jeannie Hawkins en 2000.

Problèmes de santé dans ses dernières années

Jack Herer a été victime d'une attaque et d'une crise cardiaque mineure en Juillet 2000 lors d'un festival du chanvre près d'Eugene, ce qui l'a partiellement handicapé dans ses mouvements et dans son élocution. Après une longue guérison, il a repris ses voyages et ses prises de paroles. En 2004, il a affirmé que l'amélioration de son état de santé résultait de son usage quotidien d'huile de cannabis très concentré et de la consommation d'Amanita muscaria.

Jack a eu une autre crise cardiaque au Festival Hempstalk à Portland, Oregon le 12 Septembre 2009. Il est resté dans un état critique pendant presque un mois. Après plusieurs jours de coma provoqué médicalement, il a été transféré dans un autre endroit le 13 Octobre 2009. Il pouvait alors toujours réagir avec ses yeux quand quelqu'un parlait, mais il ne pouvait plus du tout communiquer.

Il a survécu et sa femme Jeannie a fini par louer une maison à Eugene, où elle s'est occupée de lui jusqu'à sa mort à l'âge de 70 ans le 15 Avril 2010. Il a été enterré au Cimetière Eden Memorial Park à Mission Hills, Californie. Qu'il repose en paix.

Herer a laissé une femme, six enfants, un frère et une sœur.

 


Cheech & Chong

Cheech & Chong

"Cheech", l'amateur de cannabis "Mexicain Américain" et "Chong", le hippie constamment défoncé avec sa barbe envahissante étaient un "duo infernal" pour les muscles zygomatiques. Leurs films de fumette étaient de gros succès à la fin des années 70 et au début des années 80 (et pas seulement parmi les fumeurs de cannabis) et sont déjà légendaires, mais ils ont accompli bien plus en tant que duo de fumeurs que ces seuls films.

Cheech Marin

Cheech Marin

Cheech Marin

Richard "Cheech" Anthony Marin est né le 13 Juillet 1946 à Los Angeles en Californie aux États-Unis. Il a grandi à Granada Hills, une banlieue de la Vallée de San Fernando. Il a déclaré qu'il adorait chanter quand il était enfant et après avoir suivi des cours d'Anglais à L'Université d’État de Californie à Northridge, il est parti sans avoir obtenu de diplôme à Vancouver en Colombie Britannique.

Il a vite rencontré un type nommé Tommy Chong qui possédait un club de seins-nus et a travaillé pour lui pendant 9 mois. Ils faisaient de la musique et improvisaient des spectacles comiques dans un groupe appelé City Works. Selon "Cheech", c'était bien et le terme de hippie burlesque aurait bien pu définir ce qu'ils faisaient.

Cheech et Chong ont fait équipe, sont retournés à Los Angeles et ont donné des spectacles de leur mélange de duo comique et de musique dans des clubs jusqu'à ce que le magnat de l'industrie de la musique Lou Adler ne les découvre au Troubadour. Ceech déclare : "le reste appartient à l'histoire".

Cheech: "Nous sommes la preuve vivante que le Ciel veille sur les idiots et les petits enfants."

Tommy Chong

Tommy Chong

Tommy Chong

Thomas B. Kin Chong est né le 24 Mai 1938 à Edmonton en Alberta au Canada. C'est le fils de Lorna Jean, une serveuse avec des ancêtres écossais, français et irlandais et Stanley Chong, un conducteur de camion chinois.

La famille de Tommy a déménagé à Calgary en Alberta quand il était encore jeune. Son père y a acheté une maison à cinq mille dollars et la famille devait vivre avec seulement 200$ par mois.

A l'âge de 16 ans, il a abandonné le Lycée Crescent Heights et il jouait alors de la guitare pour se faire un peu d'argent. Il a déclaré une fois que c'était environ à cette époque qu'il avait découvert que la musique pouvait vous aider à coucher avec des filles, même si vous étiez un paria social mince et au cheveux longs. En 1960 il s'est marié avec sa première femme, Maxine Sneed, avec qui il a eu deux filles, Robbi et Rae Dawn.

Au début des années 1960n Tommy jouait de la guitare pour un groupe de soul nommé The Shades à Calgary. Le groupe a déménagé plus tard à Vancouver en Colombie Britannique et s'est renommé "Little Daddy & The Bachelors" pour enregistrer un single - "Too Much Monkey Business" / "Junior's Jerk". En 1963, avec un autre membre du groupe, il a ouvert une boîte de nuit à Vancouver, où il rencontrerait plus tard son binôme Richard Marin.

En 1970, il a divorcé de sa première femme. Tommy s'est marié avec sa seconde épouse en 1975, Shelby Fiddis, qui lui a donné une fille, Precious, et deux fils. Il a aussi adopté Marcus Chong.

Chong: "Ce qui nous rend si dangereux, c'est que nous sommes inoffensifs."

Les années Cheech & Chong

Les années Cheech & Chong

Leurs films

Avec la sortie du film longue durée "Up in Smoke" en 1978, ils sont vraiment devenus connus.

Le succès de ce film les a encouragés à en faire une suite et dans les années suivantes ils ont sorti Cheech & Chong's Next Movie (1980), Nice Dreams (1981), Things Are Tough All Over (1982), Still Smokin' (1983) et Cheech & Chong's The Corsican Brothers (1984).

Ils ont aussi eu de petits rôles dans After Hours de Martin Scorcese et Yellowbeard de Graham Chapman.

Leur musique

Entre 1972 et 1985, Cheech and Chong ont sorti neufs albums dont quatre ont été nominés pour les Grammy Awards et six sont devenus disque d'or :

Ceech and Chong (1972, avec leur réplique la plus connue "Dave's not here"), Big Bambú (1972, le disque comique le plus vendu pendant des années), Los Cochinos (1973, a reçu un Grammy pour Best Comedy Recording), Cheech and Chong Wedding Album (1974), Sleeping Beauty (1976), Up In Smoke (1979 bande son pour le film du même titre),Let’s Make a New Dope Deal (1980), Cheech and Chong’s Greatest Hits (1981), Get Out of My Room (1985, dont "Born in East L.A.").

Immédiatement après la sortie du disque de 1985, Cheech a abandonné le duo pour poursuivre une carrière solo.

Le temps mort

En 1987 Cheech Marin a joué le rôle principal dans un film basé sur leur chanson "Born in East L.A.", qui a remporté le prix du Meilleur Scénario au Festival du Film de la Havane, le Glauber Rocha International Critics Award le Grand Coral Prize pour Best Picture. Il a joué dans plus de 20 films, dont Desperado (1995, avec Kevin Costner),From Dusk Till Dawn (1996, trois personnages) et Once Upon A Time In Mexico (2003, avec Johnny Depp).

Cheech a débuté à la télévision en 1992 dans l'émission The Golden Palace sur CBS, avant de jouer aux côtés de Don Johnson dans le feuilleton très populaire de CBS Nasg Bridges pendant les années 1996-2001. En 2004 et 2005, il a joué dans Judging Army pour CBS. En 2005 il était aussi le directeur d'une production de Broadway de Latinologues. En 2008 il a eu un rôle honorifique dans Grey's Anatomy.

Chong a joué dans Far Out, Man! (1990) et National Lampoon's Senior Trip (1995). Il a joué dans The George Lopez Show pour ABC et dans Dharma & Greg. Il a aussi tenu le rôle de "Leo" dans la seconde, troisième, quatrième, septième et huitième saison de That 70's Show.

ARTICLE LIÉ
VIDÉO : Tommy Chong et B-Real s'enfument

Ça vous dirait de connaître l'opinion de deux des fumeurs de cannabis les plus influents de tous les temps ? Alors regardez ça !

En 1997, Tommy Chong a joué un petit rôle dans Nash Bridges, aux côtés de Cheech Marin et de Don Johnson.

Ils ont tous les deux prêté leurs voix pour la célèbre série animé South Park en 2000, mais leurs voix ont été enregistrées séparément, on ne peut donc pas dire qu'ils aient réellement retravaillé ensemble.

La réunion

Cheech & Chong: La Réunion

En 2003, ils sont annoncé qu'ils voulaient se retrouver et que le duo avait des plans pour faire un autre film. Cependant, le 25 Février les autorités fédérales ont fait une descente chez Chong's Glass, l'entreprise de Tommy, dans une opération de saisie d'accessoires en relation avec la drogue. Le 11 Septembre, il a été condamné à neufs mois de prison. En plus de la condamnation à de la prison, il a été obligé d'abandonner 120 000$ d'actifs et a dû payer une amende de 20 000$.

Quand Tommy a été relâché, le duo avait l'intention de continuer à travailler sur leur nouveau film, mais ils ont annoncé le 8 septembre 2005 que le film de retrouvailles avait été annulé. Cependant, en 2007, Tommy a mentionné dans un entretien que la réunion était bien en projet.

Le 5 Septembre 2008, ils ont débuté leur tournée de re-formation à Ottawa et le 19 du même mois, ils ont fait une apparition dans le Bob & Tom Show. En Mars 2009, ils ont enregistré deux spectacles pour une sortie sur DVD du tour au Majestic Theatre à San Antonio, qui est sortie le 20 avril 2010 : "Cheech and Chong's Hey, Watch This!".

En Avril 2009, ils allaient commencer leur tournée "Cheech and Chong Light Up Australia", mais ils ont dû la retarder car la police de Nouvelle-Galles du Sud avait pris l'événement pour cible lors d'une opération anti-drogue et avait fouillé environ 50 visiteurs, en arrêtant six pour possession de petites quantités de cannabis. En Octobre 2009 ils étaient les invités du festival Smoke Out à San Bernardino, California.

Le 25 Janvier 2010, Cheech & Chong ont fait une apparition à Lopez Tonight, où ils ont interprété leur chanson Get It Legal, en référence à leur tournée d'alors aux USA.

Cheech et Chong ont confirmé qu'ils travaillaient sur un nouveau film et qu'il sortirait en 2012. En Septembre 2011, Cheech et Chong ont fait une apparition sur une vidéo qui a fait le buzz sur YouTube, qui semblait être la bande annonce d'un film à venir, mais qui s'est révélée être une publicité pour les brownies Fiber One 100-calorie. Au même moment, ils travaillaient sur une film d'animation basé sur leurs œuvres comiques et les auteurs du film ont sorti un jeu sur Facebook, appelé Cheech & Chong's Animated Game.

En Juin 2012, Tommy Chong a été diagnostiqué avec un cancer de la prostate, mais en Mai 2013 il a annoncé qu'il était guéri à 99%, grâce à un régime spécial et de l'huile de cannabis.

ARTICLE LIÉ
Tommy Chong Déclare: J'ai Battu Le Cancer!

Le comédien et fumeur avoué Tommy Chong affirme qu'une variété de traitements, dont des suppléments et un régime spécial l'ont aidé à guérir du cancer.


Eagle Bill

Eagle Bill

Il n'y a pas si longtemps, la détention d'un joint suffisait pour se faire arrêter. Le sorcier Cherokee Eagle Bill était fumeur américain qui a risqué sa liberté de se défoncer pour éduquer les autres. Il a combattu la loi et a gagné. Alors, vous devriez lui porter un toast la prochaine fois que vous apprécierez votre vaporisateur.

SES DÉBUTS

Eagle Bill Amato est né Frank William Wood, le 10 avril 1942 à Cleveland, dans l’Ohio. Dans sa jeunesse, il était insouciant et s'est retrouvé dans le vol de voitures. Apparemment, en déménageant un canapé à la fin des années 60, une graine de cannabis est tombée dans son allée. Elle poussa pour devenir un monstre de plus de 5 m quand il fut le moment de la récolter. Ce fut un tournant décisif. Juste après sa première récolte, il abandonna la petite criminalité pour devenir un petit dealer d'herbe.

VIE À AMSTERDAM

En 1994, Eagle Bill déploie ses ailes et quitte les États-Unis. Et vous ne pouvez pas lui en vouloir. Après son incarcération et la menace constante d'être à nouveau emprisonné, Bill n'avait que très peu de choix. Amsterdam fut l’endroit où il trouva sa place et réfuta l’affirmation du grand F. Scott Fitzgerald que « il n'y a pas de deuxième acte dans la vie des Américains ».

La même année, à la High Times Cannabis Cup de 1994, Eagle Bill a littéralement stupéfait la foule. Ben Dronkers et les jeunes de chez Sensi Seeds ont tous étés impressionnés et probablement défoncé aussi. Bill et Ben sont rapidement devenus amis. C'est l'ingéniosité d’Eagle Bill et son vaporisateur révolutionnaire de l’époque qui a rendu la magie du cannabis possible.

LE CALUMET DE LA PAIX DU FUTUR

Eagle Bill: Le Calumet De La Paix Du Futur

Eagle Bill découvrit le pouvoir du cannabis thérapeutique dans les années 80. Sa découverte n'est pas venue d'hypothèses ou d’expérimentations de laboratoire. C'est en fait grâce aux conseils d’utilisation du cannabis à un ami qui faisait une chimiothérapie contre le cancer. Voyant l'amélioration de la santé de son ami, il a correctement identifié le potentiel thérapeutique de l’herbe.

C'est parfaitement évident pour nous maintenant. Mais à l'époque, Nancy Reagan braillait « il suffit de dire non ! » et Ronald Reagan remplissait les prisons de fumeurs américains ; personne ne discutait des propriétés thérapeutiques du cannabis. « La guerre contre la drogue » était à chaud.

À l’époque où Eagle Bill se défonçait toujours à Amsterdam, c'était avec du verre fragile qui ressemblait à du fait maison. Mais le « Shake n Vape » fonctionnait et fonctionne encore aujourd'hui. L’ère du vaporisateur a été inaugurée par Eagle Bill. Lui et ses vaporisateurs allaient devenir les attractions les plus populaires du Hash Museum, sans parler du bon public perpétuel des Cannabis Cup annuelles durant une décennie. D'innombrables touristes ont été époustouflés par l'étrange figure dotée d’un pistolet à air chaud et une curieuse collection de verrerie et de pots.

Eagle Bill Vaporizer

Voir Eagle Bill

UN ACTIVISTE PRO-CANNABIS ET UN ÉCRIVAIN

Eagle Bill était assez old school pour un cultivateur d’herbe. Il n'a pas appris son commerce en regardant des vidéos sur YouTube. En fait, il n'existait pas de manuel sur « comment cultiver du cannabis » à l’époque. Lui seul était assez débrouillard pour fumer son propre matos. En quarante ans d'expérience en chambre de culture, il a appris de ses erreurs, et c'est comme ça qu'il y est arrivé. Avec ses connaissances, il a par la suite écrit son propre livre sur le cannabis : « 10% THC, A Cannabis Tale ». Malgré ça, son autobiographie ne devait pas être sa dernière contribution à la culture du cannabis.

FAITS MARRANTS SUR EAGLE BILL

  1. La première fois qu’Eagle Bill s'est fait offrir un joint, il a refusé. Dingue, mais vrai.
  2. 4 % de THC était la puissance moyenne des beuhs américaine dans les années 80 et 90. Pendant ce temps, le matos de Bill arrivait à 10 %.
  3. L'inspiration d'Eagle Bill pour le « Shake N Vape » est venue de la technique des pierres chaudes des anciens Égyptiens pour garder une température constante.
  4. Les dernières recherches scientifiques ont confirmé les propriétés thérapeutiques du cannabis. Eagle Bill avait vingt années d'avance.
  5. Les hybrides de cannabis moderne n'étaient pas les préférées d'Eagle Bill. Il préférait la ganja jamaïcaine old school, et avait peur que la concentration de THC atteigne des niveaux excessifs.

RÉCOMPENSE DU MILIEU DU CANNABIS

En 2005, Eagle Bill a reçu à titre posthume le Cannabis Culture Award en reconnaissance de la création et de la popularité du vaporisateur « Model T ». Il a été le deuxième à recevoir cette distinction. Aujourd’hui, la liste des gagnants se lit comme un « who's who » des célébrités du cannabis. Eagle Bill est tout en haut avec Richard Branson, et Marc et Jodie Emery.

LA VARIÉTE EAGLE BILL ET LE VAPORISATEUR

Naturellement, le « Shake N Vape » est le gadget ganja pour lequel nous aimons tous Eagle Bill. Vous pouvez apprécier le calumet de la paix du XXIe siècle de vous-même avec la pipe vaporisateur Eagle Bill, de chez Zamnesia Headshop. D’ailleurs, sa variété ’’Eagle Bill’’ est la dernière création des grands maitres sélectionneurs de chez Sensi Seeds. Lancée il y a un peu plus d'un an, cette sativa spéciale est à ne pas manquer pour les vrais connaisseurs.