10 Conseils Pour Tirer Le Meilleur De Votre Vaporisateur

Tirer Plus De Vapeur Et De Saveur De Votre Vaporisateur

Vapoter est déjà un moyen bien plus efficace de consommer de l'herbe en comparaison de fumer, mais comment tirer le meilleur de votre vapo ? Voici 10 trucs et astuces pour vous aider à savourer tout le goût, une puissance supérieur et des nuages de vapeur satisfaisants à chaque fois que vous vapotez.

Vous avez déjà sauté le pas ? Des milliers d'autres l'ont fait. Vapoter de l'herbe est devenu populaire pas seulement parce que cela permet une expérience pure et propre du cannabis, mais aussi parce que c'est savoureux, discret et meilleur pour la santé que de fumer. Mais bon, pour profiter au mieux de votre vapo, il faut un peu d'entretien et juste un peu d'efforts. Pour vous aider à rendre la transition vers le vapotage aussi facile et réussie que possible, voici 10 conseils qui vous aideront à tirer les meilleurs goûts, nuages et effets à chaque fois.

1. Gardez Votre Vaporisateur Propre Et Remplacez Régulièrement Les Pièces

GARDEZ VOTRE VAPORISATEUR PROPRE

Peu importe si vous vapotez des herbes sèches, des concentrés ou des huiles, des résidus collants vont s'accumuler au fil du temps. Ces résidus ne provoquent pas seulement une vaporisation inégale qui peut négativement impacter le goût, mais ils peuvent aussi s'accumuler et raccourcir la durée de vie de votre vaporisateur. En d'autres termes, vous devez nettoyer votre vapo régulièrement pour pouvoir en profiter toujours au maximum.

Il est préférable de nettoyer votre vapo après chaque session. Ça ne vous prendra pas trop longtemps et vous pouvez l'intégrer dans votre routine quotidienne. De cette manière, votre vapo sera toujours au mieux de sa forme, prêt à l'emploi quand vous voulez planer.

Pour un simple nettoyage de routine, éteignez votre vapo et attendez qu'il refroidisse. Retirez l'embouchure. Prenez une petite brosse et retirez tous les morceaux qui pourraient rester dans le compartiment à herbe. Ensuite, utilisez de l'alcool dénaturé et un coton-tige pour nettoyer l'intérieur du compartiment. Enfin, nettoyez les parois internes du conduit de vapeur de votre appareil avec une tige nettoyante pour pipe trempée dans de l'alcool dénaturé. Vous devriez également remplacer régulièrement vos grilles dans le cadre de l'entretien courant de votre vaporisateur.

2. Utilisez De L'herbe Bien Fraîche

UTILISEZ DE L'HERBE CANNABIS BIEN FRAÎCHE

Si vous vaporisez des têtes, plus elles sont fraîches, mieux c'est. La raison est que la vaporisation s'appuie sur l'humidité dans vos têtes. Quand vous vapotez, vous chauffez vos têtes ou votre concentré jusqu'au point où « les bonnes choses » dedans s'évaporent, en se transformant en vapeur que vous pouvez inhaler. Bien évidemment, cela ne marche pas trop bien si vous utilisez une vieille herbe fanée et trop sèche. Une tête bien affinée de qualité aura normalement une teneur en humidité plus élevée, de quoi vous donner les meilleures sensations de vapotage.

Articles liés

Les Meilleurs Vaporisateurs Pour Fumer De Herbes Sèches

Comment savoir si votre herbe est bonne pour le vapotage ? Facile : prenez quelques têtes entre vos doigts : si elles s'émiettent quand vous les pressez, elles sont trop sèches pour être bien vapotées. En revanche, une herbe qui est trop humide, comme de l'herbe fraîchement récoltée, n'est pas non plus idéale pour être vaporisée.

3. Chargez Moins La Douille

CHARGEZ MOINS LA DOUILLE

Vous aurez de bien meilleures sensations de vapotage si vous chargez moins la douille ou le foyer. Avec presque tous les types de vaporisateur, il faut les remplir au moins à la moitié pour obtenir la meilleure production de vapeur. Cependant, si vous surchargez la douille, vous aurez plus de mal à tirer dessus et vos têtes seront forcément vaporisées de manière inégale, ce qui peut entraîner un énorme gaspillage de cannabis. En chargeant plusieurs petites douilles plutôt que juste quelques grosses, vous utiliserez au mieux les têtes, pour une vapeur très agréable. Une fois de plus, il ne faut pas non plus sous-charger la douille—trouvez le juste milieu qui donne les meilleurs nuages de vapeur et effets tout en utilisant le moins d'herbe possible.

4. Chargez Correctement Votre Herbe

CHARGEZ CORRECTEMENT VOTRE HERBE

En plus de la quantité d'herbe que vous mettez dans votre vaporisateur, la façon dont vous la chargez est tout aussi important. Il faut tasser légèrement mais fermement votre herbe pour assurer de bonnes bouffées. La façon exacte dont vous allez tasser dépend de l'herbe, de votre vapo et de vos préférences. Regardez du côté du site web du fabricant pour y trouver des suggestions. Le mécanisme de chauffe que votre vaporisateur utilise (conduction ou convection) peut également affecter la façon dont vous devez charger votre douille. Les vaporisateurs à conduction—ceux qui chauffent le cannabis par contact direct avec un élément chauffant—ont souvent besoin d'être moins tassés que les vapos à convection, dans lesquels de l'air chaud circule à travers le cannabis.

5. Trouvez Le Bon Degré De Broyage Pour Votre Vapo

TROUVEZ LE BON DEGRÉ DE BROYAGE POUR VOTRE VAPO

Toujours en lien avec le conseil précédent, le type de vaporisateur que vous avez déterminera le degré de finesse auquel vous allez moudre votre herbe. Pour la plupart des vapos à conduction, il faut obtenir une consistance aussi fine que possible, pour permettre à toutes les petites particules d'être exposées au compartiment de chauffe pendant que vous vapotez. Pour rendre l'expérience plus agréable, et pour faciliter le nettoyage, utilisez une grille pour ne pas aspirer de matières végétales. Pour les vapos à convection, une consistance moyenne à fine est avantageuse, car les particules légèrement plus grosses permettent à l'air chaud d'évaporer les cannabinoïdes sans faire obstruction à la circulation de l'air.

Grinders Cannabis

Voir les Grinders

6. Réglez Votre Vaporisateur À La Température Idéale

RÉGLEZ VOTRE VAPORISATEUR À LA TEMPÉRATURE IDÉALE

Le cannabis renferme tout un ensemble de substances différentes, dont les cannabinoïdes et les terpènes aromatiques qui donnent à l'herbe toutes ses saveurs. Le problème, c'est que tous ces différents composés ont des points d'ébullition différents. Par exemple, le THC est libéré à une température plus basse que le CBD et chaque terpène possède sa fourchette de point d'ébullition.

Articles liés

CBD, THC & CBG - Exploration Des Cannabinoïdes

Gardez à l'esprit que si le réglage de votre vapo est trop faible, vous pouvez passer à côté des saveurs et de la puissance. C'est la même chose pour un vapo réglé trop fort : la température peut dégrader les substances actives et libérer des cancérigènes via la combustion. Même si les vaporisateurs à cannabis ne sont pas conçus pour libérer d'énormes nuages comme les cigarettes électroniques, vous pouvez augmenter la production de nuages de vapeur en augmentant la température de votre vapo à herbes sèches. Ceci dit, cela peut se faire au détriment de la puissance et du goût.

Il n'existe pas de « meilleure » température de vaporisation, car tout le monde a des attentes différentes. Pour en savoir plus sur la façon dont la température peut affecter les sensations de vapotage, découvrez notre Guide ultime des températures de vaporisation, qui présente toutes les températures idéales pour les différents produits au cannabis. 

7. Préchauffez Et Soyez Patient Avant De Tirer Votre Première Bouffée

PRÉCHAUFFEZ ET SOYEZ PATIENT AVANT DE TIRER VOTRE PREMIÈRE BOUFFÉE

Même si les vaporisateurs plus récents ont considérablement raccourci le temps qu'ils mettent pour chauffer, il existe encore beaucoup de vapos qui prennent plus d'une minute. Peu importe la conception et le modèle que vous utilisez, vous devriez toujours lui donner le temps de chauffer complètement avant de tirer votre première bouffée. La plupart du temps, même si vous devez attendre 30–60 secondes, ce n'est pas vraiment un problème, car c'est juste le temps qu'il vous faut pour grinder votre herbe. Quand votre vapo arrive enfin à température (indiqué par une lumière, une vibration, etc.), vous pouvez enfin tirer vos premières bouffées. Mais ne soyez pas trop enthousiastes et ne tirez pas une grosse bouffée bien profonde, comme si vous fumiez. Il faut d'abord préparer la vapeur en tirant quelques petites bouffées très douces. Vous aurez la meilleure sensation en vapotant si vous tirez une bouffée légère avec les lèvres pas trop serrées autour de l'embouchure, comme si vous fumiez sur une cigarette roulée sans filtre.

8. Remuez Votre Douille Toutes Les Quelques Bouffées

REMUEZ VOTRE DOUILLE TOUTES LES QUELQUES BOUFFÉES

Avec pratiquement tous les types de vapos, il peut être avantageux de remuer la douilles plusieurs fois par session. Avec les vapos à conduction, le fait de remuer vous permet d'exposer toute votre herbe finement moulue à la source de chaleur, ce qui donne une vapeur uniforme et puissante—sans combustion inutile. Les vapos à convection posent moins de risques de combustion, mais c'est toujours utile de remuer l'herbe pour profiter au mieux de chaque particule. Ça ne prend pas trop de temps, juste quelques secondes d'efforts pour vous garantir session après session de vapeur de haute qualité.

9. Donnez Une Dernière Chance À Votre Herbe, Elle N'est Peut-Être Pas Encore Finie

DONNEZ UNE DERNIÈRE CHANCE À VOTRE HERBE, ELLE N'EST PEUT-ÊTRE PAS ENCORE FINIE

Quand votre session se termine, cela ne signifie pas forcément que vous devez jeter ce qu'il reste dans votre vapo. Contrairement au fait de fumer, une session de vapotage n'utilise pas toujours si rapidement tous les bons éléments dans votre herbe. Tant que votre herbe garde un peu de sa couleur, elle est probablement toujours bonne à vapoter. Et même s'il n'en reste pas assez pour une session complète, ou que vous pensez qu'elle n'est pas assez puissante, mélangez-la avec vos têtes fraîches pour les faire durer plus longtemps.

10. Ne Jetez Pas Vos Têtes Déjà Vaporisées (Tdv)

NE JETEZ PAS VOS TÊTES DÉJÀ VAPORISÉES (TDV)

Pas besoin de jeter vos têtes déjà vaporisées ! Même si les TDV peuvent ne plus être adaptées pour la vaporisation car elles ont perdu leur saveur, il existe tout un univers de choses que vous pouvez toujours faire avec. Tant que vous ne vapotez pas vos têtes jusqu'à les transformer en morceau de charbon noir, vous pouvez les transformer en comestiblesteintures, ou beurre de cannabis. Vous pouvez même les fumer et vous pourriez apprécier ce goût de « rôti ». Le bon point, c'est que votre vaporisateur les a déjà décarboxylées, vos TDV sont donc prêtes à être consommées immédiatement ! Pour en savoir plus sur ce que vous pouvez faire avec vos TDV, n'oubliez pas de consulter cet article.

Bonne vape !