Étude : L'Alcool Augmente l'Agressivité, le Cannabis Détend

Publié le :
Catégories : BlogCannabisRecettes

Étude : L'Alcool Augmente l'Agressivité, le Cannabis Détend

Beaucoup d'études ont exploré les effets de l'alcool et du cannabis sur le comportement humain.

L’humanité a découvert l’alcool et le cannabis il y a 7 à 10 mille ans. C’était bien avant que nous ayons l’Occident avec sa civilisation, sa science et ses lois concernant la consommation de ces substances. Il semble que ce soit dans la nature humaine de chercher et profiter de nouvelles expériences et c’est probablement pourquoi les gens se sont mis à savourer ces substances altérant l’esprit. L’alcool et le cannabis ont eu des applications dans la médecine antique et les deux ont survécu comme passe-temps et comme aspect de la médecine alternative à ce jour.

Le cannabis est illégal depuis juste une fraction de temps en comparaison de la période depuis laquelle il est connu et consommé par l’humanité. L’interdiction mondiale du cannabis a eu lieu durant la première moitié du 20ème siècle. La campagne a été lancée aux États-Unis et elle s’est rapidement répandue en Europe puis dans le reste du monde. Durant cette campagne, les anti-cannabis ont lancé de fausses informations sur la substance et ses effets, ce qui a distordu la perception du grand public et créé une situation si terrible qu’elle perdure à ce jour.

Durant la même période, la production et la distribution d’alcool ont également été sujettes à une brève prohibition en Occident, dont les États-Unis et l’Europe de l’Est. Il faut noter que l’alcool reste interdit dans certaines régions du monde à ce jour, à savoir dans des pays musulmans.

Heureusement, nous avons fait beaucoup de chemin au cours des cent dernières années. Les intérêts financiers décident de beaucoup de politiques, mais la prise de conscience du grand public n’a jamais été aussi élevée. Il pourrait sembler que ce n’est pas le cas, mais internet, l’éducation et les médias indépendants ont réussi à donner forme à une société qui pense de manière bien plus critique et qui est significativement plus difficile à manipuler. C’est pourquoi de nos jours les défenseurs du cannabis ont une voix forte qui se renforce de jour en jour, ce qui pousse le peuple à remettre en question les autorités et les lois dépassées sur le cannabis qu’elles appliquent si strictement.

Alcool et agressivité

Beaucoup d’études ont exploré les effets que l’alcool et le cannabis ont sur les aspects du comportement humain. Dans cet article, nous nous concentrons sur l’agressivité, une des caractéristiques qui a valu au cannabis sa mauvaise réputation. Ce genre d’étude est extrêmement difficile à réaliser car des études de haute qualité demandent un financement important et le comportement même est influencé par un grand nombre de facteurs difficiles à identifier ou contrôler.

Malgré les difficultés présentes dans ce genre de recherche et grâce à la consommation si répandue et courante de l’alcool, il est possible d’en déduire une corrélation définie entre la consommation d’alcool et des actes de violence. Cette corrélation est aussi soutenue par les statistiques de criminalité qui montrent que jusqu’à 30 % des crimes violents sont liés à la consommation d’alcool. Pour ce qui est des victimes d’agression, il a aussi été noté qu’un peu plus d’un tiers de toutes les victimes étaient en étant d’ébriété. L’alcool a aussi été fortement associé aux violences domestiques et l’intensité de ces violences est bien plus élevée quand l’agresseur est sous l’emprise de l’alcool. De manière plus spécifique, les risques de violence étaient huit fois plus élevés les jours où les hommes avaient bu et les risques d’agressions graves étaient 11 fois plus élevés. Ce genre de comportement irresponsable et agressif était surtout présent chez des individus déjà susceptibles d’avoir un comportement violent, donc la corrélation forte pourrait ne pas forcément indiquer que l’alcool est la cause d’un tel comportement. Ceci dit, il existe des études qui affirment que l’alcool provoque bien des comportements agressifs même chez ceux qui n’avaient pas eu ce genre de comportements par le passé. Même sans avoir accès à des données scientifiques, juste en s’appuyant sur des éléments empiriques de la vie de tout les jours, on peut affirmer très certainement que la consommation d’alcool rend certains individus plus agressifs, mais qu’une consommation modérée est sans danger pour la plupart des gens. Ces individus qui n’ont pas un comportement agressif dans leur vie au quotidien ont peu de risques de devenir agressifs et colériques, même sous l’emprise de fortes quantités d’alcool.

L’étude

Des chercheurs ont réussi à montrer que non seulement le cannabis ne provoque pas d’agressivité, mais qu’il existe en plus une corrélation inverse entre le fait d’être défoncé et d’agir agressivement.

Dans la première (1) étude, les participants ont été informés qu’ils entraient en compétition avec une autre personne dans la pièce voisine dans un test de leur temps de réaction. Au début de chaque essai, les participants devaient choisir une des onze intensités de choc qu’ils voulaient infliger à leur adversaire en cas de victoire. Peu importe le gagnant, chaque participant pouvait voir, à l’issue de chaque test, le niveau de choc que son adversaire avait choisi pour lui. La fréquence des victoires et des défaites et les quantités de chocs reçues étaient programmées par l’expérimentateur. Il y a avait 3 groupes, chacun sous l’emprise progressivement élevée du cannabis. Ce qui a été montré, c’est que ceux qui planaient le plus avaient le comportement le moins agressif. Exactement ce à quoi tous ceux qui ont déjà fumé du cannabis pourraient s’attendre.

La deuxième (2) étude a observé et questionné des couples mariés fumant du cannabis et a découvert qu’il y avait une baisse statistique significative de la violence verbale et physique de l’homme sur la femme dans les couples qui fumaient du cannabis en comparaison de ceux qui n’en fumaient pas. D’un autre côté, il y avait une légère augmentation de la violence de la femme sur l’homme au sein des couples fumant du cannabis, mais seulement si ce comportement était déjà présent avant le mariage.

_________________________________________________________

1 The effects of marijuana on human physical aggression. Myerscough, Rodney; Taylor, Stuart P.

Journal of Personality and Social Psychology, Vol 49(6), Dec 1985, 1541-1546.

2 Couples’ marijuana use is inversely related to their intimate partner violence over the first 9 years of marriage. Smith, Philip H.; Homish, Gregory G.; Collins, R. Lorraine; Giovino, Gary A.; White, Helene R.; Leonard, Kenneth E. Psychology of Addictive Behaviors, Vol 28(3), Sep 2014, 734-742.

 

         
  Guest Writer  

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

 
 
      De nos auteurs