5 Herbes Pour Aider Les Rêves Lucides

Publié :
Catégories : BlogHerbe et grainesTop
Dernière édition :

Herbes Rêves Lucides


Si vous cherchez une aide végétale pour vos aventures de rêve lucide, nous avons la liste pour vous. Vous trouverez ici une sélection d’herbes traditionnelles qui, d’après les témoignages, aident les rêveurs à atteindre un état lucide. À vous d’essayer !

Le rêve lucide et les états de conscience altérés jouent un rôle central dans les pratiques spirituelles et médicinales des sociétés antiques et des peuplades indigènes. Alors que bon nombre des substances consommées par nos ancêtres pendant des milliers d’années (comme l’ayahuasca, le peyotl et les champignons) sont à présent strictement réglementées par nos gouvernements, il existe toujours des alternatives légales viables pour ceux qui cherchent à expérimenter avec les états oniriques.

Vous trouverez plus bas une liste des meilleures substances et herbes pour provoquer des rêves lucides. Rappelez-vous qu’il y a eu peu de recherches scientifiques sur ces produits. Il faut donc les consommer avec soin et respect.

Note : à moins d’une mention contraire, la plupart des herbes sur cette liste sont légales. Cependant, assurez-vous toujours de bien vérifier vos lois locales pour vous garantir de les respecter.

RACINE DE RÊVE AFRICAINE (SILENE CAPENSIS)

Racine de Rêve Africaine

Silene capensis, connue sous le nom de Racine de Rêve Africaine, est une plante originaire du cap est d’Afrique du Sud. Elle est consommée depuis des siècles par les chamans de la tribu indigène Xhosa pour des rituels spirituels. Elle est aussi parfois appelée la Plante Poudre à Canon ou le Tabac Sauvage en Occident.

La plupart des informations disponibles sur les Xhosas et leur consommation de Silene capensis viennent de Manton Hirst (Indo-Pacific Journal of Phenomenology) et de Jean-Francois Sobieki (guérisseur, ethnobotaniste et coach en bien-être). Les deux ont passé plusieurs années à vivre parmi la tribu en l’observant.

Comme le nom le suggère, la puissance de cette plante se situe dans ses racines. Ces racines sont souvent cuisinées en une sorte de mixture, d’une façon similaire à celle dont d’autres plantes psychoactives, comme le Peyote ou la Torche bolivienne, sont préparées. Cette mixture est ensuite ingérée, après quoi les effets commencent à se faire sentir.

Les Xhosas consomment Silene capensis pour bon nombre de leurs rituels, y compris leur rituel mortuaire traditionnel. La mixture est frottée sur un bœuf qui est ensuite tué et mangé. La mixture est également bue avant de manger.

Les chamans Xhosa utilisent aussi Silene capensis de manière médicinale, pour améliorer la mémoire et traiter les perturbations mentales. Les Xhosa adorent la plante, mais il est important de noter qu’elle ne produit pas de résultats garantis. Certaines personnes pourraient juste expérimenter un sommeil plus profond, qui les laisse revitalisés et revigorés. Mais d’autres pourraient vivre des rêves lucides très vivants, extrêmement mémorables.

La racine est traditionnellement écrasée pour produire un épais liquide mousseux. Cependant, nous suggérons généralement de réduire la racine en poudre et de la préparer dans des capsules pour une ingestion directe. Une dose recommandée est d’environ 500-3000mg par jour, ce qui est bien plus facile à mesurer sous forme de capsules. Nous recommandons de prendre de plus petites doses les premiers jours, puis d’augmenter graduellement jusqu’à 3000mg si nécessaire.

Alors qu’il n’existe que peu d’informations scientifiques sur les composés actifs présents dans la racine, de nombreuses sources suggèrent la présence de saponines triterpénoïdes , un type de terpène connu pour affecter le sommeil et agir également comme antioxydant, inhibiteur viral et réducteur de cholestérol.

MUKANYA KUDE

Mukanya Kude

Mukanya Kude est une autre substance de rêve originaire du continent africain. Elle est préparée à partir de l’Arbre à Fièvre, ou Acacia xanthophloea, souvent classé à tort comme herbe. Mukanya Kude est consommée depuis des années par les tribus indigènes d’Afrique, spécialement les Zoulous, qui l’incluent souvent dans leurs rituels chamaniques.

