Comment Éliminer L’Odeur Du Cannabis


Dernière édition :
Publié :
Catégories : BlogConsommation De CannabisCulture du CannabisGuides Pratiques

Éliminer L’Odeur Du Cannabis


Le cannabis dégage des odeurs piquantes, qui ont parfois besoin d’être couverte. Découvrez les façons les plus astucieuses de garder vos activités cannabiques discrètes.

C’EST QUOI CETTE ODEUR ?

Le cannabis dégage des arômes étonnants. Sentir sa réserve de temps en temps est une activité courante pratiquée par de nombreux amateurs de cannabis. Toutefois, il y aura de nombreuses occasions où vous devrez peut-être éliminer ou dissimuler l’odeur. Les voisins peuvent poser des questions, les parents peuvent avoir des soupçons, etc... Les terpènes et les terpénoïdes sont principalement responsables de générer les arômes uniques du cannabis. C’est ce qui fait que certaines variétés sentent les fruits tropicaux, le citron, le pin, l’essence ou la skunk (putois).

Cependant, les cannabinoïdes sont pratiquement inodores ; ce sont les autres constituants dont il est question ici. Comme nous le savons, les plants de cannabis peuvent être extrêmement aromatiques et difficiles à dissimuler aux nez entraînés. Passons en revue quelques trucs et astuces pour éliminer, ou du moins réduire au minimum, cette odeur d’herbe.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR LA CULTURE EN INTÉRIEUR

Ce Que Vous Pouvez Faire Pour La Culture En Intérieur

Cultiver du cannabis en intérieur et garder sa culture discrète peut être difficile. La raison principale ? L'odeur. Pour ceux qui vivent au beau milieu de nulle part, sans voisins ni circulation, c'est rarement un problème ; mais pour les autres, il faut faire très attention à ne pas déranger ceux qui vous entourent avec la douce odeur prononcée de l'herbe. Il ne s'agit pas seulement de protéger vos cultures de potentiels voleurs, il s'agit aussi de courtoisie élémentaire. Alors comment conserver un air pur et clair ? Avec ces trois méthodes.

ASTUCE #1 : FILTRE À CHARBON

Un filtre à charbon, aussi appelé filtre à charbon actif, est la méthode de base pour filtrer l'air chez la plupart des cultivateurs en intérieur. Ces appareils s'attachent à la sortie de l'extracteur d'air de votre espace de culture et éliminent toute odeur qui les traverse. Ils le font en utilisant du charbon actif, qui est capable d'absorber et de se lier avec les molécules dans l'air responsables des odeurs.

Un filtre à charbon décent éliminera toute odeur, sans aucune fuite. Cependant, il faut que l'air soit propulsé ou aspiré activement à travers, avec un système de ventilation. Ceci, en combinaison de leur taille assez grande, peut parfois les rendre inadaptés pour ceux qui font face à un espace super limité, ou qui font une micro-culture. Cependant, pour la grande majorité des cultivateurs, un filtre à charbon est la méthode adaptée.

Il faut noter que, pour les filtres à charbon, vous obtenez une qualité en rapport de l'investissement. C'est très recommandé d'investir dans un modèle réputé plutôt que dans un modèle de base peu coûteux qui a de fortes chances de tomber rapidement en panne. Tous les filtres à charbon ont une durée de vie et leur absorption a ses limites – mais ceux de haute qualité peuvent durer bien plus longtemps.

ASTUCE #2 : GÉNÉRATEURS D'IONS NÉGATIFS

Générateurs D'Ions Négatifs

À ne pas confondre avec les nocifs générateurs d'ozone, les générateurs d'ions négatifs donnent une charge électrique aux molécules de l'air. Quand elles rencontrent d'autres molécules, comme celles qui transportent l'odeur du cannabis, elles les neutralisent et les éliminent de l'air. L'air reste complètement sans danger à respirer et certaines études trouvent même des bienfaits pour la santé. Cependant, vous ne devez pas placer un tel générateur dans votre espace de culture, mais dans la pièce qui l'entoure. Dans l'espace de culture, il réduirait l'odeur, mais en éliminerait trop, en réduisant grandement les saveurs et arômes de votre herbe.

Un générateur d'ions négatifs est parfois connu sous le nom d'ionisateur d'air. C'est une bonne addition pour la sécurité de votre espace de culture, très pratique pour ceux qui sont un peu paranoïaques. Le fait qu'il n'ont pas besoin d'être reliés à une sortie d'air en fait un bon choix pour ceux qui cultivent un ou deux plants dans un espace très limité, même si ces générateurs ne sont pas aussi fiables qu'un filtre à charbon.

ARTICLE LIÉ
Comment Cultiver Votre Premier Plant De Cannabis En 10 Étapes

Pour certains, la culture du cannabis est un loisir. De nombreux cultivateurs veulent devenir auto-suffisants en herbe.

ASTUCE #3 : FILTRES HEPA

Les filtres HEPA fonctionnent en piégeant les molécules plus grosses que 0,3 microns. Ceci permet d'éliminer la poussière, les allergènes et autres polluants de l'air. Ils peuvent également être utilisés pour éliminer une partie de l'odeur créée par le cannabis – surtout s'ils contiennent du charbon actif. Notez bien que nous parlons de l'élimination d'une partie de l'odeur, un filtre HEPA a peu de chance de pouvoir éliminer complètement l'odeur, c'est pourquoi il n'est pas adapté pour une utilisation seule.

Ceci dit, ils peuvent être extrêmement utiles comme filtre supplémentaire dans l'espace de culture, car il n'affectent pas en général le plant de cannabis lui-même. Ils sont en général livrés avec un ventilateur intégré, qui force l'air à travers le filtre et filtre l'odeur. C'est particulièrement utile dans les situations où vous ne pouvez pas utiliser un système de ventilation qui sort l'air en extérieur, comme avec une tente de culture, ou pour quand vous voulez avoir une assurance supplémentaire de ne dégager aucune odeur en extérieur.

Donc, comme vous pouvez le voir, il existe plusieurs façons d'éliminer l'odeur liée au cannabis dans une culture en intérieur. Sans aucun doute, investir dans un bon filtre à charbon est la meilleure option, mais d'autres mesures de précaution peuvent être prises, surtout si vous ne cultivez que 1 ou 2 plants dans un petit espace. Ne prenez pas le contrôle des odeurs à la légère. Au final, mieux vaut prévenir que guérir.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR LA CULTURE EN EXTÉRIEUR

Ce Que Vous Pouvez Faire Pour La Culture En Extérieur

ASTUCE #1 : CHOISISSEZ LA BONNE VARIÉTÉ

Les plants de cannabis peuvent prendre différentes formes, tailles, et arômes. Certaines variétés sont moins odorantes que d’autres. Il faut éviter tout ce qui se rapproche des variétés Skunk et Cheese. Ceux-ci ont été spécialement développés pour leurs arômes âcres, qui ont le pouvoir de réveiller tout le quartier.

La Durban Poison, une variété à dominance sativa sud-africaine, est un excellent choix. Cette variété est reconnue pour ses effets énergiques et motivants, ainsi que pour son parfum naturel. La Durban Poison peut devenir relativement haute ; si une variété plus courte est désirée, la Northern Lights est un choix judicieux. Il s’agit d’une variété à dominance indica trapu, qui offre à ses consommateurs une détente agréable. La Grapefruit est un autre excellent choix. Cette variété se développe assez rapidement et émet des parfums moins intenses.

ASTUCE #2 : COUVRIR L’ODEUR DES PLANTS DE CANNABIS

Couvrir L’odeur Des Plants De Cannabis

Une bonne façon de réduire au minimum l’odeur d’herbe est de planter d’autres plantes à l'odeur forte pour la couvrir. Planter quelques lavandes à côté de vos plantes de cannabis, ça ne sentira pas seulement bon ; les passants diront simplement, « hummm, intéressant, ça sent la lavande » et continueront leur vie. La lavande repousse aussi les insectes et les souris. La menthe poivrée fera aussi des miracles. L’odeur de menthe poivrée qui pénètre dans les narines lors d’une randonnée en forêt est étonnante. La menthe poivrée aidera à couvrir l’odeur de vos plants de cannabis, et pourra être utilisée pour faire des thés relaxants et des mojitos de ouf. Le romarin, la citronnelle et d’autres plantes compagnes peuvent également aider à dissimuler l’odeur d’herbe.

