Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Santé & sécurité des e-cigarettes

Sécurité e-cigarettes

Les e-cigarettes sont une invention assez récente, et le manque de réglementation et de recherches sur le sujet provoque des interrogations sur leur sécurité et leurs implications sur la santé. L'article suivant présente la situation pour la nicotine et les e-cigarettes en l'état actuel des connaissances.

Nicotine

rien de toxinesIl n'existe actuellement pas de preuve suggérant que la nicotine a de graves conséquences pour la santé, mis à part le fait qu'elle est addictive. La plupart des complications causées par le tabagisme viennent des produits dérivés de la combustion du tabac, comme le monoxyde de carbone, le goudron et les milliers d'autres produits chimiques créés. La nicotine seule ne contient pas elle-même ces toxines, c'est un stimulant qui provoque une sensation d'activité et d'éveil dans le corps et l'esprit.

Même si la nicotine est l'une des drogues les plus répandues dans le monde entier, peu de recherches scientifiques se sont penchées sur ses effets à long terme. Des études sur des rats n'ont pas découvert d'augmentation de mortalité ou de la fréquence de survenue des tumeurs. Des études suggèrent que la nicotine pourrait potentiellement être cancérigène, mais c'est un sujet encore largement débattu et aucune preuve ne vient actuellement soutenir ces affirmations. Dans l'état actuel des choses, la plupart des preuves scientifiques à ce jour suggèrent que le seul danger de la nicotine est son potentiel addictif.

Les e-cigarettes et l'e-liquide

Parlons donc des e-cigarettes. Même si la nicotine n'engendre pas de graves risques pour la santé par elle-même, quel est l'impact sur la santé de la vaporisation de nicotine et des autres ingrédients présents dans les e-liquides ?

Jusqu'à récemment, les organisations comme l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont largement fait campagne pour la restriction des e-cigarettes, arguant qu'elles n'avaient pas fait l'objet d'assez de recherches. Cependant, des études ont commencé à porter leurs fruits et les premiers résultats suggèrent que les cigarettes électroniques ne sont pas plus dangereuses que les patchs à la nicotine.

Une étude publié par le Lancet a commencé à explorer l'intégralité des effets à long terme des e-cigarettes dans un large groupe de consommateurs, comparés à ceux qui utilisent une autre méthode pour obtenir leur dose de nicotine. L'étude concernait 657 fumeurs classiques et chacun a reçu l'une des trois options suivantes : une e-cigarette contenant de la nicotine, une e-cigarette placebo, ou un patch de nicotine. Les résultats n'ont pas démontré de différences significatives entre ceux qui avaient reçu leur nicotine d'une e-cigarette et ceux qui avaient utilisé un patch de nicotine.

Même si c'est un résultat positif pour les défenseurs des e-cigarettes, il faut noter que ce n'est que la première étude à grande échelle à être publiée. C'est une bonne indication que les cigarettes électroniques ne posent pas de risques pour la santé, mais d'autres études sont nécessaires.

Les e-liquide existent sous deux formes, soit avec du propylène glycol (PG), soit de la glycérine végétale (VG). Les liquides à base de propylène glycol sont plus courants, car il montre les propriétés chimiques les plus favorables pour l'utilisation dans les e-cigarettes. L'organisation Mondiale de la Santé et la FDA américaine considèrent le PG comme sans danger, et des études ont prouvé que le PG n'est ni cancérigène ni toxique.

Le PG est souvent utilisé dans beaucoup de produits de consommation, comme les cosmétiques, les lingettes pour bébé et les inhalateurs contre l'asthme. Petit point négatif, le PG semble occasionnellement provoquer des réaction allergiques chez une minorité de personnes. Les consommateurs souffrant d'eczéma ou d'autres maladies de la peau peuvent être sensibles à la substance et y réagir.

La glycérine végétale est moins souvent utilisée dans les e-cigarettes, principalement en raison de sa consistance plus épaisse et de son goût plus doux. La VG est produite à partir d'huiles végétales comme l'huile de coco, de soja ou de palme. De même que le PG, la glycérine végétale est utilisée dans beaucoup de produits courants comme des lotions, des hydratants, des savons et des shampoings. Il n'existe pas de risques connus associés à a consommation de glycérine végétale et elle a été déclarée propre à l'ingestion. Certains consommateurs rapportent une accumulation de sécrétions dans la gorge après avoir utilisé une e-cigarette à base de VG, alors que d'autres rapportent une sécheresse buccale avec une vapeur de PG.

Le point de vue actuel est bien résumé par la Boston University of Public Health, qui a déclaré en conclusion de ses propres recherches sur le sujet que « peu, voire pas, de produits chimiques aux niveaux détectés dans les cigarettes électroniques ne soulèvent d'interrogations sérieuses pour la santé ». On peut affirmer sans crainte que, si vous cherchez à vous éloigner du tabac, les e-cigarettes sont une option très viable.

 

Zamnesia

E-cigshop