Blog
Des Plantes Alternatives Contenant Cannabinoïdes
5 min

Les Cannabinoïdes N'existent Pas Juste Dans Le Cannabis

5 min
Lifestyle News

Si vous pensiez que les cannabinoïdes sont l'exclusivité du cannabis, c'est faux ! Il existe de nombreuses espèces végétales contenant des cannabinoïdes, terpènes et cannabimimétiques. Avec l'augmentation des traitements à base de cannabinoïdes, connaître ces sources alternatives est d'une importance vitale. Lisez la suite pour en savoir plus.

Le cannabis reste à la pointe des traitements à base de cannabinoïdes en raison des quantités abondantes de ces composés uniques qu'il renferme. Les cannabinoïdes interagissent avec le système endocannabinoïde de notre corps (SEC) pour produire un large éventail d'effets. L'effet planant et stupéfiant, provocateur de fringale, associé au THC ou les capacités calmantes et thérapeutiques du CBD ne sont que deux exemples. En fait, il existe plus d'une centaine de cannabinoïdes différents et, même si nous ne connaissons que le fonctionnement de quelques-uns d’entre eux, chacun semble avoir des capacités uniques.

Les Cannabinoïdes N'existent Pas Que Dans Le Cannabis

Heureusement, il existe plusieurs autres plantes[1] et substances qui contiennent non seulement des cannabinoïdes, mais aussi d'autres composés qui agissent de la même manière que les cannabinoïdes, en interagissant ainsi avec notre SEC. Vous pourriez être surpris d'apprendre que ces composés peuvent être trouvés dans le placard de notre cuisine, ou en train de pousser naturellement dans notre jardin. L'importance des sources alternatives de cannabinoïdes est significative. Les cannabinoïdes deviennent non seulement un complément courant à des programmes de traitements spécifiques, mais ils pourraient également aider à lutter contre le phénomène de carence endocannabinoïde clinique (CECC).

L'importance Des Sources Alternatives De Cannabinoïdes

L'Importance Des Sources Alternatives De Cannabinoïdes

Même si le cannabis possède la plus riche concentration en cannabinoïdes, en particulier en comparaison avec d'autres plantes, ce n'est pas la plante la plus facile à se procurer. Les opinions au sujet du cannabis restent partagées mais, en général, il reste illégal à cultiver et à récolter dans la plupart des pays du monde moderne. La recherche sur les cannabinoïdes est aussi difficile à mener, étant donné la nature illicite du cannabis et il existe plusieurs éléments bloquant l'avancement des traitements à base de cannabinoïdes.

L'importance des études sur les cannabinoïdes est double. Tout d'abord, les cannabinoïdes sont considérés comme une nouvelle option de traitement contre le cancer, la maladie de Parkinson, la maladie de Crohn, les MICI, l'arthrite, la dépression et bien plus. Comme bon nombre de ces traitements entraînent des effets secondaires bien moins graves que certaines options pharmaceutiques, le désir de suivre une approche totalement naturelle est croissant.

Deuxièmement, il semble que de nombreuses maladies chroniques pourraient être liées à une carence dans la capacité du corps à produire des endocannabinoïdes. Si elle s'avérait exacte, la carence endocannabinoïde clinique[2] pourrait être corrigée grâce à l'apport complémentaire de cannabinoïdes externes. Les phytocannabinoïdes présents dans le cannabis et d'autres plantes sont des candidats idéaux pour ce mode d'action.

Articles liés

Qu'est-Ce Que Le Système Endocannabinoïde ?

Ces Plantes Stimulent Toutes Le Sec

Certaines peuvent être plus difficiles à trouver que d'autres, mais en général, toutes ces plantes ou substances sont légales. De plus, elles contiennent toutes des composés pouvant interagir avec le SEC, d'une manière ou d'une autre.

Dans Vos Placards En Cuisine

Dans Vos Placards En Cuisine

Chocolat (Theobroma Cacao)

Combien de fois, pendant une journée difficile au travail, vous vous êtes précipité vers la tablette de chocolat la plus proche ? Il se trouve que les effets calmants et apaisants du chocolat (en particulier le chocolat noir) ne sont pas qu’une légende urbaine. Une étude[3] menée en 1996 a découvert que le chocolat « pourrait contenir des lipides apparentés de manière chimique et pharmacologique à l'anandamide ». L'anandamide est un endocannabinoïde couramment appelé la « molécule du bonheur » en raison de l'effet plaisir naturel qu'elle apporte. Il existe également des preuves qui soutiennent l'idée que d'autres composés dans le cacao interagissent avec l'enzyme FAAH.

L'hydrolase des amides d'acides gras est produite par le corps pour corriger une accumulation de l'anandamide. En bloquant la production de FAAH, et en limitant ainsi la décomposition de l'anandamide, nous pouvons profiter de l'effet bonheur naturel apporté par le chocolat.

