Blog
Comment Redescendre Après Une Consommation De Cannabis
9 min

Comment Redescendre Après Une Consommation De Cannabis

9 min
How To News

Vous-êtes-vous déjà retrouvé à planer tellement haut que vous auriez aimé que ça s’arrête ? Peut-être à cause d’un « bad trip », d’un coup de téléphone urgent auquel vous devez répondre, ou juste d’une mauvaise atmosphère.

Bon… bien évidemment, il a fallu que vous mangiez tout les cannabrownies alors qu’on vous avait bien dit de n’en manger que la moitié. Et (en toute logique) une heure plus tard, alors que le matos commence à taper, vous planez au-dessus du mont-blanc et venez tout juste de dépasser l’Everest ! Vous en avez bien trop pris et maintenant votre cœur bat la chamade et vous commencez à paniquer. Que faire ?

Heureusement, vous êtes bien plus qu’un observateur passif dans ce voyage. Il existe des solutions qui vous permettront de redescendre après avoir fumé, et elles sont assez efficaces. Avant de nous y plonger, jetons un œil à la durée de l’effet du cannabis.

COMBIEN DE TEMPS DURE L’EFFET AU CANNABIS ?

La durée de l’effet du cannabis peut varier selon la méthode d’ingestion et la variété consommée. La plus grande différence provient de la manière dont l’herbe aura été consommée. Si vous avez directement fumé les fleurs, vous pouvez vous attendre à un effet de 1 à 2 heures. Les concentrés durent entre 30 minutes et 2 heures.

Même lorsque l’effet se dissipe un peu, vous pourriez avoir l’impression d’être un peu à côté de la plaque pour le reste de la journée. Les produits comestibles peuvent durer bien plus longtemps. Ils ont tendance à mettre 1 à 2 heures pour faire effet, et les effets peuvent durer entre 4 et 8 heures. Les produits comestibles ont tendance à être bien plus puissants que l’inhalation.

ARTICLE LIÉ
Les Avantages Et Inconvénients Des Comestibles

Le cannabis comestible est de plus en plus populaire parmi les consommateurs médicaux et récréatifs. Ses effets sont différents, prennent...

Quelle est la cause de ces différences ? Eh bien, lorsque vous consommez des produits comestibles, le THC doit passer par les voies digestives avant d’entrer dans votre système sanguin. Durant ce processus, il pénètre le foie, qui vient convertir le delta-9 THC en 11 hydroxy-THC, qui traverse plus facilement la barrière hémato-encéphalique et frappe votre cerveau avec plus de puissance.

Lorsque vous fumez du cannabis, le THC entre directement au sein de votre système sanguin, mais la plupart pénètre votre cerveau directement sous la forme de delta-9 THC, provoquant un high plus rapide mais moins puissant. Le 11-hydroxy THC se dissipe bien plus lentement au sein du corps que le delta-9 THC, provoquant un high plus long et plus lent.

Différentes variétés peuvent provoquer des effets de différentes durées. Les effets les plus puissants se produiront durant les premières heures d’action du cannabis puis ils se dissiperont.

COMMENT REDESCENDRE DE LA WEED

Il existe plusieurs techniques secrètes pour se reprendre en main et redescendre :

• CBD

Étonnamment, le remède pourrait provenir de la même plante que celle qui a provoqué l’effet. Le CBD modifie les récepteurs de cannabinoïdes, qui auront plus de mal à se lier au THC. Cela peut permettre de prendre le dessus sur un début de « bad trip », et vous ramener sur terre si jamais vous planez trop haut. Zamnesia propose une grande sélection de produits au CBD ; ce sont tous de très bons alliés pour faire face à ce genre d’éventualité. De plus, avec le tas de bienfaits qu’a le CBD sur la santé, aucun risque de se tromper !

produits au CBD

Voir Les produits

Il est possible de consommer des variétés riches en CBD pour vous aider à redescendre si vous planez trop haut. Des variétés telles que la Candida CD-1 par Medical Marijuana Genetics ou la CBD Fix Auto par Zamnesia Seeds contiennent une grande quantité de CBD et moins de 1 % de THC. Peu importe que vous consommiez de l’huile au CBD ou que vous fumiez une variété riche en CBD, le CBD ne fonctionne simplement pas en tant que contrepartie du THC en en mitigeant les effets. En fait, le CBD a par lui-même un effet relaxant faisant qu’il peut transformer un high désagréable en un high relaxé et détendu.

