Est-Il Possible D’halluciner En Fumant Ou Mangeant Du Cannabis ?


Dernière édition :
Publié :
Catégories : BlogCannabisL'éducation aux droguesPsychédéliques

Halluciner Cannabis


Les hallucinations dues au cannabis peuvent être vues dans de nombreux films et histoires fictionnelles. Beaucoup de ces exemples agissent par sensationnalisme, ce qui projette souvent une représentation faussée du cannabis. Y a-t-il une part de vérité dans le pouvoir d’hallucination de la weed ?

Est-il possible d’halluciner juste avec du cannabis ? Eh bien, cela dépend vraiment de la personne à qui vous posez la question. Certaines personnes ont fumé des quantités copieuses de weed en bang, en blunts et en joints en une seule session, sans jamais avoir d’hallucinations. En revanche, des messages postés à l’occasion sur des forums affirment que certaines personnes ont eu des hallucinations visuelles assez vivantes en fumant juste un peu de weed. Beaucoup de films de la culture populaire représentent le cannabis d’une façon comparable au LSD, en envoyant les personnages dans des trips complètement psychédéliques après juste un joint. Cet exemple est bien évidemment fortement exagéré, à tel point qu’il nuit en réalité à l’image de l’herbe. Alors, y a-t-il un juste milieu ici ? Existe-t-il des éléments suggérant de possibles hallucinations avec le cannabis ? Il y en a, mais peut-être pas de la façon dont vous pourriez le penser.

QU’EST-CE QUI PROVOQUE LES HALLUCINATIONS ?

Qu’est-ce Qui Provoque Les Hallucinations ?

Une hallucination est une expérience qui implique de percevoir quelque chose qui n’est pas directement présent dans la réalité. De nombreux végétaux et champignons contiennent des substances chimiques pouvant provoquer des hallucinations. Ces substances peuvent altérer la perception des objets et également changer le comportement d’une certaine manière. Le cannabis n’est pas classé comme hallucinogène. Cependant, l’herbe est psychoactive et peut possiblement changer la perception, quand on prend en compte les états psychologiques qu’elle peut provoquer.

QUAND EST-IL PROBABLE DE RESSENTIR DES HALLUCINATIONS ?

Les termes « set and setting » décrivent les conditions dans lesquelles les expériences psychoactives ont lieu. Le « set » fait référence à l’état d’esprit du participant et le « setting » fait référence au lieu et à l’environnement dans lesquels l’expérience se produit. Ces facteurs sont soigneusement pris en compte par ceux qui veulent optimiser une expérience psychoactive. Même si le cannabis n’est pas directement hallucinogène, choisir soigneusement un environnement qui exagérera ses effets pourrait aider à réellement maximiser la nature psychoactive de l’effet. Se fixer une intention et se préparer mentalement apporte également un état d’esprit optimal pour une telle expérience.

ARTICLE LIÉ
Pourquoi Manger Du Cannabis Est Plus Fort Que De Le Fumer

Manger du cannabis peut avoir des effets profondément différents de le fumer, et voici pourquoi....

La méthode de consommation du cannabis pourrait également influencer la force de l’expérience psychédélique. Fumer de la weed monte beaucoup plus rapidement, mais se dissipe plus vite. Les aliments au cannabis prennent du temps à monter, mais ils durent plus longtemps et entraînent souvent un effet plus puissant.

UN PEU DE CONTEXTE HISTORIQUE

Contexte Historique Cannabis

Le cannabis est consommé dans des cultures humaines depuis des milliers d’années. Il a été consommé sous d’innombrables formes et pour de nombreuses raisons différentes. L’une des plus vieilles légendes d’hallucination au cannabis est peut-être celle qui est associée au dirigeant musulman Hassan-i-Sabbah, au 11ème siècle de notre ère.

La légende veut que Hassan-i-Sabbah ait secrètement administré du haschisch à un groupe de fidèles pour les plonger dans un état de conscience altéré. Sous les effets de la substance, il aurait ensuite mené son groupe – en pleine élévation planante – dans un jardin luxuriant rempli de magnifiques femmes. Il aurait utilisé un cadre saisissant, des femmes séduisantes et les effets de la substance pour convaincre ses fidèles qu’ils étaient entrés au paradis, en affirmant que le seul moyen de revenir dans ce lieu était de combattre à son service.

Hassan-i-Sabbah a fondé un ordre d’assassins, aussi appelés les Hashashin. Le groupe était une organisation médiévale établie au Moyen-Orient. Même si le nom de l’ordre semble ressembler au mot hasch, la substance que les membres étaient censés consommer, des sources déclarent aussi que le terme hashishi était utilisé comme un terme péjoratif pour désigner les membres de ce groupe. C’est un mot qui signifierait « marginaux » ou « débris ».

