8 Conseils Pour Faire Une Pause De Tolérance Au Cannabis

Published :
Catégories : BlogCannabis

8 Conseils Pour Faire Une Pause De Tolérance Au Cannabis


Faire une pause de consommation de cannabis de temps en temps est une bonne chose. Ça peut vous aider à faire redescendre votre tolérance. Voici nos 8 meilleures façons de survivre à votre pause de tolérance.

Vous avez décidé de faire une pause de consommation du cannabis, votre passe-temps favori, pour contrôler votre tolérance. Autrefois, une ou deux barres suffisaient à vous faire planer. Maintenant, deux ou trois blunts et vous n’êtes toujours pas sûr de planer. Ça arrive aux meilleurs d’entre nous et le seul vrai moyen de régler le problème est de faire une pause. Faire une pause de consommation de cannabis peut aider à remettre à zéro votre tolérance. Je sais, je sais, c’est comme arrêter de boire de l’eau pour certains, mais bon, c’est pas la fin du monde. Il y a des tonnes de moyens de prendre des vacances loin de la weed et de ne pas devenir fou en chemin. Voici nos 8 meilleures façons pour que votre pause de cannabis ne vous décompose pas !

ALLEZ-Y PROGRESSIVEMENT

réduire la consommation de cannabis

Quand vous savez que vous voulez faire une pause, pas besoin d’arrêter d’un coup. Réduisez votre consommation de moitié dans les semaines avant votre pause. Puis réduisez encore de moitié. Et encore si vous voulez. Vous n’êtes pas en train d’essayer de vraiment arrêter, mais juste de prendre une pause pour éliminer du THC de votre système. Réduire votre consommation à l’approche de votre période d’abstinence permettra de faciliter la transition. Éliminez votre premier joint de la journée. Vous pouvez arriver jusqu’au déjeuner sans fumer ? Alors essayez d’attendre jusqu’au dîner. Essayez d’en arriver au point où vous ne fumez qu’avant d’aller au lit, comme certains boivent un dernier verre avant d’aller au lit. Réduire lentement la consommation avant de faire une pause est un bon moyen d’y arriver.

RANGEZ VOS PIPES

Pipe en Verre Arc-En-Ciel Inhaler

Ranger vos pipes et votre belle collection de bangs en verre hors de vue vous aidera. Non pas que vous manquiez de volonté au point de ne pas pouvoir les voir sans les utiliser, mais quand on essaye de faire une pause, toutes les petites choses peuvent aider. C’est drôle comme quand on fume tout le temps, les accessoires à weed deviennent un aspect central du quotidien. On ne les range jamais car on s’en sert tout le temps. Vous serez surpris de voir à quel point le fait de ranger vos accessoires peut changer le décor de votre appartement et réellement changer vos habitudes du quotidien.

RESTEZ OCCUPÉ

Rester actif est indispensable. Pour quelques-uns, le cannabis peut déclencher une vague d’énergie qui propulse toute la journée. Pour le reste, il nous rend souvent trop confortable avec l’idée d’être, justement, trop confortable. Se sortir du canapé et rester occupé, pour le corps et l’esprit, permettra de faire passer plus vite votre jeûne de weed. Une casserole surveillée ne bout jamais, comme on dit. Le but de cette pause est d’éliminer le THC de votre organisme et, tant que vous y êtes, vous devriez l’éliminer de votre esprit aussi. Il n’y a pas quelque chose que vous vouliez faire mais que vous ne faites jamais … parce que vous planez ? C’est votre occasion de le faire. Restez motivé pendant votre pause et elle sera finie avant que vous ne le sachiez.

DES ACTIVITÉS DE SUBSTITUTION

Avoir des activités de substitution pour ces moments où normalement vous fumeriez est crucial, mais périlleux. Si vos habitudes de fumette prennent la forme de sessions régulièrement programmées, substituer une autre activité à la place du coulage de douilles vous aidera à passer ce triste moment. Mais attention ! Ne remplacez pas les douilles par une expédition au frigo. Quand on fait une pause de cannabis, on se retrouve facilement à remplacer une substance par une autre et ça peut être dangereux. Vous ne devez pas vous tourner vers la malbouffe comme substitut au cannabis qui manque à votre régime quotidien.

Activité de la malbouffe

D’un autre côté, si vous mangiez une salade à chaque fois que vous avez envie d’un joint, je pense que ça devrait aller. On peut facilement se mettre à chercher quelque chose pour remplir le vide creusé par la pause de cannabis. Soyez intelligent dans vos décisions et ne remplissez pas ce vide par de la malbouffe.

EXERCICE

Oui, oui, je sais … L’exercice physique est quelque chose qu’on devrait tous faire mais soyons honnêtes, tout le monde n’en fait pas. L’exercice physique vous aidera à rester en forme et à prolonger votre vie. Ça vous aidera aussi à éviter de penser à la weed pendant que votre corps élimine le reste de THC accumulé dans votre système. Il a été prouvé que d’intenses sessions cardio permettent d’éliminer le THC du système en améliorant le rythme métabolique du corps. Le jogging, la randonnée, le vélo et les sports physiques sont un bon moyen de rester en forme tout en nettoyant votre système. On ne sait jamais, vous pourriez remplacer la défonce par l’ivresse du coureur !

SAVOUREZ D’AUTRES HERBES

Si vous aimez vraiment fumer des herbes mais que vous devez faire une pause de cannabis, il existe une variété d’autres alternatives complètement légales et facilement disponibles à essayer. Il y a le Kratom, qui est utilisé pour la douleur et comme sédatif. Il y a la Damiana, qui est souvent fumée ou infusée. Elle est utilisée pour une variété de troubles, dont l’anxiété et la nausée. Il existe des dizaines de différents mélanges de plantes offrant une variété d’effets, disponibles sur internet ou dans votre Head Shop local.

MÉDITEZ

Méditez

La méditation est une des plus vieilles formes d’exploration intérieure. Elle offre une paix et une sérénité sans égal. Souvent quand on fait une pause de cannabis, l’esprit a tendance à devenir anxieux. La méditation peut aider à calmer l’esprit et à défaire certains des liens mentaux que nous formons avec notre plante favorite. La méditation peut vous emmener dans des royaumes bien plus éloignés que le cannabis. Elle peut apporter réconfort et compréhension. Isolez-vous dans une pièce obscure et éliminez les bruits indésirables. Laissez le fonctionnement interne de votre esprit vous emmener en voyage. Et quand vous en reviendrez, ce serait étonnant si vous pensez encore au cannabis … du moins pour un moment.

PROFITEZ DE VOS ÉCONOMIES

Une chose est indéniable, peut importe à quel point vous le coupez, le cannabis coûte de l’argent. Pour un fumeur acharné, ce n’est pas inhabituel de dépenser plusieurs centaines d’euros par mois ou plus. Pour certains, la weed est la facture la plus élevée du mois. Comme c’est la culture la plus rentable du monde, même aux prix historiquement bas que nous voyons actuellement, la beuh peut toujours faire un trou dans le budget. Arrêter temporairement d’acheter du cannabis peut mettre une montagne d’argent dans votre poche et vous permettre de vous faire plaisir. Peut-être pour ce bubbler qui vous fait de l’œil, ou pour un clou électrique à dabbing. Faire une pause dans la fumette ne vous empêche pas de planifier votre retour au cannabis. L’argent que vous économisez peut aider à rendre votre retour encore plus glorieux.

 

         
  Cory  

Écrit par: Cory
Basé aux États-Unis, Cory est un ancien flic qui travaille maintenant dans le secteur du cannabis – ce qui lui donne des indications précieuses des deux côtés de la barrière.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes