Un Guide Du Dabbing

Published :
Catégories : BlogGuides Pratiques
Dernière édition :

Un Guide Du Dabbing


Le Dabbing est une méthode sûre et efficace de consommation d’extraits de cannabis concentrés. En chauffant le concentré à son point d’ébullition, vous créez une forte vapeur savoureuse pouvant rivaliser avec les meilleures fleurs de cannabis.

Dabs, dabs, dabs. Les concentrés sont devenus le segment à plus rapide croissance du marché du cannabis. Entre 2015 et 2016, les ventes légales de concentrés ont dépassé l’augmentation des ventes de têtes et d'aliments au cannabis dans une proportion étonnante. Une dose concentrée de THC avec un parfum de tueur, voilà ce qui fait du dabbing un choix populaire parmi les consommateurs de cannabis.

Bubble Hash

À l’époque, à savoir avant notre ère moderne du cannabis, le haschisch était produit dans un processus simple d’extraction du kief à la surface du plant, kief ensuite pressé, et voilà. De nos jours, ce type de processus d’extraction a donné ce qui est à présent appelé le Bubble Hasch. Bien que toujours populaire, il est passé au second plan face à la variété toujours plus grande de concentrés pour le dabbing disponibles. Le shatter, la wax, le butter, le crumble, le rosin et la résine live ne sont que quelques-unes des délicieuses formes de concentrés qui existent. Mais d’où viennent tous ces délices du dabbing et quoi faire exactement avec ?

EXTRACTION DU CANNABIS

On pourrait dire une tonne de choses sur le procédé d’extraction en lui-même. Toutes les différentes formes de concentrés ont leur texture particulière, leur densité, leur couleur, leur odeur et parfois leur propre goût à cause des variations de procédé. À la base, le processus d’extraction implique de charger un tube avec du cannabis moulu ou des résidus de taille, puis d’y forcer du gaz. Le gaz entre d’un côté du tube et de l’autre côté, il en sort une mixture concentrée en THC, terpènes et autres cannabinoïdes. C’est une description très simplifiée du processus, mais vous voyez bien l’idée.

Une fois le concentré extrait, il doit passer par un processus appelé la purge. Les gaz utilisés dans le processus d’extraction sont en général du propane et du butane, mais le dioxyde de carbone ou d’autres méthodes plus propres deviennent plus populaires. La purge élimine les bulles de gaz dans le lot de concentré alors qu’il est encore mou et pliable. Ceci joue un rôle important dans la consistance finale et la sûreté du produit fini. Personne n’a envie d’ingérer des produits chimiques comme du butane ou du propane, même s’ils ont été choisis pour leur réputation d’être des gaz propres. Le concentré est en général placé dans une purge à vide, une machine qui aspire les bulles de gaz hors du concentré, en ne laissant qu’une belle mixture brillante pleine de cannabinoïdes.

TYPES DE CONCENTRÉS

Shatter

Le terme concentré est vraiment vague. Il peut s’appliquer à bon nombre de produits riches en cannabinoïdes, dont les teintures, les huiles et extraits vaporisables. La plupart du temps, le terme est devenu synonyme de dabbing. Les types les plus courant de concentrés sont le shatter, la wax et le butter. Même s’il est possible de les rencontrer sous un autre nom, c’est leur nature qui compte, par leur appellation. Le shatter, brisure en anglais, est un concentré dur et transparent qui affiche le contenu en THC le plus élevé. Avec environ soixante-dix à quatre-vingts pour cent ou plus, il a la plus grande force de frappe.

Cannabis wax

La wax, ou cire, est une des autres formes populaires de concentrés. Parfois appelée earwax, ou cire d’oreille, en raison de son étroite ressemblance à la vraie cire d’oreille, la wax donne un dab légèrement moins puissant. À un niveau entre un petit soixante et un soixante-dix pour cent moyen, ne laissez pas ces niveaux de THC vous tromper. La wax est une alternative puissance aux têtes de cannabis qui est connue pour préserver les vraies saveurs de la variété. Il existe toutes sortes de nouveaux concentrés sur le marché de nos jours. La dernière tendance met en avant les résines live, qui sont extraites de plants de cannabis frais et encore humides, ainsi qu’une large variété de concentrés sans solvant.

