Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Qu'est-Ce Que La Salvia Divinorum?

Formule chimique Salvia

La Salvia divinorum est une drogue psychoactive inimitable. Cette puissante plante psychédélique est originaire des humides forêts tropicales montagneuses du Mexique et appartient au genre Sauge. En fait, "Salvia divinorum"veut à peu près dire "Sauge des Devins,", ce qui souligne les caractéristiques et l'importance spirituelle de la drogue dans les communautés indigènes du Mexique. Parmi les nombreuses espèces de Salvia, seule la Salvia divinorum contient le composé actif Salvinorine A qui est responsable des effets psychologiques.

La Salvia est fascinante comparée aux autres susbtances psychoactives car ses propriétés sont très différentes des autres drogues telles que les champignons ou le LSD. Alors que de nombreux composés psychoactifs sont classés dans la catégorie des alcaloïdes, la salvinorine A est une substance chimique pure qui induit des effets intenses, parfois même effrayants pour la plus petite dose mesurée. La salvinorine A agit sur des récepteurs opioïdes différents des autres substances psychédéliques. Ceci le place donc sa propre catégorie. En un mot, la Salvia est très puissante et devrait donc être respectée.

Histoire culturelle et chamanique de la Salvia Divinorum

Salvia Divinorum

La Salvia Divinorum vient des régions reculées des montagnes Sierra Mazateca d'Amérique du Sud. Chez les Indiens qui vivent dans cette région, la Salvia Divinorum est considérée comme une plante sacrée et elle est utilisée dans des rituels chamaniques.

Maria Sabina, la curandera ou chamane mazatèque la plus connue, a consacré sa vie à guérir les autres avec des champignons psilocybine et de la Salvia divinorum. C'est un fait connu qu'elle a une fois déclaré que quand les champignons n'étaient pas disponibles, elle utilisait la Salvia. Elle avait remarqué que la Salvia n'était pas aussi puissante que les champignons, mais ceci peut avoir été dû au fait qu'elle en faisait une infusion avec les feuilles. Même si une infusion de Salvia provoque des effets psychoactifs, ils ne sont pas aussi forts qu'avec la méthode du quid, par exemple.

Bien qu'en théorie la Salvia soit utilisée depuis des siècles, elle n'a été « découverte » par l'Occident que lorsque le célèbre ethnobotaniste R. Gordon Wasson s'est intéressé à la nature psychoactive de la plante. R. Gordon Wasson est surtout connu comme le botaniste ayant introduit les champignons à psilocybine en Occident.

Mais même parmi les indigènes mazatèques, la découverte de la Salvia pourrait également être un événement assez récent. Ce qui semble l'indiquer, c'est que les Mazatèques n'ont pas de nom local pour la plante, et qu'ils l'appellent « hojas de María Pastora », les « feuilles de Mary la bergère ». Il est donc encore peu aisé de dater précisément à quand remonte l'utilisation de la Salvia chez les tribus indigènes. Comme la plante eMazatèques Salviast endémique que dans une petite région du Mexique, elle pourrait très bien ne pas avoir été remarquée par beaucoup d'Indiens. Et ceux qui vivent dans la région pourraient en avoir perdu la connaissance à la suite des troubles consécutifs à l'invasion espagnole. Un mystère demeure donc : la plante n'avait-elle pas de nom seulement pour la génération que Wasson a rencontré, ou ses pouvoir psychoactifs étaient-ils également inconnus des générations précédentes.

C'est pourquoi Wasson s'est avancé en suggérant que la Salvia pouvait peut-être être ce que les Aztèques appelaient « Pipiltzintzintli », le « petite prince pur ». Ce terme a été référencé dans un écrit du 17ème siécle, ce qui aiderait à expliquer les origines potentielles de la plante ; cependant de nombreuses personnes pensent que cette référence ancienne concerne le cannabis et non la salvia.

En Occident, la recherche sur la Salvia n'a commencé que dans les années 1930, où elle a été décrite par Jean Basset Johnson lors de ses recherches sur la consommation de psychédéliques au Mexique. Johnson a décrit que les feuilles de la plante étaient utilisées dans des rituels psychédéliques. Ceci l'a amené à continuer ses recherches sur la plante dans les années 1950, époque où il a confirmé ses propriétés psychédéliques. En collaboration avec Albert Hoffman (l'inventeur du LSD), et Robert G. Weitlaner, un spécimen vivant de Salvia a été ramené en Occident pour l'étudier et le classifier, au début des années 1960.

L'aspect pharmacologique de la plante est resté assez obscur jusqu'aux années 1990, quand Daniel Siebert a recommencé à étudier la plante. Depuis lors, le composant actif principal de la Salvia, la Salvinorine A, a été identifié. Mais il reste beaucoup de choses à découvrir au sujet de cette plante.

COMMENT CONSOMMER DE LA SALVIA DIVINORUM ?

Fumée Salvia

La principale méthode pour consommer de la Salvia consiste à fumer les feuilles séchées dans un bang ou une longue pipe. Il est recommandé aux fumeurs d'allumer comme ils le feraient avec du cannabis et d'inhaler l'épaisse fumée jaune en essayant de la garder le plus longtemps possible dans leurs poumons. Cette action influence directement la puissance de l'expérience. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire, car la Salvia possède un goût amer et carrément désagréable une fois brûlée.

Il existe de nombreuses méthodes différentes pour consommer de la Salvia mais leurs efficacités varient. Elles comprennent les teintures, les extraits et l'administration orale. Les extraits de Salvia sont très concentrés et encore plus puissants que les feuilles séchées. Il est conseillé aux consommateurs de mesurer leurs doses - C'est fort à ce point ! Les teintures sont moins utilisées, en raison de leur inaccessibilité. Les consommateurs peuvent également mâcher des feuilles de Salvia pour en ressentir les effets s'ils le veulent, mais fumer est de loin la méthode la plus populaire pour en prendre de nos jours.

Dans les cérémonies Mazatec traditionnelles, les feuilles étaient broyées en une fine pâte, qui était ensuite infusée dans un liquide destiné à la consommation. Cette méthode n'est pas la plus économique pour les consommateurs modernes préférant la fumer car elle utilise plus de feuilles par dose. En revanche, cette méthode pousse les effets au-delà de ce que recherche la majorité des utilisateurs récréatifs.

LES EFFETS DE LA SALVIA DIVINORUM

Les effets de la Salvia divinorum ne peuvent pas être surestimés, surtout chez les nouveaux utilisateurs. Même ceux qui ont de l'expérience avec le cannabis ou les autres drogues psychedeliques remarqueront la puissance singulière de cette drogue récréative.

 



Pour vous donner une idée, de petites doses de Salvia peuvent en fait être calmantes et euphoriques, cependant, ce n'est pas ce que la majorité des gens expérimente après avoir tiré une énorme douille. Après avoir fumé de la Salvia, les effets se font sentir en moins d'une minute. Dès le début, les fumeurs sont plongés dans une réalité altérée, perdant leurs liens avec leur comportement social habituel, leurs modes de pensée et leur sensation du temps et de l'espace pendant un certain nombre de minutes. Alors que les effets durent rarement plus de vingt minutes, le consommateur peut éprouver une sensation de prolongation du temps.

Les effets de la Salvia divinorum sont classés sur l'«Echelle Expérientielle de la Salvia" qui évalue l'expérience vécue sur une échelle d'intensité croissante correspondant à chaque lettre du mot «Salvia». La voici : (S)ubtiles effets, (A)ltération de la perception, (L)égers effets hallucinogènes, (V)ifs et forts effets hallucinogènes, (I)mmatérialisation de l'existence, (A)mnésie. Soyez bien conscient que la différence de puissance entre les effets subtils et les effets amnésiques est très importante, les effets maximums pouvant provoquer une dissociation totale chez certains consommateurs.

EFFETS SECONDAIRES DE LA SALVIA

En général, la Salvia ne provoque que des effets secondaires minimes comme ceux associés à la "défonce". Certains fumeurs évoquent des maux de tête et une accélération du rythme cardiaque liés à la Salvia, mais rien ne dure plus longtemps que quelques minutes une fois redescendu. La Salvia ne possède pas d'effets secondaires dangereux, ce qui en fait une drogue sûre à consommer aussi longtemps que les fumeurs seront encadrés par des amis sobres, plus connu sous le nom de "gardiens."

Le gardien est particulièrement important puisque les dangers réels associés à la Salvia sont les inhibitions induites par la drogue et la confusion physique ultérieure. Bien qu'il n'existe pas de cas d'overdose de Salvia divinorum, il y a déjà eu des cas d'individus devenant agressifs et blessant d'autres personnes ou eux-mêmes (souvent par accident), tout en étant "défoncés"

Les consommateurs sous les effets de la Salvia ne doivent jamais manipuler d'armes à feu, de couteaux et d'autres objets ou machines tranchantes qui pourraient blesser autrui. Bien que la plupart des individus sous Salvia ne constituent aucune menace, il vaut mieux prévenir que guérir !

LA LEGALITE DE LA SALVIA

LEGALITE DE LA SALVIA

La Salvia est légale dans la plupart des régions du monde et on peut facilement en acheter en ligne ou en personne à travers l'Europe et les Amériques. Il n'y a pas de pénalités pour l'achat de Salvia divinorum, cependant, la conduite sous influence de cette drogue psychédélique peut justifier une arrestation et est aussi extrêmement dangereuse pour le fumeur, les autres conducteurs et les piétons.

Certains débutants pensent que le statut légal de la Salvia en fait une drogue ordinaire. Au contraire, ses effets sur les débutants sont bien plus puissants, complets et effrayants que ceux d'un joint de cannabis. La Salvia peut être consommée sans danger et peut apporter un développement sur le plan émotionnel et spirituel pour ceux qui savent quand et comment l'utiliser; Cependant, cela reste une drogue qui devrait être prise de façon responsable.

LA SALVIA EST-ELLE ADDICTIVE?

Une des choses incroyables à propos de la Salvia est qu'elle n'est PAS addictive ! Compte tenu de son intensité, la Salvia est une drogue plutôt utilisée occasionnellement dans un but précis, et non pas régulièrement pour l'automédication. Les brefs effets psychologiques et physiques entrainés sont la raison fondamentale pour laquelle tant de gens sont prêts à subir ce processus parfois effrayant afin de vivre une expérience développant leur conscience.

 

Zamnesia

Produits connexes