Blog
Répulsifs Naturels Anti-Nuisibles
6 min

Top 5 Des Répulsifs Naturels Anti-Nuisibles Pour Le Cannabis

6 min
Blog Culture du Cannabis Top

Faites en sorte que vos magnifiques pieds organiques le restent. Ces 5 meilleures méthodes organiques pour contrôler les nuisibles vous permettront de garantir le côté naturel et organique de votre ganja qui restera pure de tout produit chimique.

TOP 5 DES RÉPULSIFS NATURELS CONTRE LES NUISIBLES POUR LE CANNABIS

La demande de cannabis organique et complètement naturel ne cesse d’augmenter partout dans le monde. La nécessité de respecter les normes biologiques signifie que la lutte organique contre les nuisibles est nécessaire. La première manière de contrôler organiquement les nuisibles est d’avoir des plants de cannabis sains. Le cannabis est un répulsif naturel à insectes. Une bonne terre, de bonnes pratiques d’arrosage et un entretien régulier du plant contribuent grandement à éviter d’être attaqué par une foule de mauvais insectes.

Si l’équilibré est dérangé ou que des nuisibles apparaissent dans la culture, il est toujours préférable d’opter pour une solution organique afin de régler le problème. Ces 5 répulsifs naturels répondront aux exigences des connaisseurs les plus tatillons en la matière (organique).

#1 HUILE DE NEEM

Huile De Neem Anti-Nuisibles Cannabis

Lorsqu’elle est utilisée comme pulvérisation foliaire, l’huile de neem peut tuer les tétranyques adultes et empêcher les œufs déjà pondus de se développer en acariens. Elle tue, puis empêche d’autres infestations d’aleurodes. Les moucherons fongiques peuvent être contrôlés en surface et dans la terre lorsque l’huile de neem est utilisée comme traitement racinaire. Elle éliminera également les nématodes pourris et laissera en vie ceux qui font du bon travail. Elle accélère la décomposition des matières végétales dégradées pour une biodisponibilité plus rapide des nutriments organiques à la plante.

Contrairement aux sprays chimiques qui éliminent tout ce qui est bon et mauvais, les coccinelles et les papillons, les vers de terre et les abeilles sont à l’abri d’une mort certaine grâce à l’huile de neem. Cela agit comme un stimulant de mi-croissance lorsqu’on l’incorpore à l’arrosage pour d’autres problèmes. Lorsqu’elle est régulièrement appliquée en prophylaxie sur les plants de cannabis dès leur plus jeune âge, la plupart des agents pathogènes, des moisissures et des insectes qui aiment le cannabis peuvent être complètement évités, et ce autant à l’intérieur qu’en extérieur.

#2 SPRAYS FOLIAIRES FAIT MAISON

Sprays Foliaires Anti-Nuisibles Cannabis

Les sprays foliaires sont spécifiquement conçus pour contrôler et éliminer les nuisibles indésirables. Certains procurent une bonne protection et agissent comme insecticides. On retrouve parmi ces choix d’horticulture organique :

Attention : N’utilisez ces sprays/pulvérisateurs que durant la phase végétative. S’ils sont utilisés pendant la floraison, ils peuvent affecter la production de trichomes et le rendu final de vos récoltes.

  • PULVÉRISATEUR À FEUILLES DE TOMATE (ET PULVÉRISATEUR À FEUILLES DE TABAC)

La famille des plantes solanacées, qui comprend les tomates, le tabac et les pommes de terre, contient des alcaloïdes toxiques hydrosolubles. Lorsque les feuilles sont broyées et laissées à tremper dans l’eau, puis retirées, il en résulte un puissant insecticide biologique qui éliminera les pucerons et attirera des guêpes parasites dans le jardin. Il suffit de tremper 1 ou 2 tasses de feuilles de tomates (ou de feuilles de tabac) dans de l’eau pendant la nuit. Filtrez bien, ajoutez 2 autres tasses d’eau fraîche, puis pulvérisez les plantes généreusement.

  • PULVÉRISATEUR D’HUILE D’AIL

L’huile d’ail est un puissant spray topique qui contrôle directement les pucerons, les perce-oreilles, la fausse arpenteuse de chou, les cicadelles, les punaises de juin, les punaises de courges et les aleurodes. Il ne nuira pas aux coccinelles, mais peut nuire à d’autres insectes bénéfiques. Utilisez avec modération et ciblé sur les zones touchées, plutôt que comme un produit qui tonifierait une plante entière. Pour faire un cordial de longue durée qui permettra un certain nombre d’applications, trempez 75 g de gousses d’ail écrasées dans 2 cuillères à café d’huile minérale non désagrégée pendant au moins 24 heures. Filtrez et ajouter 15 ml de savon de cuisine liquide ou de savon insecticide. Mélangez à raison de 20 ml par litre d’eau fraîche. Utilisez en quantité minimum.

  • SPRAY HUILE ESSENTIELLE

Les huiles essentielles sont les terpènes concentrés distillés à partir de n’importe quel nombre de plantes. Pour cette pulvérisation, des produits naturels connus contre les nuisibles seront utilisés. Un mélange d’huiles de souci, de menthe poivrée, d’eucalyptus et de romarin constitue un traitement antiparasitaire efficace et polyvalent. Mélangez des quantités égales de chaque huile. Mélangez bouteille après bouteille et vous aurez de quoi tenir plusieurs années, ou bien cuillère à café après cuillère à café. Agitez bien le tout. Ajoutez une cuillère à café de ce mélange à un litre d’eau chaude en rajoutant une demi-cuillère à café de liquide vaisselle en tant qu’émulsifiant. Ce sera efficace contre les pucerons, les aleurodes, les tétranyques, les fourmis, les nématodes et les altises.

  • SPRAY AU THÉ DE CORIANDRE

La pulvérisation de coriandre éliminera toute infestation de pucerons ou d’acariens. Ce spray s’attaque directement à l’infestation et affecte également la viabilité des prochaines générations qui sont d’ores et déjà présentes dans les œufs. Faites simplement bouillir 250 g de feuilles de coriandre râpées dans un litre d’eau. Filtrez et mettez à refroidir. Dans un autre récipient, mélangez ½ cuillère à café de liquide vaisselle avec un autre litre d’eau. Combinez les deux et pulvérisez directement sur les infestations.

  • SPRAY AU SEL

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le spray au sel n’endommage pas le cannabis, mais fait bien disparaitre les acariens. Pas le sel de mer moyen iodé ou ordinaire. Le sel gemme de l’Himalaya, en particulier, n’absorbe pas les impuretés environnementales et peut être utilisé dans des dilutions douces pour lutter contre les nuisibles. 2 cuillères à soupe de sel minéral dans 4 litres d’eau propre, à utiliser en spray permettra de résoudre immédiatement les problèmes d’acariens.

  • SPRAY AU PIMENT

La famille des poivrons contient de la capsaïcine, un composé connu pour ses propriétés insecticides. Le poivre noir, le gingembre, les piments, l’aneth et le paprika sont tous efficaces. Plus le piment est fort, plus le spray l’est aussi. La sécurité personnelle rentre clairement en jeu ici du fait que les piments forts peuvent irriter la peau, et les projections peuvent blesser vos yeux, vos lèvres et votre nez. Pour faire un spray au piment, mélangez 2 grands piments de Cayenne ou habanero dans suffisamment d’eau pour que le mélange soit bien fluide. Filtrez les graines et les matières solides. Portez des gants car cela peut irriter votre peau. Ajoutez 75 ml de concentré à 4 litres d’eau avec un peu de savon de Castille, et vaporisez généreusement tout autour de votre culture.

#3 LES PLANTES COMPAGNONS

Les Plantes Compagnons Anti-Nuisibles Cannabis

Le compagnonnage végétal bénéficie grandement à votre culture de cannabis de bien des façons. Une gestion bien contrôlée des nuisibles va de pair avec le taux d’humidité qui pénètre la terre, le bien-être de la terre et des racines, et le contrôle des pathogènes et des champignons. Pour contrecarrer les nuisibles, il existe des plantes qui sont naturellement des répulsifs comme :

  • Les soucis, qui libèrent un produit chimique dans le sol qui détruit les mauvais nématodes et repousse les pucerons des racines.

  • Le basilic, dont le feuillage, plutôt que les racines, est un insecticide naturel. Il repousse un certain nombre d’insectes, d’escargots et de limaces.

  • La digitale, qui attire un insecte prédateur qui se nourrit d’acariens, de pucerons et d’aleurodes.

  • L’ail, qui est un répulsif polyvalent et a aussi un effet répulsif sur les petits mammifères.

  • L’aneth et ses fleurs saisonnières, qui attirent une guêpe prédatrice qui se nourrit des pucerons, des tétranyques et de la redoutable chenille.

  • La coriandre, qui repousse les tétranyques et les pucerons.

  • Les chrysanthèmes, qui produisent naturellement du pyrèthre, un insecticide général et dissuasif.

D’autres plantes attirent également des insectes bénéfiques qui se chargent d’éliminer ceux qui sont nuisibles à votre culture.

  • Les tournesols sont de véritables maisons pour les insectes favorables au cannabis. Ils attirent les acariens prédateurs, les coccinelles et autres insectes qui se nourrissent d’acariens, d’écailles et de pucerons.

  • L'achillée attire les guêpes et les coccinelles prédatrices.

L’avantage supplémentaire des plantes compagnons, c’est que vous aurez toujours une salade fraîche à portée de main. Vos plants seront également bien camouflés et protégés du vent, tandis que plusieurs autres espèces de fleurs ajouteront une touche de couleur agréable à l’œil à votre jardin.

Plantes CompagnesVoir Plantes Compagnes

#4 PIÈGES À PHÉROMONES

Pièges À Phéromones Anti-nuisibles Cannabis

Comme la plupart des créatures, l’un des principaux moteurs de la vie des insectes est l’accouplement. Les pièges à phéromones exploitent cette fonction fondamentale en émettant des phéromones qui attirent les insectes nuisibles au cannabis. Les insectes sont attirés par le piège, puis retenus par des patins collants. Les pièges n’exterminent pas une population d’insectes comme le ferait un spray ; ils contrôlent la population de nuisibles et empêchent l’essaimage et les dégâts potentiels.

#5 INTRODUIRE DES PRÉDATEURS

Prédateurs Anti-Nuisibles Cannabis

Il y a un certain nombre d’acariens et d’insectes qui se nourrissent des insectes et des autres acariens qui peuvent infester le cannabis. L’introduction de prédateurs peut se faire progressivement au cours de la vie de la plante, ou tout au début de la phase végétative, afin de développer une population saine. Parmi les prédateurs disponibles sur le marché, on peut citer A. fallacis, P. persimilis ou S. punctillum pour la lutte contre les tétranyques.

  • A. Le cucumeris est un acarien prédateur bénéfique à l’ensemble du jardin, mais il est particulièrement avide des thrips et de leurs larves.

  • Le S. scimitus, qui vit dans la terre, contrôlera allègrement les moucherons fongiques, les tétranyques pendant la diapause et les thrips.

  • E. La formosa, qui est une guêpe parasite, contrôlera les aleurodes, tout comme le coléoptère vorace D. catalinae.

ARTICLE LIÉ
C'est Quoi La Terre Organique Vivante Recyclée (ROLS), Comment En Faire ?

La Terre Organique Vivante Recyclée (ROLS) est un des meilleurs moyens de vous garantir d'avoir des plants en bonne santé.

Electric Wombat

Écrit par: The Electric Wombat
Artiste et Auteur, The Electric Wombat est un cultivateur pro avec une passion pour le plein air. Quand il n’est pas en train de jardiner, il travaille son art, profite de la nature avec son chien ou fabrique même ses propres habits !

De nos auteurs

Read more about
Blog Culture du Cannabis Top
Search in categories
or