Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Comment Identifier Une Culture De Champignons Contaminée

Identifier Une Culture De Champignons Contaminée

Cultiver des champignons à la maison n’est pas la plus facile des tâches. Ce n’est pas non plus un défi scientifique, mais il faut faire attention et être extrêmement propre. Car les conditions doivent être stériles à chaque instant. Tous les aspects de la culture de champignons sont très vulnérables à la contamination, y compris les spores, le mycélium et les champignons eux-mêmes.

La stérilisation du substrat et la filtration de l’air sont des moyens de garder l’environnement stérile et riche pour le mycélium, mais sans compétition, comme des bactéries, moisissures ou nuisibles. Cependant, ces méthodes sont pas pas complètement garanties. Les processus mentionnés plus hauts ne sont pas parfaits et l’environnement stérile a en pratique une durée limitée.

C’EST QUOI LA CONTAMINATION

Ce qu’on peut dire, c’est que la contamination est quelque chose d’indésirable pour votre substrat ou votre mycélium, surtout des impuretés dans l’air, le sol ou l’eau, qui peut poser des problèmes sur le long terme pour vos cultures de champignons.

La contamination des spores peut être fatale pour l’ensemble de la culture. La contamination lors de la phase de développement des fruits peut entraîner une perte des chapeaux. Les contaminations peuvent se répandre très rapidement.

Il est donc conseillé de se débarrasser des cultures contaminées et de les déplacer loin des cultures non-contaminées. Le côté positif, c’est que les contaminations s’identifient très facilement, car le mycélium des champignons est complètement blanc.

Si vous voyez une autre couleur, vous devez vous attendre à avoir une culture contaminée. Mais ne vous précipitez pas, car il y a deux exceptions. Une est la couleur bleue, qui indique une blessure du mycélium. L’autre est le jaune, qui indique un vieillissement du mycélium, qui produit de nouvelles défenses contre les bactéries.

Vidéo: Bleuissement Des Champignons

DIFFÉRENTS TYPES DE CONTAMINATIONS

Les contaminants s’épanouiront dans le substrat stérilisé utilisé pour la culture des champignons, car il n’ont alors pas de compétition, comme c’est le cas dans la nature.

Quand les champignons poussent dans la nature, la complexe relation entre une gamme de bactéries, champignons et autres maintient un équilibre écologique dans lequel le champignons pousse librement, sans avoir besoin de lutter contre des contaminants pour dominer le substrat.

Comme vous pouvez le voir, il existe une large gamme de contaminants. La plupart peuvent être séparés en trois groupes : bactéries, moisissures (champignons) et nuisibles.

BACTÉRIES, CHAMPIGNONS ET NUISIBLES

Les bactéries sont des micro-organismes unicellulaires, qui se reproduisent très rapidement et qui peuvent être traités par pasteurisation et stérilisation du substrat. La moisissure est un champignon, qui pousse sous forme de filaments appelées hyphes et qui peuvent être contrôlés avec du sel, du bicarbonate de soude, de l’alcool, de la cannelle, etc.

Et enfin, il y a les nuisibles, de petits insectes, qui dévorent vos cultures et transmettent des maladies. Les nuisibles peuvent être contrôlés avec une hygiène stricte et un espace de culture hermétique.

LES CONTAMINANTS LES PLUS COURANTS

Maintenant que nous avons établi les différents types de contaminations dans votre culture de champignons et comment les identifier, nous allons présenter quelques exemples courants.

BACILLES / POURRITURE AIGRE

Courant dans les bocaux de céréales, le bacille survit parfois à la stérilisation sous la forme d’endospores résistantes à la chaleur. Si le milieu est contaminé par le bacille, une substance gluante grise se forme, qui pue et qui donne aux céréales une apparence excessivement mouillée, d’où son nom.

Si vous voulez éliminer les endospores de vos céréales, vous devez les faire tremper à température ambiante pendant environ une journée. De cette façon, les endospores germeront et pourront être stérilisées.

Bacilles / Pourriture Aigre, Tacheture Bactérienne

TACHETURE BACTÉRIENNE

Si vous remarquez des lésions jaunes à marron sur ou près du bord des chapeaux de vos champignons, alors votre culture est contaminée. La bactérie se répand par des particules aériennes et se produit si les champignons restent mouillés 4 à 6 heures ou plus après avoir été arrosés. Elle se contrôle en réduisant l’humidité et en appliquant une solution de chlore à 150ppm.

