Blog
Les Bienfaits Surprenants Du Mélange Du Cannabis Et Des Piments
8 min

Les Bienfaits Surprenants Du Mélange Du Cannabis Et Des Piments

8 min
Actualités Faits

Le cannabis détend le corps et l’esprit. Le piment lui, envoie une décharge au système nerveux central et embrase les sens. Malgré ces différences, ces plantes agissent parfaitement bien ensemble. Toutes deux contiennent des composés phytochimiques qui ciblent le système endocannabinoïde, ce qui en fait la paire parfaite pour les comestibles.

Le cannabis peut apaiser l’esprit, détendre le corps et offrir une expérience créative et épanouissante. Les piments, par contraste, exercent une sensation de brulure, activent les terminaisons nerveuses de la douleur et provoquent une sensation agréable en raison de la libération de dopamine.

En prenant cela en compte, on pourrait penser que les effets de ces deux plantes sont fondamentalement différents. Cependant, le cannabis et le piment interagissent avec le corps d’une manière similaire, ce qui les fait étonnamment bien travailler ensemble. Découvrons les similarités en ces plantes, comment elles ciblent toutes deux le système endocannabinoïde et comment les consommer ensemble.

Le Cannabis Et Le Piment Ont-Ils Quoi Que Ce Soit en Commun ?

Le Cannabis Et Le Piment Ont-Ils Quoi Que Ce Soit en Commun ?

Après avoir fumé un joint, il y a de bonnes chances pour que vous choisissiez de mettre un peu de musique, partir dans une conversation profonde entre amis, méditer ou mater un film. Après une bonne bouchée d’un plat pimenté, les prochaines minutes seront surement passées à avaler des litres de lait, haleter pour vous soulager et essuyer vos larmes.

Alors, comment ces deux plantes ont-elles quoi que ce soit en commun ? Eh bien, leurs points communs reposent dans les composés chimiques qu’elles produisent. Sous les sensations évidentes, les composés phytochimiques au sein de ces plantes ciblent les mêmes sites de récepteurs qui composent le système endocannabinoïde (SEC).

Articles liés

Qu'est-Ce Que Le Système Endocannabinoïde ?

Le principal « corps » du SEC consiste en les récepteurs CB1 et CB2, ainsi qu’en les cannabinoïdes internes qui activent ces récepteurs en plus d’enzymes qui les synthétisent ou les dégradent. Ensemble, ce système agit en harmonie pour maintenir un équilibre biologique au sein du corps, on parle d’homéostasie.

Une pléthore de molécules se trouvant au sein des fleurs de cannabis imite nos propres cannabinoïdes. Par exemple, le THC imite l’anandamide du système endocannabinoïde, cela lui permet de se lier aux récepteurs CB1 afin de donner lieu à ses effets psychoactifs. Le cannabinoïde et terpène bêta-caryophyllène atteint aussi cette activation du récepteur CB2 par le biais de l’action biomimétique.

Le système cannabinoïde étendu inclut d’autres molécules et sites récepteurs dans tout le corps. Ceux-ci incluent le TRPV1 (pour transient receptor potential vanilloïde subtype 1 en anglais), un site trouvé au sein des fibres nerveuses sensorielles, des cellules vasculaires et des cellules de muscles lisses. En plus de détecter le « piquant » des piments, ces récepteurs sont aussi impliqués dans la régulation de fonctions physiologiques, telles que l’inflammation, la digestion et la température[1].

En tant que composé actif des piments, la molécule appelée capsaïcine donne lieu aux sensations de piquant revigorant que l’on ressent après une bouchée d’un plat pimenté. La capsaïcine se lie activement aux récepteurs TRPV1 et agit de ce fait en tant qu’agent qui aide à activer le système endocannabinoïde. Cette molécule épicée partage ce trait avec le CBD : le cannabinoïde non psychotrope du cannabis. En se liant à ce site, ces molécules créent des changements physiologiques qui aident à apaiser le corps et détendre les muscles[2].

Articles liés

Top 10 Des Variétés De Cannabis Pour Vous Relaxer

La capsaïcine peut aussi aider à encore plus surélever les neurotransmetteurs de la joie. Après l’action du récepteur CB1, le THC provoque un flot de dopamine vers le cerveau et vient de ce fait encore plus améliorer le moral. La capsaïcine booste aussi la dopamine, mais par une voie différente. Le corps perçoit l’action du TRPV1 comme un stimulus nocif et libère alors des endorphines pour pallier à la douleur. Cette contre-action chimique donne lieu à une montée ou un high que beaucoup d’amateurs de piments apprécient.

Comment Mélanger Cannabis Et Piments Dans Un Plat

Comment Mélanger Cannabis Et Piments Dans Un Plat

Les produits comestibles au cannabis provoquent un high bien plus long et prononcé. Vous pouvez facilement ajouter des piments à vos plats infusés de cannabis pour profiter d’une poussée phytochimique supplémentaire. Des recettes telles que de la sauce piquante à la ganja se saisissent des effets stimulants qu’ont les deux plantes sur le système endocannabinoïde.

