Blog
Pourquoi Vous Pourriez Ne Pas Planer Avec l'Herbe : 10 Raisons
7 min

Pourquoi Vous Pourriez Ne Pas Planer Avec L'Herbe : 10 Raisons

7 min

Qu'avez-vous ressenti en fumant de l'herbe la première fois ? Pour beaucoup, la réponse est rien. Certain débutants n'inspirent pas bien ou mettent trop peu d'herbe dans leur joint. Chez d'autres, leur physiologie signifie juste qu'il leur faut beaucoup plus de THC pour ressentir un effet. Découvrez les raisons les plus courantes de ne pas planer.

Fumer de l'herbe a le plus souvent pour résultat des tranches de rigolade, des conversations amusantes, des pensées créatives et un repos bien mérité. Sacré programme, bien vrai ? Voilà pourquoi certaines personnes sont déçues quand elles ne ressentent rien du tout.

Heureusement, ne pas planer après avoir fumé un joint reste rare. Cela arrive le plus souvent chez les débutants qui fument pour la première fois. Mais cela peut aussi arriver à des fumeurs de joint expérimentés du jour au lendemain. Découvrez ce qui se passe dans le corps après avoir fumé de l'herbe et les principales raisons pour lesquelles vous pourriez parfois ne pas arriver à décoller.

Que veut dire planer sous l'effet du cannabis ?

Que Veut Dire Planer Sous l'Effet du Cannabis ?

Le terme « planer » décrit l'état qui survient après avoir mangé ou fumé du THC. L'humanité cultive et consomme du cannabis depuis des milliers d'années pour atteindre cet état d'esprit altéré.

Alors que les différentes variétés de cannabis produisent des effets différents, la sensation globale reste similaire. Elle se caractérise par une amélioration de l'humeur, des pensées profondes, une faim accrue et une créativité renforcée. Cependant, la même substance affecte différemment chaque personne. Même s'il est impossible de savoir avec certitude comment tout le monde se sentira après avoir fumé de l'herbe, les millions de fans du cannabis rapportent globalement des effets similaires.

Articles liés

Pourquoi Le Cannabis Provoque-T-Il Ces Fringales ?

Comment l'herbe faite effet dans le corps ?

Comment l'Herbe Fait Effet Dans le Corps ?

Après avoir fumé du cannabis dans un joint ou avec un vaporisateur, le THC pénètre dans la circulation sanguine à travers de petites alvéoles dans les poumons. À partir de là, il atteint la circulation systémique et pénètre la barrière hémato-encéphalique. Une fois entré dans le cerveau, le THC produit un effet en interagissant avec le système endocannabinoïde. De manière plus spécifique, il se lie à un groupe de récepteurs connus sous le nom de récepteurs CB1. Cette activité entraîne une augmentation des niveaux de dopamine et déclenche l'effet psychotrope emblématique du cannabis.

Le chemin change légèrement quand on mange du cannabis comestible. Le THC administré par voie orale passe à travers le système digestif avant de se retrouver dans le foie. Le foie transforme ensuite la molécule en un composé plus puissant, appelé 11-hydroxy-THC, qui produit un effet de longue durée et de type psychédélique.

10 raisons pour lesquelles vous ne planez pas avec le cannabis

Alors, que se passe-t-il quand on fume ou mange du cannabis mais qu'on ne plane pas ? Eh bien, plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène. Explorez 10 des raisons les plus courantes et découvrez pourquoi vous ne planez pas suffisamment.

1. C'est la Première Fois Que Vous Consommez du Cannabis

C'est la Première Fois Que Vous Consommez du Cannabis

Beaucoup de consommateurs de cannabis rapportent ressentir un effet d'un type différent, ou pas d'effet du tout, la première fois qu'ils fument de l'herbe. De nombreuses variables entrent en jeu dans cette expérience. Pour commencer, les débutants ne fument probablement pas correctement pendant leurs premières sessions, en particulier en l'absence d'aide d'un fan d'herbe plus expérimenté.

Certaines théories attribuent le manque d'effet planant à la physiologie sous-jacente. Quand on fume de l'herbe depuis un long moment, le corps se met à exprimer plus de récepteurs cannabinoïdes pour répondre aux besoins de tout ce THC environnant. Chez les débutants, un nombre réduit de récepteurs cannabinoïdes signifie que le THC a beaucoup moins de sites avec lesquels se lier pour produire ses effets.