MOISISSURE TOILE D’ARAIGNÉE / MILDIOU DACTYLIUM

Quand un mycélium cotonneux couvre votre substrat et enveloppe vos champignons dans un mycélium souple, ce qui provoque une pourriture, alors vos cultures sont contaminées par cette moisissure en toile d’araignée. Cette moisissure est légèrement plus foncée que le mycélium et cette légère différence de couleur pourrait passer inaperçue pour un débutant.

Autre signe indicateur, la rapide vitesse de croissance. Cette moisissure recouvre tout le substrat en un jour ou deux, en commençant par une petite tâche. Une humidité élevée favorise ce contaminant. Réduire l’humidité ou augmenter la circulation de l’air aide à résoudre le problème.

Mildiou Dactylium, Moisissure Verte

MOISISSURE VERTE

Provoquée par Trichoderma harzianum et prenant la forme d’un mycélium agressif et blanc qui couvre tout le milieu et les champignons, en provoquant une moisissure et l’apparition de spores vert émeraude. Cette moisissure verte est la maladie la plus répandue dans la culture de champignons aux États-Unis.

Une mauvaise hygiène, des mouches, l’anaérobie et autres influencent l’apparition de la moisissure verte. De quoi rendre une stricte hygiène essentielle et nécessiter l’utilisation de désinfectant de surface dans tout l’espace de culture.

MOISISSURE ROSE / MOISISSURE ROUGE DU PAIN

Aussi appelé Neurospora, c’est un champignon à croissance rapide couramment trouvé dans les céréales. Présent partout dans la nature, ce contaminant pousse à travers les bouchons en cotons et les disques à filtre et il est très difficile à éliminer. Les cultures contaminées doivent être immédiatement éliminées et détruites et il faut désinfecter tout l’espace de culture.

MOISISSURES BLEUES-VERTES

Ces champignons sont très courants sur les champignons comestibles. Ses spores sont aériennes et pratiquement présentes partout. Les spores bleues-vertes sont produites à la surface du substrat. Ces champignons sont très préoccupants dans les culture de céréales.

Moisissure Rose Et Bleues-vertes

MOISISSURE NOIRE (ET MOISISSURE JAUNE ET D’AUTRES)

Ces champignons sont très courants dans les cultures de céréales et ils sont aussi présents dans tout substrat organique. Appelé Aspergillus, il préfère un pH neutre à légèrement basique et ses espèces vont du noir au jaune. Certaines de ces espèces sont toxiques et produisent des aflatoxines mortelles. Il faut donc y prêter une attention toute particulière.

VERTICILLIUM « DRY BUBBLE »

Maladie provoquée par les espèces de champignon Verticillium, qui produisent des spores collantes. Les symptômes de la maladie varient selon le stade de développement. Le début d’une infection entraîne la production de mini-chapeaux déformés.

Une infection à un stade plus avancé entraîné un champignon déformé avec un chapeaux penché. Comme les spores sont collantes, elles se transmettent via les particules de poussière. Il faut donc faire attention en touchant le sol près des cultures de champignon.

On peut aussi, pour la prévention, éviter que les mouches entrent dans la zone de culture des champignons et placer du sel de table sur des serviettes en papier, ce qui devrait contenir la maladie.

FONGICOLES

De petits insectes volants qui sont attirés par les cultures de champignons. Ils se nourrissent de mycélium et creusent un tunnel dans les champignons. Les tissus endommagés par ces insectes sont souvent envahis par les bactéries, ce qui provoque leur pourriture.

Les adultes mesurent 0,3cm de long, sont des mouches grises ou noires, avec des ailes transparentes, sans schéma et avec quelques veines distinctes. Une bonne désinfection et une hygiène générale sont le moyen de contrôler ces contaminants.

Fongicoles Et Mites

MITES

De petits arthropodes couramment présents dans la paille et le fumier. La plupart des espèces de mites sont bénéfiques pour la culture des champignons, car elles se nourrissent de vers et autre mites et fragmentent et mélange le substrat organique.

Mais quelques-unes sont dommageables. Elles se nourrissent du mycélium des champignons comme les mouches de champignon et peuvent provoquer une décoloration en surface. Une bonne désinfection et une hygiène générale sont le moyen de contrôler ces contaminants et bien d’autres.

Voici qui devrait couvrir les contaminations les plus courantes que vous pourriez rencontrer en cultivant des champignons. S’il y a bien une chose à retenir, c’est qu’un environnement de culture propre et un traitement soigneux sont essentiels.

Les Champignons Magiques

Vérification de l’âge 18+

Avez-vous 18 ans ou plus ? Le contenu de Zamnesia.fr ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays. Notre boutique en ligne est conforme aux lois néerlandaises.

En cliquant sur Entrée, vous confirmez que vous avez 18 ans ou plus.


Produits Connexes