Créer une culture de champignons magiques en extérieur

Publié le :
Catégories : BlogChampignons MagiquesCulture du Cannabis

Créer une culture de champignons magiques en extérieur

Les champignons sont en général cultivés en intérieur, mais ce n'est pas une obligation. Avec du mycélium, vous pouvez facilement cultiver dans votre jardin de quoi avoir un stock pour un an de ce sacrement.

Vous pouvez soit acheter des champignons, soit les cultiver vous-même. Bien évidemment, les cultiver vous-même possède quelques avantages distincts : c'est non seulement moins cher, mais vous pouvez également avoir une relation bien plus profonde avec les champignons qui vous emmènent en voyage. En outre, vous en avez un stock abondant sous la main.

L'inconvénient de la culture des champignons en partant de la base est que c'est beaucoup de travail. Pas trop quand on utilise un kit de culture totalement colonisé, mais quand on commence à partir des spores, il y a un temps d'apprentissage. Le principal problème concerne la contamination, et beaucoup d'efforts sont à faire pour minimiser les risques d'une infection de moisissures, ce qui demande des habitudes de travail propres et de l'équipement. Voilà pourquoi créer un potager est une bonne solution : pas besoin de s'inquiéter d'une éventuelle contamination et les rendements sont abondants.

Le coin utilisé pour cultivé ne doit pas nécessairement être dans votre jardin, la culture peut se faire dans tout endroit approprié. Un coin isolé dans la forêt marche très bien et possède l'avantage de disperser librement les spores dans cette région. Avec le temps, des plantations en forêts créent une population naturelle de champignons.

Comprendre le mycélium : du blanc au champignon

Avant de se lancer dans la culture, il est conseillé de comprendre quelques bases. Le concept le plus important à comprendre est que le champignon en lui-même n'est que la partie fructifère de l'organisme, et que la « vraie chose » est le mycélium. Le mycélium est la partie végétative du champignon, c'est cette toile blanche qui se fraie lentement un chemin à travers un substrat. Afin de créer un coin de culture pour faire pousser des champignons magiques, vous devez créer un environnement dans lequel le mycélium peut pousser et s'épanouir.

Afin de créer une culture de champignons en extérieur, il vous faudra tout d'abord du blanc. Le blanc est tout simplement n'importe quel substrat (comme du seigle ou des copeaux de bois) que le mycélium de vos champignons a totalement colonisé. Du blanc sur sciure est une bonne option pour la culture en extérieur, surtout avec la méthode des copeaux de bois détaillée ci-dessous.

Vous pouvez vous procurer du blanc de plusieurs façons. La plus facile est d'acheter un kit de culture totalement colonisé, comme le Supa Gro Kit 100%, et l'utiliser pour inoculer des sacs de sciure ou de copeaux de bois. Alternativement, vous pouvez commencer avec un sac de céréales stérile (disponible ici) qui peut facilement être inoculé avec une seringue de spores. La méthode choisie n'a pas d'importance, le résultat final sera le même. Une fois que vous avez un sac de céréales totalement colonisé, il peut être ajouté à une quantité plus grande de sciure pour répandre le mycélium.

La raison pour laquelle le blanc sur céréales est utilisé pour commencer le procédé est très simple : il apporte au champignons une riche nutrition pour se nourrir. Ceci garantit une croissance rapide et vigoureuse, même si un risque de contamination existe (toutes sortes de bactéries aiment se nourrir de céréales). Cependant, une fois que le blanc sur céréales est transféré dans la sciure, le risque d'infection chute, car les champignons ont déjà totalement colonisé les céréales, et la sciure n'attire pas beaucoup de compétition.

Le procédé d'inoculation de la sciure par les céréales en lui-même est très simple. Vous devez d'abord vous procurer de la sciure, qui peut s'acheter dans la plupart des animaleries. Utilisez un seau, plongez la sciure dans de l'eau bouillant pendant 10 minutes environ, pour la stériliser suffisamment. Filtrez la sciure et disposez-la en couches avec vos céréales inoculées dans un autre seau. Placez un couvercle, ou mettez ce seau contenant à présent les couches dans un grand sac plastique pour conserver l'humidité. Ouvrez le sac une fois par jour pour laisser de l'oxygène frais entrer. Après quelques semaines à un mois, votre sciure devrait être totalement inoculée est prête pour être transférée dans la nature. Il vous faudra environ 1,2kg de blanc sur sciure pour chaque mètre carré de culture de champignons.

Choisir un site

La première chose à considérer avant de créer une culture de champignons magiques est l'éclairage. En général, la plupart des champignons ont besoin d'une lumière du soleil indirecte. C'est tout à fait le cas des champignons magiques. Les variétés de champignons magiques ont tendance à être héliotropes, ce qui signifie qu'elles aiment le soleil. Voilà pourquoi, quand vous choisissez un site pour cultiver des champignons magiques, vous devez en trouver un qui reçoit beaucoup de lumière pendant la journée, mais qui n'est pas exposé à la lumière directe du soleil pendant de longues périodes.

