Top 10 Des Conseils Pour Faire Durer Au Max Vos Réserves De Weed

Publié :
Catégories : BlogCannabisConsommation De CannabisGuides PratiquesTop
Dernière édition :

Faire Durer Vos Réserves De Weed


Nous allons vous montrer 10 conseils simples qui ont pour effet de prolonger la durée de vie de vos réserves de weed. Changer de simples habitudes peut faire beaucoup.

De temps en temps, arrive le moment où vous vous retrouvez à court de weed. Rien de pire que de plonger la main dans ses réserves et de réaliser qu’il ne vous reste que de quoi rouler un joint et demi.

Vous pourriez soit diviser le tout en deux et vous retrouver avec une double déception, ou bien rouler un joint énorme, ce qui est un gaspillage de la précieuse substance. Et dans tous les cas, une fois que c’est fini, vous n’avez plus rien. Quel cauchemar !

Vous devez alors faire face à la corvée d’en racheter. Il faut faire des préparations, allouer des fonds, contacter des fournisseurs, arranger son emploi du temps pour accommoder les deux parties, et ainsi de suite. C’est toujours très pénible de réaliser soudainement qu’on est à court de weed.

Alors voici quelques conseils pour faire durer au maximum vos réserves de weed. Vous pourriez ne pas en être conscient, mais vous pourriez bien suivre des pratiques qui gaspillent de précieuses têtes. Essayez ces simples trucs et astuces pour vos réserves et vous réaliserez rapidement que de petits changements peuvent voir de grands effets.

01 – FAITES POUSSER VOS PROPRES RÉSERVES

Bon, d’accord, ce n’est pas une simple astuce pour vos réserves. Mais c’est un véritable méga-booster de réserves ! Pour le consommateur de cannabis passionné, il n’y a rien au monde de plus agréable et gratifiant que de fumer de l’herbe cultivée maison.

Il est très facile de se lancer et très simple d’arriver à de bons rendements – il vous faut juste de la pratique. Une fois l’heure de la récolte arrivée, vous serez récompensé par les fruits de votre labeur et par suffisamment de weed pour vous durer des mois.

02 – UTILISEZ UN GRINDER

Utilisez Un Grinder

Les grinders, ces petits moulins à herbe, sont de bons outils. Chaque fumeur devrait en posséder un. Ils sont formidables parce qu’ils décomposent uniformément les têtes, ce qui permet d’avoir une plus grande surface de contact à brûler ou vaporiser. Vous détecterez rapidement les tiges indésirables des têtes, tout en récupérant les trichomes tombés.

Après un certain moment, vous pourrez très facilement faire un joint de kief, plein de saveurs avec un bon effet. Les grinders font que vos joints durent plus longtemps, frappent plus fort, tout en prolongeant la durée de vie de votre pochon de beuh.

03 – FUMEZ INTELLIGEMMENT

Fumer intelligemment, c’est prendre l’habitude d’analyser la façon dont les choses se consument – à quelle vitesse, et dans quelle uniformité. Prenez le temps de perfectionner votre technique de roulage. Un joint qui brûle de manière inégale, ou pire, un joint qui part en cuillère, voilà de quoi réduire fortement sa durée de vie.

On peut dire la même chose pour une douille ou un bang. Essayez de faire brûler de l’extérieur vers l’intérieur. Si vous allumez toute la surface supérieure, vous créerez rapidement une surface noire et carbonisée isolante, ainsi qu’une fumée au goût moins agréable.

04 – STOCKEZ CORRECTEMENT VOS TÊTES

Stockez Correctement Vos Têtes

Vous avez probablement déjà entendu parler du cannabis affiné. C’est un processus où l’oxydation et la décarboxylation se produisent, de manière lente et continue. Les terpènes et flavonoïdes maturent, ce qui donne des odeurs et des goûts bien meilleurs, tout en rendant votre weed plus forte. Un cannabis plus puissant signifie que vous avez besoin de moindres quantités pour atteindre le même effet.

La seule exigence est d’avoir un récipient hermétique. Alors arrêtez de stocker votre herbe dans des pochons en plastiques et investissez dans un bocal hermétique pour commencer à stocker comme un pro.

05 – CHOISISSEZ VOS VARIÉTÉS

Une des choses merveilleuses avec le cannabis, c’est l’énorme quantité de variétés disponibles. Des centaines, si ce n’est des milliers de combinaisons de cannabinoïdes, de terpènes et du reste rendent chaque fleur assez unique.

Pour la couleur, l’apparence, le goût, l’odeur et l’effet. Certaines variétés ont un effet qui frappe très fort, mais qui s’estompe rapidement. D’autres vous donnent une bonne sensation douce pendant des heures. Certaines frappent même fort, tout en durant très longtemps ; mais l’opposé existe également.

Il y a une variété pour tout le monde, pour chaque moment. Alors choisissez vos variétés en fonction de vos besoins et vous prolongerez sans aucun doute vos réserves.

06 – ÉVITEZ DE FUMER TOUT SEUL

Évitez De Fumer Tout Seul

Pensez-y. Quand vous roulez un joint et que vous tirez une bouffée, qu’est-ce qui se produit immédiatement après ? Vous savourez la bouffée alors que la combustion du joint se poursuit. L’avantage de fumer en groupe est que vous pouvez partager. Si tout le monde participe, non seulement les joints seront consommés plus efficacement, mais il y a de fortes chances pour que la quantité de cannabis disponible double.

Deux fois plus de weed, deux fois plus à fumer. Une situation gagnant-gagnant… à moins que le groupe ne pille que vos réserves. Dans ce cas, l’effet est alors l’inverse !

07 – FAITES UN RÉGIME DE WEED

Si vous aimez la weed, c’est difficile. Il faut savoir se contrôler. Mais vous l’avez déjà fait, sans même le réaliser. Ça vous est déjà arrivé de partir en week-end camping avec un ami, ou à un festival. Vous avez fait vos préparatifs et la weed en faisait partie. Parfois, vous en amenez juste la bonne quantité, parfois vous tombez à sec ; ça peut même vous arriver d’en rapporter.

Imaginez qu’on vous lâche sur une île déserte et que vous ne pouvez prendre qu’assez de weed pour un mois. Combien vous en prendriez ? Combien de joints allez-vous fumer par jour ? Quelle est votre projection estimée ?

Imaginez maintenant que cette île déserte est votre budget mensuel pour le cannabis. Tenez-vous-y et vous remarquerez bientôt que vous fumez moins, tout en vous faisant plus plaisir – et vos réserves dureront plus longtemps.

08 – MESUREZ VOTRE DOSE

Ce conseil semble un peu étrange dans le cas de l’herbe. Comme une overdose de cannabis est virtuellement impossible, pourquoi vouloir mesurer sa consommation de weed ? La réponse simple est en lien avec le conseil n°7 et le conseil n°10 – une pincée de connaissances peut avoir de grands résultats.

Non seulement vous contrôlerez mieux votre vitesse de consommation, mais en plus vous aurez une claire indication de votre seuil actuel de tolérance.

09 – ALIMENTS AU CANNABIS

Aliments Au Cannabis

C’est une astuce un peu gonflée. Les aliments au cannabis sont une bonne chose, car ils ne produisent pas de fumée, ils frappent beaucoup plus fort et leur effet dure aussi bien plus longtemps. Faites attention si vous n’avez pas l’habitude d’ingérer du THC de cette manière.

Les aliments cannabiques prennent beaucoup plus longtemps à monter (30 minutes à une heure) et les néophytes ont tendance à en manger plus, en croyant qu’ils n’en ont pas pris assez – erreur de débutant !

Dans tous les cas, les aliments au cannabis vous feront planer en orbite et vous n’aurez pas envie de plonger dans vos réserves pendant de nombreuses heures d’affilée.

10 – FAITES UNE PAUSE

Pourquoi faire une pause de weed ? À cause de la tolérance au THC. Le plus grand risque du consommateur de cannabis sérieux. Il a été montré que le cannabis n’était pas du tout une substance passerelle, mais la tolérance s’accumule bel et bien.

Selon les quantités que vous fumez, votre corps va s’habituer aux effets et l’effet du THC diminuera lentement et continuellement, en intensité et en durée.

L’astuce ? Faites une pause ! On sait bien, ça a l’air horrible, mais ce n’est pas le cas. Après juste quelques jours d’abstention, vous commencerez à ressentir la différence. Après une semaine ou deux, vous pourriez ne pas pouvoir finir votre gros joint typique. C’est le moment parfait pour vous mettre à utiliser le conseil n°8 pour vous aider à trouver votre plateau de tolérance entre fumage de joints et préservation des réserves.

Guest Writer

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

De nos auteurs

Produits Connexes