Poivre Noir (Piper Nigrum)

En cherchant un peu plus loin dans les placards en cuisine, on trouve une autre substance pouvant interagir avec le SEC. Techniquement, le poivre noir ne contient pas de cannabinoïdes, mais il contient le terpène appelé bêta-caryophyllène (BCP). Les terpènes sont les composés qui donnent au cannabis et à de nombreuses autres plantes leur arôme. Les terpènes semblent aussi posséder des avantages thérapeutiques par eux-mêmes.

Articles liés

Does Black Pepper Relieve Cannabis-Induced Anxiety?

Le bêta-caryophyllène, par exemple, possède de potentielles[4] propriétés anti-inflammatoires par sa liaison avec les récepteurs CB2. D'autres terpènes, comme le myrcène, affichent[5] aussi une capacité à produire des effets sédatifs lors de leur étude dans des modèles de rats.

Dans Le Jardin

Dans Le Jardin
Échinacée (Echinacea)

Échinacée (Echinacea)

Couramment présente dans les jardins, les parterres et les rebords de fenêtre, Echinacea est généralement cultivée pour ses fleurs très séduisantes. Cependant, en examinant une échinacée au microscope, la plante révèle un ensemble totalement différent de capacités – ces fleurs contiennent des composés dits cannabimimétiques.

Les cannabimimétiques sont différents des cannabinoïdes au niveau moléculaire, mais ils provoquent des réactions similaires dans notre système endocannabinoïde. Échinacéa est utilisée depuis des siècles comme remède contre le rhume et la fatigue. Une partie de son efficacité semble être due à la façon dont elle aide à réguler nos systèmes immunitaire et inflammatoire.

Dans La Nature

Dans La Nature
Brèdes mafane (Acmella oleracea)

 

Wairuakohu (Radula Marginata)

La radula est unique car, quand elle est consommée, elle produit des effets similaires au THC (bien que beaucoup plus légers). Toutefois, ce n'est pas dû au THC lui-même, mais plutôt à un composé similaire appelé perrottétinène. Il semble que le perrottétinène se lie aux récepteurs CB1 de la même manière que le THC, mais la radula possède un avantage notable – elle est toujours légale, du moins pour le moment.

Brèdes Mafane (Acmella Oleracea)

Tout le monde a souffert de mal de dents, à un moment ou un autre. Avant l'arrivée de la médecine moderne, les gens devaient se tourner vers des méthodes holistiques pour soulager la douleur. La brèdes mafane était appréciée car, quand elle est mâchée, elle apporte une sensation d'engourdissement.

L'Université de Cambridge[6] a depuis étudié la plante et a découvert qu'elle renferme un composé appelé N-isobutylamides. Il semble que ce composé se lie aux récepteurs CB2 pour aider à réguler la douleur et l'inflammation. On espère qu'en utilisant les capacités du brèdes mafane, on puisse l'utiliser comme alternative naturelle aux antidouleurs de synthèse.

Il Existe Encore D'autres Plantes

Il Existe Encore D'Autres Plantes

Les plantes listées plus haut ne sont qu'un aperçu des autres espèces qui contiennent des cannabinoïdes ou des composés similaires. Avec l'expansion de notre compréhension des cannabinoïdes, l'importance d'avoir des sources alternatives augmente aussi. Quand on considère que certaines de ces plantes possèdent des composés qui agissent juste comme les cannabinoïdes, comprendre exactement comment ils agissent et où ils peuvent être trouvés est essentiel pour le futur des traitements à base de cannabinoïdes. Si nous pouvons imiter et utiliser les capacités des cannabimimétiques, qui sait quels remèdes futurs seraient possibles !

Lucas

Écrit par: Luke
Luke est auteur à temps-partiel et visionnaire à temps-complet. Psychonaute anonyme se fondant dans la société avec son costume-cravate, il œuvre pour apporter au grand public une rationalité basée sur des preuves.

De nos auteurs
Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. Phytocannabinoids beyond the Cannabis plant – do they exist? - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2931553/
  2. Clinical Endocannabinoid Deficiency Reconsidered: Current Research Supports the Theory in Migraine, Fibromyalgia, Irritable Bowel, and Other Treatment-Resistant Syndromes - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5576607/
  3. - https://www.sacredchocolate.com
  4. Beta-caryophyllene is a dietary cannabinoid | PNAS - https://www.pnas.org/content/105/26/9099.long
  5. Central effects of citral, myrcene and limonene, constituents of essential oil chemotypes from Lippia alba (Mill.) n.e. Brown. - PubMed - NCBI - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12587690
  6. - https://www.cam.ac.uk

Read more about
Lifestyle News
Recherche par catégories
ou
Rechercher