Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

NPK : Quel Est Le Meilleur Ratio Pour Cultiver Du Cannabis

Npk : Quel Est Le Meilleur Ratio Pour Cultiver Du Cannabis

Vous débutez dans la culture du cannabis, ou vous luttez contre des carences en macronutriments ? Peut-être qu’un excès d’engrais nuit à votre weed ? Peu importe le substrat dans lequel vous cultivez, les plants ont besoin des bons nutriments au bon moment. Éliminez les doutes et les mauvaises récoltes avec nos connaissances NPK.

Guide Simple Des Ratios NPK Pour La Weed

Les nutriments sont un facteur critique de la culture du cannabis. Le trio de macronutriments azote, phosphore et potassium sont le carburant du moteur de croissance de la weed. Les nutriments de base NPK ne peuvent pas être appliqués avec le même ratio pendant tout le cycle de vie du cannabis.

De plus, les plants de cannabis diffèrent significativement pour leurs besoins en nutriments d’une variété à l’autre. Toutes choses considérées, ce n’est pas une surprise que la détermination des ratios corrects à apporter aux plants puisse être compliqué. Laissez-nous simplifier l’apport nutritif pour les plants de cannabis pour les cultivateurs de tous niveaux.

CHANGEMENTS DANS LES BESOINS EN NUTRIMENTS

  • CROISSANCE VÉGÉTATIVE

Au début du cycle de vie du cannabis, les besoins en nutriments sont minimaux. Moins est vraiment mieux. La plupart des cultivateurs préfèrent un apport riche en N. Un ratio NPK de 3:1:1 pendant la phase de croissance est un excellent apport en macronutriments pour pratiquement toutes les variétés de cannabis. Bien sûr, certaines variétés répondront mieux avec quelques ajustements.

L’azote ne fait pas tout, mais les niveaux de N devraient toujours être proportionnellement plus élevés que phosphore et potassium jusqu’à la floraison. Les apports riches en azote ne sont pas nécessaires pour les cultivateurs en terre, car la plupart des terreaux pour cannabis de haute qualité contiennent suffisamment d’engrais pour les 3-4 premières semaines. Ajoutez juste de l’eau et surveillez les blocages de nutriments. Sinon, les tablettes de culture Vertafort peuvent apporter des nutriments à libération lente pendant la croissance végétative.

Croissance Végétative

  • FLORAISON

Alors que les plants de cannabis passent en floraison, leurs besoins en macronutriments passent à l’opposé. Ce qui signifie qu’il faut passer à des nutriments de base pour floraison et ajuster les ratios NPK. Du début au milieu de la floraison, une formule NPK très efficace est de 1-3-2, suivie ensuite par 0-3-3 pour la fin de floraison. Ajoutez un rinçage final à l’eau pure et/ou une solution légère de rinçage durant la dernière semaine pour améliorer le goût. Il est ensuite temps de récolter. P & K dictent la quantité et la taille des têtes, respectivement.

Donc, réduire les niveaux de N tout en augmentant simultanément P & K est l’objectif principal du cultivateur. Trop d’azote en fin de floraison peut nuire à la sinsemilla. Les têtes auront un goût désagréable et ne se fumeront pas aussi bien qu’une récolte bien rincée. Éliminez totalement l’azote pendant les 20-30 derniers jours.

Chaque variété de cannabis a ses propres nuances. C’est aussi le cas pour les nutriments et l’apport en engrais. Peu importe si vous voulez utiliser des engrais bio ou chimiques, vous devez augmenter les doses graduellement. Vous ne pouvez tout simplement pas apporter des engrais à pleine puissance dès le début. Une fois de plus, les tablettes d’engrais bio pour floraison à libération lente de Vertafort sont une alternative fiable, car elles libèrent les nutriments au fil du temps pendant la floraison.

Floraison

APPORT : LOURD, LÉGER ET JUSTE COMME IL FAUT

Comme nous l’avons mentionné, les cultivateurs en terre ont juste besoin d’arroser les plants pendant la phase des jeunes pousses. Généralement, ajouter des micro-organismes et enzymes bénéfiques suffit. Ils aideront les racines à se développer et rendront les nutriments dans la terre disponibles. Cependant, il est conseillé aux cultivateurs en hydro et en coco de commencer à appliquer des engrais à 25 % du dosage et d’augmenter ensuite ce niveau de base.

Certaines variétés, en particulier celles du type indica, ont tendance à mieux répondre à des doses élevées d’engrais. Les variétés plus sativa correspondent généralement à un besoin de moins de nutriments. Les variétés hybrides et à autofloraison sont au milieu, certaines penchant plus vers une préférence pour des doses plus légères ou plus fortes.

Une expérience pratique de terrain en culture avec une variété de cannabis particulière est vraiment le seul moyen d’être sûr. Mais il faut noter que typiquement seules les variétés auto XL ont un plus gros appétit pour les nutriments. La plupart des hybrides ruderalis sont comme des sativas à l’appétit miniature, même si leur génétique est à dominante indica.

Un apport nutritif lourd, ou en d’autres termes des doses de nutriments pour cannabis à pleine puissance, accompagné de doses ponctuelles de suppléments boosters de floraison, peuvent faire des merveilles pour les rendements. Mais uniquement si vous avez une variété avec une réponse positive prouvée pour un apport nutritif intense. Sinon, essayez d’adopter un planning d’apport en engrais avec pour objectif de doser les nutriments à la bonne quantité.

Tous ceux qui ont déjà essayé de « booster » de la mauvaise weed avec des boosters et des potions pourront vous dire que c’est une perte de temps et d’argent. La génétique déterminera la puissance et la quantité de la récolte. Même si vous faites tout bien comme il faut, vous serez toujours limité par le plafond déterminé par la génétique. Augmentez votre apport nutritif lentement et régulièrement, en surveillant le comportement du plant à chaque étape. Désolé, mais il n’y a pas de raccourci dans ce cas.

Apport : Lourd, Léger Et Juste Comme Il Faut

PH & MICRONUTRIMENTS

Les macronutriments répondent aux besoins basiques en NPK du plant, mais ils ne font pas tout. Les micronutriments doivent également être mélangés aux apports nutritifs pour le cannabis. De plus, pour que tout nutriment soit disponible pour les racines, le pH du milieu de culture et la solution nutritive doivent être parfaitement ajustés.

La silice pourrait bien être classée comme macronutriment pour cannabis dans le futur, car elle est très importante pour la santé des plants en renforçant les parois cellulaires. Encore mieux, la silice a récemment été liée à une production de trichome accrue par des cultivateurs professionnels nord-américains.

Toutes les grandes marques de nutriments proposent des suppléments pour couvrir tous les micronutriments. Ce sont les produits aux valeurs en NPK 0.1, 0.2, etc. Un terreau de haute qualité devrait contenir la plupart des oligoéléments dont le cannabis à besoin. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours apporter un thé de mélasse une fois par semaine.

Ce sont surtout les cultivateurs en coco et en hydro qui auront besoin de la grande majorité de ces produits. Une bonne bouteille de Ca/Mg sera essentielle. N’oubliez pas que le pH doit être de 5,5-6,0 pour l’hydro et le coco et de 6,0-6,5 pour la terre. Réglez ces niveaux à chaque apport en engrais. Investissez dans un pHmètre ou des nutriments au pH parfait pour être sûr. À vous de faire pousser cette récolte énorme.

PH & Micronutriments

Vérification de l’âge 18+

Avez-vous 18 ans ou plus ? Le contenu de Zamnesia.fr ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays. Notre boutique en ligne est conforme aux lois néerlandaises.

En cliquant sur Entrée, vous confirmez que vous avez 18 ans ou plus.