Blog
Guide Ultime Des Températures De Vapotage
7 min

Le Guide Ultime Des Températures De Vapotage

7 min
Products Vaporshop

Le vapotage n’est pas de la physique nucléaire, mais il peut parfois être difficile de connaître toutes les différentes températures pour les différents produits vapotables. Nous vous apportons donc le guide ultime des températures de vaporisation.

S’il existe une forme de consommation de cannabis qui brûle les esprits en ce moment (au sens littéral), c’est bien la vaporisation. Adorée pour ses vertus sur la santé et sa douceur, cette méthode de consommation à partir de fleurs brutes ou de concentrés devient de plus en plus populaire.

En effet, la température est un facteur principal qui influe sur l’expérience de vaporisation, mais on a tendance à trop le mettre de côté. Nous aborderons ici, les diverses facettes de la manière dont la température affecte la vaporisation afin que vous puissiez régler votre vaporisateur pour un maximum de plaisir.

L’IMPORTANCE DE LA BONNE TEMPÉRATURE

Peu de vapeurs le savent, mais la température à laquelle vous vaporisez détermine la quasi-totalité de ce que vous inhalez. Les effets, la saveur et la qualité du cannabis sont déterminés par les sortes et les quantités de cannabinoïdes et de terpènes. Ces molécules ont toutes un seuil d’évaporation différent, et la température à laquelle vous vaporisez détermine quelle combinaison de cannabinoïdes et de terpènes vous aurez et donc, les propriétés et les saveurs de votre weed.

QUELLE EST LA MEILLEURE TEMPÉRATURE POUR VAPORISER DIFFÉRENTES FORMES DE CANNABIS ?

QUELLE EST LA MEILLEURE TEMPÉRATURE POUR VAPORISER DIFFÉRENTES FORMES DE CANNABIS ?

Vous pouvez personnaliser votre température vaporisation selon ce que vous attendez de cette expérience. Il y a des risques aux deux extrêmes : si vous vaporisez à une température trop faible, les cannabinoïdes/terpènes resteront en quelque sorte « non-développés », et vous gaspillerez votre matière en plus de vivre une expérience peu plaisante. Dans le scénario inverse, vous risquez de littéralement « sur-décomposer » les cannabinoïdes/terpènes les plus fragiles, et si vous dépassez les 482 °C (900 °F), le THC peut passer à la trappe.

À des températures inférieures à 180 °C (356 °F), vous obtiendrez un riche profil de cannabinoïdes/terpènes, ce qui résultera en une weed savoureuse possédant un large panel de bienfaits médicaux. La weed médicale a tendance à être encore plus bénéfique lorsqu’elle est renforcée par « l’effet entourage », le phénomène où la weed devient plus efficace médicalement parlant lorsqu’elle contient une variété de molécules actives plutôt qu’un agglutinement d’une seule. Jetez un œil à ce guide pour de plus amples détails sur les températures qui vaporisent le mieux les différents cannabinoïdes/terpènes.

ARTICLE LIÉ
Les Bonnes Températures De Vaporisation Pour Le Cannabis

Les vaporisateurs fonctionnent en chauffant le cannabis jusqu'à un point où certains cannabinoïdes « bouillent » et s'évaporent, ne...

Si vous vaporisez à des températures supérieures à 233 °C (451 °F), vous dépasserez le seuil de combustion et vous risquez de perdre une grande partie de votre produit. Vous encourez également le risque d’inhaler des sous-produits chimiques cancérigènes. Cela étant dit, il a également été prouvé que ces températures permettaient de maximiser les niveaux de THC. Si vous cherchez une expérience intense, et que vous n’avez que faire de votre santé et des saveurs, alors ces températures pourraient bien être votre Graal.

Les températures entre 180 °C (356 °F) et 200 °C (392 °F) fournissent une expérience équilibrée : une bosse de THC tout en préservant une bonne partie des cannabinoïdes/terpènes.

  • HERBE SÉCHÉE

Températures De Vapotage HERBE SÉCHÉE

Avec les herbes sèches et les concentrés, les températures idéales à des niveaux faibles et moyens sont similaires. Une légère dose sera autour de 160 – 180 °C (320 – 356 °F), une dose moyenne autour de 180 – 200 °C (356 – 392 °F), et une dose intense sera de 200 °C (392 °F) voire plus. En général, vaporiser de l’herbe sèche ne nécessite pas d’aller au-dessus de ce dernier seuil. Comme nous l’avons mentionné précédemment, les températures plus faibles fournissent un profil de cannabinoïdes plus varié, et tandis que les températures grimpent, ce profil varié s’orientera plutôt vers une dose de THC plus concentrée et intense.

  • LES CONCENTRÉS DE CANNABIS

Températures De Vapotage LES CONCENTRÉS DE CANNABIS

Si vous avez un vaporisateur moderne ou un vapo'-stylo, alors il est probable que vous puissiez également vaporiser des concentrés de cannabis avec votre appareil. Les concentrés existent en toutes les formes et consistances possibles, ce qui est dû principalement à la méthode d’extraction employée pour les produire. Vaporiser des concentrés est une expérience différente que de vaporiser des fleurs de cannabis.

Certains connoisseurs affirment même que les concentrés ne devraient être consommés qu’en dabs étant donné que peu de vaporisateurs sont à la hauteur de cette matière incroyable. Le problème, c’est que les concentrés sont souvent vaporisés à des températures plus fortes qu’avec les fleurs, et la plupart des vaporisateurs ne peuvent pas atteindre les températures nécessaires pour une expérience intense comme on peut l’avoir avec un dab. Cela étant dit, il existe certains vaporisateurs incroyables sur le marché qui peuvent largement gérer différentes sortes de concentrés grâce à des systèmes pouvant atteindre de hautes températures, et qui pourront donc, vous apporter tout ce dont vous aviez rêvé.

La raison pour laquelle les concentrés nécessitent de plus fortes températures s’explique par le fait qu’il est nécessaire de transformer toute la matière en vapeur et de la faire fondre ou tout du moins, avec les concentrés qui nécessitent d’être « fondus complètement ». Certains extraits peuvent avoir une structure très solide, ce pourquoi, afin de les vaporiser complètement, vous aurez besoin d’un réglage positionné sur la température la plus forte possible. Contrairement aux fleurs, vous n’aurez plus rien de présent dans l’enceinte de votre chambre après avoir terminé votre session de vaporisation.

L’une des meilleures façons de vaporiser des concentrés est de le faire avec des dabs. Ces derniers vous permettent d’atteindre les hautes températures nécessaires à la libération maximale du THC que de nombreux consommateurs de concentrés recherchent. Les dabs au-dessus de 315 °C (600 °F) sont considérés comme des dabs à haute température. Ils peuvent être très amusants, mais à de telles températures, vous inhalerez principalement une importante dose de THC et quelques produits chimiques nocifs à votre santé. Les consommateurs de dabs doivent faire attention à ne pas dépasser les 482 °C (900 °F) au risque de gaspiller une grande part du THC et d’inhaler des produits chimiques, très mauvais.

  • HASH

Températures De Vapotage HASH

Pour vaporiser du hash, vous aurez généralement besoin du même appareil que pour les fleurs brutes. Le problème avec la vaporisation du hash, c’est que ce dernier peut se coller aux parois de votre appareil et rendre le nettoyage difficile.

Le meilleur moyen d’éviter ce problème, c’est de se tourner vers la fibre de chanvre dégommée. Recouvrez l’intérieur de votre bowl/chambre avec cette matière, ajoutez-y votre hash émietté et hop le tour est joué ! Vaporisez votre hash à la même température utilisée pour vos fleurs brutes.

ARTICLE LIÉ
Les Meilleurs Vaporisateurs Pour Haschich

Les vaporisateurs sont la nouvelle tendance. Aujourd'hui, il y a bien plus de modèles disponibles qu'avant. Les jours où les vapos ne...

  • HUILE DE THC PURE

Températures De Vapotage HUILE DE THC PURE

L’huile de THC pure est aussi un concentré, mais sous une forme liquide. Comme son nom l’indique, et oui, c’est une huile. Puisque ça n’est pas considéré comme un produit qu’il faut faire fondre complètement, vous pouvez ajuster votre température sur un réglage plus faible qu’avec des extraits solides. Pour une huile de THC pure, orientez-vous vers une plage de températures autour de 200 – 250 °C (392 – 482 °F). Cela devrait nettement faire l’affaire, et la plupart des vaporisateurs atteignent cette plage aisément. Donc, si vous souhaitez consommer des concentrés avec votre vaporisateur, l’huile de THC pure sera sûrement votre meilleure option.

Avertissement : les concentrés qui utilisent des huiles lourdes comme base, comme l’huile d’olive, ne doivent pas être vaporisés. Ils sont destinés à une consommation orale et peuvent être dangereux si vaporisés.

QUELLE EST LA MEILLEURE TEMPÉRATURE POUR VAPORISER DES HERBES ?

QUELLE EST LA MEILLEURE TEMPÉRATURE POUR VAPORISER DES HERBES ?

Le cannabis n’est pas la seule plante que vous pouvez vaporiser. Il en existe de nombreuses autres qui peuvent produire un large spectre d’effets psychoactifs allant de l’ensommeillement, à l’anti-douleur ou carrément l'aphrodisiaque. De plus, ces herbes possèdent chacune une température idéale à laquelle elles libèrent tout leur potentiel. Si vous mettez la main sur ces herbes et découvrez leurs vertus, vous pourrez avoir votre propre réserve d’apothicaire.

Parmi les herbes légales qui fonctionnent le mieux à des températures faibles (sous 150 °C / 302 °F), nous retrouvons l’herbe à chat relaxante, la fameuse lavande anti-bactérienne/dépresseur et plus encore ou bien la mélisse amélioratrice de performances et capables de faciliter le sommeil.

Parmi celles à des températures moyennes (entre 150 – 190 °C / 302 – 374 °F), nous avons la menthe poivrée antiseptique, le thé vert stimulant, et le yerba maté connu pour soulager de la douleur et ses propriétés énergisantes.

Celles qui nécessitent des températures plus fortes (au-dessus de 190 °C / 374 °F) sont la valériane sédative, le damiana aphrodisiaque et la camomille capable d’accroître les propriétés du système immunitaire.

Herbes °C Effets
Damiana 190°C Augmente l’excitation sexuelle et renforce le système nerveux
Cataire 150°C Relaxante et réconfortante
Valériane 190°C Sédative et anxiolytique
Passiflore 145°C Tranquillisante et sédative
Lavande 130°C Stimule la circulation sanguine, antiseptique, antibactérien, antidépresseur, relaxant musculaire
Mélisse 140°C Relaxe le système nerveux, favorise le sommeil, soulage les maux de tête, augmente la circulation sanguine
Millepertuis 150°C Antidépresseur naturel
Camomille 190°C Propriétés relaxantes, renforce le système immunitaire, favorise le sommeil
Houblon 160°C Légèrement euphorique, sédatif
Thé Vert 180°C Stimulant et calmant
Sauge 190°C Effets antiseptiques et œstrogéniques
Yerba Mate 150°C Apporte une sensation énergisante
Calea Zacatechichi 190°C Très sédatif, effet légèrement hallucinogène, provoque et améliore les rêves lucides
Menthe Poivrée 160°C Soulage les spasmes musculaires, antiseptique
Thym 190°C Soulage les états hypertendus et les troubles gastriques

QUELLE EST LA MEILLEURE TEMPÉRATURE POUR VAPORISER DES E-LIQUIDES ?

QUELLE EST LA MEILLEURE TEMPÉRATURE POUR VAPORISER DES E-LIQUIDES ?

Les e-liquides deviennent une option de plus en plus populaire pour vaporiser vos herbes préférées. Chaque flacon contient un concentré naturel dérivant d’un produit à base de plantes. De plus, ils ne contiennent ni additifs, ni substances nocives – tout simplement une expérience à base de plante la plus pure possible. Puisqu’ils sont sous une forme fluide ou semblable à celle d’une huile, vous pouvez les vaporiser sur une plage de températures autour de 200 – 250 °C (392 – 482 °F).

LA TEMPÉRATURE IDÉALE POUR LES CONSOMMATEURS DE CANNABIS MÉDICAL

LA TEMPÉRATURE IDÉALE POUR LES CONSOMMATEURS DE CANNABIS MÉDICAL

La température idéale pour les consommateurs médicaux dépendra de la maladie ou trouble en question. Une approche efficace serait d’identifier au préalable quels cannabinoïdes/terpènes sont les plus à même d’aider à soulager votre problème, puis de découvrir à quelle température il faut les vaporiser. Commencez par vaporiser à la température de celui qui possède le seuil de vaporisation le plus faible, et s’il en reste encore dans votre chambre/bowl, répétez le processus à une température plus forte. Une bonne façon de se lancer, c’est de commencer à la température la plus faible de votre vaporisation, puis d’augmenter progressivement de 10 – 15 degrés à chaque fois. Dans la plupart des cas, il est recommandé pour les consommateurs médicaux de se tourner vers les températures plus faibles afin de préserver au maximum l’effet entourage.

DIFFÉRENTES TEMPÉRATURES DE VAPORISATION SELON L’ENVIRONNEMENT

Les consommateurs récréatifs devraient également faire attention à choisir la bonne température. Ceux qui cherchent à optimiser la température devraient vaporiser à une température plus basse autour du seuil de vaporisation de la plupart des terpènes. Ceux qui recherchent une vaporisation relativement saine devraient en faire de même (et ne devraient certainement pas dépasser le point de combustion de 233 °C (451 °F)) !

Lors d’une occasion sociale, la température dépendra de l’humeur que vous souhaitez avoir. Pour vous retourner la tête, préférez de fortes températures, mais ne dépassez pas les 482 °C (900 °F) ou vous risquez de détruire et perdre tout votre précieux THC ! Les températures moyennes permettent de ressentir une expérience plus équilibrée, et seront probablement préférables lors d’une réunion entre amis assez calme, ou pour booster votre créativité personnelle.

La vaporisation n’est pas si difficile à cerner. Mais si vous connaissez les subtiles nuances de cette pratique, vous profiterez au maximum de votre expérience. Au final, ces recommandations de températures ne sont que des recommandations. Que vous choisissiez de vaporiser à des températures légèrement plus faibles ou fortes, tout dépendra de vous. Joyeuse vaporisation à vous !

Arielle

Écrit par: Arielle
Arielle est basée à Toronto, au Canada et adore les sujets liés au cerveau. Quand elle n’écrit pas, elle apprécie faire de l’art, en apprendre plus sur la biorémédiation, et essayer de prévenir l’apocalypse robotique qui nous guette.

De nos auteurs

Read more about
Products Vaporshop
Recherche par catégories
ou
Rechercher