Préparez vos propres Teintures de Cannabis

Publié le :
Catégories : BlogRecettes

Préparez vos propres Teintures de Cannabis

Avant la prohibition, les teintures de cannabis étaient courantes dans les pharmacies. A l'époque actuelle et bien qu'elles soient moins connues, les teintures retrouvent lentement leur gloire passée.

Avant la prohibition, les teintures de cannabis étaient courantes dans les pharmacies. A cette époque, quand l'industrie pharmaceutique étasunienne cultivait annuellement un total de 30 tonnes d'herbe, les teintures de Cannabis Sativa L. étaient le traitement de choix pour les cors, les vessies irritables et l'addiction à l'opium. A l'époque actuelle et bien qu'elles soient moins connues, les teintures retrouvent lentement leur gloire passée. En effet, pour beaucoup de connaisseurs, les teintures sont devenues une alternative à la fumée, la vaporisation ou l'ingestion.

Qu'est-ce qu'une teinture ?

TinctureAlors, qu'est-ce qu'une teinture de cannabis ? Eh bien, essentiellement c'est juste du cannabis trempé dans de l'alcool à haut degré. Cet élixir magique peut être administré en plaçant quelques gouttes sous la langue pour une absorption et des effets rapides, ou ingéré avec de la nourriture ou une boisson pour des effets plus lents mais plus puissants comme ceux associés généralement à l'ingestion de cannabis. Les effets sont semblables à ceux du cannabis ingéré, mais plus clairs et – c'est un avantage décisif – plus faciles à doser. Une fois que vous connaissez bien votre teinture, elle devient un outil pratique dans votre arsenal cannabique.

Si les teintures sont si bien, pourquoi n'en voyons-nous pas plus ? Une raison pourrait être qu'elles ne sont pas aussi sensuelles que le roulage d'un bon gros joint. C'est vrai, les teintures ne se prêtent pas au rituel du passage de joint, mais elles offrent leur propre rituel : la transformation alchimique des têtes en liquide. Elles ont leur propre charme.

Fabriquer sa teinture vaut le coup d'être envisagé, surtout pour ce qui est de la consommation de cannabis à but médical. C'est un moyen extrêmement discret de prendre son traitement. Une fois fabriquée, vous pouvez la transporter très facilement dans une petite bouteille en verre, elle ne sent pas comme l'herbe et ne laisse aucune odeur. C'est un traitement rapide et pratique pour vos déplacements.

De plus, si vous vous trouvez dans la situation rare et privilégiée d'avoir trop de têtes sous la main, les teintures sont également intéressantes. Une fois transférés dans de l'alcool, les cannabinoïdes se conservent longtemps sans se dégrader.

Fabriquer votre propre teinture en 6 étapes

Si vous voulez essayez les teintures, voici comment procéder.
Fournitures – c'est tout ce dont vous avez besoin :

• De l'alcool de céréales pur (90 degrés ou plus). Si vous ne pouvez pas vous en procurer, alors prenez l'alcool le plus fort que vous puissiez trouver : n'importe quel alcool supérieur à 40 degrés marche, mais plus il est fort, mieux c'est.
• Un mixeur
• Tamis/passoire
• Une toile à fromage
• Bol mesureur
• Entonnoir
• Un pot avec couvercle
• Des fioles médicales en verre coloré avec compte-gouttes
• De l'herbe !

CannabisVous pouvez préparer des teintures de cannabis avec presque toutes les parties du plant de cannabis, car la plupart contiennent du THC, même en petites quantités. Pour chaque 500ml de teinture, une quantité de matière végétale parmi les suivantes suffit :

Têtes : 30-40 grammes
Feuilles : 80-100 grammes
Haschisch : 5-10 grammes
Résidus de coupe : 50 grammes

Un des avantages des teintures est la liberté qu'elles vous donnent pour expérimenter. Jouez avec les quantités ci-dessus, en commençant par de petites quantités que vous augmentez jusqu'à obtenir la puissance qui vous convient.

1. Broyez votre cannabis avec un broyeur (grinder) normal. Vous devez obtenir la consistance que vous auriez pour rouler un joint : ne broyez pas l'herbe en poudre. Ceci augmente la surface de contact pour maximiser le transfert d'ingrédients actifs dans l'alcool. Une poudre trop fine rend difficile le filtrage ultérieur.

2. Vous devez ensuite procéder à la décarboxylation du cannabis. C'est un mot compliqué qui veut dire qu'il faut le chauffer. C'est une étape extrêmement importante. Si vous ne le faites pas, votre teinture n'aura pas d'effets actifs.

La décarboxylation est une réaction chimique provoquée par la chaleur. Elle convertit le THCA dans le cannabis en THC. Le THCA est la forme brute de THC présente dans le cannabis frais, mais elle doit être convertie pour avoir des effets actifs. C'est un processus qui se déroule naturellement quand vous cuisinez au cannabis ou que vous le fumez.

Pour procéder à la décarboxylation, il vous faut chauffer votre cannabis à 115 degrés Celsius pendant 30 minutes. C'est une température suffisante pour provoquer la réaction voulue, mais pas assez élevée pour brûler le cannabis ou lui faire perdre ses propriétés médicinales. Un moyen facile de le faire est de répartir également votre cannabis broyé dans un moule à tarte, ou une plaque pour pizza et mettre le tout au four. Comme tous les fours ont une puissance et une précision différentes, il est pratique d'utiliser un thermomètre résistant pour vous assurer de la température.

3. Ensuite, placez votre cannabis dans un pot et versez 500ml d'alcool. Fermez le pot avec le couvercle et secouez vigoureusement.

4. Placez le pot au congélateur et revenez deux fois par jour secouer le pot pendant quelques secondes.

5. Le processus devrait prendre 5 jours, suivant l'alcool que vous avez utilisé. Après ça, la plupart des cannabinoïdes du cannabis seront passés dans l'alcool. Placez la toile à fromage dans la passoire, sur le bol mesureur, et filtrez votre teinture à travers la toile à fromage et dans le bol mesureur. Ceci permet d'éliminer les matières végétales maintenant inutiles. Si vous avez broyé votre cannabis si finement qu'il passe à travers la toile, essayez d'utiliser un filtre à café pour éliminer la matière végétale.

Tincture6. Avec l'entonnoir, versez la teinture dans vos fioles médicales pour un stockage et un transport faciles. Conservez au frais et à l'obscurité.

Et voilà, vous avez maintenant fait votre propre teinture !

Vous vous apercevrez qu'il suffit de quelques gouttes sous la langue pour un effet modéré. Commencez avec une petite dose et augmentez là peu à peu. Gardez à l'esprit qu'il peut falloir environ 15 minutes pour que la montée arrive si vous consommez avec des gouttes sur la langue, et c'est encore plus long si vous les ingérez. Si vous avez suivi ces 6 étapes correctement, vous avez dans vos mains un remède très puissant.

comments powered by Disqus