ÉQUIPEMENT POUR LE DABBING

Vous avez donc votre concentré, mais il faut en faire quoi ? Même les fumeurs de joints au long cours pourraient ne pas savoir quoi en faire. Au contraire des têtes fumées, les concentrés sont vaporisés, ce qui implique qu’il vous faut tout un ensemble de nouveaux outils. Il existe une tonne de supers appareils à dabbing en verre soufflé à la main que vous pouvez choisir, ou vous pouvez vous procurer un petit globe portable de type stylo. Quoi qu’il en soit, le résultat sera le même : des nuages épais de vapeur fantastique. L’équipement standard pour le dabbing à domicile consiste en un tube ou une base, un clou ou nail, un bâtonnet à dabbing et une source de chaleur.

Glass oil blaze double turbineQuand vous vaporisez des concentrés, vous menez à bien le processus de décarboxylation nécessaire pour transformer le THCA en composé psychoactif THC. Au contraire des têtes qui nécessitent une flamme pour décomposer les matières végétales et le THCA, le dabbing est différent. Le dabbing nécessite d’avoir une surface chaude pour non seulement décarboxyler le concentré, mais aussi le transformer en une vapeur qui peut être inhalée. Le résultat est un puissant effet cérébral qui échappe à toute comparaison. Le plus gros investissement sera de vous procurer un bubbler et un clou ou nail. Il existe une incroyable variété d’équipements à dabbing sur internet et dans votre boutique locale. Il existe des bubblers pour tous les goûts et tous les budgets. C’est une bonne chose que de faire tourner le commerce local, mais cela peut parfois être coûteux. Il existe de nombreuses bonnes solutions pour moins d’une centaine d’euros.

Une fois que vous avez votre bubbler, il va vous falloir un clou ou nail. C’est là où le vrai processus de décision a lieu. Il existe des centaines de clous différents sur le marché. Certains sont en quartz, d’autres en titane et d’autres en céramique. Chacun a ses propres caractéristiques thermiques. Le titane et le quartz chauffent très rapidement alors que la céramique peut prendre trente secondes ou plus. Les clous en titane et en céramique gardent la chaleur bien plus longtemps que le quartz. Mais si vous cherchez un accessoire qui vous durera à vie, le titane ne se fissurera pas ni ne se brisera, au contraire des autres plus délicats. Si vous êtes vraiment à la pointe de la technologie, vous pouvez vous procurer un clou électrique. Un clou électrique maintient la température et élimine le besoin d’un chalumeau.

L’ART DU DABBING

Vous avez votre concentré et votre équipement, il est temps de taper des dabs. Les prochaines étapes sont importantes, alors suivez bien ! L’idée est de chauffer votre clou à une température suffisante pour vaporiser votre dab, mais pas trop chaud pour qu’il ne brûle pas. Votre concentré contient une variété de différents cannabinoïdes et terpènes et ils ont tous des points d’ébullition légèrement différents.

Si vous utilisez un chalumeau, vous n’avez aucune idée de la chaleur exacte de votre clou. Si votre clou est chauffé au rouge, vous dépassez les 550 degrés Celsius. Si vous voyez une légère brillance rouge, vous êtes toujours au-dessus des 480 degrés. C’est bien trop chaud et cela détruira les cannabinoïdes et les terpènes, ce qui réduit les effets, les saveurs et les sensations en général. La température optimale pour le dabbing se situe entre 150 et 200 degrés Celsius. C’est suffisant pour que les cannabinoïdes et les terpènes atteignent leur point d’ébullition et se vaporisent, sans les endommager au niveau chimique.

Une fois votre clou chauffé, vous devez attendre entre 5 et 45 secondes, selon le type de clou. Plus vous attendez, plus le clou sera froid. Plus il est froid, plus les saveurs et sensations sont complètes. Le résultat est une sensation incroyablement forte et savoureuse qui rivalise avec les meilleures têtes haut de gamme. Le Dabbing est une excellente façon de consommer du cannabis, mais elle est très puissante par nature. Un dab peut contenir autant de THC qu’un joint entier. L’expérience peut être intense et repousser les limites de l’effet du cannabis. Certains la décrivent comme étant hallucinogène. Si vous faites vos premiers pas avec le cannabis ou le dabbing, il est toujours recommandé de commencer doucement et de savourer le voyage.

 

         
  Cory  

Écrit par: Cory
Basé aux États-Unis, Cory est un ancien flic qui travaille maintenant dans le secteur du cannabis – ce qui lui donne des indications précieuses des deux côtés de la barrière.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes