Blog
Comment Économiser l'Énergie En Cultivant Du Cannabis d'Intérieur
10 min

Comment Économiser L'énergie En Cultivant Du Cannabis D'intérieur

10 min
Growing Seedshop

Avec tous les équipements nécessaires, cultiver du cannabis en intérieur consomme beaucoup d'énergie. Il ne s'agit pas que de la facture d'électricité pour le cultivateur, mais aussi de la planète. La culture d'herbe utilise environ 1 % du total de l'électricité aux USA. Voici comment rendre votre culture plus verte tout en faisant des économies.

Notre herbe verte bien-aimée n'est pas si verte après tout, du moins si on se penche sur l'impact environnemental de la culture en intérieur. Quand on prend en compte l'apport d'énergie nécessaire pour rendre les plants d'herbe contents, on se rend compte qu'un kilogramme de têtes produit trois tonnes de CO₂. Ce n'est pas seulement mauvais pour l'environnement, car cela s'accompagne aussi d'énormes coûts financiers. D'après des estimations, la production et la distribution d'herbe coût environ 5 milliards de dollars par an — rien qu'aux États-Unis.

L'importance Des Économies D'énergie Dans La Culture Du Cannabis En Intérieur

L'importance Des Économies d'Énergie Dans La Culture Du Cannabis En Intérieur

Cultiver du cannabis en intérieur n'est pas quelque chose que l'humanité fait depuis très longtemps. En fait, c'est une avancée récente, qui a largement été motivée par la prohibition. Comme il n'est pas facile de cacher de grandes cultures dans un champ, la plupart de la production de cannabis s'est déplacée en intérieur, où elle est beaucoup plus facile à dissimuler.

Alors que la réforme du cannabis se répand dans le monde entier, la culture du cannabis est en train de devenir une énorme industrie — encore plus grande qu'elle n'était quand elle était illégale. Des cultures légales à grande échelle éclosent dans de nombreuses régions, consommant ainsi des quantités d'énergie exponentielles. De même, les cultures amateurs sont légales ou décriminalisées dans de nombreuses régions, ce qui ne fait qu'augmenter ces quantités.

Articles liés

Électricité Et Culture De Cannabis

Il ne fait aucun doute que réduire la consommation d'énergie aura un énorme impact positif sur la culture du cannabis dans son ensemble. Cultiver " vert " ne sera pas juste très bénéfique pour l'environnement, car cela réduira aussi les frais de chaque cultivateur.

L'empreinte De L'espace De Culture En Intérieur

L'empreinte De l'Espace De Culture En Intérieur

Les installations de culture en intérieur utilisent beaucoup d'équipements gourmands en énergie afin d'améliorer les rendements et de garantir un bon déroulement. Une culture en intérieur complète dans un petit espace de culture de 1,2 x 1,2 x 2,4 m consommera environ 13000 kwh d'électricité par an. Sachez que les cultures professionnelles peuvent facilement occuper 10 fois plus d'espace, ce qui peut fortement augmenter les coûts, à la fois d'un point de vue financier et environnemental.

Combien D'énergie Faut-Il Pour Un Joint ?

Combien d'Énergie Faut-il Pour Un Joint ?

Détailler ces quantités à l'échelle d'un seul joint est assez révélateur. Un joint roulé avec du cannabis cultivé en intérieur aux États-Unis est responsable de l'émission de 1 kg de dioxyde de carbone, l'équivalent d'une ampoule de 100 watts allumée pendant 17 heures.

Il faut noter que ces coûts énergétiques et ces émissions ne prennent pas en compte l'énergie nécessaire pour produire les engrais, l'eau, les équipements et autres matériaux utilisés dans un espace de culture de cannabis.

Comment Réduire Les Coûts Énergétiques En Cultivant Du Cannabis En Intérieur

Sans l'ombre d'un doute, la culture du cannabis s'accompagne de poids et coûts environnementaux substantiels. Mais cela ne signifie pas que le cultivateur amateur ne peut rien y faire. En effet, il existe plusieurs mesures que le cultivateur peut prendre pour minimiser la consommation d'énergie en cultivant du cannabis.

Ajuster La Taille De Votre Culture À Vos Besoins

Ajuster La Taille De Votre Culture À Vos Besoins

Ce point aura l'impact le plus fort sur vos coûts énergétiques : ne cultivez que les quantités de têtes dont vous avez vraiment besoin.

Si vous aimez consommer du cannabis, vous avez normalement une idée de la quantité de têtes que vous consommez. Disons que vous consommez environ 30 g de têtes par mois. Un seul plant à autofloraison peut facilement produire cette quantité pendant son cycle de vie typique de 8 semaines. Si vous en cultivez quatre, vous aurez du stock pour quatre mois.

Vous n'aurez pas besoin d'un grand espace si vous ne cultivez que quatre petits plants à autofloraison. De plus, vous pourriez cultiver pendant deux mois, rentrer votre récolte, puis faire une pause pendant deux mois. C'est déjà deux mois pendant lesquels vous n'utilisez pas d'énergie pour faire pousser de l'herbe !

Il existe d'autres manières d'ajuster précisément votre culture afin d'être plus efficace dans votre consommation d'énergie. Par exemple, si vous cultivez des plants à autofloraison avec un planning lumineux de 18–24 heures, vous pourriez plutôt passer aux plants à photopériode, qui n'ont besoin que de 12 heures de lumière pendant la floraison.

Articles liés

Top 7 des critères d’éclairage pour la culture du cannabis

Améliorer L'isolation

Améliorer l'Isolation

Vous allez gaspiller beaucoup d'énergie si votre espace de culture, serre, tente, etc. n'est pas correctement isolé. C'est particulièrement le cas si vous avez un chauffage/climatiseur pour contrôler les températures de votre espace de culture. En plus d'utiliser des panneaux en polystyrène pour isoler les portes et les fenêtres, vous allez aussi devoir isoler tous les types de tuyaux qui pourraient exister dans votre espace. Ceci peut aider à réduire l'utilisation inutile de votre air conditionné ou du chauffage.

Trouver La Solution D'éclairage La Plus Efficace

Trouver La Solution d'Éclairage La Plus Efficace

Le bon type de lampes de culture peut faire une énorme différence, de bien des manières : par exemple, une puissante lampe HPS ne fait pas qu'utiliser plus d'électricité par comparaison avec une lampe LED plus récente, elle dégage aussi beaucoup plus de chaleur, ce qui va réchauffer les températures de votre espace de culture. Le coût énergétique est encore pire si vous devez utiliser une solution de refroidissement supplémentaire pour compenser la chaleur.

Alors, envisagez de passer plutôt aux lampes de culture LED. Les LEDs ont bien progressé et peuvent facilement rivaliser avec les autres lampes de culture en termes de production lumineuse, mais elles utilisent considérablement moins d'énergie et génèrent une quantité significativement moindre de chaleur.

  • Calculer Vos Besoins En Lumière

Pour utiliser vos lampes de culture de manière efficace, vous devez calculer vos besoins en lumière. En d'autres termes, il s'agit de maximiser l'exposition à la lumière tout en minimisant le gaspillage. Alors, comment y arriver ? Eh bien, vous pouvez faire comme les pros :

Les horticulteurs experts utilisent des valeurs comme la densité du flux de photos photosynthétiques (PPFD) et le Daily Light Integral (DLI) pour optimiser leurs installations lumineuses. La PPFD mesure le nombre de photons dans le spectre lumineux visible qui tombent sur les plants à chaque seconde, alors que le DLI mesure la quantité de lumière que reçoivent les plantes chaque jour.

En utilisant ces chiffres, vous pouvez voir si vos plants reçoivent plus de lumière qu'ils n'en ont besoin et ajuster au besoin. Par exemple, vous pourriez déterminer qu'un planning de 18/6 pour la végétation est excessif, quand vos plants peuvent donner de toutes aussi bonnes performances avec juste 16 heures.

Articles liés

La Distance Optimale Entre Les Lampes De Culture Et Les Plants

Autrement, si vous ne pouvez pas mesurer la PPFD de votre espace (après tout, il faut un équipement spécialisé pour le faire), recherchez comment réduire l'intensité lumineuse avec d'autres méthodes. Le cannabis n'a besoin d'une lumière à pleine puissance que durant la floraison. Pour les plantules et les jeunes plants, vous pourriez vous en tirer en utilisant des CFLs, qui n'utilisent pas autant d'électricité. De même, les lampes de culture LED modernes possèdent souvent un variateur ou un interrupteur végétation/floraison qui vous permet d'ajuster leur production lumineuse.

Optimiser Le Contrôle Du Climat

Optimiser Le Contrôle Du Climat

Les chauffages, climatiseurs et (dés)humidificateurs n'ont pas besoin de fonctionner constamment à pleine puissance. Il existe une marge significative pour l'optimisation de l'énergie. Les cultivateurs professionnels en serre utilisent une valeur appelée Déficit de Pression de Vapeur ou VPD. Le VPD indique la différence entre la quantité d'humidité dans l'air et la quantité d'humidité que l'air peut contenir quand il est saturé. Connaître cette valeur peut servir à atteindre le climat optimal pour votre espace de culture. Ce sera bénéfique pour la santé de vos plants et votre facture énergétique.

Envisager Un Système De Contrôle Du Climat Intégré

Un système de contrôle du climat intégré implique bien plus que le simple fait de placer un chauffage ou un climatiseur mobile dans votre espace de culture. Ce genre de système peut vraiment devenir le cœur de toute votre culture, car il peut contrôler intelligemment les autres équipements dans l'espace de culture. Un bon exemple serait d'utiliser un système de contrôle du climat intégré pour éteindre temporairement votre extraction d'air afin de ne pas gaspiller de CO₂.

Toutefois, des éléments simples peuvent parfois être aussi efficaces pour optimiser le climat de votre espace de culture. Un exemple est de faire fonctionner un ventilateur droit ordinaire et/ou d'ouvrir une fenêtre ou une porte pour laisser entrer un courant d'air. Ceci pourrait suffire à vous éviter le recours à un système de refroidissement supplémentaire.

Surveiller La Consommation D'énergie

Surveiller La Consommation d'Énergie

Surveillez stratégiquement les quantités d'énergie que vous utilisez pour votre culture. Faites des prévisions, contrôlez la consommation, analysez les résultats et faites les changements appropriés.

  • Faites Des Prévisions

Fixez-vous des objectifs de dépenses énergétiques que vous souhaitez atteindre. Bien évidemment, le faire implique de connaître les facteurs liés : penchez-vous sur les coûts énergétiques au kw/h et sur la consommation énergétique de chaque équipement individuel. Si vous ne connaissez pas ces chiffres, vous allez plutôt deviner que prévoir et il sera bien plus difficile d'économiser de l'énergie.

Posez-vous la question : combien d'énergie avez-vous consommé les mois précédents ? Planifiez et voyez si vous pouvez améliorer ce chiffre. Même de petites améliorations peuvent être très utiles.

  • Contrôlez La Consommation

En vous basant sur votre connaissance de votre consommation énergétique, faites les changements qui s'imposent. Par exemple, changez vos lampes de culture pour un type plus efficace énergétiquement (LEDs), réduisez les heures de lumière, installez un contrôle du climat et ainsi de suite. Prenez tous les facteurs sur lesquels vous pouvez avoir le contrôle et exploitez-les pour réduire la consommation d'énergie.

  • Analysez Les Résultats

Ne payez pas simplement votre facture d'électricité tous les mois sans savoir ce que vous payez et pourquoi. Une fois que vous avez fixé vos objectifs, regardez si vous les atteignez à la prochaine facture. Ce n'est qu'en lisant bien et en comprenant votre facture d'électricité que vous pouvez réellement avoir une idée de si vos tactiques d'économies d'énergie fonctionnent ou non.

  • Faites Les Changements Appropriés

Les factures d'électricité ne s'améliorent pas ? Faites-en une opportunité de faire plus de changements. Il pourrait encore avoir de la marge pour ajuster votre consommation énergétique ! Si vous vous sentez perdu et que vous ne savez pas quoi améliorer d'autre, envisagez d'avoir recours à un expert.

Économisez L'eau

Économisez l'Eau

En plus de réduire votre consommation électrique, vous pouvez également atténuer votre empreinte environnementale, et vos dépenses, en économisant l'eau. Voici plusieurs manières de le faire :

  • N'Arrosez Que Quand C'est Nécessaire

N'arrosez pas vos plants en suivant un planning, mais uniquement quand ils en ont besoin. Soulevez vos pots pour savoir quand arroser. N'arrosez que quand les pots sont remarquablement légers. Encore mieux, utilisez des capteurs pour faire le boulot à votre place.

Articles liés

De Combien D'Eau Ont Besoin Les Plantes De Cannabis?

Arroser à la main peut sembler ne pas être difficile. Et pourtant, le sur-arrosage compte parmi les erreurs les plus courantes du cultivateur. Plutôt que d'arroser à la main, envisagez d'installer un système d'irrigation. Une fois installé et bien réglé, un système de ce type peut fortement réduire le gaspillage d'eau. De plus, il peut être très bénéfique pour la santé de votre cannabis.

  • Faites Recirculer l'Eau Pour La Réutiliser

L'arrosage qui jette les eaux d'écoulement, comme c'est généralement le cas, est très gaspilleur. Économisez de l'eau et des nutriments avec la culture hydroponique. Les systèmes hydroponiques qui utilisent un réservoir font recirculer l'eau et les nutriments, ce qui permet des économies significatives. Ce sera bien plus respectueux de l'environnement que de gaspiller de grandes quantités de nutriments et d'eau.

  • Testez Votre Eau

Connaître le niveau de pH de votre eau, ainsi que sa teneur en minéraux (les quantités de fer, de calcium, de magnésium, etc.) vous permet d'ajuster aux plus près vos niveaux de nutriments. De plus, cela vous indiquera si l'eau est propre à être utilisée, ou si elle doit être filtrée, ou traitée par osmose inverse. Ne testez pas votre eau une seule fois, mais faites-le fréquemment. Ajustez en conséquence les niveaux de pH et de nutriments.

Faites Un Entretien Régulier

Faites Un Entretien Régulier

Un espace de culture moderne est presque comme un laboratoire de haute technologie et vous voulez que tout votre équipement fonctionne au meilleur de ses capacités. Le seul moyen de le garantir est de faire un entretien régulier. Les systèmes d'irrigation et hydroponiques auront besoin tout particulièrement d'un nettoyage régulier. Les filtres et les valves auront besoin d'être remplacés régulièrement et votre système aura besoin d'un " rinçage " nettoyant de temps en temps dans le cadre de l'entretien régulier. De même, gardez votre espace de culture aussi propre que possible. Ceci aidera à réduire les risques de casse des équipements.

Comment Réduire Les Coûts Énergétiques À Long Terme

Comment Réduire Les Coûts Énergétiques À Long Terme

Les conseils présentés plus haut vous aideront bien à réduire les coûts énergétiques. Mais vous pourriez décider à un certain moment que cela ne suffit pas encore et que vous voulez suivre la voie la plus verte possible. Eh bien, il y a deux manières de le faire.

La première option est de sauter le pas et d'installer des panneaux solaires pour une solution à long terme afin de résoudre vos coûts énergétiques. Oui, il y aura un coût initial, mais il sera vite compensé par les économies réalisées avec le temps. De plus, ce serait parfait si vous étiez capable de cultiver du cannabis entièrement hors des réseaux électriques établis !

Si cela vous semble trop complexe, ou que le coût pose problème, il y a une manière encore plus facile de cultiver votre cannabis avec une empreinte énergétique encore plus basse : passer en extérieur.

Cultivez Du Cannabis En Extérieur Pour Une Manière Simple D'économiser De L'argent

Cultivez Du Cannabis En Extérieur Pour Une Manière Simple d'Économiser De l'Argent

Si cette option vous est possible, passez vos cultures en extérieur pour faire pousser selon la voie de la nature et sans les coûts liés au fonctionnement d'un espace de culture en intérieur.

Avec une étape supplémentaire, vous pouvez installer une serre. Oui, il y aura aussi un investissement au départ, mais ça vaut vraiment le coup. Au final, la serre peut vous apporter à vous et à vos plants tous les avantages de la culture en intérieur — c'est à dire dans un environnement plus contrôlé — ainsi que ceux de la culture en extérieur (le soleil). Vous pouvez cultiver du cannabis d'excellence tout en économisant l'énergie et l'argent que vous dépenseriez autrement dans une culture en intérieur.

Enfin, pour garantir que votre culture en extérieur soit couronnée de succès, consultez donc notre liste du top 10 des variétés de cannabis d'extérieur féminisées.

Georg

Écrit par: Georg
Basé en Espagne, Georg passe beaucoup de temps non seulement sur son ordinateur mais aussi dans son jardin. Avec une passion dévorante pour la culture du cannabis et l'étude des substances psychédéliques, Georg s'y connaît bien pour tout ce qui est psychoactif.

De nos auteurs

Read more about
Growing Seedshop
Recherche par catégories
ou
Rechercher