Qu’est-Ce Qu’un Malaise Dû Au Cannabis Et Quoi Faire

Publié :
Catégories : BlogCannabisL'éducation aux drogues
Dernière édition :

Malaise Dû Au Cannabis


La majorité des fumeurs n’ont jamais eu la malchance de faire un malaise au cannabis, heureusement. Ceux qui ont eu ce type de malaise décrivent de la paranoïa, des vertiges et parfois des nausées après avoir fumé trop de cannabis.

Qu’est-ce que c’est qu’un malaise dû au cannabis et que faire si ça vous arrive.

Tout le monde sait qu’il n’est techniquement pas possible de faire une overdose de cannabis, mais ça ne veut pas dire qu’il est impossible d’en consommer plus que nécessaire. Cette expérience désagréable est connu des fumeurs comme le « Malaise Cannabique ». Ce n’est certainement pas la pire des choses qui pourrait vous arriver, mais sur le moment vous pourriez penser autrement.

Ça ne dure normalement que quelques heures et la sensation peut être atténuée si vous trouvez un moyen de vous relaxer. Les symptômes sont souvent pires si d’autres substances ont été consommées avec le cannabis. Donc si vous buvez de l’alcool ou que vous prenez quoi que ce soit d’autre, allez-y doucement avec la weed.

QU’EST-CE QUE C’EST EXACTEMENT UN MALAISE AU CANNABIS

anxiété greening out

Un malaise au cannabis, c’est le terme qui désigne la situation où une personne se sent mal après voir consommé trop de cannabis. Gardez à l’esprit que même si vous faites un malaise, ce que certaines personnes appellent une « overdose de cannabis », il est physiquement impossible pour quelqu’un de mourir en résultat d’une simple consommation de cannabis. Mais quoi qu’il en soit, les symptômes d’un malaise dû au cannabis sont les suivants :

  • Paranoïa, peur et anxiété
  • Lourdeur des membres/manque de mobilité
  • Rythme cardiaque accru
  • Frissons/sueur
  • Désorientation/manque de concentration
  • Mal d’estomac/nausée

Ces symptômes peuvent durer de 30 minutes à 6 heures. La durée varie tout comme les effets normaux de la weed. Si le cannabis est la seule substance que vous avez consommée, les symptômes partiront d’eux mêmes sans intervention professionnelle. Si vous avez bu de l’alcool ou consommé des drogues dures, vous pourriez avoir besoin de soins médicaux.

COMMENT PRÉVENIR LE MALAISE CANNABIQUE

Tout le monde réagit différemment au cannabis, faire un malaise est donc plus probable pour certaines personnes que d’autres. Les personnes qui ont déjà fumé avant savent quelle quantité il leur faut pour planer, et non, le poids n’est pas un facteur.

Si vous êtes du genre à n’avoir besoin que de quelques barres pour planer, ne laissez pas les autres vous pousser à fumer plus. Même s’ils se moquent de vous en vous traitant de « petite nature », imaginez à quel point il serait plus embarrassant de vous effondrer et de commencer à vomir en pleine session fumette. En sachant ceci, connaissez vos limites et ne cédez pas.

Avoir bien mangé et être hydraté avant de fumer peut aussi éviter les malaises. Comme le fait de boire l’estomac vide, fumer de la weed sans avoir de nutriments dans l’organisme peut renforcer les effets. Et en parlant d’alcool, être ivre ou consommer des médicaments pourrait provoquer un malaise si vous y ajoutez du cannabis. Si vous avez une autre substance dans votre système, commencez toujours doucement avec une barre ou deux de weed et attendez de voir comment votre corps réagit.

Bien mangé

Il est aussi important de faire très attention en essayant les aliments au cannabis. Les niveaux de dosage peuvent être difficiles à surveiller, ce qui pousse fréquemment les gens à en consommer trop et à avoir un effet plutôt désagréable.

QUE FAIRE SI VOUS OU QUELQU’UN D’AUTRE FAIT UN MALAISE AU CANNABIS

Si vous êtes dans la situation où vous faites, ou quelqu’un d’autre fait un malaise avec le cannabis, il n’y a pas grand-chose à faire mis à part créer un environnement apaisant et attendre. Paniquer ne fait qu’empirer les choses et vous empêcher de vous concentrer.

Des lumières calmantes, votre morceau de musique ou émission préférée, ou même de la méditation, autant de bonnes façons de se détendre quand on fait un malaise au cannabis. Restez bien hydraté et ne négligez pas votre fringale. Ingurgiter des nutriments dans votre corps peut vous aider à vous calmer.

Greening out, que faire?

Si vous cherchez une solution plus rapide, il existe quelque chose connu sous le nom de légende du poivre noir. Des études montrent que le poivre noir contient du bêta-caryophyllène, une huile essentielle présente dans différentes plantes, qui peut être utilisée pour traiter l’anxiété. Les fumeurs qui ont tendance à être paranoïdes gardent souvent une boule de poivre noir à mâcher si les choses deviennent hors de contrôle. Malheureusement, le poivre noir peut aussi faire baisser la glycémie. Les personnes diabétiques et hypoglycémiques doivent donc éviter cette méthode.

Comme pour tous les problèmes de cette nature, il vaut toujours mieux prévenir qu’essayer de résoudre le problème une fois qu’il survient. Rappelez-vous de fumer en ne dépassant pas vos limites, de rester en bonne santé et hydraté et de faire attention en mélangeant cannabis et autres substances. Si c’est déjà trop tard, restez calme, allongez-vous et essayez de gérer au mieux. Le malaise ne durera pas éternellement et vous retrouverez votre humeur de joyeux fumeur de joints en un rien de temps.

 

         
  alex  

Écrit par: Alex
Avec des années d’expérience dans l’écriture et le milieu du cannabis, combiner les deux et écrire au sujet des dernières nouvelles de la weed était logique. Alexandra est originaire de Californie du Sud et se bat actuellement pour le cannabis dans le Midwest Américain.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes