Les Variétés De Cannabis Indica Et Sativa Ont-Elles Des Effets Différents Pour Les Aliments ?

Published :
Catégories : BlogCannabis

Les Variétés De Cannabis Indica Et Sativa Ont-Elles Des Effets Différents Pour Les Aliments ?


De la façon dont notre corps répond aux sativas et indicas aux attentes que nous fixons avant de consommer des aliments au cannabis, de nombreuses influences modèlent notre expérience du cannabis ingéré.

Les passionnés du cannabis peuvent apprécier les nombreuses variétés différentes qui existent, toutes avec leur propres effets. Des variétés sativa qui nous donnent de l’énergie aux indicas qui nous détendent après une longue journée, les deux types ont leurs propres bienfaits uniques. Mais vous êtes-vous déjà demandé comment les effets des indicas et sativas diffèrent pour les aliments au cannabis, s’il y a une différence pour commencer ?

Même si la réponse n’est pas un oui ou un non clair, il y a de nombreuses raisons pour lesquelles « ça dépend » est une conclusion appropriée. De la façon dont notre corps répond aux sativas et indicas, aux attentes que nous fixons avant de consommer des aliments au cannabis, de multiples influences peuvent donner forme à notre expérience du cannabis alimentaire.

LA DIFFÉRENCE ENTRE INDICA ET SATIVA

Sativa vs Indica

Si vous demandez à quelqu’un pourquoi il préfère une sativa, il y a des chances qu’il vous réponde que la sativa lui donne de l’énergie, l’élève et libère sa créativité. D’un autre côté, un amateur d’indica déclarerait probablement qu’il préfère se détendre et être relaxé. En effet, tout le monde a une raison d’aimer les indicas ou les sativas. Mais des scientifiques et autres professionnels remettent en question les différences dans les effets depuis un bon moment, ce qui pousse beaucoup de personnes à se demander pourquoi les consommateurs y voient une différence.

De nombreuses entreprises de cannabis alimentaire, comme Botanica, vendent des produits avec des étiquettes indica et sativa. Comme leur ligne d’aliments au cannabis Spot contient ces étiquettes, il y a bien une différence entre ces deux types de produits.

« Il y a environ 150 molécules qui interagissent avec notre corps quand nous consommons du cannabis. Ce n’est pas juste le THC. Le CBN agit comme analgésique ; le CBD est un anti-inflammatoire, le THCV avec différents ratios et concentrations peut vous rendre soit plus paranoïaque, soit moins paranoïaque. C’est l’alchimie de la matière végétale. »

Comme il est important de connaître les différences des composés appelés cannabinoïdes, les artistes des aliments cannabiques chez Botanica s’efforcent de préserver le profil des substances en traitant doucement leur variété de départ et en cuisinant à basse température. Le tout pour aider à préserver les parties les plus importantes de la plante. Et ceci inclut bien plus que juste le THC.

D’une importance également significative, il y a aussi les terpènes, les huiles essentielles qui donnent au cannabis sa forte odeur. De plus, les terpènes altèrent aussi les effets issus du THC et des autres cannabinoïdes. Pour cette raison, ces mélanges odorants font l’objet de plus d’attention lors du choix d’une variété pour ses effets. Le Directeur Marketing Eileen Namanny de la compagnie The Goodship explique ce qui se passe en utilisant leur méthode d’extraction.

« Dans notre processus d’extraction, les profils de cannabinoïdes sont préservés, mais les profils de terpènes sont perdus. Donc si l’effet est plus basé sur les terpènes que sur les cannabinoïdes, alors vous allez le perdre, à moins de réintroduire les terpènes par la suite. Oui si ce sont ces ratios de profils de cannabinoïdes qui alimentent l’effet, alors je pense qu’on peut le conserver. »

Les différences entre indicas et sativas peuvent dépendre des cannabinoïdes, des terpènes, ou même d’une combinaison entre les deux. Mais peut-on faire la différence entre les deux quand on cuisine le cannabis ?

ALIMENTS AU CANNABIS : PEUT-ON NOTER LA DIFFÉRENCE ENTRE INDICAS ET SATIVAS ?

Au final, quand on essaye de faire la différence entre les deux principaux types de cannabis en cuisine, il faut choisir deux variétés totalement différentes. Spécifiquement, une sativa et une indica. Même en cuisinant au four avec la même température et la même durée de cuisson pour les deux, est-il possible de déterminer la différence, sans savoir laquelle est laquelle ?

Dans la cuisson au four, les résultats peuvent être substantiellement altérés si la cuisson n’est pas correcte. Par exemple, un beurre qui ne serait pas réparti de manière homogène peut donner un lot inégal. En d’autres termes, une personne pourrait avoir un brownie puissant comme tout. Mais une autre pourrait se retrouver avec un brownie qui ne fait pas grand-chose. C’est pourquoi il est difficile de déterminer si on peut ou non noter une différence bien définie entre les deux.

Il est important de réaliser que, pour le cannabis alimentaire, tout le monde est différent. Non seulement chaque corps réagit différemment au cannabis, mais nos métabolismes diffèrent aussi dans leur réponse à la weed.

 

Comestible de Cannabis

Will Ritthaler de Goodship pense que le contrôle du système endocannabinoïde d’une personne est impossible.

« Il n’y a pas de contrôle pour les systèmes endocannabinoïdes de chaque personne. Les tests en laboratoire vous donneront des résultats pour la puissance, mais vous vous retrouverez toujours avec un filtre subjectif. »

En fait, le filtre propre à chacun dont Rutthaler parle joue un rôle vital dans la façon dont nous déterminons une expérience comme étant indica ou sativa, ainsi que pour ce que nous attendons des deux. Par exemple, une personne ayant une faible tolérance au cannabis alimentaire pourrait ressentir une anxiété incontrôlable en consommation un brownie très puissant. Cependant, un consommateur d’aliments au cannabis plus expérimenté peut manger le même brownie, sans être affecté du tout. En ayant ceci à l’esprit, il apparaît que notre expérience et la façon dont notre corps y réagit a beaucoup à voir avec la façon dont nous différencions sativa et indica.

Donc, nous savons que cuisiner à la maison peut ne pas nous donner de résultats concluants. Mais qu’en est-il des aliments cuisinés professionnellement ?

ALIMENTS AU CANNABIS PROFESSIONNELS : Y A-T-IL UNE DIFFÉRENCE NOTABLE EN SATIVAS ET INDICAS ?

Sur certaines étiquettes des produits vendus séparément comme sativa ou indica, il n’y a pas de mention spécifique des effets qui seront ressentis. En général, les étiquettes indiquent juste « indica » ou « sativa ». Mais pourriez-vous faire la différence sans aucune indication ?

En réalité, le résultat de ce test à l’aveugle peut varier selon votre perception. Par exemple, disons que vous êtes une personne qui ne ressent que des effets élévateurs durant la journée. Si vous consommez du cannabis alimentaire durant l’après-midi, et que cela améliore votre humeur et vos niveaux d’énergie, vous allez penser que c’est une sativa. Mais si vous consommez un autre aliment au cannabis en fin de soirée et que cela vous assomme, vous allez penser que c’est une indica.

En sachant que c’est l’une des deux, vous allez baser votre déduction sur ce que vous savez déjà et avez déjà expérimenté sur les deux variétés. Mais votre réponse pourrait être totalement fausse, juste parce que vous choisissez de baser votre réponse sur vos perceptions. Au final, c’est la réponse de votre organisme qui vous amène à la déduction.

Pour dire les choses autrement, que se passerait-il si vous saviez ce que c’était avant de consommer ? Auriez-vous réagi différemment ? Que se passerait-il si vous consommiez les deux le matin, l’après-midi ou le soir ? Ce ne sont que quelques-uns des points qui méritent des recherches plus approfondies. De plus, trouver la réponse à ces questions peut aider les clients à trouver des produits qui fonctionnent mieux pour eux et leurs besoins. Et Lena de Botanica semble être d’accord.

« Nous voulons un produit qui va sortir de client de cette mentalité obsédée par le THC. Nous avons voulu créer une marque qui vous permet de vous y retrouver émotionnellement dans l’expérience.

 

Sativa or indica

Vous pourriez dire ‘j’aime le concept d’un aliment sativa’, ou ‘j’aime l’idée d’un aliment indica.’ Mais il faut que cela soit plus profond qu’un concept. Cela doit être prouvé par l’expérience de votre corps. »

CONCLUSION

Même si les réponses demeurent incertaines pour ce qui est des différences entre indicas et sativas, il y a des faits absolus sur les aliments au cannabis qui sont importants à connaître.

Premièrement, attention à votre tolérance. Une tolérance élevée signifie pouvoir gérer plus de cannabis, alors que ceux dont la tolérance est faible devraient s’en tenir à de petites doses. Deuxièmement, surveillez le moment de la journée. Après tout, nos corps ont plus d’énergie à certains moments qu’à d’autres. Troisièmement, les aliments au cannabis préparés à la maison peuvent ne pas produire les mêmes effets. Par exemple, vous pourriez ne pas réussir à homogénéiser un lot de brownies. Et donc créer un lot inégal pour la puissance. Et le plus important est probablement le quatrième point : ce à quoi vous vous attendez, c’est ce que vous ressentirez. Pour souligner ce point : si vous vous attendez à vous endormir, il y a de fortes chances pour que vous vous endormiez.

 

         
  Guest Writer  

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes