Découvrez le Psilocybe cubensis

Publié le :
Catégories : BlogChampignons Magiques

Découvrez le Psilocybe cubensis

Le Psilocybe cubensis est un vieil ami qui a embarqué bon nombre d'entre nous dans un voyage vers de lointaines contrées. Alors nous avons pensé qu'il était temps d'apprendre à mieux le connaître.

Le Psilocybe cubensis est considéré comme étant l'un des champignons magiques les plus populaires et les plus appréciés de notre époque dans le monde entier. Pour se plonger dans ce qui fait de ce champignon le roi parmi les rois, nous avons préparé ce petit aperçu pratique de cette merveille. Découvrez le Psilocybe cubensis !

Le Psilocybe cubensis est une espèce de champignon magique assez spéciale. Bien que connu le plus souvent sous son nom de Psilocybe, il est également connu sous les appellations de Stropharia caerulescens, Stropharia cubensis, Stropharia cyanescens ou même « champignon mexicain », même s'il pousse depuis des millénaires dans le monde entier.

De toutes ses excellentes caractéristiques, ce sont la facilité et la résistance (pour un champignon) avec lesquelles le Psilocybe cubensis pousse qui lui ont valu sa popularité. N'importe qui peut en cultiver avec très peu d'efforts.

L'HISTOIRE DU PSILOCYBE CUBENSIS

Les plus vieilles preuves estimées de l'existence de Psilocybe cubensis remontent à il y a 15.000 ans ! Des fouilles archéologiques dans la région Non Nak Tha en Thaïlande ont mis à jour des os de zébu parmi des restes humains. Le Psilocybe cubensis est bien connu dans la région et s'épanouit parmi le fumier de zébu. En 1992, Terrance McKenna a suggéré que la relation psychique et temporelle entre le bétail et les os humains sont une preuve définitive que le Psilocybe cubensis était connu des populations occupant cette région à l'époque.

Les tribus d'Amérique Centrale sont également bien connues pour leur consommation de champignons magiques, dans un but à la fois spirituel et récréatif. De nombreuses statues et représentations montrent l'importance des champignons dans les cultures aztèques et mixtèques. En fait, chaque tribu avait un dieu spécifiquement dédié aux champignons et autres enthéogènes. Le dieu mixtèque (Piltzintecuhtli) était même toujours représenté avec une paire de champignons dans ses mains. Malheureusement, la consommation de champignons a été durement frappée par l'invasion des colons hispaniques.

Comme mentionné précédemment, Psilocybe cubensis est parfois appelé le « champignon mexicain ». C'est en grande partie dû à la façon dont les champignons magiques sont entrés dans la culture occidentale grand public. Heureusement, les colons espagnols n'ont pas totalement réussi à éradiquer la consommation de champignons magiques tels que Psilocybe cubensis dans la région et leur consommation à été rapidement « redécouverte » par Gordon Wasson. En partant de là, un article a été publié dans le magazine LIFE à propos des champignons, ce qui a entraîné leur adoption rapide et populaire par les sociétés occidentales.

LE NOM

Premièrement, Psilocybe vient du grec ancien : les mots psilos (dénudé) et kube (tête) ont été combinés pour donner « psilocybe », soit littéralement « tête nue ». Il semble que cela soit une description de leur apparence.

Cubensis est une référence au lieu de la première découverte et documentation du champignon. Il a été identifié pour la première fois à Cuba en 1904 et on lui avait alors donné le nom Stropharia cubensis.

CARACTÉRISTIQUES DU PSILOCYBE CUBENSIS

Psilocybe cubensis

Pied : le pied du Psilocybe cubensis a une longueur de 4-15cm et une épaisseur de 0,4-1,5cm. Son épaisseur est en général constante tout le long du pied, mais parfois le pied est légèrement plus épais vers la base. Il est sec, lisse et blanc et peut également avoir une légère teinte jaune/jaune-marron. Quand le pied est meurtri, il prend une coloration bleue ou bleu-vert.

Chapeau : le chapeau du Psilocybe cubensi a un diamètre en général compris entre 1,5 et 8cm. Il a une forme de cloche quand il est jeune, mais change avec le temps et devient convexe, ou de forme plate. Il est lisse quand sec et devient visqueux quand il est mouillé. Pour ce qui est de la couleur, le chapeau peut fortement varier. Il est en général blanc avec un centre marron ou jaune, ou peut être entièrement jaune, ou même marron cannelle. La chair du chapeau est ferme et blanche et devient bleue ou bleu-vert quand elle est meurtrie.

Lames : les lames du Psilocybe cubensis peuvent être adnées à échancrées, ou sécédentes à libres.

Empreinte de spores : à l’œil nu, les empreintes de Psilocybe cubensis ont une couleur violet foncé-marron à noirâtre. Au microscope, les spores ont une taille de 11-17x7-12 microns, sont elliptiques, aux parois épaisses, lisses, avec un grand pore à germe apical. Les chrysocystides ne sont pas présentes sur la face des lames, cependant les cystides sont présentes.

DOSAGE DU PSILOCYBE CUBENSIS

Selon Albert Hoffman, la dose moyenne idéale pour un adulte est de 4-8 grammes de psilocybine, le principal composé actif du psilocybe cubensis.

Avec des champignons frais, l'échelle suivante est généralement acceptée et utilisée :

Trip léger : 5-10 grammes

Trip moyen : 15-25 grammes

Intense (pour les débutants) : 30-35 grammes

Pour ce qui est du dosage des champignons secs, c'est beaucoup plus difficile, car les champignons magiques sont en général composés à 90 % d'eau (selon les espèces). C'est pourquoi il n'existe aucun moyen fiable de créer une échelle comme pour les champignons frais. Essayer de doser des champignons magiques secs se fait à l'instinct et vient avec l'expérience et la connaissance de la variété particulière.

Et rappelez-vous : faites toujours très attention en consommant des champignons magiques ! Ils ont la capacité de révéler les vérités cachées à l'intérieur de nous-mêmes et peuvent grandement être influencés par l'humeur du moment. Assurez-vous toujours d'être dans un bon état d'esprit si vous voulez en consommer.

comments powered by Disqus