Astuce : si vous aimez fumer votre herbe, il peut être une bonne idée d’avoir une variété CBD en réserve, juste au cas où.

Rejoignez un environnement où vous vous sentirez en sécurité

Si vous vous sentez anxieux ou paranoïaque, une boite de nuit n’est certainement le pas meilleur endroit où vous trouver. Envisagez de rentrer chez vous, chez un ami de confiance, ou n’importe où vous vous sentirez en sécurité.

MÉDITEZ : NE PANIQUEZ PAS

Une « overdose » de cannabis peut être désagréable, mais il est important de vous souvenir que personne n’a jamais eu de graves séquelles après avoir fumé trop de cannabis. Alors ne paniquez pas, et sachez que les effets diminueront avec le temps quoi qu’il en soit. La méditation est une superbe manière de calmer vos nerfs lorsque vous planez trop haut. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas besoin d’être un moine zen pour méditer, c’est en fait simplissime.

Installez-vous confortablement, mieux vaut vous asseoir en tailleur sur un coussin, pour autant, une chaise ou un canapé fera tout aussi bien l’affaire. Asseyez-vous bien droit et fermez les yeux, concentrez-vous sur votre respiration. Une autre technique de méditation consiste à « passer votre corps en revue », de la tête aux pieds, en vous concentrant sur chaque partie de votre corps pour vous détendre. Faites cela durant 10 minutes et vous vous sentirez bien moins tendu.

ARTICLE LIÉ
Comment Les Drogues Peuvent Améliorer Votre Méditation ?

Les psychédéliques et la méditation ne sont pas si différents sur le long-terme. Les deux semble affecter le réseau du mode par défaut...

BOUGEZ-VOUS : ALLEZ VOUS BALADER OU FAITES DU SPORT (DE CHAMBRE)

 Redescendre De La Weed: Allez Vous Balader

Une des meilleures manières de libérer votre esprit d’un mauvais trip sous cannabis, c’est d’aller simplement se balader. L’air frais et le changement d’environnement peuvent faire des merveilles, vous calmer et vous mettre de bonne humeur. Bien évidemment, il ne s’agit pas d’aller faire une randonnée en haute montagne ou en pleine nature, surtout si vous êtes stone et anxieux. Restez dans un environnement proche de votre entourage habituel où les risques de vous perdre sont très faibles.

Si vous ne souhaitez pas quitter la maison, vous pouvez toujours faire un peu de sport. Le sport peut vous faire redescendre d’un mauvais high, car il libère des endorphines. Les endorphines sont des hormones libérées lorsqu’un évènement stressant survient ou que vous ressentez de la douleur.

Les endorphines[1] aident à se libérer du stress et peuvent bloquer la gêne. Et vous savez ce qui libère aussi ces superbes hormones ? Vous l’avez deviné : le sport de chambre ! Le sexe produit des endorphines en plus de dopamine, une hormone de plus qui viendra vous rendre heureux.

PLONGEZ-VOUS DANS UNE THÉRAPIE AUX TERPÈNES: Des boissons au citron et au poivre

Le citron et le poivre se combinent afin de former une concoction riche en terpènes qui permettra de diminuer les effets du THC. Servez-vous un verre d’eau, ajoutez-y de la glace, puis pressez-y un citron et ajoutez un peu de poivre fraîchement moulu. Si vous êtes aussi en train de faire de l’exercice, ajoutez une pincée de sel afin de préparer une boisson pleine d’électrolytes.

Si vous n’avez aucun de ces ingrédients sous la main, une bonne grande dose d’H₂O fera largement l’affaire. Gorgez-vous d’eau, et le THC se déplacera bien plus rapidement au sein de votre système.

Prenez une douche

Une douche peut aider à « choquer » votre corps vers un état normal. Et bien que ce ne soit pas toujours très agréable, il n’y a rien de tel qu’une douche glacée pour remettre son corps et son esprit en place !

On dirait un remède de grand-mère, mais une douche froide peut vraiment aider dans beaucoup de cas, planer trop haut après avoir consommé du cannabis est un de ces cas. L’eau froide déclenche ce que l’on appelle un « réflexe d’immersion », réponse physiologique naturelle que tous les animaux connaissent, l’être humain y compris. L’eau froide vient ralentir votre pouls et vous apaiser, elle permet d’économiser de l’énergie et de l’oxygène afin que le corps traite moins de THC.

Si vous n’avez pas de douche, arrosez-vous le visage d’eau froide depuis le lavabo, le réflexe d’immersion est déclenché alors que l’eau froide atteint votre visage.

RELAXEZ-VOUS DANS UN BAIN, UNE SESSION CÂLIN OU UN BON MASSAGE

Si prendre une douche froide vous semble trop violent, pas de problèmes. Un bain relaxant peut aussi faire des merveilles pour vous détendre. Mettez un peu de musique de relaxation, allumez de l’encens ou des bougies parfumées et créez une ambiance apaisante et une atmosphère relaxante.

Une autre solution serait de faire un gros câlin à l’élu·e de votre cœur, ou mieux encore, de lui demander un bon massage. Rien de mieux pour vous calmer et vous apaiser !

Encens

Voir Encens

Changez-vous les idées

Si vous paniquez, alors ne vous concentrez pas sur les effets désagréables de votre weed pour qu’il ne prenne pas le dessus. Trouvez une distraction pour vous changer les idées. Bien heureusement, la liste de choses à faire est énorme.

Choisissez un film qui vous mettra de bonne humeur. Si vous souhaitez redescendre d’un high désagréable, ne choisissez pas le film pour stoner sans queue ni tête de base, choisissez plutôt un film divertissant et détendu. Les dessins animés ou les comédies sont géniaux, par exemple Les fumistes, Napoleon Dynamite ou Pootie Tang. Bien sûr, il est impossible de se tromper en choisissant un bon vieux Mr. Bean ou un Monty Python. Culte !

Ce qui fonctionne aussi à merveille, c’est d’écouter une musique relaxante ou de jouer à un jeu (les jeux de plateau ou les jeux vidéo fonctionnent parfaitement). Si vous voulez vous distraire d’une manière simple et efficace, occupez-vous à l’aide d’un livre de coloriage ou toute autre type d’art ou d’artisanat.

ARTICLE LIÉ
Top 10 Des Choses À Faire En Étant Défoncé

Vous aimez planer ? Ça vous dirait d'élargir vos horizons avec quelques activités à faire en étant défoncé ? Alors lisez notre liste des...

FAITES UNE SIESTE

Une bonne sieste n’est pas seulement géniale si vous êtes fatigués ou que vous manquez d’énergie lors d’une journée ordinaire. C’est aussi un superbe moyen de vous faire redescendre d’une mauvaise expérience cannabique. Allongez, faites une bonne sieste et tout vous semblerez mieux ! Mais ne dormez pas trop longtemps, 30 minutes sera largement suffisant. En effet, si votre sieste dure plus longtemps, vous vous sentirez juste plus fatigué après coup, surtout si vous avez consommé de la weed.

Si vous avez encore des choses à faire durant la journée, mettez une alarme pour être certain de ne pas snoozer jusqu’au petit matin. Sinon, vous risquez de vous endormir de rater quoi que ce soit de prévu. D’un autre côté, si la journée est presque terminée, alors nous vous en supplions, rampez jusqu’à votre lit et restez-y pour une bonne nuit de sommeil, vous vous réveillerez en vous sentant mieux que jamais !

BUVEZ DE L’EAU SUCRÉE OU MANGEZ DES ALIMENTS SUCRÉS

Les débats autour de ces conseils n’en finissent pas, mais certaines personnes clament que la consommation d’une eau sucrée ou l’ingestion d’aliments sucrés pourraient aider à faire descendre d’un mauvais envol. La raison derrière cela est que la consommation de cannabis peut parfois entrainer une baisse de la glycémie qui s’accompagnent d’effets négatifs tels que des étourdissements et de la somnolence.

Si les faibles niveaux de sucre dans le sang sont responsables de votre mauvaise expérience, alors buvez simplement un verre d’eau sucrée. Vous pouvez aussi vous régaler de quelques bonbons ou mieux encore, de fruits bien frais. Ne choisissez simplement pas le chocolat, car il viendra ralentir la vitesse d'absorption du sucre par le sang.

MANGEZ & BUVEZ

Nous ne savons pas exactement comment la consommation de nourriture peut vous faire redescendre d’un high, mais à en croire un grand nombre de stoner, ça fonctionne. Certaines personnes décident de ne pas manger avant de fumer pour cette exacte raison, car manger viendrait diminuer la durée du high ou le rendre moins intense. Peut-être que manger fonctionne, car le gras des aliments se lie aux cannabinoïdes du cannabis de manière à ce que votre corps les métabolise plus rapidement, cela pourrait être une bonne explication.