La légende a été ramenée de cette région par Marco Polo, et elle a très bien pu être exagérée et déformée avec le temps. Alors que l’histoire ne prouve en aucun cas que le hasch ait provoqué des hallucinations sur le groupe, c’est un potentiel exemple des puissants effets du cannabis et de la façon dont il peut changer l’état d’esprit d’une personne.

ET POUR LES ALIMENTS AU CANNABIS ?

Aliments Au Cannabis

Replongeons-nous dans l’histoire et examinons la boisson à base de cannabis appelée Bhang. Cette boisson est largement consommée durant le festival Holi en Inde et ses racines plongent également dans certains rituels religieux indiens à travers l’histoire. Il est rapportée que les moins hindous utilisent la puissance altérant l’esprit du Bhang afin d’entrer dans des états méditatifs transcendantaux. La boisson est généralement préparée avec du lait, du ghi, des mangues, des épices indiennes et, bien sûr, du cannabis.

Le Bhang est un exemple de source comestible de cannabis, dans le sens où il passe par le tube digestif et il est métabolisé de manière différente du cannabis fumé. Le cannabis fumé agit rapidement pour passer la barrière hémato-encéphalique sous forme de THC, alors que le cannabis alimentaire emprunte une voie différente. Quand il est mangé, le THC passe par le foie et il y est transformé en 11-Hydroxy-THC. Ce processus entraîne un effet plus long et plus intense. Si le cannabis pourrait provoquer des hallucinations quelles qu’elles soient, c’est plus probablement à partir d’une source alimentaire.

Un article scientifique publié dans le British Journal of Addiction parle de comportements hallucinatoires provoqués par le Bhang. Cependant, les sujets de l’étude avaient affiché des symptômes de psychose avant la consommation de la boisson. Le cannabis est connu pour provoqué des épisodes psychotiques temporaires chez certaines personnes et les hallucinations sont en effet un symptôme de cet état.

TYPES DE CANNABIS

Types De Cannabis

Le type de cannabis consommé aura certainement un effet sur l’intensité psychoactive du trip. Du cannabis de meilleure qualité, cultivé par des professionnels, aura une teneur en THC plus élevée et sera plus psychoactif par nature. Utiliser des extraits comme des huiles et teintures permet d’obtenir des résultats plus puissants. Le hasch est également une bonne option pour un effet psychoactif fort et propre. Le cannabis synthétique, constitué de cannabinoïdes synthétisés en laboratoire, est présenté comme ayant de forts effets. Cependant, ces versions synthétiques sont également associées à des effets secondaires graves et même mortels.

DES VARIÉTÉS DE CANNABIS QUI PEUVENT ALTÉRER L’ESPRIT

Voici quelques variétés extrêmement fortes qui peuvent vous aider à ressentir le vrai côté psychoactif du cannabis.

Marionberry Kush

Marionberry Kush est un hybride à dominante indica qui est issu des variétés parentes Raspberry Kush et Space Queen. Cette variété provoquera un puissant effet psychédélique grâce à sa teneur en THC vertigineuse de 23 pourcent.

Amnesia Haze

Amnesia Haze est une variété délicieuse offrant de douces saveurs d’agrumes. Elle est connue pour son puissant effet énergétique qui touche au psychédélique. Elle est extrêmement élévatrice et entraîne des sensations de joie et d’euphorie si elle est consommée dans le bon état d’esprit. La variété renferme une puissante teneur en THC de 22 pourcent.

Jack The Ripper

Jack The Ripper est une puissante variété sativa qui offre une riche teneur en THC de 18 pourcent. Consommée à fortes doses, elle créera un effet avec un côté psychédélique. La nature sativa de cette variété offre un coup de pouce énergétique et créatif.

Great White Shark

Great White Shark est le produit d’un mélange génétique Super Skunk, Brésilien et Sud-Indien. La variété offre une teneur en THC de 17 pourcent tout en offrant un puissant effet mental et physique avec de fortes sensations narcotiques.

CONCLUSION

Le cannabis n’est pas une substance hallucinogène comme les champignons à psilocybine ou le LSD. Le cannabis est psychoactif et peut provoquer des états euphoriques et des schémas de pensée très intéressés. Il semble extrêmement difficile, voire même impossible, d’halluciner avec du cannabis, à moins que la personne ne ressente des hallucinations visuelles ou auditives en tant que symptôme d’un épisode psychotique.

Planer extrêmement haut peut avoir comme résultat une distorsion de la réalité en raison des effets altérant l’esprit, mais il ne s’agit pas exactement d’hallucinations.

Luke Sumpter

Écrit par: Luke Sumpter
Luke Sumpter est un journaliste basé au Royaume-Uni, spécialisé dans la santé, la médecine alternative, les herbes et la guérison psychédélique. Il a écrit pour des médias tels que Reset.me, Medical Daily et The Mind Unleashed, sur ces sujets et d’autres.

De nos auteurs

Produits Connexes