Lotus Bleu : tout ce qu'il vous faut savoir

Lotus Bleu : tout ce qu'il vous faut savoir
Nymphaea Caerulea

Table des matières:

  1. Qu’est-ce Que Le Lotus Bleu ?
  2. Quelle Est La Différence Entre Le Lotus Bleu Et Le Nénuphar Bleu
  3. Comment Cultiver Du Lotus Bleu ?
  4. Chimie Du Lotus Bleu
  5. Histoire Du Lotus Bleu

QU’EST-CE QUE LE LOTUS BLEU ?

QU’EST-CE QUE LE LOTUS BLEU ?

Le lotus bleu (Nymphaea caerulea), parfois appelé aussi nénuphar bleu, est une plante psychoactive utilisée depuis des milliers d’années. On pense que cette plante provient d’Égypte et d’autres régions du nord de l’Afrique, où elle s’est développée le long du Nil. Aujourd’hui, la plante pousse aussi dans d’autres parties du monde, notamment en Inde et dans d’autres régions d’Asie. Le lotus bleu est parfois confondu avec le Lotus Sacré (Nelumbo nucifera), la fleur nationale de l’Inde et du Vietnam.

Le lotus bleu était bien connu des Égyptiens d’antan où il jouait un rôle important dans divers aspects de leur culture. Cette plante était très populaire pour ses vertus aphrodisiaques et ses légères propriétés psychoactives, ce qui fit d’elle l’une des premières drogues des célébrations.

Le lotus bleu est souvent dépeint sur les murs des tombes de l’Égypte Antique. Cela a poussé les chercheurs à croire que l’Égypte Antique utilisait le lotus bleu à des fins religieuses pour ses effets psychoactifs. Sur d’anciennes peintures, le lotus bleu est souvent peint et associé au vin, ce qui suggère que les Égyptiens réalisaient des breuvages et des teintures alcoolisées avec cette plante.

Quelle Est La Différence Entre Le Lotus Bleu Et Le Nénuphar Bleu

Quelle Est La Différence Entre Le Lotus Bleu Et Le Nénuphar Bleu

Tout au long de l’Histoire, et même encore aujourd’hui, il existe des confusions entre le lotus bleu (Nymphaea caerulea) et le Nénuphar Bleu (Nymphaea stellata). Et pourtant, chacun de ces spécimens est unique en son genre et divergent de par leurs effets. On pense que la confusion autour de ces deux spécimens remonterait à des chercheurs qui auraient mélangé les deux noms et qui aurait même utilisé le terme “nénuphar” pour la simple raison que cela leur paraissait plus adapté. Le fait que le lotus bleu est souvent appelé « Nénuphar Bleu » en Inde n’aide pas vraiment à éclaircir les confusions. Au final, le lotus bleu et le nénuphar bleu, bien qu’ils soient différents, possèdent une chose en commun : ils partagent tout deux un ingrédient chimique actif, l’alcaloïde nuciférine.

COMMENT CULTIVER DU LOTUS BLEU ?

COMMENT CULTIVER DU LOTUS BLEU ?

La méthode traditionnelle pour cultiver cette plante se faisait à partir des rhizomes qui sont les parties souterraines de la plante et des tiges. Encore une fois, ça n’était pas la façon la plus simple pour en cultiver chez soi. Ça n’est que récemment que des horticulteurs ont découvert comment cultiver la plante à partir de la graine. Non seulement, c’est bien plus simple de cette manière, mais c’est aussi moins cher.

Si vous n’avez jamais cultivé du lotus bleu chez vous, nul besoin d’avoir peur : c’est assez facile à faire. Voici comment en cultiver chez vous ou dans votre jardin.

  1. Remplissez un récipient étanche avec à peu près 5 cm de terre de jardin. Pour de meilleurs résultats, utilisez un mélange qui contient du sable, du limon et de l’argile. Ne pas utiliser une terre de jardinage riche en matières organiques telles que la mousse, le bois ou l’écorce, et n’utilisez pas d’engrais. Remplissez le récipient avec de l’eau tiède jusqu’à environ 2-3 cm au-dessus du sol. Attendez quelques minutes et laissez la terre absorber le tout. Appuyez dessus pour la rendre plus compacte.

