Comment Éviter La Combustion Inégale D’un Joint (Cuillère ou Carotte)

Published :
Catégories : BlogCannabisConsommation De CannabisGuides Pratiques
Dernière édition :

Cuillères Sur Un Joint


Un joint qui part en cuillère est un joint qui se consume rapidement d’un côté mais pas de l’autre. De quoi ruiner l’expérience et gâcher votre weed. Découvrez comment résoudre ce problème si courant.

C’est peut-être une des choses les plus pénibles qui puissent arriver en fumant un joint. Ça nous est tous arrivé à un moment où un autre. Vous avez envie de fumer, vous êtes avec vos meilleurs amis, vous prenez une belle tête et vous roulez un bon gros joint. Vous l’allumez, vous tirez quelques bouffées et vous le faites tourner. Mais soudainement, la moitié de la feuille à brûlé, la moitié de la weed est partie en fumée, mais le joint est toujours de la même longueur ! Quoi ?

Vous le tournez et vous réalisez alors qu’il est parti en carotte. Oh la frustration ! Vous voici face à un dilemme. Essayer de sauver la moitié de weed qui n’a pas brûlé en roulant un nouveau joint au goût atroce, ou prendre vos pertes et faire des tentatives de sauvetage désespérées avec un patchwork de feuilles et beaucoup de salive ? Quoi qu’il en soit, ça gâche totalement l’ambiance.

Comme on le dit souvent, il faut mieux prévenir que guérir. Avoir un joint qui se consume uniformément n’est pas du tout difficile. Il faut juste un peu de préparations et de connaissances. Plus tôt vous commencerez à inclure ces principes dans vos habitudes de roulage, plus tôt vous vous débarrasserez de ces carottes et cuillères si redoutées.

Des étapes simples et des solutions simples pour un super joint

EFFRITEZ VOTRE WEED

Effritez Votre Weed

Avoir un grinder de haute qualité change la vie. Peu importe à quel point vous êtes habitué à effriter votre cannabis à la main, la qualité de la fumée s’améliore fortement avec un bon coup de moulin à herbe. Vous allez énormément augmenter la zone de surface, pour que la matière se consume encore plus uniformément. Le goût sera encore plus intense et, contrairement à la croyance populaire, vous finirez par utiliser beaucoup moins de têtes sur le long terme.

Quand vous émiettez votre beuh à la main, même entre vos ongles, vous finissez par obtenir des dizaines de noyaux de la taille d’un grain de riz, qui restent assez compacts et denses. Et quand vous les roulez, ils prendront de la place, ce qui crée des poches d’air.

Quand les feuilles à rouler entrent en contact avec ces grains de weed, la chaleur brûlera l’extérieur mais aura du mal à brûler jusqu’au centre. Donc, la matière en combustion finira par agir comme une coquille de protection, alors que les poches d’air accéléreront la vitesse de combustion de la feuille. Le joint se consume alors rapidement de manière inégale.

ASSUREZ-VOUS DE NE PAS ROULER UN JOINT TROP TASSÉ OU TROP LÂCHE

Assurez-vous De Ne Pas Rouler Un Joint Trop Tassé Ou Trop Lâche

Autre responsable d’une combustion inégale. Un joint pas assez ou trop tassé se produit quand les conditions de roulages changent. Peut-être qu’on vous a préparé un carton plus petit que d’habitude, ce qui vous force à trop tasser. Ou alors vous utilisez une nouvelle marque de feuilles à rouler, avec une largeur plus importante qu’attendue. Ou bien vous arrivez à la fin de votre bocal et vous utilisez des têtes moins denses que d’habitude ?

La seule bonne réponse ici est la constance. Si vous arrivez à standardiser votre procédure de roulage, vous deviendrez le roi ou la reine des joints bien roulés. Mesurez le volume ou le poids de votre weed. Émiettez-la avec votre grinder de qualité. N’utilisez que des feuilles d’une marque de qualité. Mettez-vous à utiliser une machine à rouler et des cartons de la même taille, tout le temps. Plus la procédure est uniformisée, plus vous aurez des résultats constants.

Vous pourrez bientôt rouler des joints de qualité dispensaire. Visuellement attirants, bien droits et surtout avec une combustion uniforme. Observez vos progrès quand vous vous retrouvez à rouler à la main.

ALLUMEZ VOTRE JOINT DE LA BONNE FAÇON

Allumez Votre Joint De La Bonne Façon

C’est là où la magie surgit ! Alors prenez aussi cette étape au sérieux. Il ne s’agit pas simplement d’approcher une flamme et de tirer une bouffée. Assurez-vous que la pointe du joint soit correctement allumée. Faites tourner le joint pendant que vous l’allumez. Ne tirez pas encore de bouffées profondes, car elles pourraient pousser un côté à brûler plus vite qu’un autre.

Continuez à faire des rotations du joint en tirant doucement, pour que votre joint soit allumé de manière symétrique. Quand vous regardez la pointe et qu’elle commence à être bien rouge, sous une belle forme circulaire et concentrique, alors vous êtes bon.

UTILISEZ DES FEUILLES À ROULER DE HAUTE QUALITÉ

Utilisez Des Feuilles À Rouler De Haute Qualité

Pourquoi passer autant de temps et d’efforts pour cultiver ou acheter de la weed de haute qualité pour rétrograder la qualité de l’expérience en utilisant des feuilles à rouler de mauvaise qualité ? Vous utilisez toujours les feuilles à rouler pour tabac à base de pulpe de bois, ce produit vieux de 40 ans, que l’on retrouve dans tous les bureaux de tabac ? Il est temps de passer au niveau supérieur.

Des feuilles de qualité spécifiquement conçues pour le cannabis existent et elles font toute la différence. Non seulement elles se consument plus lentement, mais en plus elles donnent un bien meilleur goût. Vous pouvez trouver des tailles différentes, pour s’adapter à vos préférences. Les matières modernes sont plus saines et vous pouvez même trouver des feuilles en chanvre. Autant rester en famille d’un bout à l’autre du joint !

TOURNEZ VOTRE JOINT PENDANT QUE VOUS LE FUMEZ

Tournez Votre Joint Pendant Que Vous Le Fumez

La chaleur monte, alors faites tourner le joint sur son axe. Rien de bien dément – quand vous fumez, repositionnez simplement vos doigts. Ou passez le joint de telle manière que le côté vers le haut se retrouve alors vers le bas. Pendant que vous aspirez la fumée, la température de carburation du cannabis peut atteindre plus de 700°C. En prenant cette habitude simple, vous aurez des joints qui se consument bien plus uniformément.

AU FINAL

Nos recommandations sont très détaillées. Mais c’est exactement ce qui fait la différence entre un magnifique joint et un joint qui part rapidement en cuillère.

Guest Writer

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

De nos auteurs

Produits Connexes