3 Moyens Pour Éliminer L'Odeur D'Une Culture En Intérieur

Publié le :
Catégories : BlogCulture du Cannabis

3 Moyens Pour Éliminer L'Odeur D'Une Culture En Intérieur

Rien de plus reconnaissable que l'odeur du cannabis. Beaucoup l'aiment, mais d'autres non. Ne courrez pas le risque d'être découvert par un voisin curieux. Gardez l'air propre.

Cultiver du cannabis en intérieur et garder sa culture discrète peut être difficile. La raison principale ? L'odeur. Pour ceux qui vivent au beau milieu de nulle part, sans voisins ni circulation, c'est rarement un problème ; mais pour les autres, il faut faire très attention à ne pas déranger ceux qui vous entourent avec la douce odeur prononcée de l'herbe. Il ne s'agit pas seulement de protéger vos cultures de potentiels voleurs, il s'agit aussi de courtoisie élémentaire. Alors comment conserver un air pur et clair ? Avec ces trois méthodes.

FILTRE À CHARBON

Un filtre à charbon, aussi appelé filtre à charbon actif, est la méthode de base pour filtrer l'air chez la plupart des cultivateurs en intérieur. Ces appareils s'attachent à la sortie de l'extracteur d'air de votre espace de culture et éliminent toute odeur qui les traverse. Ils le font en utilisant du charbon actif, qui est capable d'absorber et de se lier avec les molécules dans l'air responsables des odeurs.

Un filtre à charbon décent éliminera toute odeur, sans aucune fuite. Cependant, il faut que l'air soit propulsé ou aspiré activement à travers, avec un système de ventilation. Ceci, en combinaison de leur taille assez grande, peut parfois les rendre inadaptés pour ceux qui font face à un espace super limité, ou qui font une micro-culture. Cependant, pour la grande majorité des cultivateurs, un filtre à charbon est la méthode adaptée.

Il faut noter que, pour les filtres à charbon, vous obtenez une qualité en rapport de l'investissement. C'est très recommandé d'investir dans un modèle réputé plutôt que dans un modèle de base peu coûteux qui a de fortes chances de tomber rapidement en panne. Tous les filtres à charbon ont une durée de vie et leur absorption a ses limites – mais ceux de haute qualité peuvent durer bien plus longtemps.

GÉNÉRATEURS D'IONS NÉGATIFS

À ne pas confondre avec les nocifs générateurs d'ozone, les générateurs d'ions négatifs donnent une charge électrique aux molécules de l'air. Quand elles rencontrent d'autres molécules, comme celles qui transportent l'odeur du cannabis, elles les neutralisent et les éliminent de l'air. L'air reste complètement sans danger à respirer et certaines études trouvent même des bienfaits pour la santé. Cependant, vous ne devez pas placer un tel générateur dans votre espace de culture, mais dans la pièce qui l'entoure. Dans l'espace de culture, il réduirait l'odeur, mais en éliminerait trop, en réduisant grandement les saveurs et arômes de votre herbe.

Un générateur d'ions négatifs est parfois connu sous le nom d'ionisateur d'air. C'est une bonne addition pour la sécurité de votre espace de culture, très pratique pour ceux qui sont un peu paranoïaques. Le fait qu'il n'ont pas besoin d'être reliés à une sortie d'air en fait un bon choix pour ceux qui cultivent un ou deux plants dans un espace très limité, même si ces générateurs ne sont pas aussi fiables qu'un filtre à charbon.

FILTRES HEPA

Les filtres HEPA fonctionnent en piégeant les molécules plus grosses que 0,3 microns. Ceci permet d'éliminer la poussière, les allergènes et autres polluants de l'air. Ils peuvent également être utilisés pour éliminer une partie de l'odeur créée par le cannabis – surtout s'ils contiennent du charbon actif. Notez bien que nous parlons de l'élimination d'une partie de l'odeur, un filtre HEPA a peu de chance de pouvoir éliminer complètement l'odeur, c'est pourquoi il n'est pas adapté pour une utilisation seule.

Ceci dit, ils peuvent être extrêmement utiles comme filtre supplémentaire dans l'espace de culture, car il n'affectent pas en général le plant de cannabis lui-même. Ils sont en général livrés avec un ventilateur intégré, qui force l'air à travers le filtre et filtre l'odeur. C'est particulièrement utile dans les situations où vous ne pouvez pas utiliser un système de ventilation qui sort l'air en extérieur, comme avec une tente de culture, ou pour quand vous voulez avoir une assurance supplémentaire de ne dégager aucune odeur en extérieur.

Donc, comme vous pouvez le voir, il existe plusieurs façons d'éliminer l'odeur liée au cannabis dans une culture en intérieur. Sans aucun doute, investir dans un bon filtre à charbon est la meilleure option, mais d'autres mesures de précaution peuvent être prises, surtout si vous ne cultivez que 1 ou 2 plants dans un petit espace. Ne prenez pas le contrôle des odeurs à la légère. Au final, mieux vaut prévenir que guérir.

 

         
  Josh  

Écrit par: Josh
Auteur, psychonaute et passionné du cannabis, Josh est l’expert maison de Zamnesia. Il passe ses journées niché dans la campagne, en se plongeant dans les profondeurs cachées de tout ce qui est psychoactif.

 
 
      De nos auteurs