Le poivre noir soulage-t-il l'anxiété provoquée par le cannabis ?

Publié le :
Catégories : BlogCannabisScience

Le poivre noir soulage-t-il l'anxiété provoquée par le cannabis ?

Une bouffée de poivre noir pourrait-elle suffire à calmer l'esprit ?

La relation entre le cannabis et l'anxiété est plutôt complexe. De nombreuses personnes consomment du cannabis pour se détendre, se relaxer et précisément réduire l'anxiété. Cependant, pour certains, le cannabis peut provoquer la paranoïa et une tempête mentale. L'une et l'autre de ces réactions dépendent de nombreux facteurs tels que le niveau de THC et CBD de la variété, sa composition en terpènes, l'état d'esprit du consommateur, l'équilibre du système endocannabinoïde, le sexe et bien d'autres qui doivent encore être étudiés. Quelles qu'en soient les raisons, certains consommateurs ressentent de l'anxiété due au cannabis, et le poivre noir pourrait bien être la solution.

Le pouvoir du poivre noir

Selon une étude publie dans l'édition d'août 2001 du British Journal of Pharmacology intitulée "Taming THC", les terpènes (les composants donnant leur parfum aux plantes) pourraient être le secret (ou plutôt la clé) pour comprendre et isolé ce que de nombreux scientifiques appellent « l'effet d'entourage » du cannabis. Les grains de poivre noir contiennent naturellement un terpène actif appelé pinène. Les effets apaisants semblant être provoqués par le poivre noir sont produits par ce terpène en particulier. Comme les grains de poivre noir, la mangue contient également son propre terpène, le mycrène. Le mycrène semble améliorer les effets du cannabis s'il est ingéré une heure avant la consommation de cannabis.

Owen Smith, auteur du Cannabis Digest, déclare qu'il a vu de près l'impact du poivre noir sur les consommateurs de cannabis. « La plupart des patients qui l'ont essayé reniflent à quelques reprises du poivre noir pour un effet presque immédiat » a-t-il écrit. « D'autres ont rapporté qu'après avoir mâché des grains de poivre, ils ressentent un effet dans l'heure qui suit, mais devoir attendre autant devrait être évité par la plupart des personnes ».

En général, le cannabis produit un large éventail d'effets allant du fait de rendre éveillé un individu jusqu'à provoquer l'endormissement, selon la variété. Les cultivateurs de cannabis ont adapté leurs variétés pour qu'elles affichent des ratios uniformes de cannabinoïdes/terpènes, afin de produire des effets particuliers pendant une longue période. Le cannabidiol (CBD) et les terpènes sont (après des recherches toujours en cours mais extensives) reconnus et utilisés comme des composés essentiels afin de contrer les effets indésirables des variétés riches en THC, tels que l'anxiété et la paranoïa. Ethan Russo, auteur du British Journal of Pharmacology qui croit fermement au potentiel des terpènes, souligne ce point dans son étude de 2002 ("The Inheritance of Chemical Phenotypes in Cannabis Sativa") qui suggère que les cultivateurs se concentrent sur les terpènes de leur choix dans la production des variétés.

Les bienfaits des terpènes sont largement reconnus, mais ils commencent seulement maintenant à être explorés et ne sont plus pris à la légère.

comments powered by Disqus