L’importance Du Magnésium Pour Les Plants De Cannabis

Le Magnésium Et Les Plants De Cannabis

Adam Parsons
Adam Parsons
Mis à jour le:

Le magnésium a beau être considéré comme un micronutriment, il joue quand même un rôle clé dans la santé et la croissance des plants de cannabis. Lisez la suite pour en savoir plus sur l’importance du magnésium dans la culture du cannabis et comment vous assurer que vos plants aient assez de ce nutriment pendant leur cycle de vie.

Le cannabis a besoin de magnésium dans les bonnes quantités afin de réaliser la photosynthèse, de réguler la production d’enzymes importantes et mener à bien d’autres fonctions. De plus, la quantité de magnésium dont un plant de cannabis a besoin peut varier selon ses génétiques, son milieu de culture et son stade de développement. Découvrez ci-dessous comment apporter à vos plants d’herbe assez de magnésium.

Qu’est-Ce Que Le Magnésium ?

Qu’est-Ce Que Le Magnésium ?

Le magnésium fait partie des nutriments secondaires importants dont le cannabis a besoin pour une croissance saine. Comme l’azote, le phosphore, le potassium, le calcium et le soufre, il appartient au groupe des macronutriments, qui sont les nutriments dont votre plante a besoin en grandes quantités.

Le magnésium est classé parmi les macronutriments « secondaires » puisque, malgré son besoin en une abondance relative, le besoin est moindre comparé à celui des trois principaux macronutriments, à savoir : l’azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K). Mais tout comme les nutriments primaires, les nutriments secondaires sont essentiels à la croissance de votre cannabis.

Le magnésium est aussi ce que l’on appelle un nutriment mobile. Cela signifie que le cannabis peut le relocaliser des anciens tissus vers les nouveaux. C’est pourquoi les signes de carence en magnésium se montrent généralement sur les feuilles les plus vieilles et les plus basses plutôt que sur les nouvelles.

Pourquoi Le Cannabis A-T-Il Besoin Du Magnésium ?

Pourquoi Le Cannabis A-T-Il Besoin Du Magnésium ?

Le magnésium est un élément dont le cannabis a besoin en relativement larges quantités durant toutes les étapes de sa vie. Au sein de la plante, le magnésium est principalement présent dans les feuilles, car il est une partie vitale de la molécule chlorophylle. De ce fait, sa présence ou son absence a un impact direct sur la capacité de la plante à absorber la lumière et créer des sucres et des glucides. Si les niveaux de magnésium sont faibles, votre plante aura du mal à se développer. De plus, le magnésium aide aussi à la production d’enzyme.

Pour résumer, le magnésium :

  • Joue un rôle important dans la conversion de la lumière en énergie
  • Régule la production d’enzyme

Dans cette circonstance, le cannabis pourrait nécessiter des niveaux supplémentaires de magnésium : par exemple l’avoir complété d’une chose contenant du calcium, mais pas de magnésium, tel que des coquilles d’œufs ou de la chaux agricole (non dolomitique). La surnutrition avec un engrais pour cannabis peut parfois aussi mener à une carence en raison d’un pH trop acide au sein de la zone racinaire. Dans ce cas, se contenter d’apporter du magnésium ne suffira pas, car la raison de la carence est un pH incorrect et non un manque de magnésium en lui-même.

Besoin En Magnésium Durant La Phase Précoce Et Végétative

Les plantules et clones ne nécessitent pas de nutriments. En effet, ne pas apporter de nutriment durant les premières semaines de croissance viendra promouvoir le développement racinaire. Ne commencez la nutrition que lorsque vos plantes ont atteint les 15 cm, puis allez-y doucement et ne commencez que par apporter 25–50 % de la dose recommandée.

Lorsque vos plantes sont entrées dans la phase de croissance aux alentours des semaines 4–8, vous pourrez commencer à fournir les nutriments aux doses recommandées. À ce stade, durant lequel vos plantes se développent avec vigueur et étendent leur système racinaire, elles auront besoin de nutriments riches en azote, ainsi que de bons niveaux de magnésium, calcium et autres macro et micronutriments. Si vous suivez un programme de nutrition, tenez-vous aux doses recommandées et vos plantes devraient recevoir tous les nutriments dans des concentrations appropriées.

Besoin En Magnésium Durant La Phase De Pré-Floraison Et De Floraison

La période précédant l’entrée du cannabis dans sa phase de floraison se nomme la préfloraison. C’est là que la plante se développe avec le plus de vigueur, certaines variétés viennent s’étendre jusqu’à 2 ou 3 fois leur taille actuelle en seulement une semaine. Pour s’accommoder de cette croissance vigoureuse, la plante a besoin d’azote et de niveaux supplémentaires de magnésium et de calcium.