Assurez-vous juste de boire suffisamment, car cela aidera votre corps à se débarrasser de la surcharge de cannabinoïdes. Si vous buvez des tisanes, vous pourrez profiter d’une touche détente supplémentaire ! Évitez seulement l’alcool ou tout ce qui contiendrait de la caféine tels que le café ou les sodas si vous vous sentez déjà anxieux à cause de la weed. Mais nous vous en dirons plus un peu plus tard !

ARTICLE LIÉ
Les Meilleurs Herbes Avec Lesquelles Se Préparer Un Thé

Au moins depuis l'ancienne Égypte, des herbes ont été infusées. Les thés peuvent être utilisés comme stimulants et sédatifs ou même comme aphrodisiaques.

APPELEZ UN AMI EXPÉRIMENTÉ POUR VOUS FAIRE REVENIR À LA RAISON

Enfin, si vous vivez une mauvaise expérience du cannabis, appelez un ami expérimenté pour vous faire revenir à la raison. Si vous paniquez parce que vous avez consommé trop de weed, la voix familière de votre ami pourra vous être d’une grande aide. Assurez-vous simplement que cet ami connaît les effets de la weed : les bons comme les mauvais. Sinon, il pourrait ne pas vraiment comprendre la situation.

Si vous parlez à cet ami, il pourrait aussi être intéressant de lui demander de vous passer un coup de fil toutes les demi-heures afin de prendre des nouvelles de votre état. Cela vous aidera, car on perd souvent la notion du temps lorsque l’on plane. Cet ami qui vous veut du bien pourra vous assurer régulièrement que tout va effectivement bien et qu’il n’y a pas besoin de paniquer.

Et vous, quelles sont vos astuces lorsque vous planez bien trop haut ? Partagez-les en commentaires !

CE QU’IL NE FAUT PAS FAIRE

N’aggravons pas les choses ! Résistez à ces pulsions — ou solutions basées sur des rumeurs — lorsque vous avez consommé trop de cannabis :

Mâcher du poivre

De nombreux sites donnent ce conseil, mais « mâcher des grains de poivres après un joint » pourrait très bien se retrouver dans le dictionnaire juste à côté de « danger : risque d’étouffement ». Oubliez ça, et passez directement à la boisson citron-poivre.

Cependant...

...certains stoners jureront que le simple fait d’inhaler des grains de poivre fonctionnera tout aussi bien, et ce, sans risque de mourir étouffer. Prenez quelques grains de poivre noir de votre cuisine et essayez d’en sentir l’odeur pour un soulagement instantané. Il est intéressant de noter que ceux qui déclarent que le poivre noir les aide sont soutenus par la science. Une étude[2] menée sur des animaux suggère que le terpène caryophyllène, un composé aromatique du poivre et d’autres plantes, pourrait aider contre l’anxiété et la dépression.

Il faut noter que ce terpène fonctionne comme les cannabinoïdes du cannabis dans la mesure où il interagit avec les récepteurs CB2 du corps. Les gens qui disent que d’inhaler du poivre noir les aide à adoucir leur high sont peut-être sur la bonne piste.

Boire de l’alcool

Ce Qu’il Ne Faut Pas Faire : Boire De l’Alcool

Ne buvez pas d’alcool, vous vous sentirez encore plus défoncé et encore plus mal.

Boire du café

Si on vous appelle pour travailler, vous risquez d’être tenté par quelques expressos. Mais ce n’est pas la meilleure idée : la nervosité provoquée par la caféine peut interagir avec le THC et provoquer une sérieuse anxiété. Si vous avez vraiment besoin de quelque chose pour remonter vos niveaux d’énergie et faire le vide dans votre esprit, commencez par un thé vert. Il contient du L-theanine, qui prend le dessus sur la caféine et produit une énergie calme et concentrée.

Planer trop haut peut être désagréable, mais au moins, avec le THC, vous avez plusieurs options pour redescendre ! Bonne chance pour l’atterrissage, et n’oubliez pas, si rien ne fonctionne, tout ira pour le mieux dès demain.

Arielle

Écrit par: Arielle Friedman
Arielle est basée à Toronto, au Canada et adore les sujets liés au cerveau. Quand elle n’écrit pas, elle apprécie faire de l’art, en apprendre plus sur la biorémédiation, et essayer de prévenir l’apocalypse robotique qui nous guette.

De nos auteurs
Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. The role of endorphins in stress: evidence and speculations. - PubMed - NCBI - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6250104
  2. https://www.sciencedirect.com

Read more about
How To News
Recherche par catégories
ou
Rechercher