Présentation Des Nutriments Mobiles Et Immobiles

Tout Sur Les Nutriments Mobiles Et Immobiles

Steven Voser
Steven Voser
Mis à jour le:

Identifier correctement les carences en nutriment du cannabis peut être compliqué, particulièrement pour les débutants. Comprendre les différences entre les nutriments mobiles et immobiles, toutefois, peut vous aider à repérer les carences et à les traiter plus rapidement afin de minimiser leur impact sur la santé et la croissance de votre plante.

Les nutriments mobiles sont un aspect important de la nutrition des plants qui est souvent éclipsé par les informations plus basiques sur les formules NPK et la fertilisation. Comprendre comment les plants déplacent les nutriments dans leur organisme peut s’avérer très utile pour diagnostiquer la santé des plantes, les carences en nutriments, et plus.

Continuez votre lecture pour avoir une vision globale des nutriments mobiles et immobiles des plantes, comment s’exprime la mobilité dans les plants de cannabis et quelques astuces sur la manière de remédier aux carences lorsqu’elles surviennent.

Nutriments mobiles et immobiles

La différence entre les nutriments mobiles et immobiles est assez simple : une fois assimilés par la plante, les nutriments mobiles peuvent se déplacer vers d’autres parties de l’organisme de la plante, tandis que les nutriments immobiles ne le peuvent pas. Ainsi, les plantes sont en mesure d’utiliser les nutriments mobiles assimilés de la manière la plus favorable à leur croissance, pour corriger une carence en nutriments dans le feuillage plus jeune en utilisant les nutriments stockés dans les feuilles plus vieilles par exemple. Les nutriments immobiles, d’un autre côté, ne peuvent pas se déplacer une fois assimiler par une plante et restent généralement dans les zones de la plante où ils ont été initialement stockés.

Nutriments mobiles et immobiles

Quels sont les nutriments mobiles des plantes ?

Quels sont les nutriments mobiles des plantes ?

Une fois assimilés par la plante, les nutriments se stockent normalement dans des zones où ils sont le plus utiles (généralement dans ou près de nouvelles pousses). Au fur et à mesure de sa croissance, une plante peut transporter les nutriments mobiles stockés autour de son organisme vers les zones où ils sont le plus nécessaires : par exemple, si une plante a besoin de plus d’azote pour développer des feuilles jeunes et saines, elle peut utiliser l’azote stocké dans le feuillage plus ancien pour favoriser cette croissance.

Les nutriments primaires, secondaires et micronutriments classés comme « mobiles » sont les suivants :

Bien que tous les nutriments ci-dessus servent des besoins individuels, ils partagent des points communs. En général, les nutriments mobiles des plantes mentionnées ci-dessus :

  • Se déplacent vers les zones où il y a une croissance active des plantes
  • Peuvent se déplacer dans toutes les directions
  • Sont transportés par les deux principaux tissus vasculaires des plantes (le xylème et le phloème)
  • Peuvent être administrés efficacement par une fertilisation du sol et en fertilisation foliaire (à l’exception de l’azote, qu’il est préférable d’appliquer au sol).

Articles liés

Quand Et Comment Faire Une Pulvérisation Foliaire De Vos Plants De Cannabis

Quels sont les nutriments immobiles des plantes ?

Quels sont les nutriments immobiles des plantes ?

Contrairement aux nutriments mobiles, les nutriments immobiles ne peuvent pas se déplacer dans l’organisme de la plante et reste dans les zones de la plante où ils ont été stockés. Si une plante souffre d’une carence en nutriments immobiles, elle développera généralement les symptômes de cette carence dans les zones de nouvelle pousse. Dans la plupart des cas, les carences en nutriments mettent du temps à se manifester par les symptômes, surtout si le nutriment manquant est immobile et que la plante affectée a une croissance lente.

Les nutriments classés comme « immobiles » comprennent :

  • Calcium (Ca)
  • Soufre (S)
  • Bore (B)
  • Cuivre (Cu)
  • Fer (Fe)
  • Manganèse (Mg)
  • Zinc (Zn)

Contrairement aux nutriments mobiles, les nutriments immobiles ne se déplacent qu’à travers le xylème. Puisqu’ils ne peuvent pas être redistribués dans la plante, ils ne se déplacent pas vers les zones de nouvelle pousse. Une carence en l’un des nutriments immobiles énumérés ci-dessus se manifeste généralement par des symptômes sur le nouveau feuillage d’abord et n’affecte le feuillage plus ancien que si elle n’est pas traitée. Les carences en nutriments immobiles ne répondent généralement pas bien à la fertilisation foliaire et sont mieux traitées avec des engrais au sol, où ils peuvent être absorbés par les racines et transportés directement par le xylème vers les zones où ils sont le plus nécessaires.

Comment la mobilité des nutriments s’exprime dans les plants de cannabis

Comment la mobilité des nutriments s’exprime dans les plants de cannabis

Identifier correctement une carence en nutriment peut être difficile. La différence entre les carences peut être subtile et difficile à différencier, particulièrement pour les cultivateurs débutants. De plus, les carences en nutriments peuvent avoir de nombreuses autres causes qu’un simple manque de nutriments dans le milieu de culture d’une plante, notamment des problèmes de pH, un excès d’eau ou un manque d’eau, des problèmes de température, et autres.

Si vos plants de cannabis montrent des signes de carences en nutriments, faites attention d’où vient la carence. Les carences en nutriments mobiles se manifesteront dans le feuillage plus vieux, près du bas de la plante (la carence en azote est un exemple clair, qui provoque le jaunissement des feuilles près du bas de la plante, qui progresse généralement vers le haut si elle n’est pas traitée). En revanche, les carences en nutriments immobiles se manifestent sur les feuilles plus jeunes, près du sommet de la plante, et ne progressent que vers le bas de la plante si elles ne sont pas traitées pendant de longues périodes.

Comment corriger une carence en nutriments mobiles et immobiles

Comment corriger une carence en nutriments mobiles et immobiles

Remédier à une carence en nutriments mobiles et immobiles peut être aussi simple qu’administrer les nutriments manquants au milieu de culture de votre plante de manière contrôlée. Ne vous laissez pas tenter par l’idée de saturer une plante avec les nutriments qui lui manquent. Augmentez plutôt légèrement votre dose de nutriments manquants ou passez progressivement à un engrais plus adéquat pour éviter de suralimenter, ou pire, de provoquer une accumulation de sel et un blocage complet des nutriments. Dans le cas de carences en nutriments mobiles, envisagez de recourir à une fertilisation foliaire pour remédier plus rapidement à la carence (bien que cela ne fonctionne généralement pas pour remédier aux carences en azote, car la plante concernée aura probablement besoin de plus d’azote que ce que vous pouvez lui administrer avec une pulvérisation foliaire).

Aussi, lorsque vous êtes face à une carence en nutriments, nous recommandons un check up général de tous les aspects importants de votre culture. Comme nous l’avons mentionné plus tôt, une carence en nutriments peu souvent être une cause sous-jacente plus complexe comme un problème de pH, une accumulation des sels, un sur/sous arrosage, ou un problème d’humidité/température. Si vos plantes montrent des signes de carence en nutriments, profitez de cette occasion pour vérifier le pH et la PPM de votre sol et de votre solution nutritive, vos habitudes d’arrosage, ainsi que la température et l’humidité générales de votre espace de culture/jardin.

Articles liés

Comment Ajuster Le Niveau Du pH Dans Une Culture De Cannabis

Nutriments mobiles et immobiles : Il est important de connaître la différence lorsqu’on corrige une solution nutritive

Comprendre la différence entre les nutriments mobiles et immobiles n’est pas compliqué. Toutefois, il peut être utile lorsque vous êtes confronté à une carence en nutriments, d’identifier plus précisément les nutriments qui manquent à vos plantes et pouvoir corriger plus efficacement cette carence.

Steven Voser
Steven Voser
Steven Voser est un journaliste indépendant spécialisé dans le cannabis. Il a plus de six ans d’expérience dans la rédaction d’articles sur tout ce qui touche au cannabis?: comment la cultiver, comment en profiter au mieux, l’essor de l'industrie et le climat juridique en zone grise qui l’entoure.