Puisque le magnésium est essentiel pour que le cannabis puisse transformer la lumière en énergie, ne pas en avoir assez viendra aussi impacter négativement la croissance et les rendements. Il vaut donc mieux lui administrer les nutriments de floraison en respectant les doses recommandées. Cela vous assurera que vos plantes reçoivent la bonne quantité de magnésium et d’autres nutriments essentiels au développement d’une abondance de têtes.

Si vous avez amendé votre substrat à l’aide de coquilles d’œufs ou de chaux agricole (les deux offrant du calcium, mais non du magnésium) ou que votre eau du robinet contient de hauts niveaux de chaux, il faudra peut-être apporter un peu plus de magnésium pour éviter les carences.

Cannabis, Magnésium Et Niveaux De pH

Cannabis, Magnésium Et Niveaux De pH

Comme avec la plupart des autres nutriments, le cannabis ne peut absorber le magnésium qu’à un certain niveau de pH. Lors d’une culture en terre, le magnésium est disponible entre 6,5 et 8 de pH. En hydroponie, la tranche de pH adaptée pour le magnésium se situe entre 5,8 et 8. Une raison courante pour la carence en magnésium est un pH trop acide. Cela mènera à un blocage du magnésium, ce qui signifie que la plante sera incapable d’absorber le magnésium, même s’il est présent. Lorsque cela survient, le cultivateur doit restaurer le pH à un niveau approprié. Cela peut se faire par un rinçage de la zone racinaire avec une eau au pH équilibré.

Le Magnésium Dans Les Engrais Chimiques vs Biologiques

Le Magnésium Dans Les Engrais Chimiques vs Biologiques

En ce qui concerne le magnésium, il y a deux types de magnésium. L’un est le minéral sous sa forme ionique, tel que l’oxyde de magnésium, qui se trouve dans les nutriments pour cannabis et parfois dans la terre. On trouve aussi un magnésium non disponible, qui ne sera pas transformé par les microbes, le rendant donc inabsorbable par les plantes. La terre pour la culture du cannabis contient généralement à la fois du magnésium disponible pour les plantes et du magnésium devant être d’abord métabolisé par les microbes.

Si l’on cultive de manière biologique et que l’on ne souhaite pas employer de nutriments chimiques, le sel d’Epsom est une superbe alternative naturelle qui n’est généralement pas de provenance synthétique. En tant qu’amendement du sol, il ressemble à un gros sel de table, il offre au cannabis un supplément en magnésium et en souffre. Il est presque impossible de sursaturer le sol lors de son emploi, alors vous n’aurez pas à vous en faire. Le sel d’Epsom fonctionne aussi au sein d’un système hydroponique. Enfin, la chaux dolomitique est une autre source naturelle de magnésium et de calcium et fait office de très bon amendement du sol.

Carence et toxicité du magnésium

Comment Traiter Une Intoxication Au Magnésium

Le magnésium est un nutriment mobile, ce qui signifie que les signes de carences ont tendance à se montrer d’abord dans les parties les plus anciennes. Parmi les symptômes d’une carence en Mg, on peut citer :

  • Brunissement ou jaunissement du bord des feuilles (particulièrement sur les feuilles nourricières plus vieilles)
  • Jaunissement des veines et marges des feuilles
  • Tiges rougeâtres-violettes
  • Taches brunes
  • Zones nécrotiques sur la nouvelle croissance (en phase avancée)

Articles liés

Comment Corriger Une Carence En Magnésium

En revanche, la toxicité du magnésium peut produire les symptômes suivants :

  • Feuilles marron foncé ou noires
  • Feuillage pointant vers le haut
  • Symptômes d’un blocage de l’absorption du calcium (la toxicité du magnésium peut affecter la capacité d’un plant à absorber le calcium)

Il peut être délicat de bien diagnostiquer une carence ou une toxicité du magnésium, car plusieurs carences/toxicités de nutriments différents produisent souvent des symptômes similaires. Cliquez ici pour une présentation détaillée de la façon d’identifier et traiter la carence/toxicité du magnésium et autres problèmes de nutriments.


Les cultivateurs de cannabis débutants concentrent souvent leurs apports en engrais exclusivement sur l’azote, le phosphore et le potassium. Les cultivateurs plus expérimentés comprennent cependant qu’un apport équilibré de micronutriments, dont du magnésium, est crucial pour faire pousser des plants de cannabis en pleine santé donnant de bons rendements.

Adam Parsons
Adam Parsons
Journaliste, auteur et rédacteur professionnel spécialisé dans le cannabis, Adam Parsons est un membre de Zamnesia depuis un certain temps. Chargé de couvrir un large éventail de sujets allant du CBD aux psychédéliques et tout ce qu’il y a entre les deux, Adam crée des articles de blog, des guides et explore une gamme toujours plus importante de produits.