Blog
Qu’est-Ce Que Le Mycélium ?
6 min

Qu’Est-Ce Que Le Mycélium Dans La Culture Des Champignons Magiques ?

6 min
Research Shroomshop

Si vous avez déjà envisagé de cultiver vos propres champignons magiques, vous avez surement dû croiser le terme « mycélium » dans des articles. Comme beaucoup de concepts entourant les champignons, il peut être perturbant au début. Comme c’est important pour leur culture, nous voulons vous donner une idée claire de ce dont il s’agit exactement.

Aussi facile qu’il soit d’apprécier les champignons magiques, apprendre à les cultiver est un peu plus difficile. Les informations disponibles sont assez limitées, et toutes les terminologies ressemblent à un sort d’Harry Potter. Ces termes, toutefois, font le plus souvent référence à des aspects essentiels du processus de la culture des champignons.

Comprendre ce processus et les différents mécanismes impliqués est nécessaire pour une bonne culture, c’est pourquoi nous sommes ici pour clarifier les choses. L’un des termes que vous avez peut-être croisés est « mycélium », et ce n’est pas sans raison. Se familiariser avec le mycélium et le rôle qu’il joue vous aidera grandement à réussir la culture de vos propres champignons et à en apprendre davantage sur la mycologie.

Qu’Est-Ce Que Le Mycélium ?

Qu’est-ce Que Le Mycélium ?

« Si c’est si important, vous devriez probablement expliquer ce que c’est ». C’est vrai, désolé. Eh bien, le mycélium est la partie végétative du champignon magique, la partie de son anatomie qui réalise la reproduction asexuée du champignon. Il facilite également la microfiltration, en absorbant les nutriments et en servant de filtre organique pour la terre et l’eau dans l’environnement.

Si vous voulez comprendre l’anatomie de base, pensez au mycélium comme les « racines » de la plante et les parties réelles du champignon comme le fruit (ce qu’ils sont).

La Fonction Du Mycélium

La Fonction Du Mycélium

Nous y avons fait référence ci-dessus, mais la fonction du mycélium est un processus en deux étapes. Tout d’abord, il cherche une source de nourriture, qui sera une matière organique dans le sol. Une fois qu’il a trouvé une source de nourriture, il y sécrète une enzyme, ce qui a pour effet de décomposer la nourriture en plus petite partie. À partir de là, le mycélium est mieux à même de la consommer. En plus de nourrir le champignon, ce processus sert également à régénérer et à filtrer le sol, débarrassant ainsi la terre de tout polluant.

Cette propriété se prête à une autre utilisation majeure en dehors de l’alimentation des champignons : la réparation de l’environnement et la bio restauration. La biomasse qu’il décompose se transforme en compost, qui fournit une nourriture essentielle aux plantes de la région environnante. Cela peut également être utile lors de compostage à plus grande échelle. Avec l’aide du mycélium, les biomasses deviennent du compost utilisé pour faire pousser des aliments, au lieu de finir à la déchetterie.

Articles liés

Top 5 Des Kits De Culture De Champignons Magiques

Comment Le Mycélium Se Développe

Comment Le Mycélium Se Développe

Pour comprendre la nature du mycélium, il est utile de connaître ses modes de croissance et la façon dont le champignon se développe. Pour faciliter la visualisation, souvenez-vous que les champignons magiques se regroupent dans et sur le sol et sur différents autres substrats.

Les hyphes, qui sont les tubes qui se développent dans la source de nourriture du champignon, digèrent d’autres organismes pour obtenir de l’énergie. Ils recherchent de la nourriture comme des arbres morts et des carcasses d’insectes, qui poussent pour former des réseaux filiformes. Le réseau total s’appelle le mycélium.

Le mycélium se ramifie à partir d’une spore fongique originale. Ce modèle de croissance tire profit de multiples sources de nourriture, mais lorsque les nutriments ont fini de se décomposer au centre, le milieu du cercle se transforme. Il finit par laisser le centre vide, tandis que les champignons poussent en forme d’anneau autour de l’espace. Ce modèle est parfois appelé « rond de sorcière ». Selon la légende, ces cercles servent de passage vers des royaumes magiques et surnaturels.

Les Différents Types De Mycélium

Nous avons donné l’impression qu’il n’y avait qu’un seul type de mycélium, mais ce n’est pas le cas. Nous allons parler de trois types distincts qui ont leur propre apparence et leur propre façon d’accomplir leur fonction naturelle.

Mycélium En Forme De Cordons, Dit Rhizomorphe

Mycélium En Forme De Cordons, Dit Rhizomorphe

C’est le type de mycélium que la plupart des champignonnistes recherchent. Le mycélium rhizomorphe est tout à fait reconnaissable, apparaissant généralement comme un réseau de cordons s’étendant à travers le substrat. Il est capable de s’étendre sur une grande distance et de s’assurer de conditions optimales dans la zone environnante avant de dire au reste de la colonie de se disperser.

Les cultivateurs pro-rhizomorphe affirment que cette propagation rapide et régulière conduit à un ensemble optimisé et organisé de tiges de champignons. Ils notent également que c’est par là que les champignons sortent généralement lorsqu’ils se dégagent du substrat. En fait, si vous utilisez de l’agar pour votre substrat, le mycélium rhizomorphe est historiquement préféré pour cette même raison.

Mycélium Cotonneux Et Duveteux, Dit Tomenteux

Mycélium Cotonneux Et Duveteux, Dit Tomenteux

En général, le mycélium rhizomorphe et tomenteux sont plus semblables que différents. Ceci dit, il existe des distinctions essentielles à faire. La première, et la plus notable, c’est la façon dont les filaments sont disposés. Avec l’apparence de boule de coton du mycélium tomenteux, il peut être difficile de dire s’il y a des filaments. Cette apparence, toutefois, est uniquement due au fait qu’il n’a pas besoin de s’étirer pour obtenir les nutriments nécessaires. Les filaments sont toujours là, mais ils sont plus fins et plus regroupés.

L’intérêt du mycélium tomenteux par rapport au mycélium rhizomorphe fait l’objet de débats. Certains prétendent que le premier entraîne un processus de croissance plus lent, tout en rendant les récoltes moins abondantes. D’autres, cependant, affirment qu’il n’y a pas de réelle différence dans l’ensemble, et que de bonnes récoltes peuvent résulter des deux. L’apparition de l’un ou de l’autre dépend principalement de l’environnement dans lequel vous cultivez. De plus, les cultures peuvent même passer de l’un à l’autre, ce qui donne de bons résultats dans les deux cas.

Mycélium Aérien

Mycélium Aérien

Tandis que les deux autres peuvent être de manière discutable présents dans une installation de culture saine, le mycélium aérien n’apparaît que lorsque les conditions de culture ne sont pas optimales. Vous pourrez le constater en voyant des filaments de mycélium qui se dirigent vers l’extérieur plutôt que de s’étendre ou de se former en boule. On peut souvent confondre cela avec une infection bactérienne, mais cela est indiqué par des grappes plutôt que par des filaments. Malheureusement, ces derniers peuvent constituer un obstacle majeur pour vos champignons, les rendant plus faibles et plus petits au moment de la récolte.

Le mycélium aérien est généralement causé par deux choses : un manque d’échange d’air frais (EAF) et un environnement excessivement humide. Si vous atténuez la brumisation et que vous vous assurez d’avoir suffisamment d’air pour empêcher l’accumulation de CO₂, vous êtes à l’abri.

Comment Faire La Différence Entre Le Mycélium Et La Moisissure

Comment Faire La Différence Entre Le Mycélium Et La Moisissure

On peut donc faire la différence entre les trois, mais il est nécessaire de faire plus de distinctions. Cette fois, en revanche, il s’agit de la différence entre le mycélium et la moisissure.

La principale chose que vous devez rechercher c’est la décoloration. Si vous remarquez des taches vertes, noires, grises ou bleues dans votre fructification, c’est un signe évident de moisissure. Le vert, le noir et le gris sont des signes plus évidents, et les taches bleues peuvent signifier plusieurs choses.

Articles liés

Comment Identifier Une Culture De Champignons Magiques Contaminée

De petites taches bleues, par exemple, peuvent parfois être le signe d’une blessure du mycélium. Ces ecchymoses ont tendance à apparaître lorsque le mycélium appuie sur la boîte de culture. Mais si les taches sont plus grandes et mélangées à d’autres couleurs, c’est problématique.

D’autres indicateurs sont plus difficiles à repérer, ce qui nécessite l’utilisation de loupes et de microscopes. Si vous avez une loupe à portée de main, vérifiez si le mycélium présente une texture poussiéreuse sur le dessus. Si vous en trouvez, cela signifie que votre culture est contaminée. Les sporophores, en revanche, sont petits et poilus, avec une structure en « bulles » à leurs extrémités, et ils se fondent presque parfaitement dans le mycélium. Ils seront pratiquement invisibles jusqu’à ce que vous sortiez le microscope. Elles sont peut-être insidieuses, mais elles ne sont pas impossibles à combattre.

Kits De Culture De Champignons Magiques Préparés Au Mycélium

KITS DE CULTURE DE CHAMPIGNONS MAGIQUES PRÉPARÉS AU MYCÉLIUM

Vous êtes prêt à mettre en application vos connaissances, mais vous vous sentez encore nerveux à l’idée de monter votre propre installation de culture ? Nous avons une offre que nous aimerions partager avec vous : les Kits de culture de champignons de Zamnesia ! Entièrement colonisés par du mycélium de haute qualité, ces kits, avec une présentation simple et des instructions spécifiques, sont la voie la plus facile pour obtenir un rendement impressionnant de puissants champignons magiques.

Ryan

Écrit par : Ryan
Auteur, spécialisé dans le cannabis, né en Californie du Sud et basé à Portland, Oregon. Suivez AKA Carpenter sur tous les services de streaming.

Find out about our writers

Read more about
Research Shroomshop
Recherche par catégories
ou
Rechercher