ASTUCE #3 : LA LOGISTIQUE

Le processus de dissimulation de l’odeur du cannabis dépend en grande partie du lieu de la culture. Si l’on cultive au rez-de-chaussée d’un bâtiment en bloc où la ventilation transportera de l’air chaud parfumé au cannabis vers les fenêtres voisines, il sera difficile de masquer l’odeur. Les cultivateurs en intérieur devraient acheter un filtre à charbon ou un générateur d’ozone pour éliminer les parfums de cannabis.

En extérieur, il est plus facile d’éliminer ou du moins couvrir l’odeur d’herbe parce que la plantation est, eh bien, à l’extérieur, et il y a plus d’espace pour cultiver des plantes compagnes et plus d’air de qui diffuse les odeurs. Le meilleur conseil pour les opérations intérieures et extérieures est de cultiver des variétés autofleurissantes, tant que ce ne sont pas des Skunk, Cheese, ou génétiques de Kush. Pendant la phase végétative, les plantes dégagent presque pas d’arômes ; ce n’est qu’au stade de la floraison que l'arôme est expulsée. Par conséquent, les plantes de cannabis qui fleurissent moins longtemps, comme les autofleurissantes, sont un meilleur choix.

D’autre part, si votre objectif est de cultiver des têtes parfumées aussi odorantes que possible, consultez notre blog sur le Terpene Boost !

CONSEILS POUR DISSIMULER L’ODEUR D’HERBE EN PUBLIC

Dissimuler L’odeur D’herbe En Public

Vous connaissez ce type, celui que vous croisez dans le métro, qui sent comme un pied de beuh ? Si vous voulez cacher l’odeur de votre cachette, voici comment ne pas ressembler à ce gars là. D’abord, ne portez pas vos vêtements après avoir fait un aquarium avec vos potes. Portez des vêtements propres, qui n’ont pas été impliqués dans des séances de fumage de joint. Deuxièmement, prendre une douche. Votre peau et vos cheveux peuvent également absorber les odeurs de cannabis. Utilisez du savon aromatique et du déodorant, essayez peut-être un shampooing purifiant. Vous sentirez fort, mais ça fera l’affaire.

COUVRIR L’ODEUR DE VOTRE MATOS

Il est recommandé de transporter des dabs ou du haschich au lieu d’herbe sèche, car c’est pratiquement inodore. Cependant, si vous avez de l’excellente herbe sur vous, voici ce qu’il faut faire. Insérez l’herbe dans un sac en plastique zippé et fermez hermétiquement. Doublez le nombre de pochettes plastiques zippées et mettez le pochon de votre matos dans un autre sac pour plus de sécurité. Vous pouvez également acheter des pochettes plastique à zip garantis étanches à l’air et à l’eau.

De retour à la maison, placez votre sac dans un pot ou un sac de café et l’odeur sera pratiquement indétectable. Le café fait des merveilles pour couvrir les odeurs de matos. On peut en dire autant des aliments pour animaux de compagnie. L’odeur forte de croquette pour chaton est parfaite pour masquer cette odeur d’herbe, il suffit de cacher votre matos scellé dans le fond du sac de nourriture. D’ailleurs, si les sacs en plastique ne sont pas votre truc, vous pouvez vous procurer un bocal pour bien contenir les odeurs.

ASTUCE POUR DISSIMULER L’ODEUR DE VOS SESSIONS FUMETTE

Il est toujours préférable d’utiliser un vaporisateur si possible. La plupart des vaporisateurs ne brûlent pas l’herbe, donc l’odeur est moins importante. Si un vaporisateur n’est pas disponible, un bang est un bon choix car moins d’herbe sera brûlée, ce qui conduit à moins d’odeur. Les blunts et les joints créent beaucoup de fumée et doivent être évités si l’on souhaite rester discret. On pourrait construire un « sploof » old school ; c’est une bouteille en plastique ou un rouleau de papier toilette recouvert d’un torchon et scellé avec un élastique. La fumée est ensuite expirée à travers le tube, ce qui diminue l’odeur, mais ne l’élimine pas. Masquer directement l’odeur d’herbe est aussi une option. Allumez de l’encens ou vaporisez un spray neutralisant d’odeur dans la pièce si vous en avez. Et bien sûr, si possible, ouvrez la fenêtre !

Maintenant vous êtes prêt à continuer votre vie sans mauvaises odeurs. Rappelez-vous de tous ces conseils et gardez-les au frais. Si quelqu’un vous regarde soupçonneux, restez cool et souriez – mais pas trop non plus.

Guest Writer

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

De nos auteurs

Produits Connexes