  2. Semez vos graines de lotus bleu uniformément sur le « plancher supérieur » du récipient. Placez les graines à environ 2-3 cm les unes des autres. Saupoudrer légèrement une fine couche de terre ou de sable pour recouvrir les graines.

  3. Placez le récipient comprenant vos graines dans un endroit chaud et ensoleillé. Les graines vont germer après plusieurs jours et ressembleront à de l’herbe. Au bout d’un moment, les plantules développeront deux feuilles qui flotteront à la surface de l’eau.

  4. Vous pouvez désormais replanter vos plantules de lotus bleu. Retirez-les soigneusement du petit récipient et plantez-les dans un plus grand récipient avec plus d’eau.

Conseil supplémentaire : bien que les graines de lotus bleu ne soient pas souvent difficiles à trouver, une fois que vous avez cultivé vos fleurs de lotus bleu, vous n’avez plus besoin d’acheter de graines : votre plante le fera pour vous ! Au fur et à mesure qu’il grandit, le capitule se déplacera sous l’eau où il développera un fruit. Une fois que votre plante aura mûri, le fruit contiendra les graines. Vous pouvez simplement utiliser ces graines pour cultiver encore plus de lotus bleu !

CHIMIE DU LOTUS BLEU

CHIMIE DU LOTUS BLEU

Les deux substances actives principales du lotus bleu responsables des divers effets de la fleur sont les alcaloïdes nuciférine et aporphine.

La nuciférine, qui se trouve également dans le lotus sacré (Nelumbo nucifera), agirait comme un inhibiteur des récepteurs de la dopamine.

On pense que l’aphorphine fonctionne comme un agoniste de la dopamine qui active les récepteurs de la dopamine, ce qui a concrètement, un effet opposé à celui de la nuciférine. C’est le composé du lotus bleu qui stimule un sentiment de joie, d’enivrement et d’euphorie.

HISTOIRE DU LOTUS BLEU

HISTOIRE DU LOTUS BLEU

On ne peut nier que le lotus bleu a joué un rôle unique et capital dans la culture de l’Égypte Antique. Vraisemblablement utilisé comme drogue enthéogène et récréative, celui-ci a même été découvert au sein des anciennes tombes. Son utilisation est également souvent dépeinte sur les murs et certaines peintures. Le lotus bleu incarnait même le symbole de l’union entre la Haute et la Basse Égypte.

Pour les Égyptiens d’antan, il représentait la façon dont le ciel accueillait le soleil. Quand le soleil s’élève au-dessus de l’horizon pour commencer la journée, la fleur s’ouvre le matin en présentant ses magnifiques pétales et son cœur doré brillant de mille feux. Puis, elle se referme lorsque le crépuscule arrive, de la même façon que le soleil disparaît peu à peu. Dû à cela, les Égyptiens la considéraient comme la fleur sacrée du soleil et des dieux soleil.

Néfertoum, l’un des dieux soleil de la mythologie égyptienne, était à l'origine une fleur de lotus à la création du monde. Il représentait le premier rayon de soleil et l’odeur si agréable du Lotus Bleu Égyptien, né des eaux d’un nénuphar bleu. Mais Néfertoum n’était pas juste un dieu soleil, il était aussi le dieu de la beauté et de la guérison. C’est lui qui a apporté la fleur au dieu solaire Râ afin de rajeunir son vieux corps grâce à ses propriétés de soin.

Aujourd’hui, cette plante est classifiée comme espèce menacée, et ce, malgré le fait qu’on en trouve encore en pleine nature dans certaines régions du monde comme en Asie principalement. C’est seulement récemment à cause de sa popularité grandissante que sa culture s’est vu grandement multipliée.

Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.