Blog
Bongs
7 min

Un Guide Étape Par Étape Pour Préparer Et Fumer Un Bang

7 min
Headshop Products

L’une des meilleures façons de fumer du cannabis est sans aucun doute avec un bang. Avec notre guide étape par étape sur la façon de préparer et de fumer un bang, vous allez devenir un pro en un rien de temps !

Voici comment reconnaitre, préparer, allumer et fumer à partir d’un des accessoires les plus célèbres du cannabis : le tout puissant bang.

Qu’est-ce qui rend un bang spécial ? Si nous devions choisir une seule chose, ce serait la façon unique dont la fumée est filtrée et refroidie par l’eau – c’est essentiellement ce qui fait qu'un bang est un bang. C’est également pour cette raison que les bangs s’appellent des pipes à eau. Lorsque la fumée se déplace dans l’eau, cela donne une taffe plus douce, et permet d’avoir de plus grosses taffes, que ce que vous pourriez obtenir avec une pipe ordinaire.

QUELS TYPES DE BANGS EXISTE-T-IL ?

Quels Types De Bangs Existe-t-il ?

Vous pouvez trouver toutes sortes de bangs qui diffèrent non seulement par leur forme, mais aussi par leurs matériaux et leurs caractéristiques. Il existe des bangs qui sont directement de haut en bas, ceux avec des bases plus larges, et ceux qui ressemblent à des vases fantaisie. Également, les bangs peuvent être faits en silicone, en acrylique, en verre ou en céramique. Les plus simples n’ont pas de caractéristiques particulières, tandis que les plus complexes sont dotées de petites touches de design qui permettent d’obtenir une meilleure fumée, ou du moins une fumée plus sophistiquée.

ANATOMIE D’UN BANG

Pour ceux qui n’ont jamais utilisé ou vu un bang avant, cela peut sembler déroutant. Après tout, la plupart des gens savent comment fumer un joint, mais les bangs sont un peu plus sophistiqués. Pour vous aider à apprendre comment utiliser cet équipement, regardons d’abord les différents composants d’un bang et à quoi ils servent. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas aussi compliqué que ça en a l’air !

  • Base : La base est la… base du bang — elle supporte la chambre et tout ce qui est au-dessus. Selon la forme du bang, la base peut être plus large que la partie supérieure, mais pas toujours. Certains bangs se présentent sous la forme d’un tube profilé dont la base et la chambre sont de la même taille.
  • Chambre : C’est ici que l’eau est retenue et fait sa magie, refroidissant la fumée et filtrant le goudron et les particules fines.
  • Tube : C’est le tube (habituellement) cylindrique qui s’étend de la chambre et mène à l’embout buccal, puis à vos poumons.
  • Embout buccal : C’est l’ouverture en haut du tube où vous placez vos lèvres pour inhaler la fumée.
  • Douille : C’est la douille qui contient l’herbe effritée. Selon votre bang, la douille peut être fabriquée dans le même matériau que le bang lui-même (par exemple en verre), mais il peut aussi être fait de métaux tels que l’acier ou le cuivre.
  • Tige : La tige (ou tige inférieure) est un tube qui s’attache à la douille. Ce tube tombe dans la chambre du bang, la partie la plus basse étant immergée dans l’eau. La tige (avec la douille) passe normalement par un trou à l’avant du bang, et peut être enlevée pour le nettoyage, etc. La tige peut également être en acier, en cuivre ou en verre.
  • Carburateur : Le carburateur est un trou sur le côté du bang qui est situé au-dessus du niveau de l’eau. Vous couvrez le trou avec un doigt en allumant la douille et en remplissant le bang de fumée. Une fois que vous êtes prêt à aspirer la fumée dans vos poumons, enlevez votre doigt du carburateur et aspirez. Cela vous permet de recueillir plus de fumée et de contrôler son cheminement dans vos poumons. Tous les bangs ne possèdent pas ce trou d’appel d'air. Ceux qui n'en ont pas vous oblige à retirer la douille une fois que vous êtes prêt à aspirer la fumée.

Anatomie D’un Bang

PRÉPARATION DU BANG

Préparation Du Bang

  • Remplir le bang d’eau

Remplissez votre bang d’eau fraîche avant de vous asseoir avec. Avec la plupart des bangs, vous versez l’eau par la grande ouverture de l’embout en haut. Vous devez remplir votre bang avec assez d’eau pour que l’extrémité de la tige soit submergée d’environ 2–3cm.

Certains bangs élaborés ont des percolateurs en forme de disques, de spirales, de dômes ronds, etc. à l’intérieur de la chambre ou sur les parties auxiliaires du bang. Ces « percs » peuvent fournir un filtrage et un refroidissement supplémentaires pour votre fumée. Remplissez ces percolateurs également avec de l’eau et assurez-vous que tous les trous d’air soient couverts – cela dépend de la « sophistication » de votre bang, vous pouvez aussi vérifier les instructions de votre bang pour voir comment le remplir correctement.

  • Optionnel : remplissez votre bang de glace

Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter des glaçons d’eau. Cela refroidira encore plus la fumée, ce qui facilitera l’élimination de la fumée dans vos poumons. Certains bangs ont aussi des compartiments spéciaux ou des compartiments à l’intérieur pour contenir les glaçons.

  • Effritez votre herbe

Avant de remplir votre douille, vous devez effriter vos têtes. Prenez un grinder à herbes, remplissez-le de quelques têtes et effritez-les jusqu’à obtention d’une consistance moyennement-fine. Si vous n’avez pas de grinder, vous pouvez aussi utiliser vos doigts ou de petits ciseaux, mais le résultat ne sera pas aussi bien.

PRÉPARER UNE DOUILLE

Préparer Une Douille

  • Mettre un filtre dans la douille

Votre douille aura très probablement besoin d’un filtre, alors assurez-vous qu’il en a un, car cela empêchera les morceaux de votre tête effritée de tomber dans la tige. Si vous utilisez une douille sans filtre, il peut être bon de mettre de plus gros morceaux de têtes effritées au fond, juste au-dessus du trou. Cela permet d’éviter que ces morceaux fins ne tombent à travers.

  • Remplir la douille d’herbe

Prenez un peu d’herbe effritée et remplissez la douille sans serrer. L’idéal est de remplir la douille jusqu’à ce qu’elle soit presque pleine, mais pas trop tassée pour que vous puissiez aspirer l’air confortablement. Si vous devez vraiment tirer fort dessus, c’est que vous l’avez trop tassé.

Vous devrez probablement enlever la douille pour la remplir et puis la placer dans le bang une fois que vous êtes prêt à l’allumer. Certains choisissent de remplir avec la douille déjà attachée au bang. Vous décidez de qui est plus facile pour vous.

ALLUMER UN BANG

Allumer Un Bang

  • Prenez le bang dans vos mains

Saisissez fermement la chambre de votre bang avec votre main non dominante. Reposez la base du bang sur une surface plane si vous voulez un peu plus de support. Si vous êtes plus expérimenté, vous pouvez poser la base sur votre cuisse ou entre vos jambes si vous êtes assis. Si vous êtes courageux, vous pouvez même tenir le bang sans support, mais vous devriez être particulièrement prudent.

  • Couvrez le trou d’air

Si votre bang a un trou d’air, couvrez-le avec un doigt. Si vous ne le faites pas, vous aspirerez de l’air dans le bang, pas de la fumée.

  • Placez le bang à votre bouche

Placez votre bouche contre l’embout du bang et appliquez une légère pression pour que cela se scelle. C’est mieux quand vous plissez un peu les lèvres, comme lorsque vous embrassez. Assurez-vous que l’étanchéité soit bien serrée, sinon il sera plus difficile d’aspirer la fumée.

  • Allumez la douille

Avec votre main libre, allumez une allumette ou un briquet. Inclinez le briquet vers le bas près du bord de la douille et inspirez en même temps. Lorsque vous inspirez, cela tire la flamme vers le bas et enflamme votre herbe.

Conseil : si vous souhaitez réduire la quantité de composés chimiques auxquels vous êtes exposé lorsque vous fumez du cannabis, vous pouvez utiliser une mèche naturelle de chanvre au lieu d’un briquet. Utilisez une mèche de chanvre pour allumer votre bang, et vous n’inhalerez pas de substances malsaines comme le butane !

RAW Hemp wickvoir RAW hemp wick

  • Retirez la flamme

Vous n’aurez qu’à mettre la flamme sur votre herbe pendant une seconde ou deux pendant que vous inspirez lentement. Une fois que votre herbe est allumée, retirez la flamme, mais continuez d’inhaler. Votre douille restera allumée tant que vous tirerez de l’air. Restez cool et détendu. Vous n’avez pas besoin d’inhaler jusqu’à plus avoir d’air pour remplir le bang de fumée.

  • Dégagez du trou d’air et inspirez.

Maintenant, enlevez votre doigt du trou d’air. Si vous avez un bang sans trou d’air, vous voudrez enlever la douille pour pouvoir inhaler la fumée.

  • Expirez sans retenir

Expirez. Vous n’avez pas besoin de retenir la fumée dans vos poumons. La recherche a montré[1] que les substances actives du cannabis sont absorbées immédiatement, il n’y a donc aucun avantage à retenir la fumée, contrairement à ce que certains fumeurs peuvent vous dire.

  • Faites tourner votre bang !

Avant de passer le bang, vous devez évacuer la fumée éventée qui peut rester à l’intérieur de la chambre.

Vous pouvez maintenant passer le bang ou le poser sur votre bureau.

LE BON PROTOCOLE POUR LE BANG

Le Bon Protocole Pour Le Bang

Si vous partagez avec d’autres personnes, il est poli d’essuyer l’embout buccal avec un mouchoir ou une serviette après chaque contact. Même si vous fumez avec des amis, ils pourraient ne pas être ravis s’ils prenaient un bang avec de la bave dessus.

N’allumez pas la douille entière quand c’est votre tour, seulement un petit coin de la douille ; ceci s’appelle « faire les coins ». Placez la flamme légèrement au-dessus du bord de la douille pour que seule une petite partie de l’herbe soit léchée par la flamme. Cela évitera de brûler de l’herbe inutilement et permettra plutôt à tous les membres du cercle d’obtenir une nouvelle section de têtes. Quelqu’un qui fume toutes les têtes en un tas de cendres comme un Néandertalien est normalement considéré comme impoli — et ses chances d’être invité la prochaine fois peuvent faire l’objet d’un débat.

Nettoyer la douille est également un bon protocole s’il ne reste que des cendres. Dans ce cas, vous ne devriez pas faire tourner le bang, mais le donner à la personne qui préparera la prochaine douille.

Bangvoir bang

TRUCS ET ASTUCES

Trucs Et Astuces

Fumer un bang fera rapidement brunir l’eau et commencera à sentir mauvais. Pour un meilleur goût, remplacez l’eau tous les 10 taffes environ. Remplacer fréquemment l’eau de votre bang rendra aussi votre bang beaucoup plus facile à nettoyer le moment venu, car moins de résine s’accumulera.

Si vous fumez un bang et que vous toussez, il y a de fortes chances que vous inhaliez trop vite ou trop. Essayez de rester plus détendue et inspirez et expirez plus lentement, ou prenez des coups plus petits. Cela peut prendre un certain temps pour s’habituer à fumer un bang sans tousser, alors ne vous inquiétez pas. Il peut également être utile d’utiliser de l’eau glacée pour réduire la dureté autant que possible.

Et si vous utilisiez autre chose que de l’eau dans votre bang ? Certaines personnes ajoutent des écorces de citron ou des épices à leur eau, ou utilisent du thé, du Gatorade ou même du vin rouge à faible teneur en alcool pour obtenir une expérience plus savoureuse. Mais sachez que tout n’est pas sûr et sain dans un bang. Par exemple, vous ne devriez pas remplacer l’eau de votre bang par des boissons riches en alcool car cela peut être dangereux et mauvais pour la santé. En outre, si vous utilisez des boissons sucrées pour parfumer votre eau de bang, vous devrez nettoyer votre bang complètement avant la prochaine utilisation.

Il ne faut pas avoir peur des bangs ; malgré leur apparence quelque peu intimidante, ils sont là pour rendre l’expérience douce et agréable. Alors sortez et trouvez le bang qui vous convient !

Georg

Écrit par: Georg
Basé en Espagne, Georg passe beaucoup de temps non seulement sur son ordinateur mais aussi dans son jardin. Avec une passion dévorante pour la culture du cannabis et l'étude des substances psychédéliques, Georg s'y connaît bien pour tout ce qui est psychoactif.

De nos auteurs
Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. Blood cannabinoids. I. Absorption of THC and formation of 11-OH-THC and THCCOOH during and after smoking marijuana. - PubMed - NCBI - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1338215

Read more about
Headshop Products
Recherche par catégories
ou
Rechercher