Pourquoi Certains N’Ont Pas D’Effet La Première Fois

Publié le :
Catégories : BlogCannabisOpinionScience

Pourquoi Certains N’Ont Pas D’Effet La Première Fois

Planer pour la première fois donne souvent des souvenirs hilarants. Mais que se passe-t-il quand on ne ressent rien lors de cette première session fumette ?

On a tous été victimes de cette «première bouffée». On essaye le cannabis pour la première fois, et on plane un peu trop haut, au grand régal de nos amis. Si ça ne vous est pas arrivé, vous connaissez forcément quelqu’un à qui c’est arrivé. Et si quelques personnes étaient immunisées contre ce genre de moments gênants ? Ou peut-être même ne ressentaient rien lors de leur première bouffée ? Ce phénomène du cannabis est partout autour de nous et concerne plus de débutants du cannabis que l’on pourrait croire. Avant de crier à un complot des Illuminatis, se pourrait-il qu’il y ait une explication plus logique à cette «tolérance instantanée» expérimentée parfois lors de cette emblématique première bouffée.

Même s’il existe de nombreuses théories convaincantes, et possibles, rien n’est concret. Nous ressentons un effet car les récepteurs à cannabinoïdes dans notre cerveau sont réceptifs au THC contenu dans le cannabis. Comme pour tout ce qui concerne le cerveau, il n’y a jamais d’explication simple, car tout le monde est unique.

Pourquoi Ne Ressentons-Nous Aucun Effet ?

Une Inspiration Incorrecte

C’est pas aussi bête que ça en a l’air. Un débutant est forcément nerveux. Étant donné l’illégalité du cannabis dans de nombreuses régions du monde, quelques bouffées rapides dans le jardin d’un ami sont souvent la réalité de notre première expérience. Les effets du cannabis sont mieux ressentis en tirant de profondes bouffées et en gardant la fumée riche en THC dans les poumons. Des bouffées plus courtes et rapides auront moins d’impact, car le corps ne peut pas absorber beaucoup de THC, mais au point de n’avoir aucun effet ? Même si ce scénario peut être plausible dans quelques situations précises, certains consommateurs affirment n’avoir ressenti aucun effet même en consommant des produits comestibles au cannabis.

Pas Le Bon État D’Esprit

Le THC altère l’état d’esprit, mais pour enter dans un état d’esprit altéré, il faut être conscient de cet état pour commencer. Restez avec nous sur ce point, pour faire simple, si vous ne savez pas ce que ça fait d’être défoncé, alors comment vous pouvez savoir que vous l’êtes ou pas ? C’est un peu tiré par les cheveux, mais comme pour toutes les substances psychoactives qui peuvent altérer l’esprit, l’efficacité dépend de l’humeur. De nombreux consommateurs affirment que le meilleur moyen de savourer du cannabis est de s’asseoir dans une chaise confortable tout en écoutant sa musique préférée. Dans cette situation, votre corps et votre esprit sont déjà relaxés, et la logique voudrait que votre cerveau soit plus réceptif aux cannabinoïdes et à leurs effets. Être nerveux, coincé ou stressé peut minimiser le côté agréable de la défonce et votre capacité à vous sentir planer, comme votre esprit est concentré sur d’autres choses.

Votre Cerveau N’est Pas Prêt

Maintenant, le côté scientifique de notre capacité à planer. Être défoncé implique une liaison entre nos récepteurs CB1 et le THC psychoactif contenu dans le cannabis. La sensation d’euphorie souvent associée à la consommation de cannabis est due à la présence de ces récepteurs dans des zones du cerveau liées à la psychoactivité, au stimulus et aux récompenses. Il est parfaitement raisonnable de penser que chez certains individus, les récepteurs CB1 soient en plus faible densité, ce qui les empêche de ressentir les pleins effets du THC et des autres cannabinoïdes. Quand on sait que les effets du cannabis et la façon dont notre cerveau est réceptif aux cannabinoïdes sont un champ scientifique toujours en expansion, on ne peut affirmer que c’est un facteur déterminant. Étant donné la complexité du cerveau et la myriade de facteurs externes qui peuvent l’affecter, il n’y aura jamais d’explication unique pour tous les cas.

 

         
  Lucas  

Écrit par: Lucas
Lucas est auteur à temps-partiel et visionnaire à temps-complet. Psychonaute anonyme se fondant dans la société avec son costume-cravate, il œuvre pour apporter au grand public une rationalité basée sur des preuves.

 
 
      De nos auteurs