Little Saints : nouveau documentaire sur les pouvoirs guéris

Publié le :
Catégories : Art & CultureBlogChampignons MagiquesPsychédéliques

Little Saints : nouveau documentaire sur les pouvoirs guéris

L'idée que les champignons magiques pourraient aider à traiter toutes sortes de troubles n'est pas nouvelle. Mais un documentaire récent par Oliver Quintanilla espère mettre en lumière ce remède souve

Les champignons magiques ont le pouvoir de vous embarquer dans un voyage mental incomparable. Cependant, cette expérience clairvoyante est bien plus utile et significative qu'un simple voyage ludique. Récemment, la science a mené beaucoup de recherches sur la médecine psychédélique et elle lui trouve de nombreuses applications bénéfiques, certaines étant dues à la psilocybine, le composé actif des champignons magiques.

Même si la science moderne ne fait que commencer à réaliser le potentiel des champignons magiques, c'est un fait bien connu par d'autres cultures dans le monde. Ils sont utilisés depuis des centaines d'années dans des rituels de guérison chamaniques dans des cultures du monde entier. En essayant de rendre ce remède alternatif plus largement connu dans nos sociétés occidentales, Oliver Quintanilla, en collaboration avec National Geographic, a réalisé un documentaire explorant les rituels traditionnels des Mazatèques et les soins entourant la consommation de ce champignon psychédélique.

PETITS SAINTS

Intitulé « Little Saints » (petits saints), ce nouveau documentaire suit les itinéraires personnels de guérison de six américains. Avec Quintanilla, ces six personnes voyagent pour rencontrer un guérisseur chamanique au Mexique qui utilise une combinaison de champignons magiques, de discussion thérapeutique, de prières et de visualisations pour traiter leurs troubles, dont l'anxiété, la dépression, la toxicomanie et l'asthme.

Une scène du documentaire particulièrement remarquable implique Lorrie Wessel, une des six personnes, qui souffre d'anxiété sociale. Grâce à la nature et la structure de son voyage psychédélique, elle réalise que son anxiété sociale n'est en réalité pas un trouble. Dans un moment venu du fond du cœur, elle nous révèle : « le fait que j'ai choisi l'environnement parfait pour m'aider dans ma croissance et ce que je voulais apprendre, et que ce n'est la faute de personne, ce fait est de plus en plus présent dans ma conscience. Et c'est [vrai] pour chacun d'entre nous. Les erreurs que nous avons faites ne sont pas vraiment des erreurs, parce que c'est le mieux que nous pouvions faire sur le moment. »

Au cours du documentaire, des scientifiques de pointe et des professionnels de santé offrent leurs commentaires et opinions, en espérant ajouter du poids à la légitimité du message du documentaire : tout le monde peut bénéficier de ce genre d'expérience. Quintanilla déclare qu'il aurait pu faire lui-même les commentaires, mais qu'ils n'auraient pas eu autant de poids.

Cependant, il ajoute également qu'en consommant des champignons magiques dans un but ludique, les consommateurs ont plus de chances d'avoir une mauvaise expérience. Le but de ce documentaire n'est pas d'encourager la consommation à but récréatif, mais de soutenir les champignons en tant que sacrement de guérison, dans le cadre d'une thérapie structurée. Le titre de ce documentaire est une représentation de cette idée. Comme expliqué par le prêtre José Luis Sánchez au début du documentaire, « petits saints » est une traduction libre du mot mazatèque pour les champignons magiques, dans lequel petit est un mot empreint de respect, et saints souvent interprété comme « objets sacrés ».

Ce que l'on peut affirmer, c'est que ce documentaire mérite d'être visionné, peu importe vos expériences ou connaissances des champignons magiques. Il permet vraiment d'ouvrir les yeux et donne un aperçu sur leurs applications traditionnelles et la façon dont ils peuvent soigner là où la médecine occidentale échoue. À voir !