Blog
Bubble Hash
4 min

Comment Faire Du Bubble Hash

4 min
Headshop Products

Le bubble hasch est considéré dans le monde entier comme étant l’un des plus purs et meilleurs, et le mieux, c’est que ce n’est pas particulièrement compliqué à préparer !

Le hasch se trouve sous de nombreuses formes, mais peu d’entre elles peuvent égaler la pureté de qualité d’un bubble hash bien préparé. Comme le nom l’indique, le bubble hash fond et fais des bulles lorsqu’il est chauffé. C’est une indication de sa pureté et cela mène à des inhalations pures et une expérience des plus agréables. Cependant, un haschich qui brûle facilement est probablement de mauvaise qualité. Cela est dû à l’excès de matière végétale dans le haschich, donnant lieu à une fumée plus dure. Un philosophe a un jour dit :

« Ton pilon c’est d’la frappe que s’il est gras et qu’il fait des bulles » !

Nous discuterons ici des deux différentes méthodes de produire du Bubble Hash. Vous pourrez choisir la méthode qui vous plaira le plus. C’est parti !

méthode 1: FAIRE SON BUBBLE HASH À LA MAIN

Alors, comment est-ce possible de faire son propre stock de bubble hash ? Heureusement, ce n’est pas compliqué. Le processus de production du bubble hash demande de la précision, mais la différence en termes de qualité est phénoménale, il en vaut clairement la peine. En essence, la production de bubble hash implique l’isolation des trichomes de la matière végétale par le biais d’eau glacée, puis en le faisant passer au travers d’une série de tamis de plus en plus fins qui viennent les collecter. Il n’y a pas que les têtes qui peuvent être utilisées dans ce processus. Le bubble hash permet aux cultivateurs d’utiliser tous les « déchets de la plante », les déchets de tailles ou de manucure, et d’en récupérer les précieux trichomes qui sinon auraient fini en compost.

passer directement aux instructions

méthode 2: PRODUIRE DU BUBBLE HASH AVEC LE BUBBLEATOR B-QUICK

Produire son propre bubble hash, comme nous venons de la mentionner, fonctionne à la perfection, mais des produits ont été conçus pour faciliter encore plus le processus et le rendre moins salissant. Le Bubbleator B-Quick est une de ces machines qui couvre l’intégralité du processus. Cet appareil portable et simple d’utilisation est livré avec un thermomètre, un pyramid zipper bag, 3 sachets tamis différents, 2 sacs supplémentaires, et un sac récupérateur de cristaux. Le Bubbleator B-Quick fonctionne en faisant automatiquement tourner la matière végétale dans de l’eau et des glaçons, vous permettant d’économiser du temps et de l’énergie.

ARTICLE LIÉ
Comment Faire Du Hash De Haute Qualité Avec Le Bubbleator B-Quick

Vous vous êtes toujours demandé comment faire votre propre haschisch ? Vous ne savez pas quoi faire avec les restes de vos plantes ?

PRODUIRE SON PROPRE BUBBLE HASH

Si vous décidez d’employer la méthode manuelle (ce qui est aussi un très bon choix !), alors vous aurez besoin de plusieurs sacs comprenant des tamis de plus en plus fins. Plus vous utiliserez de sacs, mieux ce sera. Un grand nombre de sacs permet de récolter plus de trichomes, les tamis les plus fins récoltant du kief plus pur et de meilleure qualité. Le système Ice-O-Lator consiste en une série de sacs tamis conçus spécialement pour commencer par isoler les trichomes, puis les capturer en bout de chaine. Le système est basé sur le fait que les trichomes sont plus lourds que l’eau. Après avoir été vigoureusement mélangés à de l’eau et des glaçons, les trichomes se déposent au fond du premier sac et finissent pas être isolé. Les sacs tamis à micron plus faible sont ensuite utilisés pour capturer les trichomes tout en permettant à l’eau de s’échapper.

Chez Zamnesia, nous offrons deux versions du système Ice-O-Lator. Premièrement, l’édition spéciale voyage, extra-compacte, facile à stocker et parfaite pour être nomade. L’Ice-O-Lator Travel est parfait jusqu’à 25 grammes de matière végétale séchée. Pour transformer jusqu’à 200 g de matière végétale séchée, le petit sac Ice-O-Lator peut être utilisé. Ils sont disponibles en lots de 2 à 7 sacs aux tailles variables entre 220μm et 25μm. Pour produire du Bubble Hash, nous recommandons d’utiliser au moins deux sacs tamis, mais la qualité du hash augmente en parallèle du nombre de sacs utilisés.

Voir Le Produit

ÉQUIPEMENT

Pour produire votre propre réserve de bubble hash, vous aurez besoin de :

  • 2 grands seaux
  • Eau
  • Glaçons
  • Quelque chose pour remuer le tout
  • Déchets de taille de cannabis — plus la qualité est bonne, plus le produit final le sera
  • Plusieurs sacs tamis

INSTRUCTIONS

  1. Premièrement, prenez en compte la quantité de cannabis dont vous aurez besoin. En règle générale, 10 grammes de cannabis produiront 1 gramme de hasch, mais cela dépend largement de la qualité du matériel utilisé.

  2. Déposez vos déchets de taille dans l’un des seaux, et ajoutez les glaçons. Puis submergez d’eau froide.

  3. Munissez-vous d’un outil pour mélanger, et mélangez le tout pendant 15 minutes en faisant un mouvement circulaire.

  4. Préparez vos sacs tamis dans l’autre seau. Commencez avec le sac 25 μm. Placez-le dans le seau et le repliant sur les bords du seau. Répétez le processus avec les autres sacs dans un ordre ascendant.

  5. Versez soigneusement votre mélange dans le seau contenant les sacs, et laissez-la reposer pendant 15 minutes.

  6. Vient maintenant la partie où les sacs sont collectés un à un. Commencez par le sac intérieur; il devrait être votre sac de 220 μm si vous en avez acheté un. Retirez-le soigneusement de l’eau et égouttez-le bien. Réservez le sac après la vidange. La grande majorité de la matière végétale grossière devrait maintenant être enlevée. Répétez ce processus avec le reste des sacs, en les soulevant et en les vidant avec précaution.

  7. Vous verrez différents types de hasch commencez à se former dans chaque sac, la qualité s’améliorant au fur et à mesure que la taille des sacs diminue.

  8. Le dernier sac est celui qui demande le plus d’attention. Ici, il vous faudra être patient. Levez délicatement le sac, égouttez-le doucement afin que les minuscules trichomes ne s’écroulent pas. Ce sera votre hasch de meilleure qualité.

  9. Récupérez tous les trichomes de ce dernier sac et placez-le sur une surface plane pendant quelques heures. Une fois secs, vous vous retrouverez avec des trichomes de première qualité, prêts à l’emploi, ou prêt à être pressés et transformés en haschich

Comme nous l’avons démontré ci-dessus, le processus de production du bubble hasch est très simple. Vous n’aurez besoin que de quelques sacs pour un filtrage correct. Une fois en votre possession, à vous le haschich de première qualité en un rien de temps !

Écrivain de Zamnesia

Écrit par : Zamnesia
Occasionnellement nous avons des personnes qui contribuent à notre blog ici à Zamnesia. Ils viennent d’horizons et d’expériences très divers, rendant leurs connaissances inestimables.

De nos auteurs

Read more about
Headshop Products
Recherche par catégories
ou
Rechercher