Comment Être Raide Sans Utiliser Du Cannabis


Dernière édition :
Publié :
Catégories : BlogCannabisGuides PratiquesHerbe et graines

Raide Sans Cannabis


Dû au système endocannabinoïde, nos corps peuvent recevoir des signaux provenant de différents composés allant des feuilles d'une plante jusqu'à ceux du fromage. Tout comme le cannabis, ces composés peuvent provoquer différents effets sur nos corps : allant du déclenchement d‘euphorie, à la profonde sérénité, jusqu'à la lutte contre une maladie.

Alors que le cannabis est apprécié à travers le monde pour ses défonces versatiles et apaisantes, il existe de multiples autres herbes qui peuvent être utilisées en vue du même objectif. Nous nous intéressons à quelques alternatives au cannabis et sur elles affectent le corps humain.

LA CONEFLOWER (L'ECHINACÉE)

Plus communément connu sous le nom " d'échinacée", la coneflower contient une variété de composés avec des effets médicinaux supposés atténuer les symptômes d'anxiété, de fatigue, d'arthrite, de migraines et de rhumes en tous genres. Cette plante contient des cannabimimétiques. Ils sont similaires aux cannabinoïdes que l'on retrouve dans le cannabis dans la façon dont ils interagissent avec le système endocannabinoïde.

Les cannabinoïdes que l'on retrouve dans le coneflower sont appelés des amides N-alkyl (NAAs). Ils interagissent avec les récepteurs CB2 du corps qui sont responsables de la régulation du système immunitaire et des réponses inflammatoires ainsi que de la douleur. Les récepteurs CB2 sont également ceux avec lesquels le THC interagi. Ne vous défonçant pas complètement, ses effets sont similaires à ceux provoqués par le cannabis et peut-être un bénéfice différent à part entière.

LE KANNA

Considéré comme ayant été utilisé par les chasseurs-récolteurs d'Afrique du Sud pendant des milliers d'année, le Kanna ou " Sceletium tortuosum" est traditionnellement utilisé en tant que booster d'humeur. Son nom signifie " quelque chose à mâcher" et il est communément ingéré de cette façon.

Kanna

Les effets psychoactifs de cette plante sont nombreux créant ainsi une palette d'effet selon la quantité que vous avez consommé. Cela va de l'euphorie, l'ivresse et la stimulation à la sédation. Le Kanna est souvent utilisé comme un suppresseur d'appétit et un anti-douleur contre les douleurs d'estomac et les maux de dents. Il est également connu pour booster les effets des autres substances psychoactives tel que le cannabis.

La concentration des composés actifs du kanna semblent varier de saisons en saisons. De ce fait, il est généralement récolté en Été et au Printemps étant donné que les alcaloïdes actifs sont considérés comme ceux qui poussent le plus durant cette période.

Alors qu'il était traditionnellement fermenté ou séché avant sa consommation, les méthodes de consommation comprennent aujourd'hui les teintures, les thés aux herbes et gélules.

Les recherches montrent qu'un inhibiteur de sérotonine appelé "mesembrine" est présent sous la forme de gélules ou de comprimés : cela aide avec la fonction des neuro-transmetteurs le rendant ainsi possible comme moyen de traitement contre la dépression. Les thés aux herbes au Kanna peuvent également aider les alcooliques à gérer leur addiction.

LE WILD SAUVAGE

Le Wild Dagga (Leonotis leonurus) aussi connu sous le nom de "Lion's tail" est une grande plante originaire d'Afrique du Sud qui pousse dans les zones rocheuses autour des espaces herbacés. En plus d'être une belle plante particulière avec des fleurs oranges et dorées poussant en grappes autour de la tige, celle-ci contient également de nombreuses propriétés psychoactives et médicinales. Cela fait d'elle une plante hautement estimée par les sud-africains en tant que remède aux herbes.

Avec ses effets antioxydants et cardioprotecteur dû à sa contenance en leonourine, le wild dagga était utilisé traditionnellement pour traiter n'importe quoi allant de piqûres, morsures de serpent, démangeaisons, furoncles, problèmes de peau et crampes musculaires.

Wild Dagga Leonotis Leonurus

Mais le wild dagga a également des effets très similaire au cannabis bien que bien plus doux. Il a bien entendu des effets sédatifs ou relaxants pour le corps et peut également créer des états euphoriques. Les fumeurs rapportent des légères améliorations d'humeur et des vertiges avec des perceptions visuels plus exacerbées ainsi qu'un mental apaisé.

