Blog
Les Effets Secondaires Du THC
8 min

Quels Sont Les Effets Secondaires Du THC ?

8 min

Le cannabis riche en THC est l'une des substances récréatives les plus populaires dans le monde, ainsi qu'une des plantes holistiques les plus appréciées. Même si le cannabis est souvent présenté comme étant naturel et non-toxique, consommer de fortes quantités de THC peut provoquer des effets secondaires négatifs. Lisez la suite pour tout savoir.

C’est un fait bien documenté, le THC est le composé psychoactif principal dans le cannabis. Alors que beaucoup de personnes ne jurent que par les effets du THC (à des fins récréatives et holistiques), il peut également produire des effets secondaires chez certaines personnes et dans des circonstances spécifiques. Heureusement, les effets secondaires du THC sont temporaires et peuvent être prévenus en surveillant de près votre état d’esprit, le cadre dans lequel vous êtes et la dose, parmi d’autres facteurs.

Qu’est-ce que le THC ?

Qu’est-ce Que Le THC ?

Le THC, ou tétrahydrocannabinol, est l’un des composés actifs les plus abondants dans le Cannabis sativa. En effet, les effets psychoactifs du cannabis sont souvent attribués uniquement à cette molécule.

Il faut noter que, même si le THC produit bien un effet enivrant supérieur à celui d’autres cannabinoïdes, des recherches récentes montrent que les sensations ressenties avec le cannabis viennent probablement de la synergie entre tous les composés actifs présents dans la plante. Cette synergie est souvent appelée l’effet d’entourage.[1]

Comment Agit Le THC ?

Le THC produit ses effets uniques en interagissant avec le système endocannabinoïde. De manière plus spécifique, le THC possède une structure chimique très similaire à celle de l’anandamide (un cannabinoïde produit naturellement par le corps humain) et il peut donc se lier directement aux récepteurs CB1 dans le cerveau et le corps.

Quand le THC agit sur les récepteurs CB1, il peut déclencher un large éventail de réactions dans le corps, qui peuvent affecter :

  • L’humeur et les niveaux d’énergie
  • L’attention, la concentration et les pensées créatives
  • Le rappel et la formation des souvenirs
  • L’appétit et le métabolisme
  • La perception de la douleur et l’inflammation
  • Le sommeil
  • La perception de l’espace, du temps et de la réalité

Articles liés

Tout Ce Qu’il Faut Savoir Sur Le THC

Les possibles effets secondaires du THC

Le cannabis riche en THC compte parmi les substances récréatives les plus largement consommées. Alors que nos recherches et notre compréhension du cannabis s’étendent, nous découvrons de nouvelles manières d’utiliser et d’administrer cette plante non seulement à des fins récréatives, mais aussi holistiques.[2]

Néanmoins, alors que le THC possède une multitude de bienfaits, il peut également produire des effets secondaires bien connus, en particulier chez ceux dont la tolérance à ses effets est faible, ou lorsqu’il est consommé en grandes quantités.[3] Dans la suite de cet article, nous allons nous pencher de plus près sur les effets du THC, expliquer ce qui pourrait les provoquer et partager quelques conseils pour que votre expérience du cannabis reste agréable.

Bouche Sèche

Bouche Sèche

La bouche sèche, aussi connue sous le nom de xérostomie, est un effet secondaire du THC très courant. Des études suggèrent que le cannabis provoque la xérostomie lorsque le THC se lie aux récepteurs dans les glandes sub-mandibulaires dans le bas de la bouche (ces glandes sont responsables de la production d’environ 75 % de la salive).[4]

Les mêmes recherches suggèrent également que le cannabis a plus de chances de provoquer une bouche sèche lorsqu’il est consommé à forte dose. Donc, un des meilleurs moyens d’éviter d’avoir la bouche sèche est de consommer de plus petites doses de cannabis à chaque fois. De plus, n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau pendant vos sessions fumette afin de rester hydraté et d’aider à soulager cette sensation pénible.

Yeux Rouges Ou Injectés de Sang

Yeux Rouges Ou Injectés De Sang

Le THC est un vasodilatateur très efficace, ce qui signifie qu’il peut augmenter la circulation sanguine dans le corps, ce qui affecte ainsi la tension artérielle. Peu importe si vous préférez fumer, vaporiser ou ingérer du cannabis, il suffit de se regarder dans un miroir au milieu d’une session pour y voir très souvent une paire d’yeux rouges.