Si l'endroit choisi n'est pas votre propre jardin, vous devriez idéalement choisir un site pas trop loin, pour pouvoir le visiter tous les jours pendant la période de fructification. Si le site est trop loin, vous courrez le risque de manquer une récolte potentielle (la culture pourrait bien nécessiter une surveillance quotidienne pendant la période de récolte).

Des endroits où les herbes et arbustes rencontrent la forêt sont en général les meilleurs, car ils sont d'un accès facile et offrent une variation des facteurs environnementaux. Il est également conseillé de choisir un endroit avec un flux d'eau sous la surface, comme une pente ou un creux, car ceci aidera réellement le mycélium à s'épanouir. Si vous ne trouvez rien de tout ça, alors choisissez un terrain humide, avec un accès facile mais isolé, et un peu de soleil.

Créer la culture de champignons

Une fois que vous avez votre site, il vous faudra plusieurs choses pour commencer :

- Carton
- Copeaux de bois stériles (stérilisés dans de l'eau bouillante comme la méthode précédente)
- Du blanc sur sciure totalement colonisé
- Paille ou foin (optionnel)

1. Premièrement, le site doit être nettoyé de tout débris. Ceci implique d'enlever tout, jusqu'à la terre minérale. Vous aidez ainsi à éliminer toute compétition potentielle pour le mycélium que vous allez cultiver afin que vos champignons magiques en émergent.

2. Une fois que tout est retiré, recouvrez la zone avec du carton.

3. Couvrez le carton avec environ 5cm de copeaux de bois stériles, répartis de manière aussi homogène que possible.

4. Maintenant, les copeaux de bois doivent être humidifiés pendant quelques minutes. Si vous le faites dans votre jardin, un tuyau d'arrosage est parfait.

5. Vient ensuite le moment de placer votre première couche de blanc sur sciure sur les copeaux de bois. Vous devez répartir de manière homogène environ 400 grammes de blanc par mètre carré.

6. Disposez ensuite une autre couche de copeaux de bois sur le blanc. Cette couche doit avoir une épaisseur d'environ 7cm.

7. Une fois de plus, humidifiez la couche, et recouvrez à nouveau d'une autre couche de blanc, 400 grammes par mètre carré.

8. Une fois la couche de blanc disposée, ajoutez une couche de 3cm de copeaux de bois.

9. Humidifiez cette couche de copeaux de bois et recouvrez-la d'une autre couche de blanc sur sciure, 400 grammes par mètre carré.

10. Vous devriez maintenant avoir 3 couchez de copeaux de bois et 3 couches de blanc (au total environ 1,2kg par mètre carré). Une fois que c'est fait, saturez le tout une dernière fois avec de l'eau.

11. Recouvrez le tout d'une couche de carton pour aider à conserver l'humidité.

12. Il est possible de recouvrir en plus la culture de paille pour une couche de protection supplémentaire. Cependant, la paille contient parfois des variétés de champignons agressives, qui pourraient bien prendre le dessus sur votre blanc. Voici pourquoi toute paille utilisée doit être stérilisée avant et appliquée en couches fines. De cette manière, quand la paille fini par pourrir, votre mycélium devrait avoir eu le temps de s'installer assez pour pouvoir résister à toute compétition.

Et voilà, vous devriez maintenant avoir implanté avec succès une colonie de mycélium qui produira une bonne récolte de champignons magiques. Une fois que tout est en place, il ne vous faut plus que de la patience : laissez la culture tranquille pendant au moins 6 mois. Ceci donnera le temps au mycélium de s'acclimater correctement et de coloniser les copeaux de bois. En considérant que la plupart des variétés cubensis produisent naturellement leurs fruits entre la fin de l'automne et le début de l'hiver, il est préférable de commencer une nouvelle culture en mars. Afin d'avoir en mars un blanc totalement colonisé, il faut donc inoculer le blanc sur sciure à l'avance. Pour être sûr, il faut donc commencer ce projet en janvier, et vous serez alors certainement dans les temps.

Dans la plupart des climats, c'est le changement de température et les pluies qui provoqueront la fructification. Cependant, en cas de sécheresse inhabituelle, vous pouvez aider en arrosant la culture avec de l'eau tous les jours (une fois le matin et une fois le soir). Quand vos champignons commencent à sortit, surveillez-les, tous les jours ! Quand vous récoltez, surveillez et vérifiez qu'aucune espèce envahissante ne se soit glissée parmi vos cultures : il ne faut pas les consommer !

Pour cette méthode de culture des champignons, tout le mérite revient à Paul Stamets. Vous pouvez trouver plus d'informations sur la culture des champignons dans son dernier livre, « Mycelium Running ».

comments powered by Disqus