Elle est originaire d’Afrique de l’Est et du Sud et pousse naturellement dans beaucoup de pays, comme le Botswana, le Kenya, le Malawi, le Mozambique, la Somalie, l’Afrique du Sud et bien d’autres.

L’arbre peut pousser jusqu’à 25 mètres de haut et se caractérise par de petites feuilles et une écorce remarquablement lisse, presque poudreuse, qui affiche généralement une teinte riche vert-jaune. Il produit également de magnifiques fleurs gonflées jaune clair.

L’écorce de l’arbre est souvent consommée par les indigènes pour produire des rêves lucides. Même si la façon dont elle est préparée varie, elle est généralement concoctée avec d’autres herbes et plantes médicinales (dont Silene capensis et Synaptolepis kirkii) pour donner un breuvage épais et mousseux. Les chamans utilisent principalement l’herbe comme un outil divinatoire et la consomment avant de dormir pour aider à provoquer des rêves vivants, mémorables et particulièrement lucides. Les tribus l’utilisent aussi à des fins médicinales pour traiter la malaria et un éventail d’autres troubles.

Dans ces rêves, certains rapportent trouver des réponses à des questions particulièrement difficiles, des révélations, ou même la capacité à communiquer avec leurs ancêtres. Alors que mukanya kude est souvent prise en combinaison avec d’autres herbes, elle peut aussi être consommée de manière isolée. Faites infuser la poudre de racine dans de l’eau bouillante pendant environ 5-10 minutes, filtrez et buvez comme une infusion normale. Comme pour les autres substances provoquant des rêves, il est préférable de boire mukanya kude pas plus d’une heure avant d’aller au lit.

CALEA ZACATECHICHI

Calea Zacatechichi

Calea zacatechichi, ou souvent simplement appelée « l’herbe à rêve », est produite à partir d’une espèce de plante à fleurs originaire d’Amérique Centrale. Souvent surnommée l’herbe amère, ou la Calea Mexicaine. Comme pour la plupart des substances de cette liste, cette plante est profondément ancrée dans la culture indigène du Mexique et des régions environnantes.

Les Zoques, une peuplade originaire du Mexique, l’utilisent par exemple pour traiter la diarrhée et l’asthme. La tribu Mixe l’utilise pour traiter les maux d’estomac et la fièvre. Plus particulièrement, la peuplade Chontal d’Oaxaca utilise cette plante comme outil de divination. La plante semble être fumée, infusée en thé ou même placée sous l’oreiller pour provoquer des rêves lucides, mémorables et vivants.

Parmi les termes indigènes pour désigner Calea zacatechichi, on retrouve la gomme amère, la plante blanche amère et l’herbe amère, surtout en raison du goût extrêmement amer de la plante. Pour masquer de goût, elle est parfois préparée avec des fleurs d’osmanthus.

Comme pour de nombreux onirogènes, les composés exacts responsables de la capacité unique de Calea zacatechichi à altérer les états/schémas oniriques sont inconnus. Cependant, les composés ayant été isolés à partir de cette plante comportent des terpènes et flavonoïdes spéciaux. Les terpènes semblent être activement responsables des effets de la plante sur le sommeil.

Calea zacatechichi peut être préparée en infusion et édulcorée avec du sucre ou du miel. Sinon, elle peut aussi être prise oralement sous forme de comprimés. Comme toujours, il est préférable de commencer avec de faibles doses, surtout comme la plante est connu pour provoquer des effets secondaires comme des vomissements, des nausées et hallucinations.

Note : Calea zacatechichi est illégale dans certains endroits, comme en Pologne et dans certains états aux États-Unis.

GRIFFE DU DIABLE

Griffe Du Diable

Malgré son nom, la Griffe du Diable est une herbe très apaisante appréciée pour son effet sur la douleur et l’inflammation, ainsi que pour provoquer des rêves conscients. La Griffe du diable est préparée à partir des racines de Harpagophytum procumbens, une espèce de plante originaire d’Afrique du Sud.

La plante se retrouve principalement dans l’est et le sud-est de la Namibie, dans le sud du Botswana et dans la région Kalahari du Cap Nord en Afrique du Sud. Elle pousse généralement dans des sols profonds et sableux avec peu de pluies. Elle produit des tiges rampantes et des fruits/capsules en forme remarquable de griffe, qui contiennent les graines de la plante.

La plante joue un rôle important en médecine populaire en Afrique. Elle est considérée comme traitant la douleur et l’inflammation dans une variété de troubles. Malheureusement, peu de recherches ont été menées sur cette espèce de plantes, mais certaines études ont découvert que la plante pourrait produire des effets limités sur les douleurs lombaires et l’arthrite. En Allemagne, cependant, la griffe du diable est vendue comme remède anti-douleur sans ordonnance.

La plante est aussi considérée comme aidant contre la goutte, la migraine, les problèmes de peau, le cholestérol élevé, la fièvre et la perte d’appétit. Cependant, il est important de noter que la plupart de ces affirmations ne se basent que sur des témoignages et non des essais cliniques.

Les racines de Griffe du Diable sont généralement vendues sous forme de poudre, qui peut être prise en capsules, avec des aliments, ou infusée en thé. Même si ce n’est pas particulièrement une herbe à rêve, la Griffe du Diable est un genre de substance polyvalente. Beaucoup de personnes l’incluent dans leur consommation régulière ou dans leur armoire à pharmacie. La dose de Griffe du Diable est généralement de 50mg environ. Comme pour les autres substances de cette liste, il est toujours préférable de commencer petit et d’augmenter les doses si nécessaire une fois habitué à la plante et à ses effets.

UVUMA-OMHLOPE

Uvuma Omhlope

Cette herbe est issue de Synaptolepis kirkii, un type de buisson/arbuste spécial originaire d’Afrique. Une fois de plus, cette plante a une longue histoire en médecine populaire. Elle joue un rôle particulièrement important dans les rituels spirituels et religieux de tribus comme les Zoulous et les Xhosas.

La plante affiche une magnifique apparence avec des feuilles bleu-vert, une tige noire et des racines d’un blanc porcelaine, qui renferment la plupart des propriétés uniques de la plante. Comme c’est souvent le cas avec de nombreuses substances à rêve consommées par les peuplades indigènes d’Afrique, uvuma omhlope est généralement préparée en combinaison avec d’autres herbes et ensuite ingérée.

La plante semble produire des effets similaires à ceux de Mukanya kude, offrant un guide sous forme de rêves vivants, mémorables et lucides. Une fois de plus, la plante semble aider les gens à entrer en contact avec leurs ancêtres et trouver une profonde unité avec la nature et le monde spirituel.

De toutes les substances de la liste, c’est probablement la moins courante. C’est pourquoi très peu de recherches existent sur la plante et ses composés, ce qui implique qu’on ne sait pas vraiment comment elle interagit avec nos organismes.

Pour de meilleurs résultats, nous suggérons de préparer de la poudre de racines d’uvuma-omhlope dans de l’eau bouillante pendant environ 5 minutes. Filtrez ensuite le mélange et buvez-le comme une infusion ordinaire, pas plus d’une heure avant d’aller au lit.

Rappelez-vous que la plupart des herbes sur cette liste sont des remèdes populaires alternatifs. Ne vous attendez donc pas à trouver des études cliniques détaillées sur ce qu’elles sont et comment elles agissent. Malheureusement, notre société a perdu le contact avec bon nombre des procédures traditionnelles spirituelles et de guérison pratiquées par nos ancêtres. Il vous faudra donc expérimenter avec un éventail de ces plantes pour découvrir ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Pour de meilleurs résultats et plus de sécurité, préparez chaque herbe en suivant les instructions sur le paquet ou dans cet article. Enfin, évitez de mélanger ces substances avec de l’alcool, d’autres substances récréatives ou des médicaments.

 

         
  Steven Voser  

Écrit par: Steven Voser
Steven Voser est un journaliste indépendant nominé aux Emmy Award avec beaucoup d'expérience. Grâce à sa passion pour le cannabis, il consacre beaucoup de son temps à l'exploration du monde de la weed.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes