Aujourd'hui : Bicycle Day 2016

Publié le :
Catégories : BlogPsychédéliques

Aujourd'hui : Bicycle Day 2016

Aujourd’hui est un jour magique pour les psychonautes : il y a exactement 73 ans, le 19 avril 1943, Albert Hofmann a pris du LSD et a fait son fameux trajet en vélo jusqu’à chez lui, prêt pour l’aventure qui l’attendait.

Le diéthylamide-25 de l'acide lysergique, aussi connu sous le nom de LSD ou Acide, est un composé psychédélique très apprécié pour ses effets trippants. Bien qu’il ait été synthétisé pour la première fois en 1938, il a fallu attendre 1943, vers la fin de la deuxième guerre mondiale, pour que le premier trip humain soit enregistré. C’est Albert Hofmann, un chimiste des Laboratoires Sandoz et l’homme considéré comme le père du LSD, qui a été le premier à expérimenter les merveilles renfermées par le LSD.

Hofmann était occupé à synthétiser des dérivés de l’ergot, un champignon connu pour ses propriétés psychédéliques, quand il a accidentellement absorbé une petite quantité de LSD. De manière assez compréhensible, le trip provoqué l’a fait déjanter ! Surtout quand on sait que l’ergot est connu pour provoquer des empoisonnements. Heureusement, le LSD ne renferme pas les propriétés toxiques de l’ergot, et une fois rassuré par des médecins lui ayant indiqué que son trip ne l’empoisonnerait pas, Hofmann est devenu intrigué. Le 19 avril 1943, il a sciemment ingéré 0,25 milligrammes de LSD pour explorer plus en détail les effets qu’il aurait sur l’esprit. L’idée était que 0,25 milligrammes serait la dose seuil minimale pour provoquer un trip. Il n’en avait alors aucune idée, mais il avait sous-estimé la puissance du LSD ! Il a été frappé par un trip remarquablement profond. Il a alors décidé d’en tirer le meilleur parti, a enfourché son vélo avant de partir dans une balade colorée pour rentrer chez lui et s’allonger sur son canapé pour profiter de l’expérience dans toute sa profondeur :

« ... petit à petit je pouvais commencer à apprécier les couleurs et jeux de formes sans précédent qui persistaient sous mes yeux fermés. Des images kaléidoscopiques et fantastiques surgissaient devant moi, alternant, variant, s’ouvrant et se fermant en cercles et en spirales, explosant en fontaines colorées, se réarrangeant et s’hybridant elles-mêmes dans un flot constant ... »

C’est au cours de cette journée, à présent connue sous le nom de «bicycle day», que des psychonautes du monde entier prennent de l’acide pour commémorer cette merveille et profiter du monde avec les yeux du LSD. De nombreuses personnes se rassemblent pour célébrer, avec des parades, des événements musicaux, des conférences et séminaires pour répandre les connaissances en évolution constante sur le sujet du LSD.

Albert Hofmann

Après l’expérience à vélo de Hofmann, il a développé une compréhension de la profondeur de sa découverte. Il avait fait lui-même l’expérience des effets thérapeutiques du LSD et avait eu la vision du potentiel énorme ne demandant qu’à être utilisé, si la science pouvait accepter la nature intense des trips. Hofmann n’en avait aucune idée, mais ces expériences vivantes et ouvrant l’esprit allaient devenir le coeur même de la contre-culture des années 1960, en se répandant dans le monde entier comme substance récréative populaire. Alors que ceci a entraîné une révolution culturelle, ceci a également mis fin aux applications scientifiques. La marée de la contre-culture a provoqué une répression contre les substances psychédéliques de la part des gouvernements du monde entier, ce qui a rendu illégale l’expérimentation par les scientifiques. Ce n’est qu’au cours de la dernière décennie que la recherche scientifique a redémarré là où Hofmann l’avait laissée - et elle trouve déjà des résultats positifs.

Alors que le LSD profite d’une renaissance scientifique, il bénéficie aussi d’un retour en grâce dans la société. Le flot de recherches qui découvrent des applications positives et sûres aux substances psychédéliques est en train de briser les barrières et préjugés créés au plus fort de la prohibition, ce qui fait des substances psychédéliques des drogues bien plus acceptés. Alors que le temps passe et que les bienfaits sont explorés plus en détail, la peur qui entoure le LSD s’estompe. Alors, en cette journée bénie, sortez de chez vous et profitez des merveilles qui s’offrent à vous !

 

         
  Josh  

Écrit par: Josh
Auteur, psychonaute et passionné du cannabis, Josh est l’expert maison de Zamnesia. Il passe ses journées niché dans la campagne, en se plongeant dans les profondeurs cachées de tout ce qui est psychoactif.

 
 
      De nos auteurs