Peut-on vraiment faire une overdose au cannabis ?

Publié le :
Catégories : BlogCannabis

Peut-on vraiment faire une overdose au cannabis ?

Le cannabis est passé du statut d'herbe du diable à celui de première ligne de défense contre le cancer, ce qui soulève des questions fondamentales sur sa sécurité.

La première chose dont devrait s'inquiéter un nouveau consommateur de toute drogue est le profil de sécurité de cette drogue. Et en effet, de nombreux nouveaux consommateurs de cannabis ont cette question à l'esprit : est-il possible de faire une overdose au cannabis ? Pour faire court : non, c'est impossible. La réponse un peu plus longue est : non, ce n'est pas possible de mourir d'une overdose de cannabis, mais en consommer trop n'est pas une expérience particulièrement agréable ; toutefois il n'y a pas de dommages à long terme.

D'un point de vue pratique, on ne peut pas faire d'overdose au cannabis

Toute substance présente en quantités suffisantes peut devenir toxique pour le corps, même l'eau. Il faut environ 8 litres d'eau pour tuer un adulte. Ce sont ces faits de base que quelques activistes anti-cannabis utilisent pour jouer sur les mots et déclarer que le cannabis peut tuer, mais en réalité cela n'est pas vrai. Il n'existe aucun moyen humainement possible de consommer suffisamment de cannabis assez rapidement pour qu'il devienne toxique, et par conséquence il est impossible de faire une overdose fatale.

Aucun décès résultat directement de la consommation de cannabis n'a jamais été enregistré. Aucun. Pour vous donner une idée de l'impossible difficulté de faire une overdose au cannabis, regardons la Dose Létale 50 du cannabis. La DL-50 (Dose Létale) est un terme médical utilisé pour décrire le dosage d'une substance qui provoquerait la mort de 50% des animaux testés l'ayant reçu. Bien entendu, de nombreux scientifiques ont essayé d'établir la DL-50 du cannabis, sans toutefois jamais y parvenir. Pour faire simple, quelle que soit la quantité de cannabis administré aux animaux par les scientifiques, aucun animal ne meurt jamais.

La DL-50 du cannabis est estimée comme se situant entre 1:20.000 et 1:40.000. Ceci signifie qu'un humain devrait consommer environ 680 kilogrammes de têtes d'herbe en l'espace de 15 minutes pour obtenir un effet létal : un exploit que même les plus acharnés des fumeurs auraient du mal à atteindre.

Les faits scientifiques : comment votre corps se protège en réalité contre une overdose au cannabis

Une étude récente a été remarquée pour avoir expliqué les faits scientifiques derrière l'impossibilité de faire une overdose au cannabis. Publiée dans le journal Science, cette étude basée en France a découvert que quand le cerveau est exposé au THC, il augmente rapidement la production de prégnénolone, une hormone qui semble contrer les effets enivrants du cannabis.

Fondamentalement, quand le THC se lie à nos récepteurs cannabinoïdes, il déclenche une augmentation de 3.000 pour cent de la production de prégnénolone. Ceci a pour effet de diminuer les effets du THC sur les récepteurs cannabinoïdes,ceci crée une boucle inversée qui empêche l'intoxication du corps tout en réduisant la capacité à l'addiction. C'est pour cette raison qu'il faudrait consommer des quantités irréalisables de cannabis dans un temps très court pour poser un quelconque risque pour la vie.

Qu'en est-t-il des rapports récents du décès d'une Britannique par empoisonnement au cannabis ?

Certains médias au Royaume-Uni, en particulier ceux qui sont connus pour nourrir les peurs, ont relayé un peu rapidement des informations sur une femme qui serait morte d'empoisonnement au cannabis après avoir fumée seulement un demi joint. Des informations en contradiction directe avec des décennies de preuves solides et de recherches qui ont prouvé qu'une telle chose était impossible.

L'autopsie n'a pas pu trouver de cause naturelle pour son décès, et on a trouvé du cannabis dans son organisme. Dans un accès de science de niveau école primaire, les légistes on conclu que le cannabis devait être la cause de son décès. Depuis les faits, de nombreux médecins ont pris position d'une voix unanime en déclarant que c'était impossible que le cannabis soit la cause de son décès. De nombreux professionnels de santé semblent penser que la femme est peut-être morte à cause de problèmes cardiaques sous-jacents.

Ce n'est pas parce que ça ne tue pas qu'il faut en prendre trop

Ce n'est pas parce que vous ne pouvez pas mourir d'une overdose qu'il faut consommer plus de cannabis que ce n'est agréable. En consommer trop peut provoquer des étourdissements, sueurs, nausées, accélérations cardiaques et de la panique. En fumant ou en vaporisant, ceci arrive très rarement, mais le cannabis ingéré a la réputation d'entraîner rapidement des dépassements de dose. Le cannabis ingéré prend du temps à faire effet, c'est pourquoi certains continuent à en manger en pensant que ça ne fait pas effet. Une fois la montée arrivée, une dose substantielle a déjà été ingérée.

Si jamais vous vous sentez dépassé par de l'herbe, essayez de garder votre calme et rappelez-vous que le cannabis ne peut pas être fatal et ne provoque pas de dégâts aux organes. Prenez un verre de jus d'orange ou de vitamine C, qui ont prouvé par des expériences aider à récupérer plus vite. De la nourriture redirige le flux sanguin et aide à se calmer. Ensuite, allez dans un endroit calme, tranquille, et essayez de dormir. Si vous êtes chez vous, mettez-vous au lit et éteignez les lumières, et après plusieurs heures les effets auront passé.

comments powered by Disqus