Ajustez les quantités de cannabeurre et de piment pour créer soit une sauce peu puissante qui provoquera une expérience légère, soit une qui mettra le feu à vos papilles et enverra votre esprit dans une autre dimension. Vous pouvez aussi ajouter un mélange de piments et de cannabis à d’autres plats, y compris des currys, des woks, pho et autres chili con carne.

Articles liés

Tout Ce Qu'Il Faut Savoir Sur Les Aliments Au Cannabis

Quels Sont Les Bienfaits Du Piment en Cuisine ?

Mis à part l’activation des récepteurs du système endocannabinoïde, les piments sont remplis de nutriments qui remplissent différents rôles physiologiques au sein du corps. Ces fruits ardents sont bénéfiques à notre intestin, un organe qui étaye la santé du corps humain.

Nutrition

Les Bienfaits Du Piment en Cuisine : nutrition

Pendant que vous endurez les sensations de chaleur qui dansent sur votre langue, sachez que vous faites un cadeau à votre corps. Les piments contiennent un tas de vitamines, minéraux et autres molécules. On y trouve :

  • Vitamine C : les piments contiennent de grandes quantités de ce nutriment et antioxydant essentiel qui aident à neutraliser les radicaux libres.

  • Vitamine B6 : Ce nutriment clé joue un rôle fondamental dans la transformation de nos aliments en énergie consommable et aide le système nerveux et le métabolisme à fonctionner.

  • Potassium : nos corps dépendent de cet électrolyte pour fonctionner correctement. Il permet aux nerfs de se déclencher et aux muscles de se contracter.

  • Cuivre : Peu commun dans le régime occidental, le cuivre aide à la formation des globules rouges, maintien les os en bonne santé et assiste l’absorption du fer.

  • Lutéine : trouvé principalement au sein des jeunes piments verts, ce nutriment joue un rôle important dans la santé des yeux.

  • Capsanthine : Caroténoïde majeur trouvé dans les piments, ce nutriment fait office de puissant antioxydant au sein du corps.

Santé Intestinale

Les Bienfaits Du Piment en Cuisine : Santé Intestinale

Loin d’être simplement l’organe de la digestion, l’intestin joue un rôle fondamental dans notre santé globale. L’intestin est l’hôte d’une énorme population de microbes qui compose le microbiome. Ces organismes aident à lutter contre les inflammations, défendent à l’encontre des pathogènes et nous aident à digérer les aliments.

La disruption de ce microbiome peut provoquer des états de dysbiose, qui peuvent contribuer à des problèmes de santé chroniques. Il est intéressant de noter que des cannabinoïdes tels que le THC, se lient aux récepteurs CB1 de l’intestin et aident à prévenir d’un changement vers la dysbiose de l’intestin[3].

La capsaïcine interface aussi avec le système endocannabinoïde de l’intestin. En se liant au TRPV1, la molécule augmente aussi les niveaux d’anandamide, qui agit sur le même récepteur de cannabinoïde que le THC. La capsaïcine aide à moduler le système endocannabinoïde[4] de l’intestin en influençant ses niveaux de nos cannabinoïdes internes.

Comment Utiliser Le Piment Comme Plante De Compagnonnage

Comment Utiliser Le Piment Comme Plante De Compagnonnage

Le piment et le cannabis partagent aussi une relation spéciale en dehors du corps humain. Il se trouve que les deux espèces végétales sont de parfaites compagnes dans un jardin. Contrairement aux monocultures de l’industrie à grande échelle, les cultivateurs maison peuvent profiter du pouvoir des polycultures (fait de cultiver côte à côte diverses espèces végétales) qui viennent augmenter la biodiversité et booster la santé des plantes.

Les cultivateurs peuvent planter du piment à proximité de leur cannabis, les deux plantes s’épanouissent dans des environnements chauds et légèrement humides. Si vous vivez dans des régions chaudes, proches de l’équateur, les deux plantes s’épanouiront en extérieur.

Transplantez-les simplement dans des plates-bandes surélevées, en laissant assez d’espace pour leur permettre de pleinement murir sans se marcher les unes sur les autres. Si vous vivez sous un climat plus frais, le mieux serait d’opter pour une serre ou un polytunnel. Plantez-les en plate-bande ou proches les uns des autres en contenant séparé.

Quels Sont Les Bienfaits Du Piment Comme Plante De Compagnonnage ?

Quels Sont Les Bienfaits Du Piment Comme Plante De Compagnonnage ?

Le cannabis et les piments ont des effets uniques sur leur environnement immédiat. Ces espèces forment une alliance avec différents microbes bénéfiques de la terre, les planter ensemble améliorera donc la toile alimentaire du sol au sein de votre jardin.

Les piments attirent aussi différentes espèces d’insectes au sein de votre espace de culture. Les abeilles ont une affinité particulière pour les piments. Ces pollinisateurs bourdonnants feront des merveilles dans votre jardin et vous aideront à fertiliser vos plants de cannabis si vous avez des projets de sélection. En plus d’attirer les « gentils », les piments aident aussi à maintenir les « mauvais insectes » à l’écart.