De même que pour la bouche sèche, savoir si vous aurez les yeux rouges ou non dépend fortement de la dose. Vous pourriez donc vouloir prendre des quantités plus faibles si vous souhaitez éviter cet effet secondaire très évident. Autrement, gardez un peu de gouttes pour les yeux sous la main pour soulager instantanément des yeux trop rouges.

Articles liés

Pourquoi Le Cannabis Rend Les Yeux Rouges (Et Quoi Faire)

Perception Altérée

Perception Altérée

Alors que l’expérience de chaque personne avec le THC est différente, la plupart des gens trouvent qu’il possède un impact très notable sur la perception. Ce phénomène peut concerner des altérations dans la perception du temps et de l’espace, une appréciation profonde de la musique, des films ou de l’art, une profonde connexion avec la nature ou les autres et bien plus.

Ceux qui consomment du cannabis régulièrement apprécient – du moins à un certain degré – cet état de perception altérée. Cependant, il peut s’avérer être trop envahissant pour certains, en particulier ceux qui n’ont pas l’habitude des effets du cannabis, ceux dont la tolérance au THC est faible ou ceux qui expérimentent avec une forme de cannabis avec laquelle ils ne sont pas familiers (comme les comestibles ou les concentrés).

Malheureusement, il n’existe pas de véritable moyen de contrecarrer l’effet planant du cannabis autrement qu’en étant patient, en se rappelant que les effets sont temporaires et, quand c’est possible, en lâchant prise et en profitant du voyage. Si vous faites l’expérience d’un bad trip, essayez de changer de cadre en sortant, en mettant de la musique apaisante, en allumant ou éteignant les lumières, etc.

La Fringale

La Fringale

La « fringale » est, sans l’ombre d’un doute, l’un des effets secondaires du cannabis le mieux connu. Une fois de plus, il est lié à la capacité du THC à interagir avec le système endocannabinoïde qui, entre autres choses, module la faim et l’appétit.

Même si on ne comprend pas encore totalement les aspects scientifiques à l’œuvre avec la fringale, certaines études suggèrent que le THC pourrait favoriser la libération de ghréline, une hormone qui aide à augmenter l’appétit.⁵ Cela pourrait être une des raisons, par exemple, pour lesquelles le cannabis stimule l’appétit chez ceux qui souffrent de perte d’appétit à cause d’un trouble de santé ou d’un traitement.

Une autre explication de la fringale est que le THC pourrait interrompre la signalisation des neurones qui aide généralement à déclencher la satiété. Enfin, il a également été montré que le THC stimulait la libération de dopamine, qui non seulement réduit nos inhibitions, mais augmente également le plaisir ressenti lors d’activités agréables comme le fait de manger.

Articles liés

Pourquoi Le Cannabis Provoque-T-Il Ces Fringales ?

Léthargie

Léthargie

Alors que le cannabis peut être élévateur et stimulant pour certaines personnes, il peut en laisser d’autres cloués à leur canapé et somnolents. Ce phénomène d’être « cloué au canapé » peut être expliqué par plusieurs facteurs différents :

  • Dose : il a été démontré que le THC avait un effet plus relaxant et soporifique lorsqu’il était consommé à fortes doses.

  • Cadre et environnement : fumer du cannabis allongé dans son canapé, par exemple, vous laissera plus détendu et somnolent contrairement au fait de fumer du cannabis en extérieur sous le soleil, ou dans un cadre social.

  • Profil chimique : les variétés indica ont longtemps été considérées comme étant plus « somnolentes » que les variétés sativa, mais le profil cannabinoïde et terpénique réel d’une variété donne une meilleure idée des effets pouvant être produits. Certains terpènes sont plus apaisants et relaxants que revigorants ou énergisants et provoquent donc des effets plus léthargiques.

Les variétés riches en THC ont-elles les mêmes effets secondaires ?

Les effets secondaires décrits plus haut sont tous relativement légers et disparaîtront généralement une fois votre effet dissipé. Cependant, il existe également des inquiétudes au sujet d’effets secondaires plus graves associés à des variétés de cannabis particulièrement lourdes et riches en THC.

Une fois de plus, la manière dont vous vivez votre expérience du cannabis dépend en partie des aspects chimiques de votre corps, de votre tolérance au THC, du cadre et de l’état d’esprit, de la méthode de consommation et du profil chimique de la variété en particulier. Néanmoins, les effets dépendent également de la dose et il y a donc une part de vérité dans l’idée que le cannabis riche en THC produit des effets secondaires plus intenses, parmi lesquels on peut citer ceux qui suivent.

Paranoïa

Paranoïa

Des recherches montrent que la consommation de cannabis peut provoquer de brefs épisodes psychotiques chez certains.[6] Dans le cadre de cette psychose induite par le cannabis (PIC), certains des symptômes principaux de ces épisodes psychotiques temporaires incluent la paranoïa et les délires.

Il n’existe que peu d’informations scientifiques pour comprendre pleinement la PIC ou pourquoi elle affecte certains et pas d’autres. Des chercheurs suggèrent que la PIC pourrait être plus probable chez les consommateurs de cannabis qui ont déjà une prédisposition à développer d’autres formes de psychose, comme la schizophrénie. Cependant, de nombreux débats entourent la validité de ces affirmations.

Si vous ressentez de la paranoïa ou des délires à cause de la consommation de cannabis, nous vous recommandons d’arrêter d’en consommer et de parler de ces symptômes à votre médecin ou à un professionnel de santé. Gardez à l’esprit que la PIC est temporaire et qu’elle se dissipe généralement en même temps que les effets du THC à court-terme.

Articles liés

Pourquoi La Marijuana Rend Paranoïaque Et Comment S'En Sortir

Vertiges

Vertiges

Même si le THC n’est pas un composé toxique ou mortel, il peut quand il est consommé à fortes doses provoquer des effets secondaires très désagréables comme des vertiges, une désorientation et – à un certain degré – une perte de capacités motrices. Similaire aux effets d’une consommation d’alcool trop importante, cette combinaison d’effets secondaires désagréables est souvent appelée « malaise cannabique » et affecte généralement ceux qui découvrent le cannabis et qui ne connaissent pas encore leur limite ou bien qui arrêtent d’en consommer pendant un long moment et qui ont donc perdu leur tolérance.

Malheureusement, de même qu’il n’y a rien à faire pour retrouver la sobriété après une soirée passée à trop boire, vous ne pouvez rien faire non plus pour éliminer les effets du malaise cannabique. Si c’est possible, buvez de l’eau, allongez-vous en position fœtale, gardez un seau à la main et essayez de dormir. Certaines personnes choisissent également de prendre de l’huile au CBD en espérant atténuer les effets négatifs du THC. Cependant, on ne sait pas clairement si ce cannabinoïde non-enivrant est très utile quand il est consommé longtemps après le THC.

Nausées Et Vomissements

Nausées Et Vomissements

Alors que certains consomment du cannabis en espérant calmer leurs maux d’estomacs, le THC peut aussi provoquer des nausées et vomissements lorsqu’il est consommé à fortes doses.

Si vous avez consommé assez de cannabis pour vomir ou avoir la nausée, n’oubliez pas de boire de l’eau pour rester hydraté et, si possible, mangez des bonbons sucrés ou un fruit (une dose rapide de sucré peut souvent vous remettre sur pied quand vous partez en malaise cannabique). Dans ce cas aussi, certains choisissent de prendre de l’huile au CBD en espérant se soulager.

Les effets secondaires du THC disparaissent-ils ?

Alors que des millions de personnes apprécient les effets du cannabis (à des fins récréatives comme médicales), parfois le THC et les autres composés du cannabis peuvent produire des effets négatifs.

Heureusement, tous les effets présentés dans cet article sont temporaires. Dans la plupart des cas, ils disparaîtront une fois que l’effet planant du cannabis se sera dissipé ou même avant si vous avez pu les repérer tôt et appliquer un des conseils que nous avons mentionnés.

Steven Voser
Steven Voser
Steven Voser est un journaliste indépendant spécialisé dans le cannabis. Il a plus de six ans d’expérience dans la rédaction d’articles sur tout ce qui touche au cannabis?: comment la cultiver, comment en profiter au mieux, l’essor de l'industrie et le climat juridique en zone grise qui l’entoure.
Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. Russo EB. The Case for the Entourage Effect and Conventional Breeding of Clinical Cannabis: No “Strain,” No Gain. Frontiers in Plant Science. 2019;9. doi:10.3389/fpls.2018.01969. - https://www.frontiersin.org
  2. WebMD. Cannabis: Overview. WebMD. - https://www.webmd.com
  3. National Health Service. Cannabis: the facts. NHS. - https://www.nhs.uk
  4. Prestifilippo, Juan P. et al. Inhibition of salivary secretion by activation of cannabinoid receptors. Experimental Biology and Medicine. - https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  5. Volow, N. et al. Adverse Health Effects of Marijuana Use. The New England Journal of Medicine. 370(23). Pages 2219–2227. 2014. - https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  6. Grewal, Ruby S. et al. Cannabis-Induced Psychosis: A Review. Psychiatric Times. 34(7). 2017 - https://www.psychiatrictimes.com
Actualités Effets
Recherche par catégories
ou
Rechercher