Calendrier de culture pour l’Europe du Nord et du Sud

Pour cette saison de culture qui s’annonce, les cultivateurs d’herbe aux Pays-Bas et dans les pays voisins devront faire face aux défis de la culture dans un climat océanique. Nous avons créé ce calendrier comme une feuille de route spécifiquement pour les guerriers du cannabis en Europe du Nord.

CULTURE DU CANNABIS EN EUROPE DU NORD ET DU SUD

Calendrier De Culture Pour l’Europe Du Nord

Calendrier De Culture Pour l’Europe Du Sud

Zamnesia veut s’assurer que vous soyez pile dans les temps et que vous choisissiez les bonnes variétés pour produire des récoltes succulentes à chaque période de culture. Que vous viviez dans le nord ou le sud de l’Europe, laissez-nous vous aider à planter au bon moment pour une culture vigoureuse, et de gros rendements.

Choisir la bonne variété pour votre climat joue également un rôle important, et nous avons tout ce qu’il faut pour vous aider. En suivant ces recommandations générales, vous obtiendrez beaucoup de matos collant dans vos pots au moment de la récolte, tout en évitant une faible germination, une mauvaise végétation, des têtes pleines d’air, de faibles rendements, et des agents pathogènes redoutables.

CHOISIR UNE VARIÉTÉ APPROPRIÉE

Il va sans dire que différentes variétés de cannabis présentent différentes caractéristiques. Elles sont différentes en poussant, ont des bouquets différents, et un large éventail d’effets. Selon le climat de culture, la sélection des variétés implique bien plus que le phénotype, la saveur, et les effets. Les climats frais et humides avec des journées courtes exigent une sélection plus rustique qui fleurit rapidement, tandis que les régions côtières chaudes et humides peuvent supporter des variétés qui profitent beaucoup du soleil et fleurissent sur une plus longue période.

QUAND ACHETER VOS GRAINES

Que vous habitiez le Nord ou le Sud, ou que vous utilisiez un éclairage d’appoint pour prolonger la phase végétative, l’achat et la germination des graines est purement théorique. Vous pourriez vous y mettre au milieu de l’hiver et avoir des plantes assez grosses à mettre en extérieur une fois que les jours se rallongent, ou seulement germer le mois avant qu’elles ne soient dehors, juste pour avoir de l’avance. Cela dépend entièrement de l’espace de culture disponible. Et puis il y a les serres.

Pour le puriste qui veut suivre le calendrier que la nature a établi et qui vit en Europe du Nord, acheter ses graines à la fin avril pour une germination en mai assurera aux plantes une lumière abondante pour une bonne végétation.

Un mois plus tôt pour ceux qui vivent dans les climats du sud. Prévoyez du temps pour la livraison, achetez les graines prêtes à germer, car le reste de la nature se réveille en réponse au printemps ; achetez fin mars et début avril pour une germination en avril.

Participez au débat vieux comme le monde entre les cultivateurs en extérieur et les cultivateurs en intérieur : la pleine lune et la période de plantation ont-elles un effet sur la qualité des plantes ? Certains disent peu importe, le cannabis est une plante très vigoureuse et qu’elle poussera en toutes circonstances. D’autres prétendent que planter 4 jours à une semaine avant une pleine lune augmente le taux de germination et produit une plante plus robuste avec une croissance plus vigoureuse. Si vous avez la place, essayez de comparer des plantes germées 1 semaine après la pleine lune à d’autres qui ont germé 1 semaine avant. Même sous lampes. Développez votre propre savoir-faire.

CLIMATS DU NORD - LATITUDES NORDIQUES FROIDES

Les climats du Nord se caractérisent par des températures moyennes plus fraîches, des journées plus courtes, et des saisons de culture plus courtes. Un certain nombre de variétés de cannabis ont été développées pour s’épanouir dans les milieux difficiles du Nord. Les variétés à floraison courte ou à floraison automatique peuvent être prêtes à être récoltées beaucoup plus tôt que de nombreuses variétés photopériodiques standard.

Avec de l’air plus frais et un ensoleillement moins évaporatif, les variétés ayant une résistance plus élevée aux moisissures atteindront leur pleine maturité avec une plus faible vulnérabilité. Les variétés ayant un héritage de **montagnes et une tolérance naturellement élevée au froid feront également mieux que celles ayant un héritage tropical.

VARIÉTÉS SUGGÉRÉES POUR LA CULTURE SOUS LES CLIMATS DU NORD

Les indicas et les variétés à dominance indica sont vos amis en Europe du Nord, tout comme les variétés autofleurissantes. Depuis la dispersion du cannabis, il y a plus de 12 000 ans, les indicas ont développé des caractéristiques génétiques dictées par leur évolution dans des régions montagneuses fraîches aux hivers précoces, puis intenses, et aux étés courts.

Les variétés autofleurissantes présentent de nombreux avantages, l’un d’entre eux c’est une récolte supplémentaire chaque année, grâce à la génétique ruderalis. Cette sous-espèce a évolué en Asie centrale, où la tolérance au froid et les possibilités de propagation précoce étaient un avantage distinct. Les indicas autofleurissantes ont deux points forts ; la tolérance au froid et la génétique à floraison rapide.

CLIMATS DU SUD - INTÉRIEUR CHAUD ET SEC, ET CLIMATS CÔTIERS CHAUDS, HUMIDES ET PLUVIEUX.

Les climats du sud se caractérisent par des températures moyennes plus chaudes, des journées plus longues et des saisons de cultures plus longues. À l’origine, le cannabis a évolué dans ces types de climats avant de se propager dans le monde entier. Il y a quelque chose d’intrinsèque dans la génétique du cannabis qui le fait s’épanouir sous les climats chauds, ensoleillés et humides.

Toutes les espèces de cannabis réagiront très bien sous des climats plus chauds et plus ensoleillés. Les variétés qui ont besoin d’une longue saison de croissance pour atteindre leur maturité peuvent être cultivées avec plus de succès quand vous vous rapprochez de l’équateur. Les cultures en milieu humide ou pluvieux bénéficieront aux variétés résistantes aux moisissures. La chaleur veut toujours dire plus d’insectes, donc les variétés avec une combinaison de résistance aux agents pathogènes et aux insectes sont toujours les moins gênées.

VARIÉTÉS SUGGÉRÉES POUR LA CULTURE SOUS LES CLIMATS DU SUD

Les cultivateurs dans des microclimats chauds et secs pourront vraiment cultiver ce qu’ils veulent. La plupart des sativas sont très tolérantes à la lumière directe du soleil, où d’autres espèces seront plus performantes à l’ombre. Les hybrides contemporains à dominance sativa peuvent être cultivés avec tous les avantages des sativas, avec un temps de floraison nettement plus rapide. Les autofleurissantes s’étireront et se rempliront davantage l’espace sous une lumière du soleil plus intense et des jours plus longs. Toutes les espèces montrent généralement une taille et un volume plus grands, avec plus d’étirement pendant la végétation.

Les microclimats humides des côte sud bénéficient de beaucoup de soleil. L’humidité peut être problématique, surtout pendant la floraison, lorsque l’épaississement des fleurs peut devenir sensible à la moisissure et à d’autres pathogènes. La résistance à la moisissure est habituellement une caractéristique de production de beaucoup de résine, ce qui a l’avantage supplémentaire de fournir une résistance aux parasites. Choisir des variétés résistantes à la moisissure préviendra le déchirement de voir de la pourriture sur les têtes, surtout dans les régions qui reçoivent de la brume de mer, du brouillard, et des précipitations régulières.

QUAND C’EST LE MOMENT OU PAS LE MOMENT ?

Le rallongement artificiel de la période de lumière du jour des plantes cultivées en extérieur avec de l’éclairage complémentaire jusqu’à 18 heures signifie que lorsque le printemps arrive, les plantes seront déjà très avancées et, dans certains cas – lorsqu’il y a de l’espace disponible - peuvent atteindre 5-10 mètres de hauteur. Ce n’est pas pour tout le monde, car cela dépend des lois du pays et de savoir si l’on a l’espace ou les installations nécessaires pour le faire. Mais c’est toujours bon de rêver – hummm, des arbres de dix mètres !

QU’EST-CE QUI EST TRANSPARENT ET BIEN UTILE ?

Un petit mot sur les serres. Les serres, surtout si la loi vous permet de cultiver de l’herbe, peuvent être le meilleur des deux mondes, intérieur et extérieur. La serre peut être votre meilleur ami lorsque vous avez besoin de protéger vos trichomes contre les intempéries et les changements climatiques immédiat, tout en nécessitant la photopériode. Les serres sont particulièrement bienvenues comme installation sous les climats du nord. Même si c’est également le cas dans le sud, cela peut être problématique de les rafraîchir au plus fort de l’été.

Calendrier De Culture Du Cannabis D'extérieur En Europe Du Nord

Cultiver du Cannabis en Extérieur

Tous les cultivateurs de cannabis en extérieur s’appuient sur des données climatiques et prévisions météorologiques précises pour planifier une culture de la graine à la récolte. Pour cette saison de culture qui s’annonce, les cultivateurs d’herbe aux Pays-Bas et dans les pays voisins devront faire face aux défis de la culture dans un climat océanique. Nous avons créé ce calendrier comme une feuille de route spécifiquement pour les guerriers du cannabis en Europe du Nord.

FÉVRIER

  • Durée du jour : 9,05 – 10,47 heures

  • Température moyenne : 2,5 °C

Le mois de février est bien trop froid et sombre pour se précipiter en extérieur et commencer à semer des graines en terre. Les températures seront proches des gelées en journée et peuvent tomber dans le négatif la nuit. Les tableaux climatiques sur internet vous indiqueront que vous pouvez vous attendre à environ 10 heures de lumière ce mois-ci. En réalité, vous ne verrez pas beaucoup le soleil à travers les nuages. Il y a toujours un risque significatif de chutes de neige. C’est le mois pendant lequel vous devez faire vos recherches sur les génétiques de graines de cannabis, sur les prévisions météorologiques, tout en rassemblant vos fournitures. La plupart des produits essentiels, comme la terre et les engrais, peuvent être achetés en ligne. Mais il pourrait falloir attendre quelques semaines, le temps que toutes les livraisons arrivent.

MARS

  • Durée du jour : 10,51 – 12,52 heures

  • Température moyenne : 4,7 °C

Il fait toujours trop froid en extérieur. Et probablement assez nuageux la plupart du temps. Mais vous pouvez lancer les cultures comme un pro en intérieur. Vous devriez à présent être en possession de tous les éléments essentiels à la culture en extérieur. Avec un investissement minimal, vous pouvez acheter une lampe CFL et un réflecteur pour lancer les jeunes pousses en intérieur. Peu importe si vous cultivez à partir de la graine ou en utilisant des clones issus d’une source de confiance, c’est toujours une bonne chose d’enraciner les plantes avant de les passer en extérieur.

Mars: Lancer Les Jeunes Pousses En Intérieur

AVRIL

  • Durée du jour : 12,56 – 14,48 heures

  • Température moyenne : 8,2 °C

Au milieu du mois, quand la durée journalière de lumière du soleil augmente à environ 14 heures, vous pouvez commencer à déménager les plants en extérieur dans des pots de 10-20 L. Les températures seront au mieux d’à peine dix degrés, donc seuls les plants les plus forts survivront si tôt en extérieur. Des variétés à autofloraison robustes sont définitivement la meilleure option. La Blue Cheese Automatic par RQS, ou la Early Skunk par Sweet Seeds sont des variétés précoces et résistantes au froid.

Alors que de robustes hybrides à photopériode comme la Durban Poison par Sensi Seeds ou la White Critical Express par Kalashnikov Seeds recevront assez de lumière du soleil pour une vigoureuse croissance végétative, les sativas à floraison tardive sont à éviter, car la saison de culture n’est pas assez longue sous ces latitudes nordiques. Les variétés à l’ancienne Holland’s Hope et Early Girl donneront de bonnes performances dans une serre. Mais si vous voulez avoir de l’herbe de très haute qualité, il va vous falloir être un peu plus patient.

MAI

  • Durée du jour : 14,52 – 16,20 heures

  • Température moyenne : 12,3 °C

Les puristes peuvent faire germer les graines et les lancer sur un rebord de fenêtre ensoleillé. Alors que la durée du soleil atteint 15 heures et que les températures restent constamment au-dessus de dix degrés, il est enfin temps dans la plupart des cas de faire pousser en extérieur. Les variétés à floraison rapide seront toujours le meilleur choix. La Classic Skunk et la Northern Lights par Zamnesia Seeds sont des choix solides. Autrement, vous pouvez lancer une excellente super auto comme la Royal Gorilla Automatic par RQS, ou la Devil Cream Auto par Sweet Seeds.

Mais si vous avez démarré en intérieur, mai est le mois pour endurcir les plants et les déménager. Commencez par rempoter dans de grands récipients finaux de 10-20 L. Utilisez votre lumière artificielle pour compléter les heures de lumière naturelle du soleil. Utiliser des pots vous permet de déplacer les plants en intérieur et en extérieur. À la fin du mois, ils sont prêts à pousser de manière permanente en extérieur.

Mai: Faire Germer Les Graines

JUIN

  • Durée du jour : 16,22 – 16,38 heures

  • Température moyenne : 15,2 °C

Avec un peu de chance, les températures seront supérieures à quinze degrés et, avec le solstice d’été le 21, la lumière du soleil atteindra des sommets à 16 heures et 38 minutes. Les autos germées en mars/avril seront prêtes à la récolte pendant ce mois-ci. Si elles sont été protégées de la pluie, les têtes seront d’une qualité respectable et des rendements décents peuvent être attendus. Les variétés à photopériode seront tranquillement en période végétative et auront suffisamment de temps pour pousser à une grande taille et donner de lourds rendements.

JUILLET

  • Durée du jour : 16,37 – 15,29 heures

  • Température moyenne : 16,9 °C

Les autos fleurissant au soleil et démarrées en mai seront prêtes à être récoltées ce mois-ci. Vous pourriez potentiellement être en train de récolter votre deuxième récolte si vous planifiez bien et choisissez les bonnes génétiques. La plupart des variétés à photopériode seront toujours en croissance végétative et il pourrait être temps de faire de la taille et du palissage si les plants commencent à se transformer en arbres. Les températures au-dessus de 20 °C et les 15 heures et plus de soleil sont de bonnes conditions pour la culture du cannabis.

Juillet: Les Plants Commencent À Se Transformer En Arbres

AOÛT

  • Durée du jour : 15,26 – 13,37 heures

  • Température moyenne : 16,7 °C

Les variétés à photopériode vont lentement commencer à faire la transition vers la phase de floraison ce mois-ci. Et si vous avez lancé vos autos un peu tard, pas d’inquiétude : vous aurez toujours le temps d’en finir la floraison ce mois-ci. À la fin du mois, vous serez de retour à environ 13,5 heures de soleil par jour. Ce n’est pas un cycle 12-12 lumière-obscurité parfait et c’est la raison pour laquelle les variétés à photopériode mettent beaucoup plus longtemps pour fleurir en extérieur. Si vous avez une serre, vous pouvez les couvrir avec des matériaux opaques pour réduire les heures naturelles d’ensoleillement et accélérer la floraison.

SEPTEMBRE

  • Durée du jour : 13,34 – 11,39 heures

  • Température moyenne : 14,2 °C

Si vous ne l’avez pas déjà fait, c’est le moment de construire un abri simple pour les plants de cannabis en mi-fin de floraison. Les pluies abondantes ne sont pas rares en septembre. La lumière du soleil diminuera de 13 heures et 34 minutes à 11 heures et 39 minutes en 30 jours. Surveillez bien les menaces sur les têtes. L’humidité élevée et les températures en baisse à peine au-dessus de dix degrés peuvent provoquer des moisissures sur les têtes. Il vaut mieux récolter un peu tôt que risquer de perdre les cultures. Les plants à photopériode devraient être récoltés à la fin du mois. Septembre est potentiellement le mois de la troisième récolte avec les autos. Les variétés automatiques germées en juin/juillet seront certainement prêtes.

Septembre: Les Plants À Photopériode Devraient Être Récoltés

OCTOBRE

  • Durée du jour : 11,35 – 9,38 heures

  • Température moyenne : 10 °C

Vous feriez bien d’être proche de l’arrivée si vous êtes toujours en train de faire pousser aussi tard dans l’année. Les températures seront au mieux à 10 °C et la lumière du soleil disparaît bien vite. Arrivé à Halloween, les heures de lumière du soleil repasseront sous la barre des dix heures. Passez à la récolte et à la taille dès que vous le pouvez. L’hiver arrive ! Novembre, décembre et janvier sont les mois pendant lesquels vous ne pouvez qu’hiberner en savourant vos réserves.

CALENDRIER DE CULTURE POUR L’EUROPE DU SUD

Le cannabis, comme la plupart des plantes sur terre, germe et commence sa croissance au début du printemps. Astronomiquement parlant, peu importe la date du calendrier, le printemps est supposé commencer vers la pleine lune de mars ou l’équinoxe de printemps.

Cela ne veut pas dire que le printemps donne son feu vert du genre « planter quelques graines et c’est parti » partout en même temps. Quand le cannabis germe trop tôt, ou quand les heures d’ensoleillement sont encore en dessous de 12 heures, les graines germeront quand même, puis montreront le sexe tôt et continueront à pousser pour devenir de belles plantes. Cependant, au stade important de la floraison, les têtes seront pleines d’air, mal formées, et auront des rendements décevants. Il est tentant d’essayer de prendre de l’avance en plantant plus tôt, mais cela se termine souvent par une déconvenue.

Bien que frustrant, il est préférable d’attendre plus tard dans la saison jusqu’à ce que la lumière du jour soit au moins de 12 heures. Vous aurez une plante un peu plus petite, mais avec un rendement beaucoup plus élevé et des têtes beaucoup mieux formées.

FÉVRIER

  • Durée d’ensoleillement : 9 h 50-11 h 02

  • Température moyenne : 3–13 °C

En février, les journées sont trop courtes et les températures encore trop froides pour une germination naturelle. Si vous avez une serre et de l’éclairage complémentaire, c’est un bon moment pour faire germer. Une fois que les plantes sont fixées et bien enracinées, elles seront prêtes à être mises en extérieur pour se fortifier une fois que le temps commencera à se réchauffer et que les journées seront plus longues.

Février devrait être consacré à la préparation des pots ou à rectifier ou pailler le jardin bio. Les graines peuvent être achetées en vue de la prochaine saison de culture. N’oubliez pas de lire les statistiques du sélectionneur pour vous garantir une variété adaptée à votre situation.

MARS

  • Durée d’ensoleillement : 11 h 05-12 h 34

  • Température moyenne : 5–16 °C

Il est temps de commencer à faire germer vos graines. Un éclairage complémentaire est encore nécessaire pour assurer des journées de plus de 12 heures. Si vous avez des plantes mères, il est temps de commencer à les préparer et à faire des clones. D’ici la fin du mois, il sera temps de mettre les clones en extérieur pour profiter des longues journées.

Si vous prévoyez d’échelonner un certain nombre de variétés autofleurissantes pour plusieurs récoltes au cours des prochains mois, commencez votre premier groupe dès maintenant ; elles seront prêtes de mi à fin mai.

AVRIL

  • Durée d’ensoleillement : 12 h 37-13 h 59

  • Température moyenne : 8–19 °C

Une journée d’ensoleillement de plus de 12 heures signifie qu’il n’y a plus besoin d’éclairage artificiel. Les plants germeront dans leurs pots et commenceront leur phase végétative en extérieur. Une fois que la première série de vraies feuilles émerge, la croissance est perceptible quotidiennement. En plaçant les plants dans un endroit qui reçoit un maximum de lumière du soleil par jour et une bonne circulation d’air, vous leur garantirez une croissance optimale et une bonne santé. Commencer la pulvérisation hebdomadaire avec un insectifuge naturel comme de l’huile de neem pour contrôler les prédateurs. Les variétés autofleurissantes plantées maintenant seront prêtes de la mi-juin à la fin juin.

MAI

  • Durée d’ensoleillement : 14 h 02-15 h 06

  • Température moyenne : 13–23 °C

Les plants seront maintenant heureux et profiteront des journées plus longues et des températures plus chaudes. La croissance s’accélérera, la taille des feuilles s’agrandira et le volume des plantes augmentera. Vérifiez l’humidité du sol plus souvent ; plus les plantes sont grosses, plus elles demanderont d’eau par jour.

La germination des variétés autofleurissantes signifie maintenant 3 mois de conditions de culture idéales. Elles atteindront leur plein potentiel génétique et seront prêtes de la mi-juillet à la fin juillet. Les autos plantées en mars seront prêtes pour la récolte dès maintenant.

JUIN

  • Durée d’ensoleillement : 15 h 08-15 h 23

  • Température moyenne : 14–28 °C

Maintenant, nous sommes pile au bon moment. La lumière du soleil est à son maximum, les jours sont les plus longs et les températures se situent dans la plage de culture idéale du cannabis. La végétation sera en pleine forme. Vérifiez plus souvent la teneur en humidité du sol, car l’évaporation et la transpiration sont à leur maximum. Les jardiniers qui pratiquent l’agriculture biologique et le semis direct devraient arroser avec du thé composté et d’autres compléments dès maintenant.

Vérifiez la température du sol, surtout pour les pots en plastique, à mesure que les journées deviennent plus longues et plus chaudes. Utilisez une toile d’ombrage ou du en carton pour protéger les parois du pot et assurez-vous qu’il y ait du paillis sur le dessus. Les substrats trop chauds favorisent la pourriture des racines et leurs nuisibles, et une croissance lente. Les plants peuvent montrer des signes de stress comme un dépérissement, un développement lent, et des problèmes de nutriments. Une mauvaise santé des plantes peut attirer des nuisibles indésirables.

JUILLET

  • Durée de la journée : 15 h 22-14 h 39

  • Température moyenne : 17–31 °C

Toujours dans la bonne période. La durée d’ensoleillement commence à raccourcir, mais les températures resteront encore élevées. Les variétés à floraison précoce et féminisées commenceront à montrer des pistils. Les plantes photopériodiques régulières peuvent aussi commencer à montrer leur sexe. Identifiez et enlevez les mâles, ou isolez-les si vous allez faire de la reproduction. Continuer à vérifier l’humidité et la température du sol et gardez les méthodes de lutte antiparasitaire. Les autos germées en mai seront prêtes à être récoltées ou à être encore engraissées dans les derniers stades de maturité.

AOÛT

  • Durée d’ensoleillement : 14 h 39-13 h 35

  • Température moyenne 17–31 °C

Les variétés autofleurissantes plus longues plantées en mai seront prêtes à être récoltées dès maintenant. Les cultivars à floraison rapide s’étofferont en grande partie. Les plantes photopériodiques régulières auront maintenant leur sexe complètement établi et présenteront de petites grappes de fleurs avec de nombreux pistils à chaque nœud. Une différenciation aura lieu avec les variétés à floraison plus longue. Les nœuds commenceront à s’échelonner au lieu d’être symétriques par rapport à la tige. Les extrémités des branches remontent, où la tête principale se forme et commence à se remplir. Elles se préparent pour la période de floraison à ce stade.

Il est encore temps d’obtenir une récolte raisonnable d’autofleurissante si vous plantez maintenant. Les plants seront plus petits que ceux plantés avant l’été, mais pas décevants.

SEPTEMBRE

  • Durée d’ensoleillement : 13 h 30-11 h 54

  • Température moyenne : 14–26 °C

Beaucoup de variétés à floraison plus rapide et féminisées seront prêtes à être récoltées entre le milieu et la fin du mois. La période de floraison pour les variétés régulières est bien avancée et les plants pourraient doubler ou même tripler de taille au cours des deux prochains mois. Les têtes approchent de leur taille potentielle, mais doivent encore se remplir correctement. Les arômes commencent à se développer et les trichomes prolifèrent rapidement sur les calices et les feuilles résineuses. Les variétés à haut rendement auront besoin d’un tuteurage pour soutenir les lourdes têtes.

À la fin du mois, les plants plus gros peuvent voir leurs têtes supérieures plus matures récoltées, ce qui permet une plus grande pénétration de la lumière dans les parties inférieures de la plante. Une récolte en plusieurs étapes sur des plants plus gros permettra une maturation et une qualité uniforme des têtes.

C’est le moment d’être vigilant pour les agents pathogènes, avec les pluies saisonnières de la fin de l’été. Au fur et à mesure que les têtes grossissent, elles peuvent devenir sensibles à des maladies comme le Botrytis si elles restent trop longtemps mouillées.

OCTOBRE

  • Durée d’ensoleillement : 11 h 51-10 h 56

  • Température moyenne : 11–21 °C

C’est le mois où les choses deviennent vraiment excitantes. Les calices commencent à bien s’engraisser et les pistils commencent à changer de couleur et à mourir. Les trichomes commencent à gonfler vers la maturité et les parfums n’ont jamais été aussi forts. Les variétés pourpres et bleues deviendront plus foncées à mesure que le temps se refroidira. Les feuilles épuisées des parties inférieures des plants jaunissent, flétrissent, et tombent.

La plupart des variétés seront prêtes au milieu ou à la fin du mois. Surveillez la couleur des trichomes de près pour avoir une indication du moment de la récolte.

La dernière récolte d’autofleurrissante de l’année sera fera maintenant. À moins d’avoir une serre et un éclairage complémentaire, ne plantez plus d’autos.

NOVEMBRE

  • Durée d’ensoleillement : 10 h 23-9 h 17

  • Température moyenne : 6–16 °C

Les variétés à longue maturation landraces ou sativas, comme les Haze, seront prêtes à être récoltées ce mois-ci. L’attente et la patience seront récompensées lorsque vous démembrerez des arbres géants avec un sourire de fou et un sentiment de satisfaction.

Vérification de l’âge 18+

Avez-vous 18 ans ou plus ? Le contenu de Zamnesia.fr ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays. Notre boutique en ligne est conforme aux lois néerlandaises.

En cliquant sur Entrée, vous confirmez que vous avez 18 ans ou plus.