Comment Prévenir la Nausée du Kratom

Publié le :
Catégories : BlogHerbe et graines

Comment Prévenir la Nausée du Kratom

Le Kratom peut soulager la douleur, réduire la dépression ou l'anxiété et donner de l'énergie, mais en prendre trop a des effets secondaires comme la nausée du Kratom. Découvrez comment en consommer sans problèmes.

Un peu de Kratom peut vous apporter des sensations énergiques et positives. Un peu plus de Kratom peut vous relaxer, soulager votre douleur ou même vous aider à dormir. Mais le Kratom peut également entraîner nausées et ballonnements, et personne n’en veut. Voici quelques façons de prévenir la nausée du Kratom :

CONNAÎTRE ET RESPECTER VOTRE DOSAGE

Prendre trop de Kratom est pratiquement la garantie d’un estomac malade. Restez sur la dose efficace la plus faible pour réduire les risques.

Pour trouver la dose qui vous correspond, prenez un gramme et voyez comment vous vous sentez. Si vous n’obtenez pas les résultats voulus, reprenez un autre gramme après 45 minutes. Dès que vous commencez à sentir quelque chose se rapprochant des effets désirés, arrêtez d’en prendre. Recommencez à partir de là le jour suivant et répétez les augmentations graduelles, en vous arrêtant avant d’aller trop loin.

Quand vous mesurez votre dose, soyez précis. Au lieu de faire approximativement, utilisez une balance numérique pour savoir exactement combien vous en prenez. Même après avoir trouvé la bonne dose, attendez au moins quatre heures avant de reprendre une autre dose de Kratom pour éviter les nausées.

Si vous changez de variété ou de fournisseur, la puissance peut également changer, ce qui demande d’ajuster votre dosage ou de risquer des effets secondaires indésirables. Avant d’avoir de l’expérience, restez sur le même type de Kratom et utilisez le même fournisseur fiable.

ANTIACIDE 30 MINUTES AVANT, LÉGER EN-CAS 30 MINUTES APRÈS

Votre corps absorbe mieux les alcaloïdes bénéfiques du Kratom quand vous avez l’estomac vide, mais c’est aussi une cause de mal d’estomac. Prendre un antiacide 30 minutes avant de prendre du Kratom ne devrait pas interférer avec son efficacité, et prendre un repas léger environ 30 minutes après avoir pris du Kratom devrait donner à votre corps le temps d’absorber les composés actifs. L’un ou l’autre, ou les deux, aident à réduire ou prévenir la nausée.

Quoi que vous fassiez, ne mangez pas trop. Les aliments peuvent faire passer le Kratom en mode turbo, ce qui serait encore plus inconfortable que la nausée.

PRÉPARER UNE INFUSION PLUTÔT QUE D’AVALER AVEC UN VERRE D’EAU

Si vous êtes pressé et que vous avalez de la poudre, vous aurez plus de risques d’être nauséeux que si vous savourez une infusion au Kratom.

Quand vous avalez la poudre de Kratom, vous ingérez toute la plante : chlorophylle, cires, fibres, etc. Ces composés ne sont pas responsables des effets uniques du Kratom mais peuvent contribuer à la nausée. Quand vous préparez une infusion, vous filtrez bon nombre de ces ingrédients non nécessaires, tout en extrayant les puissants alcaloïdes dans l’eau. C’est pourquoi l’infusion est un moyen efficace de réduire la nausée.

Si vous devez vraiment avaler du Kratom avec de l’eau, utilisez une plus petite quantité que pour préparer une infusion.

UTILISER DU GINGEMBRE POUR RÉDUIRE ET PRÉVENIR LA NAUSÉE

Le gingembre est une épice naturelle connue pour réduire la nausée et calmer l’estomac. Râpez-en un peu et ajoutez-en à votre Kratom, que vous l’avaliez ou que vous en fassiez une infusion. Le goût est un peu épicé, mais c’est meilleur que du Kratom en poudre.

Si vous êtes en plein milieu d’une crise de nausées due au Kratom, mâcher une tranche de gingembre frais peut vous aider à vous sentir mieux. Sinon il existe du gingembre cristallisé, un bonbon au gingembre qui peut être plus savoureux que la version fraîche et puissante en goût.

N’oubliez pas que le cannabis est tout aussi célèbre que le gingembre pour réduire la nausée. Si fumer de la weed est légal dans votre région, c’est une autre solution naturelle, mais n’oubliez pas que vous ajouteriez alors un autre agent psychoactif à votre cocktail naturel. À essayer avec prudence.

En prenant des précautions et en traitant le Kratom avec respect, vous pouvez tirer tous les bienfaits pour la santé de cette plante bénéfique sans avoir de nausées ou autres effets secondaires. Et vous, vous l’aimez comment votre Kratom ?

 

         
  Laura  

Écrit par: Laura
Figurant régulièrement comme auteur invité, Laura vit dans le cœur sauvage de la Côte Ouest américaine. Basée dans sa ferme familiale, elle a développé un profond respect pour le cannabis en continuant à perfectionner et maîtriser sa culture.

 
 
      De nos auteurs