Contrôle Des Nuisibles

La capsaïcine provoque des sensations de brulure sur la langue, alors on vous laisse imaginer ce qu’elle fait aux insectes. Les piments sont efficaces pour repousser certaines espèces d’insectes, y compris les amoureuses du cannabis que sont les fausse-arpenteuses du chou et les tétranyques. Les cultivateurs peuvent utiliser les fruits du piment pour préparer leur propre répulsif anti-insecte. Mélangez du piment en poudre à de l’ail, de l’oignon et de l’eau. Mettez le tout dans un mixeur, filtrez à l’aide d’une étamine, et vous aurez votre propre spray répulsif anti-insecte.

Articles liés

Top 5 Des Répulsifs Naturels Anti-Nuisibles Pour Le Cannabis

Faible Impact

Le piment est une des nombreuses espèces de plantes qui font office de bonnes compagnes pour le cannabis. Elles offrent une manière naturelle et biologique de maintenir les nuisibles éloignés de vos chères fleurs. Au lieu d’inonder votre jardin de pesticides nocifs qui viennent tuer toute vie dans les sols, utilisez des plants que la nature a à vous offrir et profitez du même résultat, mais d’une manière bien moins nocive.

Devriez-Vous Fumer Du Piment Avec Du Cannabis ?

Devriez-Vous Fumer Du Piment Avec Du Cannabis ?

Donc, puisque vous cultivez ces plantes ensemble, devriez-vous fumer du piment avec votre cannabis ?

Clairement pas. Même si le piment sublime le cannabis de nombreuses manières, les cultivateurs ne devraient jamais fumer ses fruits. La capsaïcine irrite les poumons à un tel degré que les forces de l’ordre l’utilisent en guise d’arme dans les gazeuses lacrymogènes. La molécule fait aussi office d’ingrédient irritant au sein des répulsifs anti-ours. Croyez-nous sur parole, la sensation de la capsaïcine dans les poumons n’est vraiment pas à tester ! Ne fumez jamais de piment.

Comment D’Autres Aliments Affectent Le Cannabis ?

Comment D’Autres Aliments Affectent Le Cannabis ?

Le piment n’est pas le seul aliment qui influence le système endocannabinoïde et modifie la manière dont la weed nous affecte. Un tas d’autres plantes influencent la physiologie d’une manière similaire et augmentent ou réduisent le high du cannabis. Ceux-ci :

  • Poivre noir : La pipérine du poivre noir aide à augmenter l’absorption du CBD[5].

  • Romarin et houblon : Ces herbes contiennent de la bêta-caryophyllène, un cannabinoïde et terpènes qui active le récepteur CB2[6].

  • Carottes : Vous avez bien lu. Ces légumes racines orange contiennent du falcarinol, une molécule qui se lie aux récepteurs CB1[7].

  • Échinacée : Une herbe auparavant souvent employée pour combattre le rhume, l’échinacée contient des alkamides qui ciblent le récepteur CB2.

  • Gingembre : cette racine épicée et aromatique contient les composés phytochimique gingérol et zingérone, qui activent tous deux le TRPV1 à la manière de la capsaïcine.

  • Truffes : ces formes de vie onéreuse sont parfaites pour accompagner un bon plat de pâtes. Mais ils contiennent aussi de l’anandamide, un endocannabinoïde surnommé « molécule du bonheur ».

D’autres espèces végétales agissent aussi en synergie à côté du cannabis dans le jardin. Ces plantes de compagnonnage aident à attirer des insectes bénéfiques, repousser les nuisibles et augmenter la santé globale de l’espace de culture. Ces plantes de compagnonnage incluent :

Piments Et Cannabis : Le Couple Parfait ?

Piments Et Cannabis : Le Couple Parfait ?

La recherche qui entoure le piment, les endocannabinoïdes et la physiologie humaine restent précoces. Cependant, les données dont nous disposons pour l’instant semblent prometteuses. Alors que la science progresse, le piment garde sa place aux côtés du cannabis, en cuisine comme en culture.

Zamnesia

Écrit par : Zamnesia
Zamnesia a passé des années à améliorer ses produits, ses gammes et ses connaissances autours des psychédéliques. Guidé par l’esprit de Zammi, Zamnesia s’efforce de vous fournir un contenu précis, factuel et informatif.

De nos auteurs
Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. Frontiers | The Role of Transient Receptor Potential Vanilloid 1 in Common Diseases of the Digestive Tract and the Cardiovascular and Respiratory System | Physiology - https://www.frontiersin.org
  2. Beyond Cannabis: Plants and the Endocannabinoid System - PubMed - https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  3. Scoping Review and Meta-Analysis Suggests that Cannabis Use May Reduce Cancer Risk in the United States - https://www.liebertpub.com
  4. Endocannabinoid system acts as a regulator of immune homeostasis in the gut | PNAS - https://www.pnas.org
  5. The effect of piperine on oral absorption of cannabidiol following acute vs. chronic administration - PubMed - https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  6. Beta-caryophyllene is a dietary cannabinoid | PNAS - https://www.pnas.org
  7. Beyond Cannabis: Plants and the Endocannabinoid System - PubMed - https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov

Read more about
Actualités Faits
Recherche par catégories
ou
Rechercher