Blog
Les Techniques HST Et LST Pour Le Palissage Du Cannabis
6 min

Les Techniques Hst Et Lst Pour Le Palissage Du Cannabis

6 min
Growing Seedshop

Le palissage du cannabis peut améliorer performances et rendements. Le high stress training et le low-stress training sont deux styles de manipulation du cannabis pour donner de meilleurs résultats en intérieur comme en extérieur. Découvrez en plus sur ces techniques au sein de l’article ci-dessous.

Appliquer les méthodes de palissage aux plants de cannabis peut améliorer les rendements finaux de manière considérable. Des plants à autofloraison arrivant à peine au genou, méticuleusement attachés, aux énormes plantes de 3 mètres de haut contrôlées par de larges treillis, le palissage du cannabis est efficace.

Quelle est la meilleure manière de palisser son cannabis pour en améliorer les performances ? Eh bien, premièrement, rendons hommage au cannabis en lui-même. Cette plante est virulente quelle que soit la variété. Rendre de nouveau visite à une plante précédemment ravagée par les sauterelles pour découvrir qu’elle est désormais étouffée par une nouvelle croissance des plus saines est la preuve même de la nature solide du cannabis.

Le Palissage Du Cannabis: Lst Vs. Hst

Le Palissage Du Cannabis : LST VS. HST

Malgré sa nature vigoureuse, un peu d’amour vache donner lieu à une réponse très positive de la part du cannabis d’un tas de manières. Au plus simple, le low-stress training ou LST expose autant de surface foliaire que possible à la lumière durant la croissance, puis, durant la floraison, autant de têtes que possible. En intérieur comme en extérieur, c’est là où la lumière directe frappe que la croissance végétale optimale a lieu. Comme son nom le laisse supposer, la méthode du LST n’est pas dure pour les plantes et n’augmentent généralement que très peu la durée totale de culture.

La méthode high-stress training ou HST peut sembler traumatique et contre-productive, mais administré un stress contrôlé peut permettre aux plantes de stimuler une très forte croissance en réponse. Dans un sens purement pratique, le palissage peut aussi permettre d’économiser de l’espace, de nombreuses variétés peuvent se retrouver hors de contrôle très rapidement si on ne les gère pas. Le HST peut étendre la période de culture requise de manière significative selon les méthodes utilisées et leur fréquence. Après tout, les plantes demandent autant de temps pour redistribuer les hormones de croissance aux parties de la plante qui en ont besoin.

Le cannabis n’a pas de méthode préférée. Il n’est pas vraiment question de quelle méthode sera la meilleure, mais plutôt quelle méthode a été prouvée comme la meilleure selon votre situation. Le cannabis aime parfois l’attention contrintuitive, récompensant son cultivateur d’un tas de têtes puissantes qu’il aime tant.

Lst : La Technique Du Low-Stress Training

LST : LA TECHNIQUE DU LOW-STRESS TRAINING

Le Lst Simple

Pour les cultivateurs pressés par le temps, ou les débutants qui souhaitent comprendre la nature du cannabis, tordre un jeune plant pour l’allonger de manière horizontale pour qu’il continue sa croissance ainsi est le LST le plus basique. Toutes les branches latérales viendront se développer à une taille similaire, et le calice principal se tordra autour de l’articulation de la canopée.

Pour aller plus loin, toutes les nouvelles croissances devront être attachées pour être aussi plates que possible. Cela interrompt la nature de dominance apicale du cannabis, promouvant ainsi une croissance égale de tous les nœuds. De la même manière, durant la floraison, les têtes seront plus homogènes en termes de taille, plutôt que de présenter un calice dominant avec de plus petites têtes satellitaires. Les plants finissent par être plats et unies, et prennent peu de volume tout en tirant le maximum de l’empreinte luminescente.

Le Supercropping

Les cultivateurs d’extérieur savent qu’un plant de cannabis ayant subi des dégâts moyens durant une tempête peut montrer une capacité de récupération spectaculaire. Les branches tordues et les calices pliés se redressent d’eux-mêmes et se dressent fièrement vers le soleil.

Le supercropping en intérieur imite ce genre de dégâts légers. En pliant physiquement le bout des branches supérieurs à 90°, on obtient deux effets. Les têtes inférieures se développeront bien plus grâce au surplus de lumière, augmentant ainsi le volume global de têtes. De plus, les têtes tordues répondent avec plus de vigueur alors que la plante se presse de réparer les dégâts.

Histoire liée à ce sujet

Super Cropping : Tout Ce Que Vous Devez Savoir

En tenant la branche choisie entre votre pouce et votre index, appliquez une légère pression et faites rouler la branche d’avant en arrière. Alors que la base se ramollit, pliez délicatement le tout à l’horizontale. Ne la brisez pas, encouragez-la fermement. En quelques jours, une impressionnante cicatrice se fera connaître.

Le Screen Of Green

Le screen of green, ou ScrOG est le low-stress training poussé à son apogée. Une taille et un palissage précoce produisent des plantes buissonneuses. Un filet de plastique ou de métal est adapté au niveau de la canopée et toutes les nouvelles croissances viennent s’y plier. Le temps de croissance est allongé et les plants sont taillés et palissés pour former une couche de cannabis bien plane. Toute croissance en dessous de la canopée est retirée afin de laisser libre passage à la circulation de l’air en son dessous, et chaque centimètre carré de lumière disponible est utilisé. La canopée plate tire le maximum de la lumière disponible et les têtes sont uniformes et se développent sur chaque nœud.

Le Hst : Les Techniques De High-Stress Training

LE HST : LES TECHNIQUES DE HIGH-STRESS TRAINING

Le Topping Et Le Fimming

Le topping comme le fimming permet de se débarrasser des matières organiques afin de produire une plante plus buissonneuse avec plus de sites de fleurs, plus proches de la source de lumière.

Le topping implique de se débarrasser des nouvelles croissances à la tête de la plante, puis plus tard, des branches latérales. Les deux branches sous la taille se développeront plus en longueur pour former des fleurs principales, et les branches inférieures pourront se développer pour s’approcher de la canopée. Le topping des branches latérales fait la même chose pour créer un buisson plutôt qu’une silhouette classique type arbre de Noël.

Histoire liée à ce sujet

Étêtage, Taille Apicale, Topping : Tout Ce Que Vous Devez Savoir

Là où le topping se débarrasse des nouvelles croissances sur la partie supérieure, le fimming coupe la nouvelle pousse en deux. Cela ralentit la nouvelle pousse, car moins de matière foliaire peut absorber la lumière, ce qui permet aux branches de se développer plus en longueur et de se rapprocher de la canopée.

Le Mainlining

Si vous souhaitez seulement cultiver de grosses têtes sans têtes secondaires ni têtes popcorns, le mainlining est probablement fait pour vous. Les plantes sont taillées un certain nombre de fois pour créer un certain nombre de branches principales. Tailler 3 fois donnera 8 branches principales (4 fois = 16 et 5 fois = 32), qui seront attachées pour les garder séparées. Toute nouvelle poussée en dessous du site de tête primaire sera retirée (on parlera d’étêtage) afin que la plante puisse concentrer toute son énergie dans la production de larges calices.

En extérieur, le mainlining finit par donner lieu à des plantes avec d’énormes canopées, toutes les feuilles et fleurs au sein de la plante étant retirées. Les plantes ne produiront que de grands calices bien espacés sur la canopée et pas de pousses secondaires, ce qui simplifie grandement la récolte et la manucure.

Histoire liée à ce sujet

Main-lining Du Cannabis: Tout Ce Qu’Il Faut Savoir

La Défoliation

Méthode de high-stress training la plus certainement controversée, la défoliation varie en intensité d’un cultivateur à l’autre. La défoliation implique de retirer les feuilles au moins une fois durant la croissance, puis une fois ou plus durant le début de la floraison. Les grandes feuilles en éventail seront retirées durant la croissance pour encourager une plus forte croissance de la part de la plante. Puis, d’autres grandes feuilles seront retirées juste avant le passage en 12–12 de l’éclairage déclenchant la floraison, puis à nouveau durant les premières semaines de la floraison. Durant la croissance explosive due à la floraison, les plantes répondent en produisant plus de calice pour palier à la perte de capacité de photosynthèse.

En intérieur comme en extérieur, le palissage du cannabis donne des résultats très satisfaisants. La qualité des têtes est accrue, on trouve peu ou prou de tête à la qualité en dessous de la moyenne. Les espaces de culture sont plus optimisés et produisent plus de têtes par watt de weed de meilleure qualité. Aucun cannabis de qualité n’est de nos jours cultivé sans intervention et est à la place soumis à des combinaisons de techniques de palissage dans le but d’améliorer les performances et les rendements. Le high-stress training comme le low-stress training permettent de tirer le meilleur du cannabis.

Electric Wombat

Écrit par: Grant Robinson
Artiste et Auteur, Grant Robinson est un cultivateur pro avec une passion pour le plein air. Quand il n’est pas en train de jardiner, il travaille son art, profite de la nature avec son chien ou fabrique même ses propres habits !

De nos auteurs

Read more about
Growing Seedshop
Recherche par catégories
ou
Rechercher