Articles liés

7 Conseils Pour Fumeurs De Cannabis Débutants

2. Ne Pas Savoir à Quoi s'Attendre

Ne Pas Savoir à Quoi s'Attendre

Ne pas savoir à quoi s'attendre pourrait compromettre les effets les toutes premières fois où vous fumez de l'herbe. Sans expérience préalable, vous pourriez ne pas remarquer les subtils effets du THC. La plupart des fumeurs débutants ne tirent que quelques petites bouffées et s'attendent à être propulsés en orbite. Or cette quantité ne produira que des effets à peine remarquables (en particulier si la teneur en THC de la variété de cannabis est légère).

Alors que beaucoup de débutants pourraient classer l'affaire comme une tentative ratée, vous devriez essayer de faire vraiment attention aux petits changements dans votre humeur, vos pensées et vos sensations physiques. Même si vous avez l'impression que ce n'est pas grand-chose, c'est la manière idéale de découvrir l'herbe. Il vaut mieux prendre son temps en tâtant le terrain plutôt que d'être dépassé et découragé.

3. Ne Pas Inhaler Correctement

Ne Pas Inhaler Correctement

Le fait de ne pas aspirer correctement la fumée du cannabis gâche l'effet de la plupart des fumeurs de cannabis débutants. Si vous n'avez jamais rien fumé auparavant, attendez-vous à ressentir une sensation désagréable pour la gorge et à tousser à plusieurs reprises. Cette sensation pousse de nombreux débutants à garder la fumée en bouche avant de la recracher immédiatement. Vous pourriez ressentir un léger effet planant avec cette technique, mais elle ne libérera pas la véritable nature du cannabis.

Inspirez plutôt pour faire passer la fumée dans vos poumons. Vous n'avez pas besoin de la garder dans les poumons, mais assurez-vous de bien inspirer profondément avant de recracher. Cela va garantir que toutes ces molécules de THC passent dans votre circulation sanguine, pour ne pas gâcher une seule bouffée.

4. Une Herbe de Mauvaise Qualité

Une Herbe de Mauvaise Qualité

Il existe deux catégories de fumeurs d'herbe débutants : ceux qui ont des amis expérimentés pour les guider et ceux qui naviguent seuls sur ces eaux brumeuses. Le premier groupe profite généralement d'une herbe de haute qualité dès le début. Le dernier groupe, sans parrains pour trouver de la bonne herbe, commence souvent en achetant et fumant du cannabis de piètre qualité.

Alors que les têtes de haute qualité apparaissent manucurées, suffisamment sèches et recouvertes de trichomes, les mauvaises têtes sont pleines de graines, à moitié humides, non-taillées et contiennent de faibles quantités de THC. Même si vous inspirez correctement la fumée, vous ressentirez au mieux un effet médiocre.

Articles liés

Bonne Et Mauvaise Weed : Comment Faire La Différence

5. Pas Assez d'Herbe

Pas Assez d'Herbe

Le doute règne en maître chez les débutants et cela peut les pousser à utiliser trop peu d'herbe lors de leurs premières sessions fumettes. De plus, il faut aussi prendre en compte le contenu exact du joint qui est fumé. Aux États-Unis, les fumeurs n'utilisent souvent rien d'autre que des fleurs de cannabis en roulant un joint, ce qui augmente les chances de planer. En revanche, de nombreux fumeurs en Europe ajoutent souvent du tabac en roulant un joint.

L'ajout de cet additif dans le mélange peut donner l'impression que le cône est mieux garni que ce qu'il est en réalité, en donnant au fumeur une montée due à la nicotine plutôt qu'au THC. Même si on vous recommande de prendre votre temps, n'hésitez pas à charger vos joints avec plus d'herbe si vous ne ressentez pas d'effet planant les premières fois.

6. L'Herbe Contient Plus de CBD Que de THC

L'Herbe Contient Plus de CBD Que de THC

Ces dernières années, les sélectionneurs du cannabis ont développé des variétés bien plus riches en CBD, ou cannabidiol. Cette molécule ne produit aucun effet enivrant, mais donne au consommateur une sensation de douceur et de vivacité.

Certaines variétés offrent des quantités égales de THC et de CBD, alors que d'autres contiennent de riches niveaux de CBD et presque aucun THC. Si vous chargez vos joints et vos bangs avec des fleurs et que vous ne planez pas du tout, vérifiez le profil en cannabinoïdes de la variété que vous utilisez pour être sûr qu'elle contienne assez de THC pour vous donner l'effet désiré.

7. Mauvaise Méthode de Consommation

Mauvaise Méthode de Consommation

Commencer par les méthodes de consommation les plus complexes peut rendre bien plus difficile de planer au début. Bien sûr, ces méthodes sont attractives, mais réussir à bien utiliser un complexe vaporisateur de table, ou une pipe à dab, ouvre la porte à bien des erreurs.

Nous recommandons de fumer un simple joint quand vous consommez du cannabis pour la première fois. Allumez un bout, prenez une grande inspiration et vous ressentirez tout ce que le THC peut offrir. À partir de là, vous pouvez plonger dans le monde des bangs, bubblers et pipes. Ces accessoires demandent un peu plus de compétences qu'un joint, mais ils restent assez faciles à utiliser. Une fois à l'aise avec ces méthodes, vous pourrez passer au domaine du cannabis comestible, du dabbing et de la vaporisation sans aucun souci.

Articles liés

Toutes Les Différentes Façons De Consommer Du Cannabis

8. Tolérance Élevée

Tolérance Élevée

Parfois, les débutants ne sont pas les seuls à avoir du mal à décoller. Des fumeurs expérimentés peuvent aussi ne pas réussir à obtenir tous les effets du THC. Après avoir fumé pendant un moment, la quantité de récepteurs CB1 dans l'organisme augmente. Cependant, après une exposition chronique au THC, ils commencent à diminuer. C'est ainsi que les consommateurs de cannabis peuvent devenir partiellement désensibilisés au cannabinoïde psychotrope. Pour faire simple, cela signifie qu'il faut de plus en plus d'herbe pour ressentir les mêmes effets.

Heureusement, il suffit de faire une courte pause de cannabis pour relancer l'expression des récepteurs CB1. Il faut généralement entre deux jours et deux semaines pour réussir à planer correctement de nouveau.

9. Carence Endocannabinoïde

Carence Endocannabinoïde

La carence endocannabinoïde clinique décrit un état physiologique dans lequel le corps produit de faibles niveaux d'endocannabinoïdes. Ces molécules servent de messagers chimiques et aident de nombreux autres systèmes à fonctionner, du système digestif au système nerveux. Chaque personne possède sa propre « tonalité endocannabinoïde », à savoir la quantité d'endocannabinoïdes que son corps produit.

Les cannabinoïdes tels que le THC partagent une structure moléculaire similaire à celle des endocannabinoïdes, une caractéristique qui leur permet de se lier aux mêmes récepteurs. Le THC pourrait ne faire que remettre à zéro la tonalité endocannabinoïde d'une personne si celle-ci souffre de carence endocannabinoïde, ce qui signifie qu'il pourrait falloir beaucoup plus de cannabis à cette personne pour commencer à en ressentir les effets psychotropes.

10. Les Hormones Pourraient Bloquer l'Effet du Cannabis

Les Hormones Pourraient Bloquer l'Effet du Cannabis

Des hormones endogènes pourraient également changer la manière dont le cannabis affecte votre corps. Tout comme nous produisant des niveaux variés d'endocannabinoïdes, chacun synthétise également des niveaux d'hormones différents. Produite par les glandes surrénales, la prégnénolone sert de bloc de base pour des hormones stéroïdes telles que l’œstrogène et la DHEA.

Cependant, des niveaux endogènes élevés de cette hormone pourrait réduire l'effet du cannabis en bloquant l'action du THC sur les récepteurs CB1. Un consommateur de cannabis avec de hauts niveaux de prégnénolone pourrait donc avoir besoin de doses de THC plus fortes pour ressentir les mêmes effets.

Que faire si je ne plane pas avec le cannabis ?

Que Faire Si Je Ne Plane Pas Avec le Cannabis ?

Si vous n'arrivez pas à planer les premières fois où vous fumez de l'herbe, ne vous inquiétez pas ! C'est plus courant que vous ne pourriez le croire. Essayez simplement à plusieurs reprises et laissez votre corps s'habituer à l'herbe. Vous pourriez faire une avancée à la troisième ou quatrième fois que vous essayez de fumer un joint.

Parfois, cela pourrait simplement être lié à votre physiologie unique. Une tonalité endocannabinoïde réduite, ou des niveaux élevés de certaines hormones pourraient signifier que vous avez besoin de plus de THC que vos camarades de fumette. Vous finirez bien par découvrir la dose parfaite qui marche pour vous.

Adam Parsons
Adam Parsons
Journaliste, auteur et rédacteur professionnel spécialisé dans le cannabis, Adam Parsons est un membre de Zamnesia depuis un certain temps. Chargé de couvrir un large éventail de sujets allant du CBD aux psychédéliques et tout ce qu’il y a entre les deux, Adam crée des articles de blog, des guides et explore une gamme toujours plus importante de produits.
Actualités Listes Top
Recherche par catégories
ou
Rechercher