Cannabis Synthétique Ou Naturel : Quelle Différence ?

Cannabis Synthétique Ou Naturel : Quelle Différence ?

Marguerite Arnold
Marguerite Arnold
Mis à jour le:

Il existe trois types de cannabinoïdes : ceux produits par le corps, ceux produits par les plantes et ceux produits en labo. Bon nombre de ces derniers, connus sous le nom de cannabinoïdes synthétiques, peuvent être extrêmement dangereux et même mortels. Tout savoir sur l'herbe naturelle et synthétique et pourquoi la différence est importante.

Beaucoup de confusion persiste encore au sujet des différences entre les cannabinoïdes naturels issus des plantes — ou phytocannabinoïdes — et les cannabinoïdes synthétiques. Il existe aussi une certaine confusion autour des cannabinoïdes synthétiques produits à des fins médicales spécifiques par opposition à ceux créés à des fins commerciales illégales.

Du côté légal, il existe des formes synthétiques de CBD et de THC qui sont légalement produites et vendues en tant que produits pharmaceutiques ou de santé. Le dronabinol, qui utilise du THC comme ingrédient principal, est fréquemment produit en utilisant des molécules chimiques ne venant pas de la plante.

On retrouve de l'autre côté les cannabinoïdes synthétiques illégaux. La drogue K2, connue sous le nom de Spice, est un exemple de cannabinoïde produit illégalement. C'est aussi un cannabinoïde très dangereux connu pour provoquer tout un éventail d'effets graves sur la santé et même la mort.

Pour le consommateur de cannabis moyen, voici une règle générale simple : la plupart des cannabinoïdes produits synthétiquement sont une mauvaise chose. Évitez-les. En ayant ceci à l'esprit, penchons-nous sur les différences entre le cannabis naturel et le cannabis synthétique et voyons ce que cela signifie pour les consommateurs.

Tous Les Cannabis Ne Se Valent Pas

Tous Les Cannabis Ne Se Valent Pas

Il existe plusieurs manières de synthétiser des cannabinoïdes, ces structures chimiques qui se lient à ou ont un impact sur les récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps humain.

Plus de 100 phytocannabinoïdes existant dans la nature peuvent être tirés du plant de cannabis, dont le CBD et le THC. Alors que la légalisation continue sa progression dans le monde entier, de plus en plus d'études sont menées sur ces cannabinoïdes, à la fois individuellement et combinés.

Une autre manière de créer des cannabinoïdes est de le faire en laboratoire. Il existe plus de 300 cannabinoïdes synthétiques. Alors que certains peuvent croire que ces substances parfois légales sont plus « sûres » que les cannabinoïdes naturels, c'est très loin d'être le cas.

Enfin, il faut noter que des cannabinoïdes sont également synthétisés par le corps humain ! Des endocannabinoïdes tels que l'anadamide et le 2-arachidonoylglycérol sont produits pour moduler un large éventail de processus physiologiques via le système endocannabinoïde (SEC) et ses récepteurs.

Qu'est-Ce Que Le Cannabis Naturel ?

Qu'Est-ce Que Le Cannabis Naturel ?

Alors, en prenant en compte les points présentés plus haut, les deux formes de « cannabis naturel » ou plus précisément de « cannabinoïdes naturels » sont les phytocannabinoïdes et les endocannabinoïdes. Les endo- et phytocannabinoïdes sont capables tous deux de se lier ou d'impacter d'une autre manière les récepteurs et enzymes cannabinoïdes, ce qui entraîne une variété d'effets.

Et pourtant, au contraire des cannabinoïdes synthétiques, les cannabinoïdes naturels ne sur-stimulent pas les récepteurs cannabinoïdes au point d'être dangereux.

Des Exemples De Cannabis Naturel

Tout cannabinoïde extrait de la plante cannabis peut être considéré comme un phytocannabinoïde naturel. On peut citer quelques exemples :

Les deux principaux exemples d'endocannabinoïdes naturels chez l'Homme sont l'anandamide (AEA) et le 2-arachidonoylglycérol (2-AG).

Articles liés

CBD, THC & CBG - Exploration Des Cannabinoïdes

Qu'est-Ce Que Le Cannabis Synthétique ?

Qu'Est-ce Que Le Cannabis Synthétique ?

Bien qu'étant indubitablement différents, les cannabinoïdes synthétiques et naturels agissent tous deux en stimulant les récepteurs du système endocannabinoïde, principalement le CB1. En effet, les cannabinoïdes synthétiques sont plus précisément décrits comme étant des agonistes des récepteurs cannabinoïdes.

Plutôt que d'être créée à partir de composés issus du cannabis, l'herbe synthétique est produite en utilisant une variété d'autres molécules chimiques et processus. Une fois de plus, certains sont plus scientifiquement raisonnables que d'autres. Dans le cas des produits pharmaceutiques approuvés par le gouvernement, l'idée est d'imiter l'action des cannabinoïdes de la manière la plus sûre possible. Avec l'herbe synthétique vendue sur le marché noir, la probabilité d'effets négatifs est bien plus grande.

Cependant, même les compagnies pharmaceutiques ont découvert que le fait d'altérer des cannabinoïdes afin d'obtenir certains effets peut être dangereux. Le Rimbonant était un médicament cannabinoïde produit pour limiter l'appétit qui provoquait des pensées suicidaires chez les patients et qui a donc été retiré du marché.

Des substances synthétiques produites dans un environnement non-pharmaceutique, sans aucun contrôle même basique, peuvent être encore plus dangereuses et même tout simplement mortelles.

Les cannabinoïdes synthétiques se classent généralement dans une des catégories suivantes (Presley et al., 2013) :

  • Cyclohexylphénols
  • Naphthoylindoles
  • Naphthylméthylindoles
  • Naphthylméthylindènes
  • Naphthoylpyrroles
  • Phénylacétylindoles
  • Adamantoylindoles
  • Tétraméthylcyclopropylindoles

Parmi les autres types d'agonistes des récepteurs cannabinoïdes produits synthétiquement, on peut citer l'oléamide, qui est couramment utilisée dans la production des plastiques ("Synthetic cannabinoids and 'Spice' drug profile”).

L'oléamide et la méthanandamide, ainsi que d'autres cannabinoïdes synthétiques, sont structurellement apparentés à notre propre endocannabinoïde anandamide, la molécule dite du « bonheur »

Les cannabinoïdes synthétiques sont également presque toujours des « isolats », ce qui signifie qu'il n'y a qu'une molécule censée stimuler les récepteurs cannabinoïdes internes du corps. Parfois, ces composés sont synthétisés à partir d'une partie d'une molécule de THC et modifiés dans un laboratoire. Cependant, de nombreuses formes de cannabis synthétique n'ont jamais aucun contact avec des cannabinoïdes naturels.

Comme il s'agit de substances synthétiques, il n'y a vraiment aucun moyen de savoir quelles autres molécules chimiques ont été utilisées pour créer l'herbe synthétique vendue dans la rue. Beaucoup sont coupées aux opiacés et certaines contiennent du poison. Ces substances sont souvent mélangées avec ou bien déposées sur des plantes et herbes naturelles afin de dissimuler leur composition chimique.

Des Exemples De Cannabis Synthétique

De nombreux produits de cannabis synthétique sont délibérément conçus pour éviter les restrictions légales sur le cannabis et parfois présentés comme n'étant « pas pour la consommation humaine ». Les cannabinoïdes synthétiques présents dans ces produits ont souvent un effet plus grand, mais pas positif, sur les récepteurs cannabinoïdes du corps.

Depuis le début du siècle, plus de 142 cannabinoïdes synthétiques ont été découverts par les autorités en Europe. Ils peuvent apparaître même dans des produits comme les oursons gélifiés et des produits pour vapo censés être au CBD ou du THC naturels.

Voici quelques marques et appellations associées aux cannabinoïdes synthétiques illicites et souvent dangereux :

  • Spice
  • K2
  • Yucatan Fire
  • Sence
  • Chill X
  • Smoke
  • Genie
  • Algerian blend

Le Système Endocannabinoïde S'appuie Sur L'équilibre

Le Système Endocannabinoïde S'Appuie Sur L'Équilibre

Alors que les phytocannabinoïdes sont capables de stimuler ou influencer les récepteurs et enzymes du SEC à un degré plus élevé que nos propres endocannabinoïdes, la nature du cannabis naturel signifie que cela ne va jamais trop loin.

Les deux principaux récepteurs cannabinoïdes dans le corps, CB1 et CB2, sont cruciaux pour aider le corps humain à entretenir un équilibre dynamique ou homéostasie. Situés à travers le cerveau et le corps, ces récepteurs agissent sur le principe de la clé et de la serrure. Si la structure chimique du cannabinoïde correspond à la « serrure » du récepteur, il agit comme une clé pour obtenir une réponse du récepteur.

C'est ce mécanique qui évite au corps de produire des quantités excessives de cannabinoïdes et c'est également cette caractéristique qui évite les overdoses mortelles. Avec le cannabis synthétique, cependant, ces cannabinoïdes reçoivent une forme générale qui leur permet de « forcer l'ouverture » de la serrure et de stimuler les récepteurs à un degré négatif ou dangereux.

Articles liés

Qu'est-Ce Que Le Système Endocannabinoïde ?

Cannabis Synthétique Comparé Au Naturel

Cannabis Synthétique Comparé Au Naturel

Maintenant que nous avons passé en revue les principes généraux du cannabis naturel et synthétique, il est temps de se pencher un peu plus sur les détails.

La Structure Chimique

Les cannabinoïdes synthétiques sont des agonistes des récepteurs cannabinoïdes. Cependant, ils ne sont pas identiques chimiquement aux cannabinoïdes naturels. La plupart sont solubles dans les graisses et sont composés d'entre 22 et 26 atomes de carbone. La plupart ont également ce qu'on appelle une « chaîne latérale » qui comporte quatre à neuf atomes de carbone saturés. L'affinité de liaison optimale pour CB1 semble être entre 5 et 8 atomes de carbone, un nombre plus élevé ne faisant que réduire l'activité ("Why does alkyl chain length matter," 2020). On ne sait pas grand-chose d'autre sur la pharmacologie détaillée (et la toxicité) des cannabinoïdes synthétiques, car très peu d'études formelles ont été menées.

Les cannabinoïdes naturels, cependant, comportent généralement 21 atomes de carbone, mais ce n'est pas toujours le cas. La longueur de la chaîne latérale peut également varier significativement. Cependant, cette variété de structure est comprise dans une certaine fourchette qui évite la survenue de tout effet gravement négatif.

Les Applications

Les cannabinoïdes naturels sont depuis longtemps consommés à des fins holistiques ou religieuses allant au-delà d'une « simple » relaxation. Ceci étant dit, des cannabinoïdes comme le THC sont également consommés à des fins récréatives.

Les cannabinoïdes synthétiques étaient à l'origine utilisés pour différentes raisons. La première était d'imiter les cannabinoïdes naturels à des fins médicales, en particulier par le passé quand la réforme du cannabis n'était pas encore un sujet légitime de discussion. D'autres étaient utilisés dans l'industrie et pour une consommation animale.

Tragiquement, le marché actuel des cannabinoïdes synthétiques a été créé très largement par des producteurs illégaux espérant vendre légalement leurs produits, même dans des régions où le cannabis est actuellement légal, mais sans aucun souci pour la sécurité ou la santé humaines. La plupart des cannabinoïdes synthétiques sont conçus pour être fumés, même s'il est possible d'en trouver sous forme comestible, comme dans des bonbons. Les oursons gélifiés sont un comestible populaire pour être porteur de cannabinoïdes synthétiques, souvent avec des résultats tragiques. Des gens sont morts après avoir consommé ce type de produits. Beaucoup se sont retrouvés à l'hôpital.

Les Effets Pharmacologiques

Certains composés synthétiques ont été produits en laboratoire afin d'imiter des cannabinoïdes naturels à des fins thérapeutiques. Aux États-Unis, l'autorité de régulation FDA a approuvé les substances de cannabis synthétique suivantes, uniquement disponibles sur ordonnance : Marinol (dronabinol), Syndros (dronabinol), et Cesamet (nabilone) ("FDA and cannabis: Research and drug approval process," 2020). Ces médicaments sont utilisés dans des conditions particulières et ne sont pas largement prescrits.

Au-delà de la puissance potentiellement plus élevée de ces produits, ces substances possèdent également une demi-vie potentiellement bien plus longue, ce qui entraîne des effets plus durables.

Les effets pharmacologiques du CBD naturel, du THC naturel et d'autres phytocannabinoïdes sont encore à l'étude. Alors que des essais cliniques complets émergent et que d'autres sont encore en cours, il nous reste encore à comprendre toute l'étendue des caractéristiques de chaque cannabinoïde. Cependant, la recherche actuelle pointe en direction d'un potentiel très encourageant.

Les Effets Secondaires Des Cannabinoïdes Synthétiques

Même s'il ne s'agit pas d'une liste exhaustive, voici quelques-uns des effets secondaires rapportés comme étant provoqués par des cannabinoïdes synthétiques :

  • Vertiges
  • Nausées et vomissements
  • Paranoïa
  • Mauvaise coordination
  • Essoufflement
  • Convulsions
  • Palpitations
  • Perte de connaissance
  • Mort

Sécurité

À moins que le cannabinoïde synthétique ingéré ne soit produit correctement dans un laboratoire pharmaceutique également certifié pour des applications médicales, tous les cannabinoïdes synthétiques devraient être considérés comme étant très dangereux. De plus, beaucoup sont mélangés avec d'autres substances et drogues dangereuses. Aux États-Unis, l'autorité de régulation Food and Drug Administration a même trouvé que ces produits contenaient un raticide appelé brodifacoum, qui est ajouté car censé « rallonger » les effets. Voilà pourquoi ces produits peuvent provoquer des maladies graves et même la mort.

La meilleure pratique et la plus sûre est de les éviter complètement. Ils ne sont pas régulés et généralement produits uniquement à des fins illicites par des entreprises n'ayant aucune considération pour la personne de ses consommateurs.

Le cannabis naturel, en revanche, présente un profil de sécurité bien moins inquiétant, même si la nature enivrante de l'herbe peut toujours augmenter les risques d'accidents de véhicule motorisé et peut provoquer des effets aigus et chroniques sur la santé ("Cannabis," n.d.).

Le Cannabis Synthétique Est-Il Vraiment Si Dangereux ?

Le Cannabis Synthétique Est-il Vraiment Si Dangereux ?

En bref, la réponse est oui. Les substances synthétiques produites en marge du système légal sont presque toujours dangereuses. Un des plus gros problèmes est que les producteurs présentent délibérément leurs produits comme étant légitimes.

Des cannabinoïdes contrefaits se sont retrouvés dans des comestibles, comme des bonbons, dans du hasch contrefait et bien sûr dans des liquides pour vapos pré-produits. Il y a eu d'innombrables rapports de consommateurs tombant malades ou même morts après en avoir consommé.

Heureusement, il existe des manières comme l'EZ Test THC de déterminer si un échantillon contient bien du THC. En quelques secondes, vous pouvez vous éviter le souci de consommer quelque chose de synthétique.

Le Cannabis Synthétique Peut-Il Être Bénéfique ?

Certains cannabinoïdes synthétiques peuvent être consommés dans le but d'améliorer la santé humaine. Il s'agit par exemple des médicaments cannabinoïdes légaux comme Sativex, pouvant être produit à partir de cannabinoïdes naturels ou synthétiques et d'Epidiolex, qui est produit uniquement à partir de CBD ou d'équivalents synthétiques ou de Cesament, aussi connu sous le nom de nabilone, qui est approuvé pour le traitement de troubles du mouvement comme la maladie de Parkinson.

Cependant, de nombreux patients préfèrent une médication non seulement avec des cannabinoïdes issus de sources naturelles, mais aussi avec des formules utilisant de multiples cannabinoïdes naturels et composantes du plant de cannabis, plutôt que de simples isolats.

La Meilleure Approche Est De Cultiver Votre Propre Cannabis

La Meilleure Approche Est De Cultiver Votre Propre Cannabis

Le meilleur moyen de vous assurer que votre cannabis soit naturel et sans additifs chimiques est de le cultiver vous-même. Cependant, cela peut aussi être dangereux si vous vivez dans une région du monde où cette pratique reste illégale. Pourtant, cultiver un petit plant ou deux est probablement moins dangereux que de risquer votre santé avec du cannabis synthétique acheté auprès d'individus peu fiables. Faites attention à vous.

Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. Cannabis. WHO | World Health Organization. - https://www.who.int
  2. FDA and cannabis: Research and drug approval process. (2020, October 1). U.S. Food and Drug Administration. - https://www.fda.gov
  3. Synthetic cannabinoids and 'Spice' drug profile. EMCDDA - https://www.emcdda.europa.eu
  4. Why does alkyl chain length matter? (2020, April 13) - https://www.caymanchem.com
  5. Presley, B.C., Jansen-Varnum, S.A., en Logan, B.K. (2013). Analysis of Synthetic Cannabinoids in Botanical Material: A Review of Analytical Methods and Findings. Forensic science review, 25 1-2, 27-46 - https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
Marguerite Arnold
Marguerite Arnold
Marguerite Arnold est une experte germano-américaine de l’industrie du cannabis. Elle couvre l’industrie en tant que journaliste, notamment pour les plus grands magazines de cannabis comme High Times et a écrit deux livres sur le sujet (jusqu’à présent). Elle évolue également dans le secteur en tant qu’entrepreneuse et consultante.