Pourquoi Le Cannabis Sèche La Bouche Et Comment L'Éviter

Publié le :
Catégories : BlogCannabisOpinionScience

Pourquoi Le Cannabis Sèche La Bouche Et Comment L'Éviter

Avoir une bouche sèche et cotonneuse nous est tous arrivé. Découvrez pourquoi cela arrive et, plus important, comment l'éviter.

Avoir la bouche sèche en fumant du cannabis, ou «la pâteuse» comme on dit souvent, est une sensation très familière des consommateurs de cannabis dans le monde entier. Cependant, avec autant de consommateurs rapportant cet effet indésirable désagréable sans y attribuer le facteur de la fumée, y aurait-il un aspect plus scientifique derrière sa cause ? Malgré ses différents degrés de sévérité, la bouche sèche est souvent considérée comme étant un aspect inévitable de la consommation de cannabis, souvent réglé en buvant une gorgée de sa boisson préférée.

Avant que vous vous mettiez à faire passer chaque joint avec une gorgée de votre bière préférée, sachez qu’il existe plusieurs façons de soulager cet effet secondaire désagréable. Comprendre comment traiter ce symptôme demande de comprendre comment il surgit, et des scientifiques de Buenos Aires mettent en lumière les raisons de son apparition.

Pourquoi La Bouche Sèche

Ayant été prouvé comme étant bien plus qu’une légende urbaine, la bouche pâteuse est le résultat de l’action des cannabinoïdes du cannabis sur le système nerveux de l’organisme. Connue sous le nom de «xérostomie» chez les scientifiques, la bouche sèche est principalement causée par l’anandamide, un endocannabinoïde. Une étude menée en 2006 a découvert que la glande submandibulaire, responsable de la production de jusqu’à 60% de la salive dans notre bouche, contenait des récepteurs à cannabinoïdes de type 1 et 2. En injectant de l’anandamide à des rats, il a été découvert qu’elle se liait à ces récepteurs, en limitant la production de composés essentiels à la sécrétion de salive. Normalement, l’idée de manger provoque notre système nerveux à pousser la production de salive, pour que nous puissions avaler et ingérer correctement les aliments. L’anandamide, ainsi que le cannabinoïde le plus prévalent THC, bloquent ces signaux, ce qui provoque le phénomène de la bouche sèche, peu importe que l’on fume ou mange du cannabis.

Quand on sait que la fringale est une étape inévitable de la consommation de cannabis, une production de salive limitée peut être un problème. Personne n’a envie de s’étouffer en avalant son en-cas préféré !

Soulager La Bouche Sèche

Premièrement, aussi tentante que puisse être cette bière froide, elle ne ferait que faire empirer les symptômes. Les vins tanniques, le thé et les jus de fruits peuvent également provoquer une bouche sèche car les tannins qu’ils contiennent peuvent renforcer les sensations de sécheresse. Les meilleures solutions sont les plus simples. Boire de l’eau en continu est un bon moyen de combattre une bouche pâteuse, en aidant à préserver la lubrification de la bouche. Cependant, si vous n’êtes pas réjoui à l’idée de faire des aller-retours constants aux toilettes, alors un chewing-gum sans sucre est une autre méthode rapide et facile. Le chewing-gum favorise la production de salive, ce qui aide à combattre la limitation des signaux créée par les cannabinoïdes. Pratiquement tout liquide faible en tannins aidera à préserver la lubrification et le bon fonctionnement de la bouche. La clé est de siroter ces liquides en continu au lieu d’attendre que la sécheresse se soit installée. Un autre remède populaire est de mâcher de la glace pilée, ce qui combine les bienfaits apportés par le chewing-gum et l’eau.

Même s’il est conseillé d’éviter les chewing-gums sucrés, au contraire, les bonbons sucrés sont un bon moyen de favoriser la production de salive. Ils ont bon goût et peuvent également jouer le rôle de substitut pour combler une fringale, une solution gagnante sur tous les fronts. Spécifiquement, il vous faut choisir quelque chose que vous mettrez longtemps à sucer, afin de s’assurer que vos glandes à salive font de leur mieux pour contrecarrer les effets des cannabinoïdes. Le chocolat n’est pas un bon choix, étant donné qu’il se dissout rapidement, mais s’il fait saliver, alors il remplira le même objectif. Même si les bonbons n’élimineront pas une bouche pâteuse, ils apportent un soulagement temporaire en aidant la muqueuse de la bouche à être lubrifiée.

Malheureusement, une bouche pâteuse est un dérivé inévitable quand vous savourez votre herbe préférée. Espérons que des études ultérieures sur les effets des cannabinoïdes sur le corps puissent apporter une manière plus scientifique de lutter contre la bouche sèche, ou même de l’éviter totalement.

 

         
  Lucas  

Écrit par: Lucas
Lucas est auteur à temps-partiel et visionnaire à temps-complet. Psychonaute anonyme se fondant dans la société avec son costume-cravate, il œuvre pour apporter au grand public une rationalité basée sur des preuves.

 
 
      De nos auteurs