Utilisé par les sud-africains traditionnels tels que les Zulu ou les Khoikhoi pendant très longtemps, celui-ci reste autant une drogue récréationnel qu'un remède à l'heure d'aujourd'hui. Il est légal dans la plupart des pays et vous pouvez même le faire pousser chez vous ! Une plante extrêmement tolérante à la sécheresse qui fournit une source de nectar pour les oiseaux et les papillons. Celle-ci tolère mieux les climats méditerranéens ou subtropicaux.

LE FROMAGE

Une puissante protéine appelée caséine que l'on retrouve dans le fromage a la capacité d'enclencher les récepteurs d’opioïdes de votre cerveau ce qui peut aisément déclencher des sentiments d'euphorie. La caséine fournie à votre corps beaucoup d'acides aminés, de glucides, de calcium et de phosphores. Alors la prochaine que vous vous dites " Wow, ça c'est vraiment un super fromage" et que vous ne parlez pas du cannabis, c'est surement que celui-ci est en train de vous défoncer petit à petit.

LE CHOCOLAT

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le chocolat vous faisait vous sentir aussi bien ? Ce n'est pas seulement son goût délicieux. Le chocolat contient une flopée de composés chimiques qui régissent avec le système endocannabinoïde. Le plus notable est l'enzyme FAAH. La FAAH aide à détruire les anandamide, mais les autres composés que l'on retrouve dans le chocolat augmente également les niveaux d'anadamide dans le corps.

Ces composés fonctionnent de la même façon que le CBD et autres cannabinoïdes tandis que la détérioration des anandamide fonctionne comme le THC. C'est cela qui nous donne ce sentiment de bonheur et de plénitude lorsque l'on mange du chocolat. Malgré que cet effet soit bien plus doux que le cannabis, la façon dont le chocolat interagit avec le système endocannabinoïde est plus considérable que l'on ne pourrait imaginer.

COURIR

Des recherches comprenant des souris de laboratoires courant sur une roue prouvent que courir génère de plus hauts niveaux d'endorphines et d'endocannabinoïdes dans le corps. L'étude montre que la souris semble être moins anxieuse et étaient plus tolérantes à des niveaux supérieurs de douleurs. C'est ceci qui pourrait expliquer le sentiment de " high du coureur".

high du coureur

Tandis que la souris ne ressentait pas de différence dans son comportement lorsque ses récepteurs d'endorphine étaient bloqués, lorsque leur système endocannabinoïde était bloqué, les résultats ont montrés une anxiété et une tolérance à la douleur statique. Le système endocannabinoïde pourrait-il être une explication à la high du coureur ? Cette étude dirigée par le Central Institute of Mental Health de l'University of Heidelberg medical school en Allemagne a montré que les souris qui couraient 3 miles par jour affichaient moins de comportement anxieux.

Les scientifiques pensent que ces caractéristiques sont probablement propres aux humains, car " Nous avons évolué pour chasser des animaux vifs et pour échapper à des prédateurs de la même vitesse." Marcelo Gleiser, le physicien théorique et cosmologue, dit que " De tels courses prolongées sont fatigantes et douloureuses. Si on reçoit une récompense à travailler dur, nos chances de courir plus longtemps et plus vite augmentent. Et avec celles-ci, nos chances de survie."

Alors si vous êtes à la recherche d'une high clean et naturelle, allez donc courir ! Vous êtes un coureur ayant efficacement évolué et votre corps vous récompensera pour votre jogging en relâchant des endorphines et des endocannabinoïdes dans votre système. De plus, cela vous tiendra en bonne santé pendant que vous y êtes !

L'AMOUR

Les scientifiques ont trouvés que l’ocytocine relâche l'anandamide de l'endocannabinoïde lorsque vous ressentez de l'amour ou de la compassion. Similaire au THC, l'anandamide s'attache à vos récepteurs cannabinoïdes et les actives, aidant ainsi à la stimulation de la motivation et du plaisir. En plus, l'ocytocine joue un rôle important dans les interactions sociales tel que se lier d'amitié à l'enfance, l'attirance sexuelle et la reproduction.

De ce fait, un peu d'amour stimule efficacement votre cerveau et vous fourni une même sensation de légèreté que pourrait faire votre variété de cannabis préféré.

 

         
  Guest Writer  

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes