Blog
Cannabinoïdes De Synthèse
5 min

Les Dangers Des Cannabinoïdes De Synthèse

5 min
Facts News

Le terme « cannabinoïde de synthèse » fait référence à des centaines de différents produits chimiques fabriqués par l’humain. Certains pensent qu’ils sont une alternative saine et légale au cannabis. Mais ces composés le sont-ils vraiment, quels dangers posent-ils ?

Les cannabinoïdes de synthèse, tels que Kronic, Mr. Happy et Scooby Snax, font partie de la grande famille des composés chimiques élaborés par l’humain. Ces composés chimiques sont connus sous le nom de cannabinoïdes de synthèse, car on considère qu’ils agissent sur les mêmes récepteurs du cerveau que le tétrahydrocannabinol, plus communément appelé THC.

Que Sont Les Cannabinoïdes De Synthèse ?

Que Sont Les Cannabinoïdes De Synthèse ?

Il existe actuellement plus de 300 cannabinoïdes de synthèse et le public pensent souvent à tort qu’ils sont légaux et plus salubres que le THC. Cependant, ce n’est pas nécessairement le cas. Bien que vous savons qu’ils interagissent avec les récepteurs CB1 à la manière du THC, il y a beaucoup plus de choses que nous ignorons au sujet de ces cannabinoïdes créés en laboratoire.

Les cannabinoïdes naturels ne se limitent pas au THC. En effet, nous savons d’autres composés chimiques sont présents dans le cannabis, y compris le cannabidiol, qui peut aider à diminuer les effets négatifs du THC tels que les nausées et les étourdissements. L’idée que les composés chimiques du cannabis fonctionnent mieux ensemble qu’isolés est connue sous le nom d’effet d’entourage et les chercheurs du cannabis en apprennent plus chaque jour au sujet de la manière dont les interactions entre les différents cannabinoïdes peuvent empêcher des résultats désagréables.

Articles liés

Avantages & Inconvénients Des Cannabinoïdes Naturels vs Synthétiques

Les solutions de synthèse n’ont pas la capacité de produire un effet d’entourage, car, dans la plupart des cas, elles ne contiennent pas d’autres cannabinoïdes. Bien que dans certains cas, elles soient fabriquées en prenant la structure cyclique centrale d’une molécule de THC et en la modifiant dans un laboratoire, ce n’est pas le cas pour beaucoup d’autres.

Tout comme pour beaucoup de création de synthèse, impossible de savoir exactement quels autres composés chimiques sont impliqués dans le mélange. Des tests ont prouvé qu’ils pouvaient être coupés avec tout ce qui va des opiacés à la mort-aux-rats et il n’y a pas de moyen de tester les produits présents dans la substance sans des équipements coûteux. Ils sont souvent mélangés à des plantes et herbes naturelles, ce qui permet aux fabricants de placer le mot « naturel » sur les emballages.

De fait, en général, pour être considéré comme un cannabinoïde de synthèse, il suffit pour un produit de se lier aux récepteurs CB1, sans qu’aucune limite ne soit placée aux récepteurs non-cannabinoïde du corps.

Statut Légal

Statut Légal

Mis à part les sérieuses questions soulevées par les dangers physiques que les cannabinoïdes de synthèse peuvent poser, une autre fausse supposition se trouve dans leur supposée légalité complète.

Alors que nous avons appris des choses au sujet des potentiels dangers causés par les cannabinoïdes de synthèse, ils sont rapidement devenus illégaux dans le monde entier. En 2010, les cannabinoïdes de synthèse étaient illégaux dans la plupart de l’Europe, de l’Amérique du Nord et du Sud, de l’Asie et de l’Australie.

Alors que ces drogues de synthèse continuent d’évoluer, les pays ont introduit des interdictions générales avec le Psychoactive Substances Act.

Les Applications Des Cannabinoïdes De Synthèse

Statut Juridique Des Cannabinoïdes Synthétiques

Alors que leur évolution ait été circonspecte, les cannabinoïdes de synthèse furent à la base créés pour des projets de recherche légitimes. En raison des restrictions de la recherche sur le THC (à cause des lois de prohibition), les cannabinoïdes de synthèse furent créés pour aider les scientifiques à en apprendre plus sur la manière dont les récepteurs de cannabinoïdes fonctionnent. Durant les recherches du début des années 1990, des cannabinoïdes tels que le CP-55,940 furent les raisons à la base de la découverte des récepteurs de cannabinoïde.

Ils ne furent jamais pensés pour devenir des drogues récréatives, mais plusieurs cannabinoïdes de synthèse furent utilisés pour des raisons cliniques. La première génération d’analogues, comme le Nabilone, fut utilisée dans les années 1980 afin d’augmenter l’appétit et diminuer les nausées.

Cela-dit, les cannabinoïdes de synthèse se trouvent à la vente dans de nombreux lieux et sont souvent traités comme des substituts du cannabis. Connus sous une variété de noms et de marques (K2, Spice, Joker, Black Mamba, AK-47, Mr. Happy, Scooby Snax, Kush, et Kronic pour ne nommer qu’eux), ils sont souvent fumés comme du cannabis ou consommés sous la forme de thé. Il est aussi possible de les acquérir sous la forme de liquide pour vaporisateur.

Les Risques Des Cannabinoïdes De Synthèse

Les Risques Des Cannabinoïdes De Synthèse
Professor John W. Huffman

Pour de nombreuses personnes, l’attrait des cannabinoïdes de synthèse est le fait qu’ils contiennent des « substances naturelles » et provoque un high pensé par l’humain et de fait en théorie, qui pourrait sembler moins dangereux. Pour autant, la plus grande preuve de la dangerosité de ces produits se trouve directement sur l’étiquette.

Même s’ils sont emballés dans des papiers brillants ou de jolis flacons, presque tous les cannabinoïdes de synthèse portent l’avertissement « non destiné à la consommation par l’humain ». Cet avertissement est soutenu par l’homme responsable du premier cannabinoïde de synthèse, le professeur John W. Huffman. Huffman fut le premier scientifique à synthétiser les cannabinoïdes, il ne lui fallut pas longtemps avant de produire cet avertissement : « leurs effets sur les humains n’ont pas encore été étudiés et ils pourraient très bien être toxiques. Ils ne doivent absolument pas être consommés en tant que drogue récréative. »

Alors que les effets positifs des cannabinoïdes de synthèse sont similaires aux effets positifs du cannabis, les effets négatifs sont quant à eux bien plus dramatiques et dangereux. Les personnes admises en hôpital après avoir consommé des cannabinoïdes de synthèse font état de battements cardiaques très rapides, de vomissements, d’éruptions violentes et de pensées suicidaires. Il fut aussi prouvé[1] que ces produits de synthèse provoquaient des crises d’épilepsie, endommageaient le foie et augmentaient la pression sanguine tout en limitant l’approvisionnement de sang en direction du cœur.

Il existe aussi un très sérieux risque d’addiction aux cannabinoïdes de synthèse.

La Consommation De Cannabinoïdes De Synthèse Est-Elle Dangereuse ?

La Consommation De Cannabinoïdes De Synthèse Est-elle Dangereuse ?

En un seul mot : OUI !

Bien qu’il y ait clairement un potentiel thérapeutique pour les cannabinoïdes de synthèse (la recherche montre[2] que le CBD de synthèse peut aider à traiter les crises d’épilepsie chez les rats), c’est encore un domaine qui demande beaucoup plus de recherche. Bien qu’il n’y ait eu aucun cas de mort suite à une overdose de cannabis, les décès liés à la consommation de cannabinoïde de synthèse pour une consommation récréative ont triplé depuis entre 2014 et 2015 et semblent encore en hausse.

Plutôt que de consommer des cannabinoïdes synthétiques, il est bien moins dangereux de cultiver son propre cannabis. Bien qu’il soit important de vérifier que la culture du cannabis est légale dans votre pays, c’est le seul moyen d’être totalement certain de ce que vous ingérez.

Zamnesia

Written by: CJ
CJ est un-e écrivain et amoureux-se des mots londonien-ne aimant écrire au sujet de l'expansion de l'esprit et de la conscience. C'est un-e poète-sse non-binaire doté-e d'une bonne soif de voyages.

Find out about our writers
Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. Adverse Effects of Synthetic Cannabinoids: Management of Acute Toxicity and Withdrawal - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4923337/
  2. Synthetic version of CBD treats seizures in rats -- ScienceDaily - https://www.sciencedaily.com/releases/2019/05/190528140107.htm

Read more about
Facts News
Recherche par catégories
ou
Rechercher